La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1/ la société française rencontre un problème avec sa jeunesse et tout particulièrement avec celle dite « des quartiers sensibles » 2/ la société française.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1/ la société française rencontre un problème avec sa jeunesse et tout particulièrement avec celle dite « des quartiers sensibles » 2/ la société française."— Transcription de la présentation:

1

2 1/ la société française rencontre un problème avec sa jeunesse et tout particulièrement avec celle dite « des quartiers sensibles » 2/ la société française sinterroge à son sujet, sur le rôle et la capacité dintégration de lécole de la République

3 1/ Pourquoi de très jeunes adolescents ont- ils été les protagonistes des émeutes doctobre-novembre 2005 ? 2/ Pourquoi les écoles ont-elles été visées avec tant dacharnement par les incendiaires ?

4 - La situation de la jeunesse et de la banlieue reste dune extrême complexité. - Cette intervention na pas la prétention dapporter toutes les réponses à la problématique posée, elle entend en revanche, réunir quelques regards, portés récemment par la littérature et la chanson, sur les jeunes, lécole et la banlieue. - Lensemble de ces regards pouvant constituer, un faisceau de données suffisamment explicites pour nous aider à mieux appréhender certaines réalités daujourdhui.

5 « La honte » de Magid Cherfi « la rentrée » de Faïza Guène « Le bleu de travail » de Magid Cherfi Le gone du Chaâba Azouz Begag

6 Au début, en règle générale, une très forte attente scolaire et une grande valorisation du système éducatif vecteur dascension sociale Puis Echec scolaire Sentiment dillégitimité Sentiment dhumiliation Voir la sociologue Yaël Brinbaum Ambitions et désillusions des familles immigrées dans « lécole en questions » Sciences Humaines n° spécial n°5, 2006

7 Lécole de la République non seulement narrive pas à gommer les inégalités sociales et culturelles mais parfois les accroît, et ce, à tous les stades de la scolarité Rapport de M. BODIN Yannick du 12 septembre 2007 portant sur La diversité sociale et l'égalité des chances dans la composition des classes préparatoires aux grandes écoles: mettre fin à une forme de "délit d'initié" et une "discrimination de fait " Sénat. Commission des affaires culturelles Léchec scolaire qui traverse tout le système, est une plaie sociale * Alexandre Garcia lécole française face à ses défis Conférence réalisée le 14 octobre 2005 dans le cadre du symposium Impressions de France 2005 organisé par lIFA Institut für Fremdsprachen und Auslandskunde dErlangen

8 « Mademoiselle Dambre » de Thierry Jonquet « Véronique et Fatimah » de François Bégaudeau « Le père de Julien » de Tito « Du rêve pour les oufs » de Faïza Guène Ridan le quotidien IAM Petit frère

9 Interrogations de la part de ces jeunes collégiens - acteurs sociaux critiques - sur un système qui finit par leur être étranger où ils se sentent illégitimes. Quelle est lutilité de leur scolarisation ? Ils sinsurgent face à la non reconnaissance dont ils se sentent victimes et le processus de relégation qui les pénalise (orientation subie) Cf. le sociologue JP Zirotti « Les jugements des élèves issus de limmigration sur les décisions dorientation scolaire et les conditions de leur scolarisation. » 2006 Finalement : sentiment dinjustice, et rejet dun système porteur selon eux, de discrimination sociale, voire de mépris ethnique, qui les stigmatise Cf la sociologue Joelle Perroton « le nouveau défi de lécole » dans « lécole en questions » Sciences Humaines n° spécial n°5, 2006

10 La situation de la jeunesse na cessé de se détériorer depuis 30 ans depuis lapparition de la crise économique qui a mis fin aux 30 glorieuses

11 « Culture collégienne » de Thierry Jonquet « Les mots familiers » de François Bégaudeau « Trucs bizarres à la télé » de François Bégaudeau « Laïcité » de Philippe Delepierre « une machine énorme » de Thierry Jonquet « travail de prof » de Thierry Jonquet « Stop ! » de François Bégaudeau

12 Regards sur leur classe au quotidien / sur les jeunes Les profs observent : Un fracture culturelle exacerbant la distanciation entre le Eux et le Nous Une socialisation sur des valeurs antagonistes [la rue / la bande / la télé…] donnant lieu, entre autres, à des attitudes et des comportements « féminins » et « masculins » très tranchés et intériorisés [ Chansons Petit frère IAM / La mère des enfants perdus K Arkana / Laisse pas traîner ton fils NTM ] Cf. la sociologue Dominique Pasquier « Cultures lycéennes, la tyrannie de la majorité », éditions Autrement, 2005 Ils sinterrogent : Sur le métier, sur leur rôle et leurs missions Et, font état parfois, dune certaine impuissance Sur le devenir de la laïcité face à lintrusion dans lécole, de la religion qui sapparente dans certains cas, à une philosophie de rupture prônant un changement social radical

13 Aujourdhui La précarité fait partie du quotidien. Si les diplômes ne sont plus un rempart contre le chômage, la situation se dégrade profondément pour les jeunes sans qualification Lascenseur social est bloqué. Les jeunes dans leur ensemble ont de plus en plus de difficultés à sinsérer dans un monde qui semble accaparé par les générations précédentes.

14 Mises au point : Le propre des observateurs du social est de « ne sintéresser quaux trains qui narrivent pas à lheure » Le système nest pas au bord de la faillite et fonctionne malgré tout. Moins quune refonte, il nécessite une réelle adaptation aux réalités sociales daujourdhui pour pouvoir répondre aux besoins éducatifs de notre temps Sondage TNS Sofres pour RTL, Le Figaro et France 2 publié le 9 octobre 2007: « 65% des Français estiment que la qualité de lenseignement est satisfaisante » Il donne lieu à de belles histoires comme récemment, celle de Faïza Guène cf. le sociologue Smaïn Laâcher - Linstitution scolaire et ses miracles - La dispute, 2005 Se garder des simplifications parmi elles, celle de stigmatiser une institution vénérable - lun des piliers de notre contrat social - en la rendant principale, voire unique, responsable de la non intégration dune partie de la jeunesse Si la responsabilité de lécole est engagée, elle lest au même titre que dautres vecteurs dexclusion (cf. Crise des banlieues clés pour comprendre Alexandre Garcia 2005 )

15 Les ZFU [création en 1996 – 85 ZFU / entreprises exonérées de cotisations sociales patronales / salariés. Depuis 2006, et à la suite des émeutes, leur nombre a été porté à 100 ZFU] LEducation nationale « Ambition réussite » [ 249 réseaux- Formation des cadres enseignants expérimentés assistants pédagogiques + 1 infirmière/collège – créer une identité propre à chaque collège en développant un projet dexcellence…] HALDE Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour lEgalité. Composée de 11 membres et présidée par M Louis SCHWEITZER, président du conseil dadministration de Renault Fadela Amara secrétaire dEtat auprès de la ministre du Logement et de la Ville, chargée de la Politique de la ville Des ministres issus des minorités visibles: Rachida DATI ministre de la justice – Rama Yade secrétaire dEtat auprès du ministre des Affaires étrangères et européennes, chargée des Affaires étrangères et des Droits de lHomme

16 Des milliards deuros ont été versés par lEtat au cours de ces 20 dernières années (4 Mds en 2006) Le rapport publié le 6 novembre 2007 par la Cour des comptes portant sur la gestion des crédits alloués aux banlieues ces 5 dernières années dans le cadre de la politique de la ville, est très critique. Parmi les principaux dysfonctionnements : "Lourdeur des dispositifs", "enchevêtrement" des réformes, effet mille- feuilles "inconstance des politiques", "retards de paiement aux associations" « Il faut être bac + 10 pour comprendre tous ces sigles, il y a trop de lourdeurs administratives, il faut simplifier !» Fadela Amara au Parisien du 7/11/07 Dessin dOlivier Ranson pour le Parisien du 7/11/07

17 David Lepoutre - Cœur de banlieue Odile Jacob – Paris, 2001 Patrick Fauconnier - La fabrique des meilleurs enquête sur une culture dexclusion Seuil – Paris, 2005 Académie des Sciences Morales et Politiques - La France Prépare mal lavenir de sa jeunesse Seuil – Paris, 2007 Robert Castel - La discrimination négative citoyens ou indigènes ? Seuil – Paris, octobre 2007 Caroline Fourest - Le choc des préjugés Calman-Levy – Paris, 2007 JP Goudaillier Comment tu tchatches ! Le dictionnaire du français contemporain des cités – Paris, Maisonneuve & Larose Thierry Jonquet la vie de ma mère Gallimard, Folio n° 3585 Tito Le père de Julien Casterman – BD Magyd Cherfi Livret de famille Actes Sud Faïza Guène Kiffe Kiffe demain Hachette Littératures – 2004 Philippe Delepierre Crissement sur le tableau noir Liana Levi – 2005 Manu Larcenet Nic Oumouk et Nic Oumouk BD François Bégaudeau Entre les murs Gallimard – 2006 Faïza Guène Du rêve pour les oufs Hachette Littératures Thierry Jonquet Ils sont votre épouvante vous êtes leur crainte seuil – octobre 2006 Magyd Cherfi La trempe Actes Sud – 2007 Maryline Desbiolles Cest pourtant pas la guerre Seuil

18 Renaud « Dans mon HLM » 1980 IAM « nés sous ma même étoile » 1990 IAM « Petit frère » 1990 NTM « Qui paiera les dégâts » 1993 NTM « Laisse pas traîner ton fils » 1993 Tonton David « Il marche seul » 1994 Zebda « Je crois que ça va pas être possible » 1998 Sniper « sans (re)père » 2003 Diams/Jalanne «Où va le monde?» 2003 Wallen « Donna » 2004 Ridan « le quotidien » 2004 Ridan « le rêve » 2004 Abd Al Malik « Sur la place des grands hommes » 2004 Amel Bent « Ma philosophie » 2005 Keny Arkana « la mère des enfants perdus » 2005 Grand Corps Malade « vu de ma fenêtre » 2006 Diams « Ma France à moi » 2006 Abd Al Malik « Les autres » 2006 Ridan « Rentre chez toi » 2007 Keny Arkana « Faut quon sen sorte ! » 2007 Magyd Cherfi « la Tronche du patrimoine » 2007

19 Elle court, elle court la banlieue de Gérard Pirès, 1973 Le Thé au Harem dArchimède de Mehdi Charef 1984 Hexagone de Malik Chibane, 1994 La Haine de Mathieu Kassovitz, 1995 Raï de Thomas Gilou, 1995 Le plus beau métier du monde de Gérard Lauzier, 1996 Yamakazi dAriel Zeitoun, 2001 Banlieue 13 de Pierre Morel, 2004 Lesquive dAbdellatif Kechiche, 2004 Le gone du Chaâba de Christophe Ruggia, 1997 InchAllah dimanche de Yamina Benguigui, 2001 Indigènes de Rachid Bouchareb, 2006

20

21 Je sais que vous êtes très nombreux, chers collègues bavarois, à connaître déjà le CIA grâce, notamment Aux formations pour professeurs qui ont été et qui sont, organisées à Antibes en partenariat avec : LInstitut Français de Munich LAkademie Dillingen Le Pädagogisches Institut der Landeshauptstadt München Aux interventions pédagogiques à travers la Bavière, assurées par notre établissement depuis maintenant une douzaine dannées, en collaboration avec des partenaires remarquables que je suis heureux de saluer: MM. Lionel Martin, Marc Muylaert et Florent Durel de lInstitut Français de Munich, M. Gerhard Finster de lAkademie de Dillingen, Mmes Heike Doll et Doris Ertel-Zellner du Pädagogisches Institut der Landeshauptstadt München M. Jacques Laurent de lIFA et Mme Rachel Gillio du Deutsch-Französisches Institut / Erlangen, Mme Dominique Morin-Schilling de la Volkshochschule Bildungszentrum de Nüremberg Mme Alice Heller et Mlle Stéphanie Weber du Schulebezirk Unterfranken de Würzburg M. Peter Schmidt de lAssociation Franco-Allemande de Bayreuth M. Klaus Mösel de lAssociation des enseignants bavarois de français M. Herbert Jank de lenseignement catholique bavarois Si vous souhaitez mieux nous connaître encore, je vous invite à cliquer sur le lien suivant Vous y découvrirez nos programmes : Pour les enseignants de français langue étrangère Pour les groupes-classes de collégiens et de lycéens, accompagnés de leurs professeurs de français Nos séjours linguistiques pour les adolescents, sinscrivant à titre individuel lors des vacances scolaires Au plaisir, de vous rencontrer ou de vous revoir en Bavière ou sur la Côte ! Bien cordialement, Alexandre Garcia


Télécharger ppt "1/ la société française rencontre un problème avec sa jeunesse et tout particulièrement avec celle dite « des quartiers sensibles » 2/ la société française."

Présentations similaires


Annonces Google