La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Cadrage socio économique de laire de projets de la plaine du Jura.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Cadrage socio économique de laire de projets de la plaine du Jura."— Transcription de la présentation:

1 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Cadrage socio économique de laire de projets de la plaine du Jura

2 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Laire de projets = 21 % du territoire FC et 16 % de la population peu peuplée, densité très faible dans le Revermont habitants (Insee 1er janv 02) principales villes : Dole : habitants en 2005, Lons : hbts Poligny : hbts

3 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente - Les aires de projets : un découpage utilisé par le Conseil régional qui sappuie sur les zones demploi. - 5 aires de projets en FC - Aire de projets de la plaine du Jura : il sagit des ZE de Dole, Lons le Saunier et du Revermont - Très faible densité de population dans la ZE du revermont : 38 habitants/km2 contre 69 en moyenne pour la région

4 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Très faible augmentation de la population

5 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Population jurassienne plus âgée qui vieillit En 2006 : - 30% de la population a moins de 25 ans - 38% 50 ans et plus Vieillissement marqué : 28% de la population serait âgée de 65 ans et plus en 2030 (25% FC et 24% France)

6 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente - Département, avec la Haute-Saône, marqué par plus faible part de jeunes et la plus forte part de 50 ans et plus. -Vieillissement de la population du Jura plus marquée quau plan régional : 28% de la population atteindrait 65 ans et plus en 2030 contre 19% en Seul département avec la Haute-Saône pour lequel, en 2030, la part des jeunes serait plus faible que la part des 65 ans et plus.

7 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique La Franche-Comté perd une partie de ses jeunes mais de façon moins marquée que par le passé Entre 2000 et 2005, jeunes de 20 à 29 ans sont arrivés et sont partis soit un solde annuel défavorable de 950 jeunes par an Source Insee : RP et ELP 2004 à 2006 Dans cette tranche dâge, les jeunes sont confrontés : - aux poursuites détudes - aux 1 ers stages en entreprise - à la primo insertion Pour conserver ces jeunes : des conditions nécessaires - mais pas toujours suffisantes : - maintenir une offre de formation attractive, - des entreprises qui accueillent des stagiaires

8 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente La situation reste préoccupante même si en 10 ans la situation sest améliorée puisque la région perdait 1100 jeunes/an. Cette tranche dâge correspond à la poursuite des études, aux 1ers stages et à la primo insertion. Pour garder les jeunes, des conditions nécessaires mais pas suffisantes : - importance de maintenir une offre de formation attractive, notamment en post bac. - des entreprises dynamiques qui nhésitent pas à accueillir jeunes en stage. Les stages en entreprises sont souvent suivis du premier contrat de travail. Donc si les stages ont lieu hors région, linsertion à de fortes chances de se faire hors FC.

9 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique emplois fin 2005 le statut de salarié concentre 90% des emplois plus demploi dans la construction et moins dans lindustrie des différences au sein de lAP : ZE Lons plus «construction» ZE Revermont plus «agriculture» et plus «construction» volume de lemploi salarié progresse de 7% entre 98 et 2005 (contre +5,6% en région et 8,7% France)

10 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente - Parmi ces emplois, 46% concentrés sur ZE Lons, et 40% sur Dole. - Progression de lemploi salarié : +10% (5 points de plus que FC et 1 de plus que niveau national Mais cest la ZE de Lons le Saunier qui sert de locomotive pour lAP : au sein de laire de projets, cest dans cette ZE que lemploi salarié progresse le plus (+8%) devant Dole (+7%) et Revermont (+5%) - Attention : lemploi salarié dans agriculture peu significatif. Représente une petite partie de lemploi agricole - Dans les services on trouve notamment lintérim, même si les postes sont physiquement basés dans dautres secteurs et dans lindustrie en particulier (65%) Dans les services, on trouve également des activités industrielles qui ont été externalisées. Signifie la présence de métiers « industriels » dans les services - La baisse de lemploi dans lindustrie saccompagne dun transfert relatif dune part des emplois industriels dans les services

11 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Croissance de lemploi salarié dans la construction et le tertiaire Hausse de lemploi : - Construction (+22%) - Commerce (+17%) - Services (+9%) Stabilité de lemploi : - Agriculture (+1%) Baisse de lemploi : - Industrie (-5%)

12 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente Entre 1998 et 2005, mêmes tendances générales dévolution de lemploi salarié quen Franche-Comté et en France Nuances : stabilité dans lagriculture mais effectifs très faibles augmentations plus importantes dans la construction et le commerce (+22% contre +17% et +17% contre +9%) ZE Lons : hausse la plus conséquente de la région dans la construction (+27% contre +17% en FC) ZE Dole : plus forte progression de lagriculture (+6%) de Franche-Comté et une des plus faibles diminutions de lindustrie (-3%) ZE Revermont : plus forte progression du commerce de la région (+29%) et progression de lagriculture (3%) Dole et Revermont, deux seules zones de FC où lemploi agricole progresse

13 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Part de lemploi public dans lemploi total variable selon les zones demploi Une part qui varie de plus de 29% pour ZE de Dole à 22% dans celle du Revermont Nombreux départs à la retraite attendus à court terme (infirmier, ATSEM, agent social, puéricultrice, agent police…)

14 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente Lemploi public représente en Franche-Comté un quart de lemploi total. Dans le Revermont comme au plan régional, la fonction publique dEtat arrive en tête devant les deux autres fonctions publiques. Dans la zone demploi de Lons, cest la fonction publique territoriale qui est prédominante. Dans celle de Dole, la fonction publique hospitalière représente 41% de lemploi public en raison de la présence de 2 gros établissements hospitaliers. Vieillissement et départs à la retraite dans nombreux métiers de la fonction publique territoriale : cas des métiers du médico social (infirmier, agent territorial spécialisé des écoles maternelles, agent social, puéricultrice) sécurité (agent police municipal), techniques et administratifs

15 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique La Franche-Comté fortement utilisatrice de lintérim Près de intérimaires ETP au cours 4 è trim.06 dont 65% travaillent dans lindustrie Utilisation liée à la conjoncture économique Globalement, baisse et faible reprise récente. Nuances selon les secteurs

16 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente - La Franche-Comté est fortement utilisatrice de travail intérimaire. Lié à lindustrie et notamment automobile. Au sein de lindustrie, les secteurs les plus utilisateurs : industrie des biens intermédiaires, automobile, biens déquipement, biens de consommation Dans le tertiaire : commerce, services aux entreprises, transports - Lutilisation de lintérim est fortement liée à la conjoncture économique. Sert de variable dajustement, réponse aux fluctuations de léconomie. - Nuances dans lévolution du recours à lintérim selon les secteurs. Progression dans la construction, baisse dans industrie Certains secteurs y ont peu recours pour des questions de coût (hôtellerie restau, commerce…)

17 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Près de travailleurs frontaliers résident dans le département du Jura autorisations de travail frontalier actives fin 06 dont 17 % attribuées à des Jurassiens 55% des autorisations de travail frontalier concernent lindustrie

18 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente Attention données départementales uniquement. Les zones demploi de Saint-Claude et de Champagnole sont incluses sachant que Saint-Claude est géographiquement la plus proche de la Suisse et la plus concernée, pour le Jura, par le travail frontalier. Sur les autorisations de travail frontaliers actives fin 2006, 17 % concernent des habitants du Jura. La quasi-totalité des frontaliers Jurassiens vont travailler dans le canton de Vaud (47 % industrie et 40 % tertiaire). Globalement en FC 55% des AT relèvent de lindustrie, 36% tertiaire, 5% BTP. Le travail frontalier engendre de nombreuses tensions dans le milieu économique. Les employeurs prennent conscience que le vivier de main dœuvre nest pas extensible et quil y a concurrence entre les secteurs, les territoires et les pays pour capter cette main dœuvre qualifiée.

19 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Enquête Assédic : les établissements de lAP interrogés déclarent avoir lintention dembaucher plus de personnes en 2008 intentions dembauche en légère diminution dans les zones de Dole et du Revermont en en stagnation dans celle de Lons projets de recrutement jugés difficiles dans 54% des cas dans ZE Lons et 46% des cas dans celle de Dole. dans ZE de Lons, 27% des intentions relatives à emplois saisonniers. Les 10 métiers les plus recherchés dans l'aire de projets de la plaine jurassienne Nombre de projets de recrutement en 2008 Part de projets difficiles Part de projets saisonniers Employés de maison et assistantes maternelles (dont aides à domicile) 26911%0% Employés et agents de maîtrise de l'hôtellerie (serveurs, maîtres d'hôtel…) 23122%82% Ouvriers qualifiés des industries agroalimentaires 14466%0% Conducteurs routiers et grands routiers14274%10% Animateurs socioculturels, de sport et de loisirs 12323%75% Ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal %74% Plâtriers, charpentiers et autres OQ du gros œuvre du bâtiment 9382%0% Agents d'entretien8923%17% Ouvriers qualifiés de la chimie870% Représentants, VRP8676%0% Source : BMO Assédic

20 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente - Enquête dopinion. Déclaratif de chefs dentreprises à un instant. Intentions ne se transforment pas obligatoirement en embauches. - Part des établissements qui déclarent avoir intentions dembauche séchelonne de 21% pour ZE Dole et Revermont à 22% pour Lons (23,2% FC). - Diminution des intentions dembauche sur Dole (-14%) et faible progression sur Lons (+3%). - Sentiment de difficulté à recruter supérieur à la moyenne régionale dans la ZE de Lons : 54% contre 52%. - Intentions dembauche relatives à des emplois saisonniers plus fréquentes danbs la ZE de Lons : 27% contre 21% FC

21 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique De multiples tensions en région sur le marché du travail Des causes variées et récurrentes : - Recherche complexe de personnel liée à un besoin de «sur mesure» permanent nécessitant adaptation, formation Difficulté de mettre en adéquation une offre et une demande demploi sans adaptation du personnel à la technicité attendue - Image négative ou méconnaissance du secteur ou du métier - Pénibilité de certains métiers (horaires, environnement…) - Faible attractivité liée à des contrats de courte durée faiblement rémunérés (CDD et intérim…) - Manque de mobilité de la main dœuvre potentielle - Difficultés danticipation des entreprises : besoin immédiat Source : Efigip

22 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente Travail sur les métiers en tension réalisé par Efigip en partenariat avec lANPE, les Assédic, la DRTEFP, le Rectorat, la Région et lAfpa. Etablissement chaque année dune liste de métiers en tension et dune analyse des causes de tension. Rassemblement des principales causes par thème. Difficulté complémentaire liée au fait que pour de nombreux métiers ces causes de tension se conjuguent. Les limites de ce travail : - repose uniquement sur ce qui est enregistré à l'Anpe (autres modes de recrutement sont majoritaires) - volume des offres minoré (employeurs passent peu par Anpe quand métier en tension compte tenu difficulté à trouver candidats) - potentiel de main d'oeuvre biaisé car tous les demandeurs non employables immédiatement : besoin formation, adaptation, possible inscription sur métier par défaut - analyse basée sur des données Peut être plus tout à fait vrai aujourd'hui. Faire la part entre le conjoncturel et le structurel.

23 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Des tensions marquées les secteurs concernés : - Industrie- BTP - Transport- Hôtellerie restauration - Commerce- Santé action sociale Les métiers pour lesquels les tensions sont plus marquées dans lAP de la plaine du Jura quau niveau régional :

24 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Les limites de lorientation vers les métiers en tension : temporalité et faible adéquation formation emploi Quel éventail de métiers exercent les diplômés dun domaine de f° ? 4 familles de métiers (graphe) dans 5 secteurs dactivité : Commerce réparation auto, métallurgie – mécanique, commerce, transport logistique, autres secteurs. Quels diplômes alimentent une famille de métiers ? éventail de diplômes et de spécialités (tab) avec 6 niveaux différents, métier exercé dans 8 secteurs différents

25 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Commentaires de la diapositive précédente - Danger à orienter des jeunes en formation initiale en se préoccupant uniquement des secteurs/métiers en tension : évolution rapide des besoins alors que les cursus de formation durent plusieurs années. Orientation vers métiers en tension plus adapté pour le placement de demandeurs demploi ou la reconversion de salariés. - Pas d'adéquation formation emploi : une étude du PRAO et du MEN montre quen moyenne 5 ans après lentrée sur le marché du travail, 40% des personnes occupent un métier cible ou connexe à leur formation. 60% occupent un métier éloigné ! - Illustre la difficulté de lexercice de planification de loffre de formation pour répondre aux besoins de léconomie.

26 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Près de demandeurs demploi immédiatement disponibles fin 2007 Taux de chômage inférieur au taux régional Diminution du nombre Defm de 19% depuis fin 2002 (-14% plan régional) 26% de demandeurs demploi inscrits depuis un an et plus 45% ont un niveau Cap-Bep contre 42% au plan régional

27 Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique En conclusion Vieillissement de la population plus accentuée Attention aux départs de jeunes et détudiants vers dautres régions Davantage demploi salarié dans la construction Des tensions marquées sur de nombreux métiers et des secteurs dactivité variés Progression de lemploi salarié


Télécharger ppt "Etat des lieux Aire de projets plaine Jura Cadrage socio-économique Cadrage socio économique de laire de projets de la plaine du Jura."

Présentations similaires


Annonces Google