La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PACT : PSYCHOSES. AIDER. COMPRENDRE. TRAITER PRINCIPE : ALLIANCE ENTRE PATIENT, FAMILLE ET SOIGNANTS - Problème français des labos (Conflit d intérêt G.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PACT : PSYCHOSES. AIDER. COMPRENDRE. TRAITER PRINCIPE : ALLIANCE ENTRE PATIENT, FAMILLE ET SOIGNANTS - Problème français des labos (Conflit d intérêt G."— Transcription de la présentation:

1 PACT : PSYCHOSES. AIDER. COMPRENDRE. TRAITER PRINCIPE : ALLIANCE ENTRE PATIENT, FAMILLE ET SOIGNANTS - Problème français des labos (Conflit d intérêt G Ardiet : Janssen, auditeur) REUNIONS AVEC SUPPORT VIDEO, TECHNIQUES DANIMATION Soins directs et indirects Villefranche, 27 février 2009 crpplyon.site.voila.fr

2 Films 1 à 3: CONNAÎTRE LA MALADIE 1) DIRE LA MALADIE 2) LES TRAITEMENTS 3) VIVRE AVEC Films 4, 5: BIOLOGIE, RECHUTES Films 7 à 9: : AUTONOMIE, RE- INSERTION, REMISSION

3 FILM 1 : DIRE LA MALADIE SYMPTOMES Video 1 SYMPTOMES Video 1 EPIDEMIOLOGIE (nb?) EPIDEMIOLOGIE (nb?) PRONOSTIC PRONOSTIC QUALITE DE VIE QUALITE DE VIE

4 Voir avec la feuille de questions : Voir avec la feuille de questions : on en est où dans nos connaissances ? on en est où dans nos connaissances ?

5 RAPPEL : LES SCHIZOPHRENIES VULNERABILITE VULNERABILITE DUREE DE SIX MOIS AU MOINS DUREE DE SIX MOIS AU MOINS DELIRE, HALLUCINATIONS DELIRE, HALLUCINATIONS ISOLEMENT, ETRANGETE ISOLEMENT, ETRANGETE DIFFICULTES AFFECTIVES, EMOTIVES DIFFICULTES AFFECTIVES, EMOTIVES PERTURBATIONS INTELLECTUELLES PERTURBATIONS INTELLECTUELLES TRANSFORMATION RELATIONNELLE TRANSFORMATION RELATIONNELLE

6 VIDEO 2 : DEUX PATIENTS EXPOSENT LEUR VECU PRESENTATION DUNE SITUATION EN SIMILITUDE PRESENTATION DUNE SITUATION EN SIMILITUDE

7 Pour le patient, vidéo : « cest moi, cest ce que je ressentais » Pour le patient, vidéo : « cest moi, cest ce que je ressentais » Souvent, 2 ou 3 ans pour accepter … Souvent, 2 ou 3 ans pour accepter …

8 APERCU : PEINTURE ON VA DEVOIR SADAPTER A UN CERTAINS NOMBRE DE SURPRISE …

9 Vidéo 3+4 : VIVRE AVEC TACHE en 2 groupes: OBSERVER TACHE en 2 groupes: OBSERVER DIFFERENCE DANS LA FACON DABORDER UN MALADE (vivre avec : la souffrance, faire contrat ) DIFFERENCE DANS LA FACON DABORDER UN MALADE (vivre avec : la souffrance, faire contrat )

10 ANALYSE D ATTITUDE DE LENTOURAGE, PAR LENTOURAGE LUI MEME

11 REPRENDRE CONTACT GESTES GESTES DIFFERENCES VERBALES DIFFERENCES VERBALES DIFFERENCES DANS LINTERPRETATION DIFFERENCES DANS LINTERPRETATION

12 METHODE : 2 GROUPES Groupe1 : NOTER CE QUI EST UTILE DANS LES 2 ATTITUDES Gpe 2 : CE QUI VA FAIRE RECULER LAIDE (SI BESOIN, MEME VIDEO) O

13 FILM 2: TRAITEMENT SURTOUT … EFFETS INDESIRABLES SURTOUT … EFFETS INDESIRABLES COMPROMIS (vidéo 5) COMPROMIS (vidéo 5) QUE CONNAISSEZ VOUS COMME TRAITEMENTS ? QUE CONNAISSEZ VOUS COMME TRAITEMENTS ?

14 FILM 3 : SOUFFRANCE, RELATIONS SOCIALES REMANIEMENTS FAMILIAUX MAJEURS (vidéo 6) REMANIEMENTS FAMILIAUX MAJEURS (vidéo 6) QUE PENSER DES TEMOIGNAGES ? QUE PENSER DES TEMOIGNAGES ?

15 Films 4 & 5 : Vulnéra- -bilité et rechutes PREDISPOSITION PREDISPOSITION STRESS STRESS PROPOSITION DUNE ANIMATION PROPOSITION DUNE ANIMATION DE GROUPE (10 mn) DE GROUPE (10 mn)

16 COMPRENDRE MIEUX Vidéo 7: TEMOIGNAGES: RELEVER CE QUI SE DIT SUR LA SCHIZOPHENIE Vidéo 7: TEMOIGNAGES: RELEVER CE QUI SE DIT SUR LA SCHIZOPHENIE RETROUVER QUELS SENTIMENTS SE DISENT RETROUVER QUELS SENTIMENTS SE DISENT

17 REACTIONS PEUR (inconnu, rejet) PEUR (inconnu, rejet) HONTE (or, pb mental :1/5) HONTE (or, pb mental :1/5) VIOLENCE (médias …) VIOLENCE (médias …) Cela pour les parents et les patients

18 ETUDE RELATIONS ANALYSE DES INTER RELATIONS : Vidéo 8 ANALYSE DES INTER RELATIONS : Vidéo 8 LE COMPORTEMENT DE LA MERE LE COMPORTEMENT DE LA MERE LES REACTIONS DE SA FILLE LES REACTIONS DE SA FILLE

19 LES ECUEILS ET TA TOILETTE ? FAIS UN EFFORT ! SECOUE TOI, TU SERAS MOINS FATIGUE TU DEVRAIS RETOURNER EN FAC CEST PASSAGER, UN MOMENT DIFFICILE

20 REACTIONS DE SARAH INDIFFERENCE INDIFFERENCE IRRITABILITE IRRITABILITE PERTE DE REPERES PERTE DE REPERES LAISSER ALLER LAISSER ALLER

21 DENI, BANALISATION INFORMATION A DONNER: UNE MALADIE REELLE (REPLI, LAISSER ALLER, ETRANGETE) HOSPITALISATION BOULEVERSEMENTS DE VIE

22 AIDE AUX FAMILLES DES REGLES DE VIE PARLER SI INQUIETUDE PREVOIR DES COUPURES EXPLIQUER, NE PAS CACHER NI CRITIQUES, NI EXIGENCES

23 VULNERABILITE UN MODELE UTILE EVITE LA CULPABILITE INTRODUIT LES CAUSES MULTIPLES PERMET UN ABORD MEDICAL ECART MALADE / MALADIE

24 Vidéo 9 SOUCIS DE VIE VOIR LES ELEMENTS RELEVES, POUVANT DECLENCHER UN STRESS, UNE FORTE PRESSION. VOIR LES ELEMENTS RELEVES, POUVANT DECLENCHER UN STRESS, UNE FORTE PRESSION.

25 ELEMENTS DE PRONOSTIC TOLERANCE DU TTT EFFICACITEOBSERVANCE THERAPIE ENSUITE SOUTIEN FAMILIAL ET SOCIAL

26 SOUTIEN INFIRMIER Vidéo 10 : QUEL EST LE ROLE DES INFIRMIERS EN CONNAISSEZ VOUS DAUSSI DISPONIBLES

27 LES ATTENDUS DISPONIBLES, ATTENTIFS, RASSURANTS, ECOUTANTS CONSEILLANTS, LAISSANT LIBRE, AIDE AUX SOLUTIONS

28 EVOLUTION, PRONOSTIC Vidéo 11 : INQUIETUDE DES PROCHES

29 Films 7-9. AUTONOMIE, INSERTION, REMISSION REMISSION : PERIODE SANS RECHUTE. QUELQUES SYMPTOMES DEMEURENT POSSIBLES;.

30 VISITES A DOMICILE AIDE, LUTTE CONTRE LA SOLITUDE. RECHERCHE DE SOLUTIONS, GESTION. APPRENTISSAGE

31 AUTONOMIE INDEPENDANCE, ADAPTATION SOCIALE ET FAMILIALE HYGIENE, VETEMENTS, COMPORTEMENTS LOGEMENT, LOISIRS

32 ESTIME DE SOI RETROUVER LA PENSEE SUR SOI, INVESTIR SA VIE AVEC PLAISIR CAPACITE DE DECISION GESTION DU TEMPS ET DES PROJETS

33 HOPITAL DE JOUR RELATIONNEL OCCUPATIONNEL: TENIR UNE ACTIVITE CONTRAINTES HORAIRES GESTION DANGOISSE (REGARD DES AUTRES)

34 LE TRAVAIL « QUAND CEST POSSIBLE » VIDEO entre 2 PATIENTS, SUR LINTERET OU NON DU TRAVAIL CAT, ATELIERS PROTEGES, ENTREPRISES/TRANSITION

35 CLUBS DENTRAIDE * ASSOCIATIFS * CHAMP SOCIAL * ECHANGES, LIENS, CULTURE, SPORT. * VOIR LES ATTENTES.

36

37 TROUBLES COGNITIFS ATTENTION, CONCENTRATION, MEMOIRE, LENTEUR. PROGRAMMES DE REMEDIATION

38 GESTION DU STRESS GROUPES CATTP DES IDEES : SOMMEIL, LIEU CALME, REPOS, RELAXATION, …

39 Prévention des rechutes REPERER LES SIGNES PRECURSEURS (INSOMNIE, ANGOISSE, DEAMBULATION, REPLI, AGITATION, TRISTESSE) DEFINIR UN PROCHE DE CONFIANCE crpplyon.site.voila.fr

40 Ressources / Guy Ardiet logiciels simples zip publications, biblio mail :


Télécharger ppt "PACT : PSYCHOSES. AIDER. COMPRENDRE. TRAITER PRINCIPE : ALLIANCE ENTRE PATIENT, FAMILLE ET SOIGNANTS - Problème français des labos (Conflit d intérêt G."

Présentations similaires


Annonces Google