La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Yves Sintomer Membre senior de lInstitut Universitaire de France Professeur de science politique, CRESPPA-CSU (Université Paris 8-CNRS) Chercheur associé

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Yves Sintomer Membre senior de lInstitut Universitaire de France Professeur de science politique, CRESPPA-CSU (Université Paris 8-CNRS) Chercheur associé"— Transcription de la présentation:

1 Yves Sintomer Membre senior de lInstitut Universitaire de France Professeur de science politique, CRESPPA-CSU (Université Paris 8-CNRS) Chercheur associé à lInstitut de sociologie, Université de Neuchâtel, professeur invité à lUniversité de Lausanne Démocratie locale, démocratie participative: Quel futur pour la démocratie? Conseil de développement du Pays de Montbéliard et Agglomération Montbéliard, 26/09/2013

2 Le paradoxe Place Tahir, Le Caire

3 La place Puerta del Sol, Madrid: Les indignés (le mouvement «15-M», source: El País, 15/05/2011)

4 Baromètre de la confiance politique du Cevipof, octobre 2011 Est-ce que vous vous intéressez à la politique ? Beaucoup/assez : 60% Peu/pas du tout 39% A votre avis, est-ce que les responsables politiques, en général, se préoccupent de ce que pensent les gens comme vous: Peu/pas du tout 83% Beaucoup/assez : 13% Diriez-vous quen règle générale, les élus et responsables politiques français sont Plutôt corrompus 69% Plutôt honnêtes 30%

5 Les hôpitaux80% La police65% Les grandes entreprises publiques44% LUnion européenne39% Les syndicats35% Les grandes entreprises privées35% LOrganisation mondiale du commerce (OMC)28% Les banques25% Les médias23% Les grandes conférences internationales comme le G 2022% Les partis politiques13% Avez-vous très ou plutôt confiance dans confiance dans (Baromètre de la confiance politique du Cevipof, octobre2011)

6 La participation électorale en Allemagne , , , ,1

7 Le déclin de la confiance politique Sondage BAT-Stiftung für Zukunftsfragen, novembre 2012, Allemagne Pensez-vous que les responsables politiques sont en mesure de répondre aux défis du futur? Oui Les responsables politiques nationaux 10,4 % Les responsables politiques régionaux 8,6 % Les responsables politiques locaux 7,2 % Les responsables politiques européens 6,0 %

8 Une disposition à participer davantage Enquête de la fondation Bertelsmann, Allemagne Disposition à plus de participation politiqueOuiNon Souhaitez-vous que davantage de possibilités de partipation politique soient offertes aux citoyens? 81%16% Seriez-vous disposé à participer à des processus politiques au-delà du vote? 60%39% Pensez-vous que les responsables politiques soient prêts à davantage partager le pouvoir avec les citoyens? 22%76%

9 Une crise profonde Crise du capitalisme financier Crise du modèle de développement productiviste Crise du modèle postcolonial: lEurope provincialisée Crise de la souveraineté Enormes changements sociaux (Internet…), la politique fait du sur-place, semble largement impuissante Facteur interne au système politique: la fin des partis de masse Comment la participation peut-elle intervenir pour contribuer à résoudre ces crises, en particulier au niveau local?

10 Plan 1. Retour sur la démocratie de proximité 2. Autres développements, autres paradigmes? Conclusion: la participation et le futur de la démocratie

11 I Retour sur la démocratie de proximité

12 Le débat de sur la démocratie de proximité (loi Vaillant) Les plus réticents: « on nadministre bien que de près », mais « on ne gouverne bien que de loin », car « dans une bonne gestion démocratique, la distance permet déviter de confondre lexpression des intérêts particuliers avec lintérêt général et de ne pas céder aux pressions conjoncturelles ». Jean Espilondo, député socialiste, CR de la 2° séance du 14/06/01. La démocratie de proximité est un pléonasme: « la démocratie est le gouvernement du peuple par le peuple ; pourquoi le peuple voudrait-il se rapprocher de lui-même ? » J.A. Léonetti (UDF),

13 Le débat de sur la démocratie de proximité Les partisans majoritaires de la loi: Seul le suffrage universel donne la légitimité dinterpréter lintérêt général, mais légitimité de lexpression dintérêts particuliers que les représentants doivent prendre en compte Partage des tâches entre démocratie représentative et démarches participatives Une « écoute sélective »

14 Le débat de sur la démocratie de proximité Les plus « participationnistes »: démocratie participative vs. démocratie de proximité Les Motivés: « il ne faut pas confondre la démocratie de proximité – grâce à laquelle des élus prennent le pouls de la population […] – et la démocratie participative. Cette formule, plus active, vise à permettre à la population de simpliquer dans les décisions » Pouvoir (co)décisionnel, et sujets au-delà du micro- local

15 Où en est-on? Aujourdhui, la « démocratie participative » est dans toutes les bouches Au-delà dun changement sémantique? Quels sont les apports, les enjeux?

16 Retour sur les lois de 1999 et de 2002 Les deux sens de la proximité: micro-local et écoute sélective Le parallèle avec la décentralisation Les dispositifs phares : conseils de développement, conseils de quartier et Commission nationale du débat public

17 Les conseils de développement Public visé: partenariat entre élus, milieux socioprofessionnels et associatifs

18 Les conseils de quartier Le public visé: les habitants mobilisés Au-delà de la loi: des procédures très différentes, des résultats très contrastés, des effets réels La France championne dEurope Un enjeu important: un processus de communication continue Une constante: restent dans le cadre de la proximité

19 La CNDP Le public visé: les habitants mobilisés, investi par des acteurs sociaux divers Un instrument qui a pris de lampleur, un modèle pour lEurope mais des résultats difficiles à cerner Reste également dans le paradigme de la proximité (écoute sélective) contesté

20 Les jurys citoyens Tirage au sort: au-delà des volontaires, un échantillon divers/représentatif de la population Un espace de délibération tourné vers des problèmes dintérêt général La plupart du temps, consultatifs – mais avis citoyen et, normalement, réponse officielle Une proximité du deuxième type? Une expérience intéressante: les jurys berlinois

21 II. Autres développements, autres paradigmes?

22 Le développement de linitiative populaire, du référendum, du référendum révocatoire: le local et le national Référendum sur leau Italie, juin 2011 Référendum sur leau, Berlin, 2011

23 Vers une dévolution locale du pouvoir ? « Nous pensons quil est temps de diffuser plus largement le pouvoir en Grande Bretagne (…) Le gouvernement croit quil est nécessaire douvrir les portes des pouvoirs publics pour permettre au public de contraindre les politiciens à rendre des comptes (…) Le gouvernement pense que le temps est venu deffectuer un basculement fondamental dans les rapports de pouvoir. Nous allons promouvoir la décentralisation et lengagement démocratique, et mettre fin à lère du gouvernement par en haut en donnant de nouveaux pouvoirs aux autorités locales, aux communautés, aux quartiers et aux individus » (Manifeste de la coalition Conservateurs/Libéraux démocrates, Grande Bretagne, 2010) Donner aux gens le pouvoir de prendre des décisions sur les priorités et les orientations des services publics locaux; leur donner la propriété et une prise dans le fonctionnement des services publics; organiser une dévolution du pouvoir et des capacités daction à lintérieur des services publics aux communautés locales; en bref, prendre le pouvoir des mains des politiciens, des experts, des bureaucrates et des officiels, et le donner au peuple (Hazel Blears, former Community Secretary of State for Communities and Local Government, Blair government)

24 Développement communautaire et « empowerment » Barack Obama, « community organizer »

25 Les budgets participatifs dans le monde (2012) Régions du monde Nombre de budgets participatifs total Europe Amérique Afrique Asie Océanie 1-3

26 Les budgets participatifs dans le monde (2012)

27 Les budgets participatifs: une invention du Sud passée au Nord Le budget participatif des lycées de la Région Poitou- Charentes Le budget participatif de Cologne, Allemagne

28 Une construction coopérative de lintérêt général: un nouveau paradigme?

29 Le Grenelle de lenvironnement Des conseils de développement au Grenelle de lenvironnement? Un "coup politique" ou un nouveau modèle? Les conférences nationales au Brésil: du local au national

30 Lassemblée citoyenne de Colombie britannique tirée au sort (Canada), 2004

31 De nouveaux types de représentants, y compris au niveau national? « Nous sommes […] en train dintroduire de nouveaux éléments aux côtés de la démocratie représentative et de la démocratie directe. Ces nouveaux éléments diffèrent dans le détail mais ils ont une chose en commun. Ils apportent à lensemble un nouveau type de représentants, différents de ceux que nous élisons. À lheure actuelle, les deux voies permettant la prise de décision sont profondément influencées – voire sous la coupe – dexperts et dintérêts particuliers. Lidée de démocratie délibérative est essentielle pour faire entrer en lice lintérêt public, porté par des panels de citoyens tirés au sort. Les représentants traditionnels que nous élisons sont choisis à travers un consensus majoritaire, pour une période de temps longue, en tant que professionnels, avec une compétence légale illimitée pour agir en notre nom. Les représentants dun nouveau type dont nous parlons sont choisis au hasard, pour une courte période, en tant que citoyens ordinaires et pour des tâches spécifiques et limitées » Gordon Gibson, conseiller du Premier ministre de Colombie britannique en 2004

32 Conclusion: la participation et le futur de la démocratie

33 Au-delà de la "proximité" Le paradigme de la proximité a donné lieu à de nombreuses expérimentations positives Il na pas résolu la crise de la politique et menace de façon croissante de se transformer en piège il faut aller au-delà La question nest pas local vs. national: le local ne se réduit pas à la « proximité », ni la « proximité » au local. Le local comme tremplin du global Importance de développer dautres paradigmes

34 La participation: une mutation en cours Une mode, et au-delà: un développement impressionnant, basculement en cours La France « puissance moyenne » Une manière de poser le problème, pas une solution clef en main; des défis difficiles; donner libre cours aux expérimentations, avec volonté politique et sérieux dans la mise en œuvre Réponse à des facteurs durables. Une certaine urgence: la distance des citoyens par rapport à la politique devient structurelle A-t-on le choix? Oui et non

35 4 scénarios irréalistes Le statu quo (le scénario de lalternance tranquille) Le retour de la «grande politique» du XX° siècle (le scénario De Gaulle/Willy Brandt) La domination durable de la technocratie (le scénario Draghi-Monti) La fin de la représentation politique (le scénario écologiste radical)

36 4 scénarios (plus) réalistes La post-démocratie (le scénario le plus probable) Une involution autoritaire (le scénario russe ou hongrois) Lécroulement (le scénario grec) Une démocratisation de la démocratie (le scénario islandais)

37 La première assemblée citoyenne islandaise (majoritairement tirée au sort), 2009: vers une diversification de la démocratie

38 Vers un nouveau mixte démocratique Seconde moitié du XIX°, début XX°: diffusion du suffrage universel masculin, naissance des partis de masse Les exemples suisse dans la seconde moitié du XIX° siècle et de la côte Ouest des USA au début du XX°, la gestion paritaire de la sécurité sociale après 1945: une complexification de la démocratie Les élections sont centrales mais pas uniques dans les démocraties modernes (éléments institutionnels de démocratie directe/participative, tribunaux, comités dexperts…), leur rôle effectif décroît la participation un enjeu central pour un scénario démocratique désirable


Télécharger ppt "Yves Sintomer Membre senior de lInstitut Universitaire de France Professeur de science politique, CRESPPA-CSU (Université Paris 8-CNRS) Chercheur associé"

Présentations similaires


Annonces Google