La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre 2008 1 Profils et tendance du tourisme dans le Morbihan Forum « Parlons Tourisme » 13 octobre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre 2008 1 Profils et tendance du tourisme dans le Morbihan Forum « Parlons Tourisme » 13 octobre 2008."— Transcription de la présentation:

1 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Profils et tendance du tourisme dans le Morbihan Forum « Parlons Tourisme » 13 octobre 2008

2 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Objectifs de létude et méthodologie Mieux cerner léconomie touristique dans le Morbihan; Approfondir la connaissance sur des enjeux identifiés. Plusieurs approches sont appliquées : Une démarche dite « globale », basée sur lanalyse des comptes satellites du tourisme nationaux; Une démarche tenant compte des spécificités territoriales et de la nature des activités.

3 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Poids du tourisme dans léconomie morbihannaise

4 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Répartition régionale de la consommation touristique française 5,9% Avec 4.7 milliards d, la Bretagne est la 6ème région française en terme de consommation touristique intérieure. Source : DT – Comptes du tourisme 2005

5 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Poids de la consommation touristique dans le PIB du Morbihan Évaluation de la consommation touristique intérieure du Morbihan Part de la consommation touristique dans le PIB du Morbihan* La part de la consommation touristique dans le PIB du Morbihan sélève à 10 % en ,4%10 % Source : CCIM à partir des comptes du tourisme 2005 * PIB 2005 estimé à 15.6 milliards d Postes de dépenses Consommation (En millions d) Hébergements [1] [1] 467,8 Alimentation + Restaurants359,5 Achats + autres prestations266 Transports183,4 Forfaits (uniquement les non résidents)113,7 Loisirs97,2 Voyages organisés69,7 TOTAL Consommation Touristique Intérieure1 557,3 [1] [1] Dont millions deuros consacrés aux loyers fictifs des résidences secondaires

6 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Lintensité touristique des activités et des territoires Le classement dun établissement dépend à la fois de son activité et de son implantation 5 catégories dactivités touristiques : –Activités 100% touristiques (743) –Activités fortement touristiques (3 839) –Activités moyennement touristiques (3 790) –Activités faiblement touristiques (3 035) –Activités très faiblement touristiques (46) () : nombre détablissements concernés dans le département Source : Estimation CCIM

7 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Lintensité touristique des activités et des territoires Source : Estimation CCIM

8 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Lintensité touristique des activités et des territoires Nombre d'établissement au 31/12/2007 LITTORAUX TRES TOURISTIQUES AUTRES LITTORAUX LITTORAUX URBAINS INTERIEURS URBAINS AUTRES INTERIEURS Total ACTIVITES 100% TOURISTIQUES ACTIVITES FORTEMENT TOURISTIQUES ACTIVITES MOYENNEMENT TOURISTIQUES ACTIVITES FAIBLEMENT TOURISTIQUES ACTIVITES TRES FAIBLEMENT TOURISTIQUES ACTIVITE TOURISTIQUES ACTIVITES NON TOURISTIQUES Total établissements impactés par le tourisme dans le département, soit 35% des établissements morbihannais. parmi eux, 4582 établissements sont fortement ou à 100% touristiques, soit 18% des établissements départementaux. Source: Estimation CCIM à partir du fichier des entreprises CCIM – inscrits au R.C.S.- 31/12/2007

9 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Lemploi salarié touristique Effectif salarié direct du tourisme : en moyenne (5.5% de lemploi salarié total) jusquà en août (8.7% de lemploi salarié) Le morbihan : département breton avec la plus forte proportion demploi salarié direct dans le tourisme (4.6% au niveau régional). Source : INSEE 2007 – DADS 2003

10 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre La fréquentation touristique dans le Morbihan

11 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre La fréquentation touristique dans le Morbihan Nombre de nuitées touristiques de 2000 à 2007Répartition mensuelle des nuitées touristiques en millions de nuitées touristiques en /3 de la fréquentation touristique de la région (premier département breton) Forte concentration des nuitées sur les mois de juillet et août (55%) Stagnation du nombre de nuitées touristiques depuis baisse des nuitées de 1.4% entre 2006 et Source : BET François Marchand

12 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Evolution des nuitées Naufrage de lErika fin 1999 Source : BET François Marchand Tassement de la fréquentation touristique

13 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Poids de la population touristique dans la population morbihannaise En moyenne annuelle, population touristique représente 13.2 % de la population présente dans le Morbihan, et 33.5 % au mois d août. Source : Estimation CCIM à partir de lenquête Flux (BET François Marchand)

14 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Profil de la clientèle touristique morbihannaise 60 ans et plus = 21% des nuitées La clientèle est principalement issue des classes moyennes (54% demployés et de cadres moyens) français = 8 séjours sur 10 9 nuitées étrangères sur 10 sont européennes (dont 1 sur 2 britannique) Activités recherchées : balade, plage, baignade, repos Hébergement marchandHébergement non marchand 49,6% des nuitées Durée de séjour: 9,7 jours 50.4% des nuitées Durée de séjour: 12,7 jours Source : ORTB - Réseau MORGOAT-2005

15 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Les activités impactées par le tourisme

16 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Hébergement touristique Répartition des lits touristiques en 2006 Hébergement non marchand = 2/3 de l hébergement touristique 83% de loffre en hébergement touristique est concentrée sur le littoral * Résidences secondaires en 2005 Source : CCIM- CDT 56 – DRE – INSEE

17 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Lhôtellerie Offre hôtelière: 300 hôtels dont 227 classés 1 sur 2 classés en 2* Les 4* morbihannais = ½ des 4* bretons Evolution de loffre hôtelière classée Perte de 20 hôtels et 308 chambres entre 1998 à 2007 ; Montée en gamme de lhôtellerie morbihannaise : les 3 et 4* +6 hôtels et chambres 50 % des hôteliers ont plus de 50 ans (problématique de la transmission) Source : INSEE & CCIM

18 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre million de nuitées en 2007 Taux moyen doccupation sur lannée : 53% Stabilité par rapport à 2006 Lhôtellerie Source : ORTB - Réseau MORGOAT-2007

19 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Lhébergement de plein air Source : INSEE Offre en hôtellerie de plein air: 250 campings dans le départements pour emplacements 9/10 situés sur le littoral les 3 et 4 * représentent près dun emplacement sur 2 Evolution de loffre hôtelière classée Perte de 10 campings et gain de emplacements entre 1998 à 2007 ; Renforcement de la capacité en 3 et 4* La fréquentation: 3.2 millions de nuitées en 2007 Stabilité de la fréquentation depuis plusieurs années Taux moyen de fréquentation autour de 33%

20 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Les résidences secondaires résidences secondaires x 3.3 par rapport à 1968 Développement important en Morbihan intérieur Part des résidences secondaires en 2005 Part des résidences secondaires en 1968 Source : INSEE – DRE Depuis 1999 : Ralentissement de la croissance sur la frange littorale -Raréfaction du foncier -Loi « Littoral » de Transformation de résidences principales en résidences secondaires

21 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Les résidences secondaires Evolution du nombre de résidences secondaires depuis 1968, selon le type de cantons Source : INSEE et DRE

22 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre La fréquentation des sites Année 2007Fréquentation totale Part de la fréquentation totale Nombre d'équipement s Part des équipements Parcs animaliers ,3%712,3% Châteaux et architectures civiles remarquables ,2%712,3% Sites à caractère militaire et lieux de mémoire ,7%47% Sites et musées archéologiques %58,8% Edifices et patrimoines religieux ,4%47% Ecomusées et musées d'art et tradition populaire ,3%814% Musées thématiques ,2%712,3% Sites industriels, agricoles, artisanaux et visites techniques ,2%23,5% Muséums et musées d'histoire naturelle ,4%610,5% Parcs à thèmes ,1%35,3% Musées de beaux arts ,1%35,3% Réserves naturelles3 0980,2%11,8% Total %57100% Source: CDT dun million et demi de visiteurs en % de la fréquentation totale effectuée dans les parcs animaliers. Les sites intérieurs: 43 % de fréquentation totale en 2007.

23 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre La plaisance 31 ports de plaisance qui rassemblent plus de places plaisanciers en attente de place (source : SAGEMOR) Demain ports à sec ? Source : Conseil Général 56 - SAGEMOR

24 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Source : CCIM Surface des hypermarchés et supermarchés par canton en 2007

25 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Enjeux du tourisme Fréquentation touristique: –Saisonnalité, –Territorialité, –Origine de la clientèle, –Promotion – Communication.

26 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Enjeux du tourisme Comportement de la clientèle –Sensibilité aux prix, –Usage internet, –Temps de loisirs, –Sensibilité à la qualité de vie.

27 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Enjeux du tourisme Compétitivité et performance des entreprises: –Démarche commerciale – Accueil, –Qualité, –Réseaux et produits packagés, –Démarche développement durable – Ecotourisme.

28 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Formidable accélérateur de la performance de chaque entreprise La CCIM

29 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre , place de Grandjean Ambarès Tel : Fax : Chambre de Commerce et dIndustrie du Morbihan Rencontres tourisme du 13 octobre 2008

30 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre LES MUTATIONS DU SECTEUR DU TOURISME

31 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Le Tourisme, une économie en mutation : Le tourisme est la première industrie mondiale avec 681 Milliards de $ de recettes, 200 Millions demplois et 10% du PIB mondial en 2007 (6,3% du PIB et emplois salariés en moyenne annuelle pour la France) LEurope pèse 50% de parts de marché dont 80% pour les 3 pays que sont la France, lEspagne et lItalie. Le tourisme en Europe pèse pour 5% du PIB, 30% du commerce extérieur dans les services et 257 Mrd d de recettes. Les mutations du secteur du Tourisme

32 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Une offre de destinations qui croît plus vite que la demande : Dici 2020, loffre touristique mondiale sera multipliée par 3 alors que la demande ne fera que doubler (phénomène dhyper concurrence). Une offre nouvelle à très forte intensité capitalistique et à un haut niveau de services se créée dans les nouvelles destinations en espérant bénéficier de la forte croissance des pays émergents et de lattirance des consommateurs occidentaux pour ces offres novatrices très concurrentielles. Les mutations du secteur du Tourisme

33 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre De nouveaux arbitrages dachat pour le « Consommacteur » : Plus souvent et plus tardivement : 30% des clients se décident dans le dernier mois et 60% à moins de 3 mois, Une recherche du meilleur rapport qualité-prix, Des Français qui se renseignent longtemps à lavance, tout en réservant de plus en plus à la dernière minute, La dernière minute en hausse cet été. Les mutations du secteur du Tourisme

34 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Moins longtemps : 20% des européens représentent plus de 70% des courts séjours marchands 2% des touristes pèsent 20% de la consommation touristique européenne. Des Français qui privilégient les hébergements les plus qualitatifs. Ils ont réduit globalement leur durée moyenne de séjour car les prix affichés ont augmenté de 30% en 4 ans en saccompagnant il est vrai dune montée en gamme du confort et des prestations. Les mutations du secteur du Tourisme

35 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Les consommateurs, ne bénéficiant pas dun pouvoir dachat en hausse, nont donc pas eu dautre choix que de diminuer leur durée moyenne de séjour et de réduire les dépenses jugées inutiles ou superflues,... Plus en fonction de la météo : les Français deviennent de plus en plus « météo-réactifs » et nhésitent plus à reporter, écourter ou même prolonger leur séjour en fonction de la météo. Les progrès en matière de prévisions permettent aujourdhui dattendre les ultimes instants pour prendre sa décision concernant son séjour, en recherchant une garantie de beau temps. Les mutations du secteur du Tourisme

36 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Plus proche : développement des loisirs, de lexcursionnisme, dun tourisme de proximité au détriment des nuitées touristiques marchandes. Plus en hébergement non marchand : Les hébergements non marchands continuent de progresser : 1 séjour sur 2 a été réalisé en famille, chez les amis, dans une résidence secondaire ou via le prêt dune maison ou dun camping car. Lhébergement marchand a représenté en 2007, en été, seulement 48% des séjours contre près de 60% il y a 5 ans. Les mutations du secteur du Tourisme

37 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Émergence dun « consommacteur » sur- informé, proactif, plus autonome, hyper- sollicité et qui compare les offres : 7 foyers européens sur 10 préparent leurs vacances (tout ou partie) sur Internet (Des touristes qui nhésitent pas à consulter en moyenne 7 sites Internet avant de faire leur choix de destination). A noter aussi que 75% des Français ont déterminé à lavance un budget vacances en 2008, or ils nétaient que 60% il y a 5 ans. Les mutations du secteur du Tourisme

38 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre A la recherche du meilleur rapport Qualité / Prix ou Valeur / Coût : Les hébergements les plus qualitatifs voire haut- de-gamme ont bénéficié dun accroissement de 2% en moyenne de leur fréquentation cet été tandis que les hébergements les moins qualitatifs (niveau 1 et 2 étoiles et équivalents) ont régressé de plus de 5%. Les Français ont plébiscité cette année le concept du village de vacances, au sens du « tout sur place » (loisirs, animations, services, clubs enfants, piscines et parcs aqualudiques), ce qui a profité aux villages de vacances rénovés, aux campings 4 étoiles avec mobile-homes et chalets, aux hôtels thématisés de type club ou de charme. Les mutations du secteur du Tourisme

39 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Avènement du « Touristonaute », du web 2.0, des plateformes communautaires, des moteurs communautaires personnalisés de recherche de données et de partage, des services par téléphone mobile. On évolue de la Technologie de lInformation et de la Communication vers la Technologie de la Relation. Les mutations du secteur du Tourisme

40 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Une offre touristique criblée, scannée et jugée par les clients à la vue de tous (photographies, témoignages,…) : exemple de TripAdvisor qui est la plus grande communauté de voyageurs au monde avec plus de 20 millions de visiteurs uniques chaque mois et près de 5 millions de membres inscrits. Plus facile : 40% des réservations totales en hébergement marchand ont été réalisées sur Internet en 2008, plus de 10% du volume daffaires touristique est payé via le média Internet. Les mutations du secteur du Tourisme

41 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Un développement croissant de la thématisation des courts séjours. Un client plus imprévisible (le client est multi- consommateur suivant les instants, les périodes, les envies) Des touristes qui oscillent entre 2 extrémités, un produit simple, accessible avec un prix bas dun côté, une recherche du haut de gamme à fort contenu de lautre. Le segment intermédiaire souffre avec une baisse des nuitées dagrément dans les hébergements dont le niveau qualitatif est inférieur au 3 étoiles. Les mutations du secteur du Tourisme

42 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Un choix de destinations aléatoire : lopportunisme, la « bonne affaire », le bon plan, « le coup de cœur » prévalent… … Sans oublier laccessibilité à la destination qui donne un avantage concurrentiel fort aux territoires bien desservis par le transport aérien, les lignes à grande vitesse et les infrastructures autoroutières. Les mutations du secteur du Tourisme

43 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Des tendances démographiques et sociologiques auxquelles les professionnels devront sadapter : Un besoin de resserrer les liens au sein de la cellule familiale avec les enfants, avec des amis, avec sa famille élargie ou recomposée, ce qui se traduit par un développement des séjours en « tribu » avec une offre dhébergement et de services adaptée, Un client en attente dune offre globale adaptée à chaque membre de la famille, Les mutations du secteur du Tourisme

44 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Des envies contradictoires entre les parents et les jeunes avec des besoins de sécurité pour leurs enfants et dactivités en liberté pour les jeunes, Des seniors de plus en plus mobiles, actifs, informés et qui sont le vecteur de la croissance des nuitées touristiques : seniors qui représenteront 50% des touristes dans le monde en Un vieillissement de la population européenne recherchant une offre de plus en plus qualitative voire haut de gamme. Les mutations du secteur du Tourisme

45 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre La recherche de lamusement, du bien vivre, du divertissement est un des traits fondamentaux du loisir de la société moderne. On peut véritablement parler dune éthique du divertissement et du récréatif. Lactivité baignade est également une valeur sûre et fondamentale du tourisme estival et une valeur montante du tourisme « 4 saisons » (aqualudisme, spas, balnéo,…), tout espace géotouristique confondu : « No water, no leisure, no business ». Les mutations du secteur du Tourisme

46 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre En ce qui concerne les sites de visite et muséographiques leur vocation est de divertir, danimer et dappréhender la connaissance et la découverte de façon ludique en donnant du sens et du contenu à la visite proposée. A chacun sa clé, à chacun sa manière et son moment. Le visiteur doit être lauteur de son propre parcours, devenir « acteur » pour répondre à ses besoins de découverte, de temps forts, de rencontre, de plaisir et de récréatif. Les mutations du secteur du Tourisme

47 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Une recherche dharmonie, de bien-être et déquilibre On constate aujourdhui aussi la montée en puissance de notions et de valeurs sûres telles que : la recherche dun environnement naturel préservé et exceptionnel, Le besoin dindividualité, de personnalisation : "soi, se retrouver, le bien- être", légonomie qui devient une tendance capitale de la consommation, Les mutations du secteur du Tourisme

48 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Des attentes fortes pour des hébergements de plus en plus innovants, de nouveaux concepts : souci doriginalité, préoccupation écologique,… conduisent à inventer de nouvelles formes dhabitats de loisirs dinspiration exotique, ludique ou de tradition ethnique : la cabane dans les arbres, la roulotte, la yourte, la paillote,… Succès des hébergements thématisés confortables voire luxueux répondant aux attentes des clientèles en quête dinsolite, daventure de sens, de dépaysement ou de valorisation. Les mutations du secteur du Tourisme

49 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre La sensibilité à lenvironnement et au développement durable des habitants des pays les plus développés, dont les exigences en matière de qualité des paysages, de gestion des ressources naturelles et de traitement de la qualité de lair et des eaux saccroît. 15 à 20% des touristes européens prennent en compte lenvironnement dans leur choix de destination, ce chiffre ne fera que saccroître et la donnée environnementale sera à lavenir fondamentale pour exister encore en tant que destination touristique. Les mutations du secteur du Tourisme

50 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Une clientèle à forte contribution en recherche dexclusivité Investir dans des expériences personnelles et exclusives deviendra lun des moteurs du développement du tourisme. Les touristes de demain achèteront de plus en plus des vacances à la carte proposant des expériences uniques et « bougeront » rapidement dune aventure à lautre. Les maîtres mots seront donc, diversification et personnalisation. Les mutations du secteur du Tourisme

51 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Des freins identifiés pour la destination « France » : Loffre en hébergement est vieillissante et souvent inadaptée : appartements trop petits, pas assez confortables, hôtellerie familiale en déclin, hôtellerie de chaîne plus adaptée au tourisme daffaires quau tourisme dagrément (très peu doffres resorts en France), des hébergements ruraux disparates, trop peu de locatif en hôtellerie de plein air, un déficit des gîtes ruraux 3 et 4 épis de grande capacité, des hébergements de charme en nombre insuffisant, trop dhébergement sans lieux de baignade ou de détente, sans cheminée, … Les mutations du secteur du Tourisme

52 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Un manque dinvestissement ciblé dans le secteur du tourisme qui handicape la France par rapport à ses concurrents. Il conviendrait notamment de redéfinir les règles dinterventions et les priorités dinvestissements des collectivités au profit de projets réellement générateurs de retombées économiques et sociales Halte au saupoudrage des interventions publiques dans les régions et les départements, au financement déquipements structurellement déficitaires (une nuitée en gîte est souvent 10 fois plus subventionnée quune nuitée en hôtellerie),… Les mutations du secteur du Tourisme

53 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Une multiplication des politiques de communication à des échelons territoriaux qui nont pas de sens dun point de vue géotouristique (limites administratives) Un manque defficacité et un gâchis de ressources financières au moment où la destination France a besoin de concentrer ses moyens pour regagner les parts de marché perdues (autour de marques fortes et dimages clarifiées). Les mutations du secteur du Tourisme

54 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Les opérateurs privés investissent trop peu dans la formation du personnel et les aides publiques, pourraient certainement être mieux utilisés dans le cadre de démarches opérationnelles de professionnalisation et de démarches Qualité. Enfin, un manque de mise en marché des produits et filières des opérateurs touristiques qui rend laccès aux destinations et aux offres produits difficile pour le consommateur. Des freins identifiés pour la destination « France » : Les mutations du secteur du Tourisme

55 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Le secteur du tourisme a le devoir daccélérer sa mutation car il est un des seuls domaines dactivité qui peut conjuguer création demplois, aménagement du territoire et développement économique sans risque de délocalisation. Les mutations du secteur du Tourisme

56 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Comparatif Produit

57 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Offre IBIS et CAMPANILE « Nouvelles chambres 2* »

58 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Offre « Pierre et vacances »

59 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Offre « Club Med »

60 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Offre BELAMBRA

61 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre PROSPECTIVE APPLIQUEE AUX HEBERGEMENTS

62 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre LHÔTEL 2* URBAIN EN 2010 Un parking sécurisé et accessible (payant) Une chambre climatisée de 15 m2 minimum fonctionnelle Une isolation phonique et une occultation parfaites Une literie irréprochable 4 points lumineux dans la chambre et 2 dans la salle de bain Une télévision à écran plat avec chaînes satellites Une décoration simple mais apaisante avec des matériaux harmonieux et modernes Un bureau avec connexion Ethernet et Wifi Une banquette repos multi-fonctions servant aussi de lit dappoint ou de repose valise Une penderie avec 6 porte-manteaux minimum Une salle de bain avec douche, tablette, patère, sèche-cheveux, produits daccueil (shampoing et gel douche) Une restauration dappoint et un bar Un petit déjeuner buffet sucré-salé Hôtellerie

63 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Lhôtel hors centre-ville 2* en 2010 : idem hôtellerie 2 * urbaine + : Un bâti en cohérence avec larchitecture locale Un parking privatif gratuit de préférence Un accueil personnalisé et un échange empathique Des extérieurs soignés avec jardinets et/ou tonnelles Des services en extérieurs (au minimum une terrasse) Le plastique est un matériau à bannir Une décoration des chambres identitaire Une piscine est un « plus produit » apprécié Un restaurant de terroir au bon rapport qualité/prix Une salle de restaurant avec cheminée et bar Une information touristique pertinente et une proposition de réservation dactivités Hôtellerie

64 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Lhôtel 3* urbain en 2010 : idem hôtellerie 2 * urbaine + : Une chambre climatisée de 20 m2 minimum fonctionnelle à la décoration soignée, contemporaine et/ou de charme Une literie irréprochable, une couette et des coussins douillets 6 points lumineux dans la chambre et 2 dans la salle de bain Une télévision avec écran plat avec chaînes satellites et pay per view Un mini bar et un coffre dans la chambre Un coin salon avec table et fauteuil Une sonorité rassurante des matériaux Une salle de bain avec douche et baignoire, tablette, patère, sèche-cheveux, miroir de courtoisie, produits daccueil élaborés (peignoirs, shampoing, gel douche,… ) Hôtellerie

65 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Lhôtel 3* urbain en 2010 : idem hôtellerie 2 * urbaine + : Une partie fitness avec jacuzzi et/ou sauna Une piscine est appréciée Un bar cosy avec coin salon La restauration doit être subtile et bien présentée et avec room service Petit déjeuner avec grand choix, jus de fruits frais, viennoiseries abondantes, eau minérale, café expresso et choix de thé Hôtellerie

66 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Lhôtel 3* hors centre-ville en 2010 : idem hôtellerie 3 * urbaine + : Une chambre climatisée de 25 m2 minimum thématisée à la décoration soignée, contemporaine et/ou de charme Des chambres familiales et/ou communicantes adaptées pour 4 personnes Une piscine est indispensable Des équipements de loisirs sont souhaités : tennis, lac, location de vélos, jeux pour enfants,… Un espace détente et convivialité avec coin salon, cheminée, bar,… Une restauration gastronomique avec un service personnalisé Des extérieurs fleuris, soignés avec parking ombragé Une situation géographique privilégiée Un service bagages Une boutique « terroir » et souvenirs Petit déjeuner avec spécialités locales : fromages et charcuteries, gâteaux et confitures « maison » Hôtellerie

67 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Un bon compromis entre confort, authenticité et animations (soigner laccueil et la qualité / convivialité – intimité) Insertion dans lenvironnement, architecture non stéréotypée Des emplacements vastes (emplacements nus comme emplacements locatifs) Des HLL et locatifs récents, confortables et modulables Une ambiance de « village » ; une conception adaptée à laccueil des « tribus » et des groupes Une prise en charge de toutes les étapes du séjour Des forfaits incluant toutes les pratiques (personnalisation du produit) Une facilitation dans le cas dune venue en courts et moyens séjours (information, réservation, signalisation…) Des activités diversifiées et thématisées (éviter de générer la peur de lennui), mais mettre en valeur la possibilité de ne « rien faire » : coin repos, piscine, terrasses au soleil, solarium… Hôtellerie de Plein Air

68 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Des activités en adéquation avec limage environnementale (randonnées douces, découverte de la nature, ressourcement, rupture avec le monde citadin…) Des activités sportives douces, des activités liées à la santé et au bien être Un lieu de baignade impératif, tout comme un club enfant et des animations en soirée Des possibilité de repas de qualité dans ou à proximité immédiate du camping Hôtellerie de Plein Air

69 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Une parfaite insertion dans lenvironnement, une architecture en phase avec la culture du territoire Pouvoir recréer un « cocon familial », une grande chambre modulable (séparation lits parents et enfants) adaptée pour 4 personnes à la décoration soignée, contemporaine et/ou de charme Une grande salle de bain Un confort de prestation irréprochable (grands placards, TV avec écran plat, kitchenette équipée,…) Une décoration des chambres identitaire Une literie irréprochable, une couette et des coussins douillets Un choix dans les types de restauration Favoriser la vie extérieure Rendre intimes les espaces privés, lutter contre le bruit / favoriser lintimité Une accessibilité pour les personnes en situation dhandicap Des services : location de draps et de linge de toilette, forfaits ménage et confort plus, dépôt de pain et viennoiseries, barbecue Villages de Vacances

70 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre LA MARQUE

71 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre REPERAGE PRATICITE GARANTIE OPTIMISATION PERSONNALISATION PERMANENCE HEDONISME ETHIQUE Les fonctions de la Marque

72 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Les apports de la Marque LA NOTORIETE LE NIVEAU DE QUALITE PAR RAPPORT A LA CONCURRENCE LES NIVEAUX DE CONFIANCE ET DE PERTINENCE LA RICHESSE ET LATTRACTIVITE DE LIMAGINAIRE DE MARQUE LE DIFFERENTIEL DE PRIX Au final, Marque = se différencier de la concurrence pour GAGNER (part de marchés, notoriété, rentabilité, crédibilité)

73 Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre Merci de votre écoute, Touristiquement vôtre


Télécharger ppt "Forum « Parlons Tourisme » – Grand-Champ – 13 octobre 2008 1 Profils et tendance du tourisme dans le Morbihan Forum « Parlons Tourisme » 13 octobre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google