La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La vidéothoracoscopie gadget ou révolution ? mars 06 Pascal DUMONT Service de Chirurgie Thoracique CHU de TOURS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La vidéothoracoscopie gadget ou révolution ? mars 06 Pascal DUMONT Service de Chirurgie Thoracique CHU de TOURS."— Transcription de la présentation:

1 la vidéothoracoscopie gadget ou révolution ? mars 06 Pascal DUMONT Service de Chirurgie Thoracique CHU de TOURS

2 1- présentation du concept 1- présentation du concept 2- données techniques communes 2- données techniques communes 3- indications 3- indications

3 1- présentation du concept 1- présentation du concept

4 hier - principe de la thoracoscopie : Jacobeus utilisation régulière par les pneumologues depuis 70 ans depuis 70 ans - mise en place difficile 1990 : sous-chirurgie, apprentissage, changement de concept…. apprentissage, changement de concept….

5 aujourdhui - phase de mise en place terminée - nombreux « gold standards » - apaisement des passions - élargissement progressif et raisonné des indications

6 demain - améliorations technologiques - chirurgie ambulatoire

7 révolution culturelle chirurgicale - choix et état desprit : remplacer dès que possible la thoracotomie par la vidéothoracoscopie la thoracotomie par la vidéothoracoscopie - but : diminuer douleur, durée dhospitalisation, coût, cicatrice etc coût, cicatrice etc - progrès n° 1 de la chirurgie thoracique des 10 dernières années des 10 dernières années

8 2- données techniques communes 2- données techniques communes

9 matériel

10 optique et vidéo rudimentaire: endoscope droit + caméra vidéo adaptée sur loeilleton + caméra vidéo adaptée sur loeilleton matériel vidéo non spécifique, utilisable pour dautres spécialités importants progrès en 15 ans ++++ (couplage avec PC) sac stérile pour caméra et câble optiques simples de thoracoscopie 0° trocarts rudimentaires: très simples car pas dinsufflation pas de trocart pour certains instruments fins trocarts souples - évolution 10 5 mm

11 instruments large choix: pinces, ciseaux, crochet coagulateur, aspirateur, écarteur pliant, sac de récupération.... matériel mixte spécifique et non spécifique, utilisable pour dautres spécialités agrafeuses pour endoscopies instrument indispensable coupe et coud en même temps utilisable pour dautres spécialités

12 installation

13 anesthésie générale sonde dintubation sélective anesthésiste formé pas de contre-indication fonctionnelle respiratoire acte chirurgical spécialisé toujours risque de conversion chirurgien formé à la chirurgie thoracique conventionnelle bloc opératoire adapté drainage pleural post-opératoire presque toujours intubation sélective

14 Installation comme pour une thoracotomiepostérolatérale toujours risque de conversion !!!

15 appui sternal installation de thoracotomie postéro-latérale

16 variantes dinstallation idem mais bras vertical sur un cadre éventuelle thoracotomie axillaire position demi-assise geste bilatéral en un temps : sympathectomie, pneumothorax

17 trocarts

18 quadrilatère de nécessité réutilisation des orifices de trocarts pour les drains mise en place des trocarts

19 nombre de trocarts variable selon geste (1 à 4)

20 exploration

21

22 gestes

23 ponçage résection etc.…….

24 drainage

25 drain positionnement sous contrôle endoscopique réutilisation des orifices de trocart souvent 1 seul drain

26 3- indications 3 groupes

27 n°1 les plus fréquentes n°1 les plus fréquentes "gold-standard" "gold-standard" pneumothorax (résection apex + abrasion-pleurectomie) biopsies pleurales - talcage biopsie pulmonaire nodule pulmonaire périphérique sympathectomie thoracique

28

29 prélèvement des nodules marquage au bleu ou palpation visible inaccessible facilement reséquable trop profond

30 prélèvement des nodules

31 n°2 moins fréquentes n°2 moins fréquentes selon habitudes selon habitudes nodule pulmonaire peu accessible (doigt, bleu) bilan du cancer bronchopulmonaire (gg sc, sous A°) pleurésie purulente tumeurs pleurales ou nerveuses péricarde biopsies, drainage, fenêtre pleuropéricardique + parfois exploration pleurale bullectomie chirurgie de lemphysème

32 prélèvement des nodules difficiles

33 biopsie ganglion sous carènaire

34 ganglions médiastinaux sarcoïdose avec ganglions sous-aortiques

35 tumeur nerveuse

36 exploration du péricarde

37 bullectomie & réductiond emphysème agrafage

38 n°3 rares n°3 rares selon habitudes et motivations… selon habitudes et motivations… tumeurs bénignes médiastin (hyperplasie) œsophage (myotomie, œsophagolyse) traumatismes du thorax extraction de corps étrangers (projectiles) canal thoracique vagotomie

39 thymectomie

40 dissection du bas oesophage

41 remarques sur les indications remarques sur les indications les exérèses ??? abord vidéo-assisté, extraction de la pièce pas de limite nette entre vidéo et thoracotomie la vidéo premier temps +++ bien prévenir le patient, en fait pour toute vidéoth. la vidéo contro-latérale thoracotomie de lautre coté la vidéo bilatérale synchrone élargissement avec lexpérience

42 Conclusion progrès incontestable même si modeste - diminution du coût - fiabilité - diminution des conséquences négatives de la chirurgie négatives de la chirurgie respect des règles - geste toujours chirurgical et agressif - respect des indications - problème de la formation technique

43 fin


Télécharger ppt "La vidéothoracoscopie gadget ou révolution ? mars 06 Pascal DUMONT Service de Chirurgie Thoracique CHU de TOURS."

Présentations similaires


Annonces Google