La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Séance du 23 août 2012 Projet de valorisation des métiers techniques dans lArc jurassien.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Séance du 23 août 2012 Projet de valorisation des métiers techniques dans lArc jurassien."— Transcription de la présentation:

1 Séance du 23 août 2012 Projet de valorisation des métiers techniques dans lArc jurassien

2 2 Ordre du jour Procès-verbal de la séance du Gouvernance du projet Etat du concept et point en suspens Cartographie stratégique des initiatives Conclusions de lanalyse du recensement Cartographie en létat Perspectives et axes de travail Divers

3 Sophie Ménard, Epsilus Consulting Gouvernance du projet

4 4 Gouvernance du projet « valorisation des métiers techniques » Groupe de pilotage Ministres Economie BE-JU-NE 2011 Commission stratégique Arcjurassien.ch Ministres Délégués BE-JU-NE-VD 2012 (1er semestre) Commission thématique Représentants Promotions économiques BE-JU-NE Commission thématique Représentants Promotions économiques BE-JU-NE-VD Groupe dexperts Formation + Industrie BE-JU-NE-VD Groupe de pilotage – Conseil dEtat 2 co-présidents Mme Baume-Schneider M. Grosjean + Délégation Instruction Publique/ Economie BE-VD 2012 (2er semestre) Commission stratégique Arcjurassien.ch Ministres Délégués BE-JU-NE-VD Commission thématique élargie Représentants Promotions économiques BE-JU-NE-VD + Chefs de services Instruction publique ou délégués BE-JU-NE-VD Groupe dexperts Formation + Industrie BE-JU-NE-VD Sélections/ orientations Validation Porteurs du projets Com. publique

5 Etat du concept et points en suspens Florence Jordan Chiapuzzi Christophe Lüthi

6 6 Etat du concept et points en suspens Contenus du concept% 1. Analyse et état de situation95 2. Objectifs stratégiques, objectifs qualitatifs et quantitatifs95 3. Publics-cibles80 4. Messages20 5. Programme de mesures 5.1.Optimisation de lexistant - Fiches mesures (max. 2 pages par mesure) 5.2.Développement de nouvelles mesures - Fiches mesures (max. 2 pages par mesure) 6. Budget et Financement 7. Partenaires / Organisation et déploiement intercantonal du concept 8. Recommandation du groupe de travail sur les mesures 9. Echéancier générique / Planning des variantes 10. Suivi et contrôle / Indicateurs

7 7 Etat du concept et points en suspens Points en suspens Chiffres cantonaux concernant le personnel technique dans lindustrie de lArc jurassien les places dapprentissage dans lindustrie de lArc jurassien Intégration dun représentant du corps enseignant du secondaire I au sein du groupe de travail

8 Florence Jordan Chiapuzzi Christophe Lüthi Cartographie stratégique des initiatives Conclusions de lanalyse du recensement Cartographie en létat Perspectives et axes de travail

9 9 Conclusions de lanalyse du recensement Offre conséquente – 110 initiatives/actions pour 7 types de publics-cibles identifiés - mais faible pourcentage connu du grand public (petitesse des actions, périmètre local, etc.) Pas de cohérence ou de coordination entre les actions malgré un objectif global commun de promouvoir la technologie auprès des jeunes. Les modèles lémaniques et alémaniques porteurs sont peu ou mal déployés dans lArc jurassien Les thèmes utilisés pour valoriser la techniques sont principalement la robotique et linformatique. Les autres branches sont peu exploitées Les perspectives dévolution, douverture, de progression (métiers sans certification, passerelles, réussites personnelles) ne sont que très rarement utilisés comme vecteurs publicitaires Constats relatifs à loffre

10 10 Conclusions de lanalyse du recensement Le public-cible prioritaire visé par lensemble des initiatives est clairement les jeunes en fin de scolarité obligatoire et les adolescents. Les prescripteurs sont rarement visés directement Les actions « centralisées » et destinées à un bassin suprarégional (micro12, Ateliers du Centre Roberta, etc.) ont un fort potentiel de valorisation sur lensemble du territoire de lArc jurassien. Ce potentiel nest pas suffisamment exploité Il nexiste aucune entité, structure ou plateforme spécifiquement dévolue à la valorisation de lindustrie de lArc jurassien (pas didentité économique fédératrice, pas de label officiel porteur de lindustrie, de son patrimoine et de ses états généraux) Constats en matière de stratégie de communication

11 11 Conclusions de lanalyse du recensement La pluralité de supports et de messages prétérite souvent la qualité de linformation sur les métiers : manque de cohérence et absence dharmonisation, manque de clarté et dactualité, déficit dinformation. Les outils de communication et de promotion utilisés pour promouvoir les initiatives ne sont pas toujours adéquats et pertinents. Les messages sont quelques fois maladroits, inadéquats et contre-productifs Il nexiste aucun portail dinformation qui communique et valorise lensemble des informations relatives aux actions existantes (agenda avec date, type dévénement/action, à qui cela sadresse, en quoi cela consiste et où cela se déroule) Constats en matière de vecteurs de communication

12 12 Cartographie en létat (1) Pour faciliter lanalyse des données, un graphique positionnant chaque événement ou action selon trois axes à été élaboré pour les 7 publics-cibles identifiés Ces trois axes sont : La proportion du public-cible touché par laction ou lévénement La visibilité de lévénement ou de laction pour le public-cible Limpact de lévénement ou de laction sur le public- cible Analyse des événements/actions recensées

13 13 Cartographie en létat (2) Afin de faciliter lanalyse des données, les initiatives ont été regroupées en 11 catégories que sont : Les ateliers Les campagnes publicitaires Les concours, les remises de prix Les conférences Les événements RP/média (portes ouvertes, festival de robotique, visites dentreprises, etc.) Les expositions Les foires/salons Les forums (séances dinformation, circuits des métiers, etc.) Les groupes de travail, commissions et fonds de soutien Les plateformes web (mécaforma, tecmania, formationprofessionnelleplus, etc.) Les publireportages (presse écrite, TV, radio) Stratification des actions/événements

14 14 Cartographie en létat (3) Grand public (1)

15 15 Cartographie en létat (4) 9 catégories dinitiatives sur 11 sont utilisées pour toucher le grand public Parmi les actions actuellement déployées, 3 catégories touchent la majorité du grand public (les ateliers, les expositions et les publireportages) Parmi celles-ci, seuls les foires/salons sont bien visibles = > ceux-ci doivent être « parfaits » ; il faut aussi améliorer la visibilité des deux autres Toutes les initiatives ont un impact moyen à important sur le grand public ; certaines (ateliers) peuvent cependant être considérés comme la « cerise sur le gâteau » Les campagnes publicitaires – qui potentiellement touchent la quasi-totalité du grand public – et les conférences sont peu utilisées comme vecteur de communication Grand public (2)

16 16 Cartographie en létat (5) Jeunes en âge de scolarité, < 9 ème année Harmos (1)

17 17 Cartographie en létat (6) 7 catégories sur 11 sont utilisées pour toucher les jeunes < 9 ème année Harmos Certains canaux ne sont pas adaptés et/ou sont très peu utilisés pour toucher ce public-cible extrêmement jeune Très peu dactions touchent la globalité du public-cible Certains événements RP/média comme les portes ouvertes décoles professionnelles touchent la totalité du public-cible mais ont un impact relatif sur le choix des jeunes Les ateliers ont un très bon impact sur le public-cible, ils ne touchent cependant quune très faible partie de celui-ci et ne sont que rarement très visibles (à lexception des ateliers proposés lors des passeports-vacances) Jeunes en âge de scolarité, < 9 ème année Harmos (2)

18 18 Cartographie en létat (7) Jeunes en âge de scolarité, > 9 ème année Harmos (1)

19 19 Cartographie en létat (8) 9 catégories dinitiatives sur 11 sont utilisées pour toucher les jeunes > 9 ème année Harmos Le nombre dactions déployées pour toucher ce public est important => public-cible prioritaire Les foires/salons sont les actions dont limpact est actuellement le plus grand sur ce public-cible ; ils sont visibles et touchent la globalité du public-cible Certains événement RP/média comme les portes ouvertes décoles professionnelles touchent la totalité du public-cible mais ont un impact relatif sur le choix des jeunes Les ateliers ont un très bon impact sur le public-cible, ils ne touchent cependant quune très faible partie de celui-ci et ne sont que rarement très visibles (à lexception des ateliers proposés lors des passeports-vacances) Jeunes en âge de scolarité, > 9 ème année Harmos (2)

20 20 Cartographie en létat (9) Certains événements RP/média ont un impact relativement important sur ce public-cible mais se déroulent en dehors de lArc jurassien (tunSchweiz, festival de robotique, etc.) Les campagnes publicitaires sont peu utilisées pour toucher ce public-cible ; certaines sont en cours délaboration Jeunes en âge de scolarité, > 9 ème année Harmos (3)

21 21 Cartographie en létat (10) Jeunes jusquà 25 ans (1)

22 22 Cartographie en létat (11) 10 catégories dinitiatives sur 11 sont utilisées pour toucher les jeunes adultes Il ny a pas daction qui touche ce public-cible de manière exhaustive Les campagnes publicitaires, les forums, les foires/salons et les plateformes web sont les actions qui ont le plus dimpact sur ce public-cible Les campagnes publicitaires sont toutefois peu utilisées pour toucher ce public-cible Jeunes jusquà 25 ans (2)

23 23 Cartographie en létat (12) Adultes intéressés par une reconversion prof. (1)

24 24 Cartographie en létat (13) 9 catégories dinitiatives sur 11 sont utilisées pour toucher ce public-cible Il ny a quasiment aucune action denvergure (visible, attractive et déployée) qui est dédiée à ce public-cible ; ce qui confirme que celui-ci nest actuellement pas perçu comme un public-cible prioritaire Un grand nombre dactions déployées pour le grand public peuvent également toucher directement et efficacement ce public Adultes intéressés par une reconversion prof. (2)

25 25 Cartographie en létat (14) Prescripteurs (1)

26 26 Cartographie en létat (15) 9 catégories dinitiatives sur 11 sont utilisées pour toucher les prescripteurs Il y a un très grand nombre dinitiatives qui touchent les prescripteurs Un très grand nombre de ces actions touchent cependant indirectement ce public-cible (mis à part pour les conseillers en orientation) Beaucoup dactions ont un impact faible à moyen Comme pour le grand public, les campagnes publicitaires et les events RP/média avec des projets ou des personnes très médiatisées sont peu utilisés malgré limportance de leur impact Prescripteurs (2)

27 27 Cartographie en létat (16) Entreprises (1)

28 28 Cartographie en létat (17) 9 catégories dinitiatives sur 11 sont utilisées pour toucher les entreprises Une majorité des actions déployées touchent indirectement ce public-cible Beaucoup dactions ont un impact faible à moyen Les événements RP/média sont les initiatives qui touchent le plus grand nombre dentreprises Les forums relativement importants sont très peu déployés dans lArc jurassien Entreprises (2)

29 29 Perspectives et axes de travail (1) Les différentes analyses montrent que malgré limportance et la diversité de loffre, il y a encore un fort potentiel pour valoriser les métiers techniques Les potentiels les plus élevés sont : De changer lopinion publique sur ce quune carrière professionnelle dans la technique peut offrir (sécurité demploi, salaire, reconnaissance sociale, etc.) Doptimiser les actions qui ont le plus dimpact et qui touchent une majorité Daméliorer la visibilité de certaines initiatives De déployer les actions qui sont encore méconnues dans lArc jurassien et qui sont « efficaces » De coordonner et canaliser loffre pour quelle soit aisément accessible par les publics-cibles Les perspectives (1)

30 30 Perspectives et axes de travail (1) Suite … Dadapter les messages et les moyens aux publics- cibles visés De soutenir les institutions/sociétés lors de lélaboration et le déploiement de loffre De mieux utiliser les projets porteurs ou les peoples auxquels certains publics sidentifient pour valoriser les carrières dans le secteur technique Déliminer les pseudo-messages valorisants ou les actions qui ont un impact plus négatif que positif sur les publics-cibles Les perspectives (2)

31 31 Perspectives et axes de travail (3) La valorisation efficace des métiers techniques passe avant tout par l'élaboration d'une stratégie de valorisation dont les grands axes s'articuleront autour de l'établissement de priorités prenant en compte Lordre le plus logique et le plus efficace de déploiement de ces actions avec lequel il faut toucher les publics-cibles prioritaires La difficulté/la facilité délaboration et de déploiement de ces actions Les coûts et surtout les financements de ces actions La stratégie

32 Divers

33 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Séance du 23 août 2012 Projet de valorisation des métiers techniques dans lArc jurassien."

Présentations similaires


Annonces Google