La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

NEO-MORPHOGENESE CERVICALE APRES SOMATECTOMIE PARTIELLE S. JAMES, B. OTTO, O. LUCKERS, J.B. DANDINE, J.D. BORN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "NEO-MORPHOGENESE CERVICALE APRES SOMATECTOMIE PARTIELLE S. JAMES, B. OTTO, O. LUCKERS, J.B. DANDINE, J.D. BORN."— Transcription de la présentation:

1 NEO-MORPHOGENESE CERVICALE APRES SOMATECTOMIE PARTIELLE S. JAMES, B. OTTO, O. LUCKERS, J.B. DANDINE, J.D. BORN

2 Juin 1990 Décembre 2004Juin 1990 Décembre patients21 patients 15 et 615 et 6 Age: 58 ± 13 ans [34-81]Age: 58 ± 13 ans [34-81] Recul moyen : 4,9 ± 4,3 ans [5 – 151 mois]Recul moyen : 4,9 ± 4,3 ans [5 – 151 mois] Population EVOLUTION OSSEUSE EVOLUTION OSSEUSE

3 InterventionIntervention

4 OssificationOssification 7 mois 3 mois

5 Ossification Terminale 1 – 14 ans mois 41 mois

6 3 ans 1. De la reconstruction vertébrale postopératoire 2. Du respect de la décompression médullaire 1. De la reconstruction vertébrale postopératoire 2. Du respect de la décompression médullaire MECANISMES RESPONSABLES

7 1.Reconstruction vertébrale postopératoire

8 ARTHRODIES UNCO-VERTEBRALES

9 /2003 FIXATION PRECOCE

10 Facteurs controlant lostéogenèse R. HUISKES (2000): If bone is the answer, then what is the question ? If bone is the answer, then what is the question ? J. Anat, H.M. FROST (1987): Vital biomechanics. Proposed general concepts for skeletal adaptation to mechanical usage. Calcified Tissue International, 45, W. ROUX (1881): Der Kampf der Teile im Organismus. Leipzig. Engelmann. J. WOLFF (1892): Das Gesetz der Transformation der Knochen. Translated as The Law of Bone Remodeling (MaquetP., Furlong) Translated as The Law of Bone Remodeling (MaquetP., Furlong) Berlin. Springer (1986).

11 CHARGE Mecanisme dauto-régulation Ostéoblastes / Ostéoclastes Propriétés mécaniques Signal mécanique Point déquilibre mécanique H.M. FROST masse osseuse

12 2. Respect de la décompression médullaire PULSATILITE DU LCR T2 T2 ?

13 2. Respect de la décompression médullaire LIGAMENT VERTEBRAL COMMUN POSTERIEUR 23 ans

14 2. Respect de la décompression médullaire PULSATILITE DU LCR D. PANG – J. Neurosurg, 2005,102: Hydroxyapatite 5 ans

15 CONCLUSIONS LA NEO-MORPHOGENESE CERVICALE EST SOUS LE CONTROLE LA NEO-MORPHOGENESE CERVICALE EST SOUS LE CONTROLE * PERSISTANCE MOBILITE RACHIDIENNE * TRANSMISSION DE LA PULSATILITE DU LCR

16 Merci

17

18 Courbure rachidienne: COBB 18° LORDOSE 8 38 % RECTITUDE % CYPHOSE 2 10 % Rectitude entre – 5° et + 5° Lordose > + 5° LORDOSE % RECTITUDE % CYPHOSE % V.RAJSHEKHAR – Neurosurgrey, 2005,52: 799.

19 Myélopathies Cervico-arthrosiques

20 Facteurs controlant lostéogenèse BMUs: Basic Multicellular Units of osteoblasts and osteoclasts BMUs: Basic Multicellular Units of osteoblasts and osteoclasts H.M. FROST R. HUISKES

21 C.H. 1 mois 3 ans C5-C6

22 Laminectomie

23 ScFc = (0.45 x ScI) + (0.61 x LIm ) Evolution [ScF et ScFc ] N = 20 r = 0,55 p = 0,016 ScFc

24 Méthode des Elements Finis

25 Conservation de la mobilité rachidienne... 5 ans

26

27 Scores préopératoires Scores Nombre de patients % 22% 3% 22% 5% 1% 21% m ± sd = 3,6 ± 1,3 [ScI]

28 Avantages Diminution de lagression chirurgicale Diminution de lagression chirurgicale Absence de minerve Absence de minerve Réduction des complications Réduction des complications Conservation de la mobilité rachidienne Conservation de la mobilité rachidienne


Télécharger ppt "NEO-MORPHOGENESE CERVICALE APRES SOMATECTOMIE PARTIELLE S. JAMES, B. OTTO, O. LUCKERS, J.B. DANDINE, J.D. BORN."

Présentations similaires


Annonces Google