La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Leau et lassainissement en Haïti : les besoins après le tremblement de terre du 12 Janvier 2010 Réunion de concertation des acteurs français de leau sur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Leau et lassainissement en Haïti : les besoins après le tremblement de terre du 12 Janvier 2010 Réunion de concertation des acteurs français de leau sur."— Transcription de la présentation:

1 Leau et lassainissement en Haïti : les besoins après le tremblement de terre du 12 Janvier 2010 Réunion de concertation des acteurs français de leau sur Haïti Ministère de lécologie, de lénergie, du Développement Durable et de la Mer / direction de leau et de la biodiversité 12/02/2010 Thierry Vandevelde

2 Lorganisation de leau en Haïti Une nouvelle Loi Cadre portant sur la réorganisation du secteur de leau et de lassainissement (J.O. du 25/03/2009) propose un nouveau cadre légal daction et de gestion de ces deux services qui vise à transférer progressivement la gestion et lexploitation des systèmes deau et dassainissement aux autorités locales Lenjeu est de favoriser un développement local et durable et rendre laccès à leau universel en Haïti, au travers dune responsabilisation des acteurs locaux, une meilleure gestion et des investissements du secteur et des infrastructures qui en découlent, une régulation tarifaire transparente et une exploitation durable et professionnelle des systèmes deau et dassainissement.

3 Direction Nationale de LEau Potable et Assainissement (DINEPA) rattachée au Ministère des Travaux Publics, Transports et Communications (MTPTC). Ses principales attributions sont: · Elaborer la politique nationale du secteur EPA · Etablir la politique tarifaire de lEPA · Fixer les conditions de participation de lEtat aux financements des infrastructures du secteur · Gérer et optimiser les fonds nationaux et externes alloués au secteur · Fixer les normes de qualité de leau · Fixer des indicateurs de performance du secteur et les critères dévaluation des gestionnaires de systèmes EPA Création des Offices Régionaux dEau Potable et Assainissement (OREPA), structures publiques décentralisées sous tutelle de la DINEPA, chargées de la mise en œuvre de la politique nationale de leau et de la gestion administrative dans les divisions territoriales. Elles agissent comme maitres douvrage des systèmes EPA jusquà ce que des structures communales et intercommunales soient mises en place et assurent la gestion administrative, financière, commerciale et technique des systèmes EPA de moins de cinq mille personnes, gérés par des groupements communautaires ou privés.

4 Rôle de la DINEPA dans la coordination des urgences et de la reconstruction Rôles et responsabilités de la DINEPA La DINEPA a réaffirmé son rôle de coordination de tous les intervenants du secteur Eau Potable et Assainissement au niveau national. En particulier depuis le tremblement de terre du 12/01/09, la DINEPA assure la coordination, la régulation et le suivi des réponses apportées par les différents acteurs. Jusquici, la DINEPA a essentiellement focalisé ses efforts au niveau de la région métropolitaine de PaP mais compte pleinement jouer son rôle au niveau des autres régions affectées par le séisme (comme Gressier, Léogane, Grand Goave, Petit Goave et Jacmel). A ce titre, un des objectifs de la réunion est de déterminer quel mécanisme de coordination doit être mis en place en association avec les différents partenaires dont UNICEF qui assiste la DINEPA dans le cadre de la coordination des réponses du secteur EPA. La DINEPA a également insisté sur le rôle des Mairies et des représentants des sections communales (CASEC) par rapport à lindentification des besoins, la définition des actions et la coordination des intervenants. The WASH Cluster (UNICEF)

5 Contexte* Estimated Deaths Approximately 200,000 (February 3) People Displaced in Port-au-Prince Metropolitan Area 700,000 (January 31) People Departing Port-au-Prince 482,349 (January 31) Estimated Affected Population 3 million (January 15) *From Fact Sheet #27, February USAID Leau et lassainissement demeurent des problèmes majeurs pour PaP et les communes extérieures

6 Production deau De nombreux forages sont de nouveau opérationnels et fournissent une eau dassez bonne qualité

7 Distribution : (A) par le réseau a Port-au-Prince Daprès la CAMEP (autorité municipale de leau a Pap) en date du 6 Février : Peu de dommages sur les forages, les stations de pompages et les réservoirs Nombreuses fuites sur le réseau de distribution Quelques réparations effectuées, avec des progrès notable à la cité soleil De nouveaux équipements lourds pour les chantiers de réparation La distribution deau potable a commencé à partir du réseau public, qui est resté partiellement opérationnel, dans certains quartiers de Port-au-Prince (source Suez) (B) par camion citerne Une pratique courante en Haïti De très nombreuses organisations impliquées dans des actions de water trucking plusieurs centaines de millier de personnes alimentées

8 Implantation des principaux points de distribution mis en place par la croix –Rouge Française – Veoliaforce : 110 camps have water points 17 million litres of drinking water distributed (CRF sitrep 11/02/10 )

9 Le traitement (A) dans la plupart des cas, un simple traitement par chloration (HTH, DCCNA …) au forage ou au camion (B) Dans quelques cas, installations dunités mobiles de traitement deau

10 10 Exemple de stations de traitement Champs de mars Zone Turgeau (ACF) STATION Veolia AQUAFORCE 5000

11 Participation Veoliaforce Partenaires Dates Volontaires Matériel Croix Rouge Française 16/01/ M5 (ERU) 29/01/ /02/ Action Contre la Faim 16/01/ M5 18/01/ /02/ Solidarités - - équipement de stockage et de distribution Total : 9 > 30 T Participation Veoliaforce Partenaires DatesVolontaires Matériel Croix Rouge Française 16/01/ Aquaforce 5000 (ERU)29/01/ /02/ Action Contre la Faim16/01/ Aquaforce /01/ /02/ Solidarités - - équipement de stockage et de distribution Total : 9 > 30 T > REPONSE DURGENCE SEISME HAITI > Dans la nuit du 12 janvier 2010 > Séisme magnitude 7.3

12 Une autre solution efficace … mais couteuse Selon le capitaine Bill McKinley, officier responsable du réacteur nucléaire du navire, "nos quatre unités de distillation peuvent produire chacune gallons (378 M3) d'eau douce par jour Le porte-avions nucléaire américain USS Carl Winson, le 17 janvier 2010 au large de Port-au-Prince.

13 La saison des pluies : un problème a venir des conditions dhygiène désastreuses des épidémies à craindre

14 Des besoins importants dans les autres villes dHaïti

15

16

17 The WASH Cluster (UNICEF) According The WASH Cluster* : provision of safe drinking water to over 780,000 people through water tankering and water treatment plants at 300 sites across Port au Prince, Leogane, and Jacmel (5 litres per person per day) The cluster is aiming to scale up provision of safe drinking water to a total of 1.1 million persons per day. Sanitation continues to be a major challenge. It is estimated that less than 5% of the needs for latrines is being met (one latrine per 50 people), according to PAHO/WHO. This poses huge challenges for public health in temporary settlement sites. *OCHA Situation Report #19 8 February 2010


Télécharger ppt "Leau et lassainissement en Haïti : les besoins après le tremblement de terre du 12 Janvier 2010 Réunion de concertation des acteurs français de leau sur."

Présentations similaires


Annonces Google