La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« nouvelles technologies » et handicap : un monde plus accessible …

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« nouvelles technologies » et handicap : un monde plus accessible …"— Transcription de la présentation:

1 « nouvelles technologies » et handicap : un monde plus accessible …

2 enjeux des TIC pour le Handicap
accessibilité à l’information : le développement de la société de l’information permet-elle l’accessibilité à l’information “pour tous, partout” ? accessibilité au e-travail : commerce en ligne, télé-travail, télé-formation, etc.

3 enjeux des TIC pour le Handicap
communication inter-population : déficiente ou pas intégration socio-économique dans le monde de la formation, du travail ; assistance voire télé-Assistance pour les personnes handicapées (PH) et âgées (PA) : autonomie, maintien à domicile, surveillance et suivi de malades, etc.

4 un nombre d’usagers important
En 2007, selon Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille on estimait généralement le nombre de personnes handicapées en France à 5,5 millions, soit 10% de la population. D’après l’enquête HID (Handicap, Incapacité, Déficience) réalisée par l’INSEE entre 1999 et 2001, on constate que près de 12% de la population française vivent avec un ou plusieurs handicaps.

5 les apports des TIC des nouveaux périphériques :
(SRAP, TTS, reconnaissance du geste, WebTV, PDA) des nouveaux canaux de communication : (Internet + nouveaux protocoles)

6 les apports des TIC MAIS
miniaturisation des outils de l’informatique nomade : téléphones mobiles, smartphones, tablettes type iPad des aides ou des interfaces adaptées/adaptables accessibilité à l’information et aux postes informatiques plus d’autonomie MAIS

7 les handicaps des TIC rapide mutation technologique des outils
quelle utilité ? quelle utilisabilité pour les personnes handicapées ?

8 les handicaps des TIC le « marché » : une niche réduite …
le matériel est hors de prix afficheur braille 40 cellules : € afficheur braille 80 cellules : € beaucoup de gadgets …

9 relation recherche/handicap
BESOINS techniques informatiques handicap SOLUTIONS

10 relation recherche/handicap

11                                                                                                                                                                                                                                  malvoyance affichage graphique Tiresias

12 déficients visuels (DV) et mobilité dans la cité (1)
guidage EO-Guidage projet MOBIC (Mobility of Blind and Elderly People Interacting with Computers - TIDE)

13 déficients visuels (DV) et mobilité dans la cité (2)
GPS Talk (Sendero Group) TeleTact, Tom Pouce

14 déficients visuels (DV) et mobilité dans la cité (3)
Trekker (http://www.humanware.com) Kapten (http://www.kapsys.com) Angéo (http://navocap.nerim.net) NAVIG (http://navig.irit.fr)

15 déficients visuels (DV) et mobilité dans la cité (4)
Navigation assistée par Vision artificielle et GNSS projet multidisciplinaire de recherche (ANR) associant des laboratoires, industriels, institutionnels Localiser et saisir des objets Aide au déplacement et à l’orientation Comprendre l’environnement (« représentation spatiale ») En situation de déplacement

16 déficients visuels (DV) et mobilité dans la cité (5)
projet “The vOICe” (Meijer) La webcam “capte” des images qui sont traduites en sons

17 aides techniques d’accès au poste de travail par les NV
périphériques adaptés afficheur braille synthèse vocale lecteur d’écran sous Windows interaction au moyen du clavier (adapté ou non) vocale

18 quelques illustrations
accéder à l’information numérique assister/suppléer/augmenter communiquer

19 accéder à l’information perspectives socio-politiques
prise de conscience des pouvoirs publics en France Circulaire du 12/10/99 (JO N° 237 p ) relative aux sites Internet des services publics de l’état “Les responsables des sites veilleront tout particulièrement à favoriser l'accessibilité de l'information à tous les internautes, notamment les personnes handicapées, non voyantes, malvoyantes ou malentendantes.” aux Etats-Unis tous les bureaux fédéraux devront être accessibles en 2001 coût estimé entre 85 et 691 millions de dollars primes aux entreprises privées suivant cette norme

20 accéder à l’information perspectives socio-politiques
la loi sur l’accessibilité En février 2004 : plan ADELE (ADministration ELEctronique) avec comme objectif « une e-administration accessible à tous ». A la même période, l’ADAE (Agence de Développement de l’Administration Electronique) publie le « Référentiel accessibilité des services internet de l’administration française ». Critères du label AccessiWeb qui permettent d’évaluer l’accessibilité d’un site internet selon les recommandations internationales du WAI (WCAG 1.0) comme le demande la Commission Européenne. 11 février 2005 : la loi n° du 11 février 2005 « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » est publiée au journal officiel. L’article 47 y précise notamment l’obligation de rendre accessible les services en ligne des administrations.

21 accéder à l’information l’apport du Web
communication planétaire commerce électronique gigantesque base d’informations dans tous les domaines : culture (presse, musique…) formation/éducation services d’informations télétravail

22 accéder à l’information recherche et accessibilité (1)
des questions fondamentales à aborder sous un aspect multidisciplinaire : sciences humaines, informatique, médecine des problèmes fondamentaux : en IHM : agent d’adaptation dans la modélisation des IHM modèles de coopération pour la lecture et l’accès à l’information électronique modélisation de l’assistance distante en Sciences Cognitives : étude des effets sur les processus cognitifs étude physiologique des dégradations

23 accéder à l’information recherche et accessibilité (2)
des actions-programmes européens : TIDE, IST dans le cadre du 5ème PCRD actions concertées en Europe : UI4ALL, etc. des recommandations : du consortium W3C (WAI) etc.

24 accéder à l’information accès aux documents par les NV
transcription en Braille infime partie de tout ce qui est imprimé coût élevé problème de stockage environ 10% des aveugles lisent le Braille enregistrement sur cassette audio peu ergonomique (navigation, …)

25 accéder à l’information problèmes de l’accessibilité
manque encore de périphériques adaptés aux capacités sensorielles de l’usager manque de stratégies d’interaction et de présentation adaptées aux modalités non visuelles

26 icônes champs d’édition boutons multi-fenêtrage menus

27 accéder à l’information problèmes de l’accessibilité
insuffisances des mécanismes de rétroaction non visuelle (retour d’information, notification à l’utilisateur, de mécanismes de représentation)

28 accéder à l’information internet et son accessibilité
3 niveaux de solution : 1. Outils d’accessibilité : lecteurs d’écrans et/ou navigateurs spécifiques ou adaptés

29 accéder à l’information internet et son accessibilité
2. Production du document : respect des recommandations de WAI ;

30 accéder à l’information internet et son accessibilité
3. Stratégies de lecture adaptées permettant de rendre compte de la représentation mentale des sites Web par les DV

31 accéder à l’information outils d’accessibilité
solutions standard sans adaptation avec les systèmes de lecture d’écran à base de plage tactile et de TTS Jaws For Windows (Henter-Joyce, Slimware Windows Bridge (Synthavoice, Virgo (Baum,

32 accéder à l’information accessibilité du web
Que faut-il comprendre par accessibilité du Web ? L’accessibilité, c’est permettre à tous les internautes (personnes handicapées ou non) d’accéder au même contenu, dans les meilleures conditions possibles. « Mettre le Web et ses services à la disposition de tous les individus, quels que soient leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales. » Tim Berners-Lee, directeur du W3C

33 accéder à l’information accessibilité du web
Un site accessible, c’est quoi ? Un site sera considéré comme accessible lorsqu’il est possible d’y accéder de façon équivalente quel que soit : Le périphérique d’affichage (taille de l’écran, ordinateur bureau, assistant personnel, téléphone, console de jeux, etc.) Le périphérique de pointage ou de saisie (clavier, souris, etc.) La plate forme d’accès utilisée (système d’exploitation Windows, Windows mobile, Mac OS, Linux, etc.) Le navigateur utilisé (Internet explorer, Firefox, Opéra, Safari, Chrome, etc.) Les aides techniques utilisées (Loupe d’écran, plage braille, synthèse vocale, etc.)

34 accéder à l’information accessibilité du web
Nous avons tous des besoins particuliers… Comment navigue-t-on sur internet quand on est atteint de : Déficience sensorielle Déficience motrice Déficience intellectuelle et cognitive

35 accéder à l’information accessibilité du web
Déficience sensorielle Personnes malvoyantes Besoin d’adapter les informations à leur vue pour cela elles utilisent des outils et des logiciels spécifiques permettant de grossir l’écran de changer les polices ou leur taille, de modifier les contrastes, etc. Le logiciel Zoomtext est un des plus connu :

36 accéder à l’information accessibilité du web
Déficience sensorielle Personnes malvoyantes Il existe également la Loupe de Microsoft La loupe permet également de s’adapter au contraste nécessaire à l’utilisateur.

37 accéder à l’information accessibilité du web
Déficience sensorielle Personnes malvoyantes Le handicap visuel peut également se porter sur d’autres troubles de la vision : Le daltonisme

38 accéder à l’information accessibilité du web
Déficience sensorielle Personnes malvoyantes : quelques problèmes de cataracte de rétinopathie diabétique des dégénérescences maculaires de glaucome

39 accéder à l’information accessibilité du web
Déficience sensorielle Personnes non-voyantes Les personnes aveugles peuvent soit ensemble, soit séparément : • Utiliser un terminal braille • Utiliser un logiciel de synthèse vocale L’afficheur braille permet aux aveugles braillistes de lire de façon tactile les informations proposée sur l’écran de l’ordinateur.  

40 accéder à l’information accessibilité du web
Déficience sensorielle Personnes non-voyantes Vidéos illustrant l’utilisation d’une plage braille et d’une synthèse vocale Voir la vidéo « L’ordinateur des aveugles » de Christophe Rousseau, Université Nice Sophia Antipolis. Source : (vidéo et transcription disponibles) Egalement disponible sur YouTube : Vidéos également sur YouTube. Accessibilité : pourquoi structurer ses pages (h1, h2, h3…) Quand une personne aveugle surfe sur internet (1/3)

41 accéder à l’information accessibilité du web
Déficience sensorielle Personnes déficientes auditives (sourdes ou malentendantes) Le problème réside dans le fait de ne pas pouvoir entendre les informations véhiculées par la voie sonore.

42 accéder à l’information accessibilité du web
Déficience motrice Source AbilityNet

43 accéder à l’information accessibilité du web
Déficience motrice Source AbilityNet

44 accéder à l’information accessibilité du web
Déficience intellectuelle et cognitive Phrase courtes, Peu d’éléments perturbateurs Espace aéré

45 accéder à l’information recommandations WAI (1)
World Wide Web Consortium (W3C) Web Accessibility Initiative (WAI) Exemples de recommandations : Fournir des descriptions textuelles en alternative des figures ; Relation sémantique entre le contenu textuel et le contenu graphique ;

46 accéder à l’information recommandations WAI (2)
utilisation d’une bonne description explicite si l’image est un logo  “logo de …” si c’est un lien  “titre du lien” si l’image nécessite une description plus complète, renvoyer à une page contenant le texte de description vérification des normes d’accessibilité

47 accéder à l’information recommandations (3)
Des standards Au niveau international : W3C, WAI et les WCAG Au niveau français : ADAE en 2004, aujourd’hui la DGME avec les RGAA. … et des outils Le W3C via sa section WAI à mis au point le WCAG (World Content Accessibility Guideline) défini de 3 niveaux d’accessibilité : Priorité I : le site DOIT satisfaire cette priorité. Si les priorités de niveau I ne sont pas respectées, l'accès au site est complètement impossible. Priorité II : le site DEVRAIT satisfaire cette priorité. La non-conformité, à ce niveau de priorité, aura un effet non négligeable sur l'accès des personnes handicapées. Priorité III : il est RECOMMANDE d'appliquer le point. L'accès sera facilité.

48 accéder à l’information recommandations (4)
14 recommandations du WAI Fournir des alternatives équivalentes au contenu auditif et visuel. Ne pas s'en remettre uniquement aux couleurs. Utiliser le balisage et les feuilles de style, et cela de façon appropriée. Clarifier l'utilisation du langage naturel Créer des tableaux qui se transforment de façon élégante. S'assurer que les pages qui contiennent de nouvelles technologies se transforment de façon élégante.

49 accéder à l’information recommandations (5)
Assurer à l'utilisateur le contrôle des changements du contenu lorsque ce dernier varie dans le temps. Assurer un accès direct aux interfaces utilisateur intégrées. Conception respectant l'indépendance par rapport au périphérique. Utilisation de solutions intermédiaires. Utilisation des technologies et directives du W3C. Fourniture d'informations de contexte et d'orientation. Fourniture de mécanismes de navigation clairs. S'assurer que les documents sont clairs et simples.

50 accéder à l’information conclusion
internet : en grande partie accessible sensibiliser les auteurs de sites Web impossible de faire fi des nouvelles technologies multimédia les aveugles devront s’adapter au Web les concepteurs d’aides techniques devront proposer des solutions

51 accéder à l’information websourd
espace de service pour les sourds et malentendants (http://websourd.org) technologie de visio-conférence

52 accéder à l’information perspectives
émergence des recherches autour de l’informatique mobile ou embarquée problème de l’informatique mobile = Problème de l’interaction non-visuelle taille écran réduite (smartphones, PDA, ….) pas d’écran (automobile) interaction en situation de mobilité  Convergence des recherches

53 assister/suppléer/augmenter

54 assister/suppléer/augmenter accès à l’art
étude de l’utilisabilité des techniques haptiques pour l’accessibilité à l’art chef d’œuvre DESS IHM 2003 collaboration avec la Fondation Bemberg

55 assister/suppléer/augmenter accès à l’écriture
toute personne a besoin d’écrire dans certains cas, cela peut compenser ou remplacer la communication verbale pour les personnes tétraplégiques ou myopathes, problème de production écrite

56 assister/suppléer/augmenter problématiques
rendre possible la relation « clavier-écran » pour l’entrée de textes  claviers adaptés et/ou virtuels + dispositifs adaptés faciliter l’entrée : difficulté du mouvement et de l’interaction  lenteur + erreurs réduire la fatigue motrice  agencement spatial réduire la fatigue oculaire personnalisation du clavier

57 assister/suppléer/augmenter accès à l’écriture
claviers virtuels divers logiciels spécialisés (RapiText, HandiWord, Prophet, ….)

58 assister/suppléer/augmenter accès à l’écriture : exemples
prédiction : fournir des listes de propositions (mots, lettres) Système WiVik

59 assister/suppléer/augmenter accès à l’écriture : exemples
configuration automatique de la disposition des touches SibyLettre [Schadle 2001] L’utilisateur souhaite écrire le mot compter

60 assister/suppléer/augmenter accès à l’écriture : exemples
mise en « saillance » de la (les) lettre(s) à saisir (IRIT)

61 assister/suppléer/augmenter accès à l’écriture : exemples
agencement des claviers Clavier cellulaire optimisé [Smith B 2001] Clavier spécialisé conçu par une personne handicapée Clavier FITALY [www.fitaly.com]

62 assister/suppléer/augmenter accès à l’écriture
VITIPI (IRIT) affiche des parties de mots dès qu’il n’y a plus d’ambiguïté. corrige les fautes de frappes et/ou d’orthographe au fur et à mesure de la saisie. n’est pas tributaire d’un traitement de textes. offre les fonctionnalités ci-dessus aux mots nouveaux. est indépendant du langage utilisé

63 assister/suppléer/augmenter accès à l’écriturer
communiquer est essentiel : les TIC peuvent y pourvoir ! personnes handicapées mentales personnes aphasiques

64 assister/suppléer/augmenterniquer pictogrammes
représentation graphique plus ou moins figurative d’une idée pictogrammes MINSPEAK

65 assister/suppléer/augmenterniquer pictogrammes
autres langages de pictogrammes : BLISS, DictoPicto ... Dormir Expression d’une joie

66 assister/suppléer/augmenter pictogrammes  parole
entrée sous forme de pictogramme, sortie sous forme de messages pré-enregistrés DELTATALKER de Proteor GOTALK de Proteor PICTOCOM SE de ZYGO

67 assister/suppléer/augmenter parole
par synthèse vocale Synthé4 d’Electrel Synthé4E d’Electrel

68 assister/suppléer/augmenterquer parole : CLAPOTI
entrée phonétique l’entrée phonétique accélère de 1/3 la saisie par rapport à une entrée orthographique Entrée orthographique Entrée phonétique b o n j o u r [b][on][j][ou][r] 7 touches touches

69 assister/suppléer/augmenter parole : CLAPOTI
sortie audio : synthèse vocale) Bonjour [b] [on] [j] [ou] [r]  concaténation =

70 assister/suppléer/augmenter parole : CLAPOTI
deux modes de saisie : clavier standard clavier virtuel (troubles de la parole + troubles moteurs)

71 assister/suppléer/augmenter parole : CLAPOTI
CLAPOTI : méthode de conception participative centrée utilisateurs

72 conclusion les TIC beaucoup de travail reste à accomplir !
beaucoup de promesses technologiques des recherches nombreuses et financées des résultats plus nuancés utilité ? variabilité des utilisateurs beaucoup de travail reste à accomplir !

73 quelques liens pour aller plus loin
sites de recommandations : TRACE : WEBABLE : WAI : sites Portail : RNIB : Voir + : sites Recherche : COST219B : DINF : Tiresias :


Télécharger ppt "« nouvelles technologies » et handicap : un monde plus accessible …"

Présentations similaires


Annonces Google