La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RENOUER AVEC VATICAN II : DÉFIS ET OBSTACLES Jacques Racine Novembre 2012 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RENOUER AVEC VATICAN II : DÉFIS ET OBSTACLES Jacques Racine Novembre 2012 1."— Transcription de la présentation:

1 RENOUER AVEC VATICAN II : DÉFIS ET OBSTACLES Jacques Racine Novembre

2 PLAN Le Concile : un évènement 1)LÉglise, Peuple de Dieu 2)Rapport de lÉglise avec le monde 3)Relations avec les personnes qui adhèrent à dautres Églises, dautres religions, dautres convictions 2

3 25 décembre 1961:décision officielle de tenir un Concile. « Il faudra que les délibérations du Concile pénètrent la totalité des activités humaines… «Si lÉglise ne poursuit pas dabord une fin terrestre, dit-il, elle ne peut cependant être absente, dans son cheminement, des problèmes relatifs aux biens temporels ni négliger le travail qui les procure.» «Aggiornamento»: mise à jour; ouvrir les portes 3

4 Discours douverture de Jean XXIII: 11 octobre 1962 «Nous estimons quil faut nettement rejeter lopinion de ces prophètes de malheur, qui annoncent toujours des catastrophes, presque limminence de la fin du monde. Dans les évènements actuels où la société humaine semble entrer dans un nouvel ordre des choses, il faut plutôt voir comment les desseins secrets de la divine Providence se réalisent à travers le temps et les travaux des hommes.» 4

5 Discours douverture de Jean XXIII « Aujourdhui, lÉglise du Christ préfère user du remède de la miséricorde plutôt que des armes de la sévérité…montrer la valeur de son enseignement plutôt que procéder à des condamnations.» 5

6 1 er SOIR DU CONCILE «Ma personne ne compte pas: cest un frère qui vous parle, devenu père par la volonté de Notre- Seigneur» «En rentrant chez vous, vous trouverez vos enfants. Donnez une caresse à vos enfants, et dites leur: cest la caresse du pape.» 6

7 2,500 évêques 116 nations 819:Europe occidentale 601:Amérique latine 332:Amérique du Nord 256:monde asiatique 250: Afrique noire 174: Bloc communiste 95: Monde arabe 70: Océanie 7

8 Ouverture:11/10/62 Clôture:8/12/65 4 sessions 4 constitutions 7 Décrets et 2 déclarations 8

9 1-LÉGLISE, PEUPLE DE DIEU Regard sur ses relations 9

10 LA CONSTITUTION DOGMATIQUE SUR LÉGLISE.( Lumen gentium) Abandon des traités ecclésiologiques habituels qui traitaient dabord de la hiérarchie et par la suite des laïcs comme des non-membres du clergé Affirmation du Mystère de lÉglise à partir des écritures et des images utilisées par les Pères de lÉglise. Elle est le corps mystique du Christ. Elle est lÉglise du Verbe incarné. Chapitre 1 10

11 CHAPITRE 2: LE PEUPLE DE DIEU Le peuple de Dieu est le peuple de la Nouvelle Alliance instituée par le Christ et dont il est le chef. Numéro 9 Ce Peuple, le Christ en a fait lÉglise pour quelle soit aux yeux de tous et de chacun, le sacrement visible de cette unité salutaire. Numéro 9 Ce peuple devient: une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte que Dieu sest acquis. Il regroupe les disciples du Christ. 11

12 PEUPLE DE BAPTISÉS Possède un sacerdoce commun. Participe à la fonction prophétique Possède des charismes Participe au service royal, à lévangélisation et à la construction de lébauche du Royaume de Dieu, promis en Jésus-Christ, en ce siècle 12

13 CARACTÉRISTIQUES DE CE PEUPLE Les dirigeants sont des serviteurs :ils forment un collège. Ils sont des frères. Ils sont les successeurs des apôtres de Jésus-Christ. «Les pasteurs remettent avec confiance aux laïcs des charges au service de lÉglise, leur laissant liberté et marge daction. Ils ont recours à leurs conseils.» No 37 Égale dignité et responsabilité de tous les membres: «il ny a ni Juif, ni Grec, ni esclave, ni homme libre, ni homme, ni femme»Gal3,28.No32 Accès à lÉcriture Sainte et à la liturgie dans sa langue. 13

14 PEUPLE APPELÉ À LA LECTURE FRÉQUENTE DES ÉCRITURES « Le Concile exhorte de façon insistante et spéciale tous les chrétiens à apprendre par la lecture fréquente des divines Écritures, « la science éminente de Jésus-Christ» Phil.3,8. « En effet, lignorance des Écritures, cest lignorance du Christ.» Dei verbum,no 25.» 14

15 -2- RAPPORT DE LÉGLISE AVEC LE MONDE 15

16 GAUDIUM ET SPES, 7/12/1965 Devant lhésitation du Concile, lintervention des papes En 1963,Jean XXIII intervient dans la crise cubaine et publie Pacem in terris sur les droits de lhomme, la recherche dune autorité politique mondiale, linterdépendance et la subsidiarité, les rapports entre- catholiques et non-catholiques Paul VI, dans Ecclesiam suam, en1964, invite lÉglise à entrer en dialogue avec le monde dans lequel elle vit« LÉglise se fait parole; se fait message; se fait dialogue…Elle respecte la dignité et la liberté de linterlocuteur, exclut la condamnation a priori et la polémique offensante» 16

17 GAUDIUM ET SPES: DÉCLARATION DOUVERTURE «Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il nest rien de véritablement humain qui ne trouve écho dans son cœur.» no 1 17

18 SIX AFFIRMATIONS FORTES UNE VISION : Le monde cest le théâtre où se joue lhistoire du genre humain, le monde marqué par leffort de lhomme, ses défaites et ses victoires. No 2.2 UN DEVOIR : LÉglise a le devoir de scruter les signes des temps et de les interpréter à la lumière de lÉvangile. No 4,1 UNE CONVICTION : Tous les hommes, croyants et incroyants, doivent sappliquer à la juste construction de ce monde dans lequel ils vivent ensemble.No21,6. Et tenir compte du bien commun de lensemble de la famille humaine. No 26,1. 18

19 QUELQUES AFFIRMATIONS FORTES UNE RECONNAISSANCE: La juste autonomie des réalités terrestres :les choses créées et les sociétés ont leurs lois et leurs valeurs propres que lhomme doit peu à peu apprendre à connaître, à utiliser, à organiser. No 36.2 UN PROJET: Construire quelque ébauche du siècle à venir, du Royaume. par le progrès terrestre de la justice, de lamour et de la paix.No39 UN REFUS: Refus de la condamnation directe du communisme 19

20 DES PAUVRES SURTOUT Intention de Jean XXIII exprimée comme priorité du Concile en septembre 1962 Préoccupation du Regroupement dévêques du Tiers-Monde formé par Dom Helder Camara, au Concile. Affirmation en ouverture de G.S. Faiblesse de G.S. dans lanalyse des problèmes plus urgents Reprise en force à Medellin par la CELAM, et par Paul VI dans Populorum progressio 20

21 -3- RELATIONS AVEC LES AUTRES: ÉGLISES RELIGIONS CONVICTIONS 21

22 22

23 TROIS PRINCIPES Dignité de la conscience morale, centre le plus secret de lhomme, le sanctuaire où il est seul avec Dieu. G.S. No 16 Droit à la liberté religieuse. Nul ne doit agir contre sa conscience ou être contraint de le faire. Déclaration sur la liberté religieuse.No 2 Tous les peuples forment une seule communauté; ils ont une seule origine. Nous ne pouvons invoquer Dieu, Père de tous les hommes si nous refusons de nous conduire fraternellement avec certains. Relations de lÉglise avec les religions non-chrétiennes.No 1 et 5 23

24 REL ATIONS AVEC LES AUTRES ÉGLISES CHRÉTIENNES Promouvoir la restauration de lunité entre tous les chrétiens est lun des buts principaux du saint Concile œcuménique de Vatican II. Jean XXIII et Première phrase du Décret sur lœcuménisme La division des chrétiens soppose ouvertement à la volonté du Christ et est un objet de scandale: « Que tous soient un comme toi, Père, tu es en moi et moi en toi.». Tous se disent disciples de Jésus. Les interprétations divergent, même dans le catholicisme. 24

25 RELATIONS AVEC LES AUTRES RELIGIONS «Les hommes attendent des diverses religions les énigmes cachées de la condition humaine: quest-ce que lhomme? Quel est le sens et le but de la vie? Quel est la voie pour parvenir au bonheur?» Déclaration sur les relations avec les autres religions non-chrétiennes.No 1 «LÉglise catholique ne rejette rien de ce qui est vrai et saint dans ces religions.» Ibidem, no 2 25

26 RELATIONS AVEC CEUX QUI PARTAGENT DAUTRES CONVICTIONS LÉglise sefforce de saisir dans lesprit des athées les causes cachées de la négation de Dieu et, bien consciente de la gravité des problèmes que lathéisme soulève, poussée par son amour pour tous les hommes, elle estime quil lui faut soumettre ces motifs, à un examen sérieux et approfondi. Gaudium et spes, no 21 26

27 TRAVAIL EN ÉQUIPE 1)LÉGLISE,PEUPLE DE DIEU: a) Quel est LE défi le plus important aujourdhui? b) Quel est LE plus grand obstacle rencontré? 2) RAPPORT DE LÉGLISE AVEC LE MONDE: a) Quel est LE défi le plus important aujourdhui? b) Quel est LE plus grand obstacle rencontré? 3) RELATION AVEC DES PERSONNES QUI ADHÈRENT À DAUTRES ÉGLISES, RELIGIONS OU CONVICTIONS? a) Quel est LE défi le plus important aujourdhui? b) Quel est LE plus grand obstacle rencontré 27


Télécharger ppt "RENOUER AVEC VATICAN II : DÉFIS ET OBSTACLES Jacques Racine Novembre 2012 1."

Présentations similaires


Annonces Google