La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Un groupe de banques Euro-Méditerranéennes 30 janvier 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Un groupe de banques Euro-Méditerranéennes 30 janvier 2009."— Transcription de la présentation:

1 Un groupe de banques Euro-Méditerranéennes 30 janvier 2009

2 > 30 janvier Ordre du jour 1.Présentation des 20 projets et tour de table à partir des interventions des établissements ayant animés un des 5 groupes de travail 2.Programme pour 2009 A.Structuration du projet B.Calendrier 2009 C.Stratégie douverture à de nouveaux arrivants 3.Exemple de lalliance « skyteam » dans le domaine aérien

3 > 30 janvier Financement dinfrastructures et de projets 15. Signer un protocole pour mieux financer les projets et partager les risques 16.Institutionnaliser léchange dinformations Associer des partenaires sur un projet dès lors quun membre est arrangeur, conseiller financier ou investisseur 20. Réfléchir au développement de fonds dinvestissement communs Une union de 20 projets 11. Mettre en place des bureaux spécialisés (points dentrée unique) pour soutenir le développement international des PME 12. Utiliser les garanties de divers acteurs (AFD, BEI) pour faciliter le financement à faible taux des PME 13.Faciliter les échanges dinformations sur les opportunités daffaires et créer une plate-forme commune pour les PME 14.Signer un accord multilatéral afin de faciliter les ouvertures de comptes croisées, les financements, les développements des flux internationaux 3. Faciliter les flux financiers entre membres en recourant à une plateforme denvois de fonds 4. Faire bénéficier les migrants de tarifs privilégiés sur les transferts de compte à compte 5. Développer des solutions optimisées de transferts, telles que celle de carte bancaire à carte bancaire sur les différentes zones 6. Proposer des produits dépargne jumelés au Nord et au Sud en monnaie locale convertible, et offrant les mêmes avantages 7. Définir des démarches afin de gagner de nouveaux clients 8. Proposer des produits cobrandés immobiliers 9. Développer des formules de fidélisation et étendre lutilisation de points SMiles aux pays du Sud 10. Distribuer une offre bancaire packagée pour les étudiants originaires du Sud sinstallant en Europe Une alliance de type skyteam bancaire et méditerranéenne TransfertsEpargne et retailFinancement des PME 1. Réflexion sur une démarche de communication concertée, voire sur le choix dune identification commune 2. Recenser et présenter à travers un catalogue commun les produits que chaque membre envisage de proposer aux migrants

4 > 30 janvier Objectifs Donner une existence identitaire à lAlliance. Développer et promouvoir ses initiatives avec le maximum dimpact. Proposition Définir une démarche de communication concertée : 1) susceptible dêtre employée pour le développement doffres ; 2) facilement appropriable par les clientèles de migrants dans les différents pays et 3) commode pour promouvoir la communication institutionnelle de lAlliance. Tâches à réaliser Faire naître et coordonner des propositions entre partenaires. Sinspirer dexemples extérieurs (exemple : Skyteam). Valider les conditions dutilisation de la « marque » retenue. Projets relatifs à la promotion de lAlliance Définir une démarche de communication concertée Projet n°1 Mise en oeuvre envisagée au second semestre 2009 Partenaires concernés : Tous

5 > 30 janvier Objectifs Recenser et présenter à travers un même catalogue les produits que chaque Partie propose et envisage de proposer aux migrants. En assurer la promotion directe de manière croisée. Proposition Réaliser une présentation. Linsérer dans les moyens de communication et de promotion commerciale propre à chaque partie Ainsi quà travers le développement de moyens communs, comme un site internet dédié. Tâches à réaliser Recenser les offres. En réaliser une présentation homogène et commode. Développer les supports de présentation. Etudier lopportunité dun site commun. Projets relatifs à la promotion de lAlliance Présentation mutuelle dun catalogue produits Projet n°2 Mise en oeuvre envisagée au second semestre 2009 Partenaires concernés : Tous

6 > 30 janvier Objectifs Automatiser et homogénéiser le traitement des transferts financiers réalisés entre les membres de lAlliance, en évitant le déploiement de multiples solutions bilatérales. Profiter dune plateforme existante déchange et de compensation de flux. Permettre à chacun davoir accès au meilleur coût à tous les corridors pays, y compris ceux sur lesquels sont activité demeure limitée. Proposition Utiliser la plateforme Bravo de la CECA, via lenvoi de messages Swift et lalimentation dun compte nostro ouvert dans les livres de la CECA. La CECA sera ainsi à même de remplir une fonction dopérateur de flux pour le compte dautres membres de lAlliance, étant responsable du bon acheminement des fonds dès réception des ordres. Tâches à réaliser Définition des données devant être collectées Réalisation dune table de correspondance pour intégrer ces données selon les protocoles propres à Bravo Définir la procédure de suivi des réclamations clients Arrêter entre membre les modalités de dates de valeur Elaboration dun SLA et entente sur la base tarifaire. Projets relatifs aux transferts financiers Utilisation dune plateforme commune Projet n°3 Mise en oeuvre envisagée au second semestre 2009 Partenaires concernés : CECA, GCE, et…

7 > 30 janvier Objectifs Permettre une facilitation et une sécurisation maximale des transferts et le développement doffres concurrentielles en termes de prix et de rapidité. La possibilité dopérer de compte-à-compte entre partenaires est le socle même de la démarche de partenariat, dont le principal objectif est la bancarisation de largent des migrants Elle ouvre la possibilité de développer des offres communes et croisées entre partenaires. Proposition Connecter les réseaux des différents partenaires et mettre en correspondance les compte de leurs clients communs par simple échange de fichiers (batch ou intraday), pour un très faible coût de mise en place. Associer aux transferts ainsi réalisés un système de fidélisation clients, tels que miles davion ou Smiles Tâches à réaliser Valider les aspects réglementaires (contrôle des changes dans certains pays), techniques et de sécurité (encryptage) Définir les modalités de mise en marché : cibles (clients/non clients, ouvertures de comptes, one-to-n, etc), promotion (appellation commune, tarification dappel, etc.). Envisager la constitution dune base clients commune, pour mieux accompagner le déploiement des offres. Projets relatifs aux transferts financiers Travailler sur une base compte-à-compte Projet n°4 Mise en oeuvre envisagée au premier semestre 2009 Partenaires concernés : Tous

8 > 30 janvier Objectifs Favoriser la pré-bancarisation des bénéficiaires de transferts au Sud. Favoriser au Nord les envois dargent hors guichets bancaires dagence (notamment par appel téléphonique) Favoriser les transferts instantanés au moindre coût. Proposition Croisement des offres carte-à-carte sur le Maroc du GCE (Teranga) et dAWB (Kesma) Extension à dautres corridors, comme la Tunisie. Réflexion étendue à dautres solutions (mobiles, cash to card) Possible mutualisation de moyens entre partenaires (call center) Tâches à réaliser Valider la possibilité de connecter les offres carte-à-carte de GCE et AWB. Définir les modalités de mise en marché : clients visés, marketing, ventes, inclusion dans des packages de produits. Mise en place des infrastructures (plateformes transferts et monétique) et extension à dautres corridors. Projets relatifs aux transferts financiers Développer des solutions optimisées de transfert Projet n°5 Mise en oeuvre envisagée au premier semestre 2009 Partenaires concernés : GCE, CIH, BIAT, AWB, BTK et…

9 > 30 janvier Objectifs La bancarisation de largent des migrants doit saccompagner dune plus forte constitution dépargne. Loptimisation des conditions de transfert + épargne + crédit, pour les migrants, doit permettre aux différents partenaires de gagner en parts de marché. Lincitation à lépargne favorise un meilleur étalement et une gestion automatisée des transferts. Proposition Jumeler des produits dépargne au Nord et au Sud, offrant des caractéristiques similaires en monnaie locale convertible Rendre attractif les virements inter-comptes jumelés selon une fréquence prédéfinie ou en fonction de latteinte dun certain seuil dépargne Tâches à réaliser Valider les dispositions juridiques (conventions à passer avec les migrants) et réglementaires (convertibilité) Valider les développements informatiques requis chez chacun des partenaires Arrêter les modalités de suivi des clients concernés entre partenaires Projets relatifs aux activités dépargne et de banque de détail Jumelage de produits dépargne au Nord et au Sud Projet n°6 Mise en oeuvre envisagée au second semestre 2009 Partenaires concernés : AWB, BIAT, CIH, BTK, GCE et …

10 > 30 janvier Objectifs Le partenariat engagé ouvre naturellement sur des démarches commerciales croisées dacquisition de nouveaux clients, sans partage de clientèle (chaque client est client de deux réseaux distincts). Lobjectif de bancarisation des flux migrants répond également à celui dune plus large bancarisation des migrants et des bénéficiaires de leurs envois. Proposition Au Nord, les banques proposeront à leurs clients migrants une domiciliation dans une banque partenaire dans leur pays dorigine (plusieurs établissements pourront être proposés par pays aux migrants), quelles autoriseront ainsi à contacter directement leurs clients. Au Sud, les banques agiront de mêmes concernant leurs clients résidents au Nord. Une commission dapport daffaire rémunèrera les établissements intermédiaires, dès lors quun compte client sera ouvert. Tâches à réaliser Valider les modalités opérationnelles (pilotage de lactivité). Valider les modalités contractuelles (objectifs, rémunération) Projets relatifs aux activités dépargne et de banque de détail Acquisition de nouveaux clients Projet n°7 Mise en oeuvre envisagée au premier semestre 2009 Partenaires concernés : GCE, AWB, BIAT, CIH, BTK et …

11 > 30 janvier Objectifs La bancarisation des flux migrants doit saccompagner de possibilités de réalisation dinvestissement et dacquisition patrimoniale, à partir du pays de résidence dans un pays de destination. Dans un tel cas de figure, les solutions de crédits seraient co-brandées entre les établissements partenaires. Proposition Se limiter dans un premier temps à la réalisation dacquisitions immobilières. Permettre la commercialisation de biens situés dans une autre pays via lexpertise dun établissement partenaire, contre versement dune commission de distribution. Permettre quune épargne constituée dans un pays de résidence se prolonge en un crédit en euros ou en devises pour lacquisition dun bien dans un pays de destination, létablissement partenaire local fournissant une garantie patrimoniale ou financière dachèvement et ayant la possibilité de proposer des assurances. Tâches à réaliser Valider les conditions de mise en place. Définir les conditions de partage de la valeur entre partenaires. Sonder les opportunités de promotion auprès des clientèles cibles. Projets relatifs aux activités dépargne et de banque de détail Produits co-brandés Projet n°8 Mise en oeuvre envisagée au premier semestre 2009 Partenaires concernés : GCE, AWB, CIH, BIAT, BTK, et …

12 > 30 janvier Objectifs Développer des formules de fidélisation au bénéfice de clients communs. Renforcer ce faisant le caractère coordonné des offres développées par les partenaires et en favoriser la promotion. Proposition Dans un premier temps, étendre à des partenaires du Sud lutilisation de points SMiles, propre au GCE, sous la forme de cadeaux ou de chèques cadeaux. Etudier la possibilité de formules de chèque-épargne (mobilisables dans une banque), ou de chèque-cadeau (utilisables dans des réseaux de grande distribution). Par la suite, dautres programmes de fidélisation pourront être envisagés, notamment en partenariat avec des compagnies aériennes ou de téléphonie. Tâches à réaliser Valider les conditions de mise en place Préparer ladhésion des établissements partenaires intéressés. Projets relatifs aux activités dépargne et de banque de détail Formules de fidélisation Projet n°9 Mise en oeuvre envisagée au premier trimestre 2009 Partenaires concernés : GCE, AWB, CIH, BIAT, BTK …

13 > 30 janvier Objectifs Distribuer une offre bancaire packagée pour les étudiants originaires du Sud menant leurs études en Europe. Cibler une clientèle jeune à potentiel et fidéliser les parents. Proposition Sappuyer sur les packages existants : Pour les étudiants : compte chèque, carte de retrait et de paiement, découvert, consultation de compte sur internet, service SMS (réception de transfert), gratuité des frais de tenue de compte et sur transferts reçus, caution loyer, crédit détude (garantie apportée par létablissement du pays dorigine). Pour les parents : réduction sur frais de transfert, prise en charge des transferts permanents, remises sur envois DHL (documents, colis), tarification du pack sur le compte du parent. Tâches à réaliser Valider les modalités de promotion dans les pays dorigine et dans les pays daccueil, notamment de manière directe auprès des étudiants (forums). Définir des objectifs chiffrés de vente. Valider les aspects contractuels. Projets relatifs aux activités dépargne et de banque de détail Offre Etudiants Projet n°10 Mise en oeuvre envisagée au premier semestre 2009 Partenaires concernés : GCE, AWB, BIAT, CIH, BTK…

14 > 30 janvier Proposition: DES BUREAUX EUROMED Afin de soutenir linternationalisation des clients des banques participantes, le groupe de travail propose de sappuyer sur des bureaux spécialisés, véritables points dentrée unique, créés ou à créer par chaque Membre. Le rôle de ces bureaux spécialisés (en prenant exemple sur le Centre de soutien à linternationalisation dIntesa Sanpaolo), sera : daccompagner leurs propres clients qui cherchent à internationaliser leurs affaires dans les autres pays Euro-Méditerranéens; de devenir le point dentrée unique dans leur propre pays vis-à-vis des autres Membres afin daccompagner leurs clients dans leurs projets de délocalisation dans les autres pays Euro-Méditerranéens; daccompagner les migrants souhaitant créer leur entreprise dans leur pays daccueil; daccompagner les migrants qui ont lintention de répliquer dans leur pays dorigine la création dune entreprise déjà installée dans le pays daccueil; didentifier et promouvoir des zones de d é veloppement pour des nouvelles installations de production ( zones franches, etc.) de partager leur savoir et expertise dans lutilisation facilitée de fonds, notamment de capital-risque, rendus disponibles au niveau national, eruopéen, voire mondial (Simest - AFD - Euromed – fonds de la BEI, de la Banque Mondiale, etc) Intesa Sanpaolo partagera son experience réussie, et se propose de conseiller les autres Participants pour la création de leurs bureaux spécialisés. Projets relatifs au soutien et développement des PME de la Méditerranée Projet n°11

15 > 30 janvier Proposition: MODELE DE CREDITS EUROMED SPECIALISES Afin de faciliter le financement des PME dans tous les pays de la zone, le groupe de travail propose de répliquer, où cela est possible, lexpérience dIntesa Sanpaolo en Italie en partenariat avec les CONFIDI de facilités de paiement et de garanties de crédit pour les PME. Les CONFIDIs sont des sociétés coopératives de garantie, très répandues dans les régions italiennes, qui sont dirigées par des entrepreneurs et soutenues par les pouvoirs publics, les associations professionnelles et les Chambres locales de Commerce. Les CONFIDIs négocient les meilleures conditions de taux pour favoriser laccès au crédit des entreprises. En rejoignant une CONFIDI, une PME peut obtenir des financements plus facilement, puisque les prêts de la banque sont partiellement garantis. Intesa Sanpaolo, avec le soutien dune des fédérations de CONFIDIs, se propose de conseiller les autres Participants dans la répliquation de ce modèle. Cette solution est une des possibilités dans les outils financiers à la disposition des PME, distribués par les Membres, et notamment les produits de garantie de lAFD et de la BEI. Projets relatifs au soutien et développement des PME de la Méditerranée Projet n°12

16 > 30 janvier Proposition : PLACE DE MARCHE EUROMED Le groupe de travail propose la création dun système facilitant léchange dinformations, à développer par chaque Membre, avec lappui dIntesa Sanpaolo. Ce système aura deux buts: partager du contenu relatif aux opportunités daffaires générer une place de marché pour offrir aux PME un moteur de recherche permettant de trouver des homologues qui pourraient être des potentiels fournisseurs/acheteurs ou partenaires capitalistiques pour des joint ventures. Intesa Sanpaolo partagera son experience réussie, et, se propose dillustrer en détail les fonctions de son propre système. Si les Membres participants ont déjà créé leur propre système, lobjectif pourrait être dintégrer tous les systèmes en une plateforme commune. Projets relatifs au soutien et développement des PME de la Méditerranée Projet n°13

17 > 30 janvier Proposition : ACCORD COLLECTIF EUROMED Le groupe de travail propose de bâtir un ACCORD-CADRE COLLECTIF pour faciliter les opérations des PME clientes avec pour but de: Standardiser les services et les contrats Baisser les coûts pour les clients communs en créant une offre packagée de facilités de paiement respectueuse des conditions locales de marché Créer et promouvoir un réseau de participants avec les mêmes bonnes pratiques et procédures décrites dans lAccord, pour garantir un service plus rapide et pour bénéficier déconomies de coûts et dun savoir-faire Développer les flux commerciaux et les investissements dans tous les pays concernés Un effort particulier sera fait pour les services suivants: les ouvertures de compte croisées et la création de nouvelles relations bancaires dans tous les pays Euro-Méditerranéens, à travers un compte facile à répliquer dans les autres pays et avec une interface simple ( voir Projet 11/20: BUREAUX EUROMED ); lémission de garanties commerciales nécessaires pour créer une nouvelle entreprise dans un pays dacceuil, selon un standard, avec des documents et des contrats pré- définis; promouvoir les flux documentaires internationaux dans toutes les banques Euro- Méditerranéennes participantes. Projets relatifs au soutien et développement des PME de la Méditerranée Projet n°14

18 > 30 janvier Objectifs Financer les grands projets dinfrastructures de la zone et mieux partager ensemble les risques financiers. Proposition Institutionnalisation dun échange dinformations entre les partenaires. Consultation systématique des partenaires pour quils puissent participer au financement, lorsque lun deux sera chargé de réunir un groupe de banques pour un crédit important (rôle darrangeur). Lorsque lun des partenaires est conseiller financier dune entité publique ou privée à la recherche dun financement, il devra faire ses meilleurs efforts pour que les autres membres de lAlliance soient associés au projet. Lorsque lun des partenaires sera investisseur direct ou indirect (via un fonds quil gère) dun projet nécessitant dimportants financements, il devra faire ses meilleurs efforts pour que les autres membres soient associés au projet. Développement de fonds dinvestissements communs Tâches à réaliser Ces propositions seront matérialisées par la signature dun protocole global entre les partenaires intéressés le 30 janvier 2009 Réunion du premier comité déchanges sur les projets en mars 2009 Projets relatifs au financement d'infrastructures et de grands projets Un protocole global daccord Projets n°15 à 20 Mise en œuvre envisagée au premier trimestre 2009 Partenaires concernés : AFD, AWB, Bank of Alexandria, BEI, BIIS, BTK, CECA, Fransabank, GCE, Natixis, INTESA, Océor,

19 > 30 janvier Ordre du jour 1.Présentation des 20 projets et tour de table à partir des interventions des établissements ayant animés un des 5 groupes de travail 2.Programme pour 2009 A.Structuration du projet B.Calendrier 2009 C.Stratégie douverture à de nouveaux arrivants 3.Exemple de lalliance « skyteam » dans le domaine aérien

20 > 30 janvier A. Structuration du groupe de banques Euro-Méditerranéennes Comité Stratégique présidé par le GCE la première année reporte au Comité Stratégique qui se réunit au moins une fois par an Groupe de travail animé par la CECA composé des spécialistes de chaque établissement Groupe de travail animé par Intesa Sanpaolo Groupe de travail animé par la BIAT Retail Groupe de travail animé par AWB Comité Directeur, présidé par Michel Gonnet et animé par E. Pointillart la première année, se réunit tous les 2 mois Groupe de travail animé par le GCE Transferts Financement des PME Epargne Financement dinfrastructures

21 > 30 janvier B. Calendrier 2009 de mise en œuvre des 20 projets 2 nd semestre 1 er semestre Signature du Protocole 30 Jan Promouvoir une identification commune et un catalogue commun 3. Envoi des transferts de compte à compte via la plateforme espagnole 6. Vente jumelée de livret A avec un produit dépargne au Sud 12. Utilisation de garanties pour mieux financer les PME de la Méditerranée 13. Création dune base de données pour faciliter les échanges entre partenaires 4. Mise en place de tarifs privilégiés sur les transferts avec nos partenaires 5. Développement des transferts de carte à carte avec la connexion avec la carte dAWB et et sur le corridor Tunisien 7. Acquisition conjointe de nouveaux clients suite à la recommandation dun partenaire 8. Développement de Mediterraneo avec AWB et à terme en Tunisie 9. Utilisation des points SMiles par nos clients Marocains et Tunisiens au Maroc et en Tunisie 10. Préconisation de loffre étudiante du GCE par nos partenaires du Sud pour les étudiants qui viennent sinstaller en France Mise en relations de points dentrée unique entre partenaires pour mieux financer les PME Institutionnalisation des échanges pour financer les grands projets dinfrastructures

22 > 30 janvier C. Le périmètre actuel

23 > 30 janvier C. Stratégie douverture à des nouveaux arrivants Participation en cours de discussion ? ? ? ? ?

24 > 30 janvier Ordre du jour 1.Présentation des 20 projets et tour de table à partir des interventions des établissements ayant animés un des 5 groupes de travail 2.Programme pour 2009 A.Structuration du projet B.Calendrier 2009 C.Stratégie douverture à de nouveaux arrivants 3.Exemple de lalliance « skyteam » dans le domaine aérien

25 > 30 janvier Les principaux objectifs de skyteam Partager lexploitation de lignes en commun avec la mobilisation conjointe des réseaux commerciaux Fidéliser la clientèle avec une communication auprès des clients commune et grâce à une interface informatique sur les programmes de fidélisation Créer des synergies de back office (achat de fioul, co-location de zones denregistrement, etc.) et établir des standards communs en matière de sécurité, de relations clientèles, etc

26 > 30 janvier Genèse et grandes étapes de la création de lalliance skyteam Air France mène une étude pour mesurer limpact de louverture du marché unique européen sur les accords passés avec dautres compagnies aériennes Annonce du lancement de Skyteam par 4 membres fondateurs: Aeromexico, Air France, Delta Air Lines, Korean Air 1 ère campagne publicitaire en Europe Début de la rédaction de standards communs avant des élargissements Début des élargissements et notamment adhésion dAlitalia Début des premiers tarifs communs et de lexploitation de lignes en commun avec la mobilisation conjointe de réseaux commerciaux 2005 Début des synergies (co- location de zone denregistrement, achat de fioul, etc.) Accélération de la fidélisation de la clientèle (communication clients commune,interface informatique sur les programmes de fidélisation) avec larrivée de compagnies associées (compagnies pétrolières, hôtels, sociétés de locations de voitures…) Sans personnel propre jusqualors, une cellule de 5 à 6 personnes provenant des différentes compagnies devrait être constituée Skyteam gère 25 comités dédiés de coopération 1992

27 > 30 janvier Le fonctionnement de lalliance Skyteam na pas de structure juridique propre: > 11 compagnies la constituent et forment un noyau central > Des compagnies sont associées > Des fournisseurs (compagnies pétrolières, hôtels, sociétés de location de voitures) sont également associées Organisation de lalliance > Les instances de gouvernance sont constituées dun « governing board » qui se réunit entre 4 fois par an et dun « driving committee » qui se réunit tous les mois > La Présidence est tournante: elle est confiée depuis 3 ans à M. Spinetta, Président dAir France, du fait de sa participation dès le départ à la création de lalliance. > Lalliance gère aujourdhui 25 comités dédiés sur des sujets techiniques de coopération entre les compagnies qui vont des spécifications communes pour lachat de nouveaux avions à lharmonisation des annonces en cabine Conditions des adhésions > La règle dappartenance à Skyteam est lexclusivité ( une compagnie ne peut appartenir à deux alliances différentes) > Pour entrer dans lalliance, le candidat doit être accepté par les autres compagnies > Ladhésion à Skyteam suppose lacceptation dun certain nombre de règles, notamment en matière de sécurité et cela amène à une convergence des règles de fonctionnement entre les compagnies. Ces règles communes sont plus exigeantes que les règles édictées par les Etats.


Télécharger ppt "Un groupe de banques Euro-Méditerranéennes 30 janvier 2009."

Présentations similaires


Annonces Google