La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

METEOROLOGIE 2eme partie : Le vent et les nuages.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "METEOROLOGIE 2eme partie : Le vent et les nuages."— Transcription de la présentation:

1 METEOROLOGIE 2eme partie : Le vent et les nuages

2 Les 4 Principes de base de la météo 1 – Lair chaud et lair froid ne se mélangent pas, comme de leau et de lhuile. 2 – Lair chaud est moins dense (« plus léger ») que lair froid 3 – Lair chaud a tendance à mieux accueillir lhumidité que lair froid 4 – Lair qui sélève voit sa pression diminuer, et donc il refroidit, même si il néchange pas de chaleur avec lair environnant (détente adiabatique, PV=nRT)

3 Le vent Lair quitte les zones de haute pression (anticyclones) pour aller combler les zones de basse pression (dépression). Intuitivement, on pense qu il devrait y aller en ligne droite : AD

4 Le vent Mais à cause de la rotation de la Terre, il est dévié vers la droite dans lhémisphère Nord (force de Coriolis) AD

5 Le vent Les différences de pressions finissent par ramener le vent vers la dépression : AD

6 Le vent A laide de ce modèle simplifié, on conçoit que dans lhémisphère Nord : - Le vent tourne autour des anticyclone dans le sens des aiguilles dune montre - Le vent tourne autour des dépressions dans le sens inverse des aiguilles dune montre

7 Le vent Cest ce mécanisme qui donne naissance au mistral et à la tramontane, sous leffet conjugué de lanticyclone des Acores, de la dépression dIslande, et dune dépression sur le golfe de Gênes

8 Le vent Le vent dautan est le « contraire » du Mistral : anticyclone et dépression sont inversés, et donc le vent souffle du Sud-Est

9 Le vent Pour prévoir le vent, on utilise des cartes présentant les lignes isobares :

10 Le vent Pour prévoir le vent, on utilise des cartes présentant les lignes isobares : Le vent est en gros tangent aux lignes isobares Plus les lignes isobares sont serrées, plus les différences de pression sont importantes, et plus le vent est fort.

11 Le vent Il faut évidemment tenir compte du vent en aéronautique : -Il fausse la navigation (cap et vitesse) - Il crée des turbulences inconfortables et/ou dangereuses - Il peut rendre le décollage et latterrissage extrêmement délicats (vent de travers) - Il génère des ascendances et des rabattants (rotors) au niveau du relief Côté au vent Relief Côté sous le vent

12 Les brises On appelle brise un vent dorigine thermique, qui ne trouve pas son origine dans les grandes circulations atmosphériques. Ce sont des vents en général locaux. Exemples : Brise de mer Brise de terre

13 Les brises On appelle brise un vent dorigine thermique, qui ne trouve pas son origine dans les grandes circulations atmosphériques. Ce sont des vents en général locaux. Exemples : Brise de pente : ascendante de jour du côté ensoleillé Brise de pente : descendante de nuit

14 Les brises On appelle brise un vent dorigine thermique, qui ne trouve pas son origine dans les grandes circulations atmosphériques. Ce sont des vents en général locaux. Exemples : Brise de vallée descendante de nuit Brise de vallée ascendante de jour

15 Les nuages Pour quun nuage se forme, il faut que la vapeur deau présente dans latmosphère se condense sous forme de gouttelettes deau liquides ou de cristaux de glace. Cette condensation sobtient par refroidissement. Le refroidissement lui-même peut sobtenir de deux façons différentes : -Contact avec une surface ou une masse dair froid(e). -Détente adiabatique (prise daltitude, baisse de pression, donc baisse de T)

16 Les nuages Exemple : Un nuage peut se former par convection

17 Les nuages Exemple : Un nuage peut se former par effet orographique

18 Les nuages Exemple : Un nuage peut se former à la surface dun front Front froid Front Chaud

19 Les nuages Les nuages peuvent se former en atmosphère stable ou instable. Atmosphère stable : de lair chaud surmonte de lair froid. Au contact, il y a formation de nuages qui vont sétaler en largeur, sur une faible épaisseur.

20 Les nuages Les nuages peuvent se former en atmosphère stable ou instable. Atmosphère instable : de lair froid surmonte de lair chaud. Lair chaud remonte jusquà retrouver de lair au moins aussi chaud que lui. Naissance de nuages à forte extension verticale.

21 Les nuages Les nuages se forment à différentes altitudes : Les nuages qui intéressent le pilote sont ceux de létage inférieur et de létage moyen

22 Classification des nuages Étage supérieur Étage moyen Étage inférieur 6000 à mètres 3000 à 6000 mètres Sol à 3000 mètres

23 Les nuages Le nom des nuages dépend : -De laltitude du nuage (étage supérieur (> pieds), nom en « cirr », étage moyen (>6 000 pieds), nom en « alto », étage inférieur pas de préfixe particulier) -De son caractère stable ou instable : « Cumul »=instable, « Strat »=stable Exemple : altocumulus = nuage instable de létage moyen Exemple : cirrostratus = nuage stable de létage supérieur

24 Types de nuages

25 Nuages de létage supérieur Altitude entre 7000 et m Aspect fibreux Constitués de cristaux de glaces Code : CI CIRRUS

26 Nuages de létage supérieur Altitude entre 5000 et 7000 m Constitués de cristaux de glace Halo lumineux autour du soleil Code : CS CIRROSTRATUS

27 Nuages de létage supérieur Base entre 7000 et mètres Aspect : petits éléments blancs soudés ou non. Code : CC Cirrocumulus

28 Nuages de létage moyen Altitude entre 2500 et 5000 m Aspect en forme de galets ou rouleaux. Code : AC Altocumulus

29 Nuages de létage moyen Type daltocumulus pré-orageux Aspect en forme de tour et surtout bourgeonnant Altocumulus

30 Nuages de létage moyen Aspect en forme de lentille Présence de vent fort en altitude Altocumulus

31 Nuages de létage moyen Signe caractéristique masse dair stable en altitude Formation dondes orographiques Altocumulus

32 Nuages de létage moyen Base entre 2000 et 4500 mètres Épaisseur entre 1000 et 3000 mètres Aspect strié, fibreux Code AS Altostratus

33 Nuages de létage moyen Particularité de laisser passer le soleil comme derrière un verre dépoli Partie active dune perturbation Altostratus

34 Nuages de létage moyen Base entre 500 à 1500 mètres Épaisseur 2000 à 4000 mètres Aspect flou et opaque dû à la pluie Code : NS Nimbostratus

35 Nuages de létage inférieur Base entre 500 et 2500 mètres Épaisseur entre 200 et 1500 m Aspect en forme de dalles Code : SC Strato-Cumulus

36 Nuages de létage inférieur Type de SC soudés et opaques Turbulences modérées Strato-Cumulus

37 Nuages de létage inférieur Base entre 400 et 2000 mètres Épaisseur entre 200 et 5000 m Aspect bourgeonnant à base plate Code : CU Cumulus

38 Nuages de létage inférieur Petite instabilité de lair associée à un vent modéré en altitude constitue une « rue de nuage » Cumulus

39 Nuages de l étage moyen Fort bourgeonnement Extension verticale plus marquée due à une plus forte instabilité. Cumulus

40 Nuages de l étage inférieur Poursuite de lextension verticale Conséquences : précipitations sous forme daverses Cumulus

41 Nuages à développement vertical Base entre 800 et 2500 mètres Epaisseur entre 5000 et m Aspect en forme de tour Code : CB CUMULONIMBUS

42 Nuages de l étage moyen Sommet situé au niveau de la tropopause Début des fortes pluies CUMULONIMBUS

43 Nuages de l étage moyen Sommet du nuage en forme denclume Vent fort associé à de fortes turbulences Orages CUMULONIMBUS

44 Nuages de l étage inférieur Forte humidité au niveau de la cumulification Transformation des CU en SC CUMULUS et stratocumulus

45 Nuages de l étage inférieur Faible étalement des cumulus Formation de CU en dessous des SC CUMULUS et stratocumulus

46 Nuages de l étage inférieur Base du nuage : sol à 300 mètres Epaisseur : 300 à 600 mètres. Visibilité < 1000 mètres Code du nuage : ST STRATUS

47 Nuages de l étage inférieur STRATUS Souvent présent par situation anticyclonique Formation dans les fonds de vallées Dissipation en cours de matinée sauf lhiver

48 Les brouillards Les brouillards se forment à proximité du sol lorsque lair se refroidit. Ils se produisent préférentiellement quand le degré dhygrométrie (mesuré à lhygromètre ou au psychromètre) est fort.

49 Les brouillards Si la visibilité est comprise entre 1 et 5 km on parle de brume.

50 Les brouillards Si la visibilité est inférieure à 1 km, on parle de brouillard.

51 Les brouillards Brouillard de rayonnement :

52 Les brouillards Brouillard dadvection

53 Les brouillards Brouillard de pente


Télécharger ppt "METEOROLOGIE 2eme partie : Le vent et les nuages."

Présentations similaires


Annonces Google