La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Partenaires pour réussir la transition du primaire au secondaire Nadia Desbiens, Ph.D. Professeur titulaire, Faculté des sciences de léducation Groupe.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Partenaires pour réussir la transition du primaire au secondaire Nadia Desbiens, Ph.D. Professeur titulaire, Faculté des sciences de léducation Groupe."— Transcription de la présentation:

1 Partenaires pour réussir la transition du primaire au secondaire Nadia Desbiens, Ph.D. Professeur titulaire, Faculté des sciences de léducation Groupe de recherche sur les environnements scolaires Université de Montréal

2 EnfanceAdolescencePetite enfance Naissance Maternelle Passage au secondaire GarderieRentrée scolaire Passage du 1 er au 2 ième cycle Les transitions « aller au-delà » Divorce Déménagement Fratrie Choix de carrière

3 Les trois phases incontournables de la transition Phase 1 Le changement Cest la fin; le détachement, le départ pour le grand voyage Phase 2 La transition Cest la zone neutre; lentre deux, lincertitude, seul sur son radeau Phase 3 Lintégration Cest larrivée à destination; le commencement, le nouveau départ La transition: un processus qui débute par une fin et se termine par un nouveau commencement. Un nouveau départ qui peut cependant devenir un mauvais départ

4 Ce que dit la recherche Si, pour la plupart des étudiants, les déclins observés sont de courte durée et relativement de faible ampleur, pour certains élèves, les difficultés auxquelles ils sont confrontés sont plus importantes : les problèmes apparaissent dans une ou plusieurs disciplines et semblent persister à long terme (Anderson, Jacobs, Schramm et Splittgerber, 2000). Diminution du rendement scolaire (Blyth et al., 1983; Roderick, 1993). Déclin de lintérêt pour les matières scolaires (Hirsch et Rapkin, 1987). Attitudes moins positives envers lécole (Haladyna et Thomas, 1979). Diminution du sentiment de compétence (Eccles et al., 1987). Réactions plus négatives envers les enseignants (Haladyna et Thomas, 1979).

5 Les effets de la transition scolaire Sinterroger : 1.Sur les raisons qui expliquent pourquoi la transition primaire- secondaire peut être difficile pour certains jeunes 2.Sur les types de profils délèves qui éprouvent les plus grandes difficultés dadaptation lors de la transition 3.Sur le processus de désengagement scolaire qui peut faire suite à une transition mal vécue

6 Défis associés au passage du primaire vers le secondaire Dimension développementale Entrer dans la puberté, vivre des transformations corporelles, des poussées de croissance, accepter une nouvelle image de soi; Affirmer son identité personnelle, son groupe dappartenance, découvrir son identité sexuelle; Rechercher lautonomie, la liberté, repousser les limites, refuser le soutien des parents; Dimension académique Sadapter à un nouvel enseignant, à son style et à sa manière daborder la matière ; Sadapter à de nouvelles démarches dapprentissage ; Sadapter à de nouveaux critères dévaluation, à de nouvelles façons dêtre évalué ; Dimension sociale – Se refaire un nouveau réseau damis ; – Repérer les adultes en qui il peut avoir confiance et entrer en relation avec eux ; – Sadapter à la réalité du secondaire qui lui demande dentrer en relation avec plusieurs enseignants et à ajuster le rapport à établir avec chacun deux ; Dimension procédurale – Gérer soi-même son horaire à lécole: cours, pauses, lunch, activités parascolaires. Mettre en place des routines efficaces; – Gérer ses effets personnels et ses outils de travail dans un nouveau contexte ; – Développer des stratégies organisationnelles qui lui permettent de maintenir un équilibre entre différentes contraintes: exigences des enseignants, attentes familiales, engagement social, loisirs, etc. Nadia Desbiens, Nathalie Guimont, Jonathan Lévesque. Inspiré de Tilleczek, K. & Ferguson, B. (August 2007). Transitions from elementary to secondary school: A review and synthesis of the literature. Toronto, Hospital for Sick Children, Ontario Ministry of Education.

7 Facteurs de risque et de protection Développement et accomplissement du jeune CARACTÉRISTIQUES PERSONNELLES Santé, bien-être Habitudes de vie Conduites sociales et comportementales Qualité des liens damitié Aptitude à socialiser Rendement scolaire Buts de maîtrise Estime de soi Sentiment defficacité personnelle Motivation et engagement Aspirations professionnelles CARACTÉRISTIQUES FAMILIALES Pratiques éducatives Organisation familiale Scolarité des parents Encouragement des parents Cohésion familiale Valorisation des études Soutien émotif/période de stress Supervision adaptée à lâge CARACTÉRISTIQUES SCOLAIRES Climat scolaire Pratiques scolaires et éducatives Soutien aux élèves en difficulté Activités parascolaires Détresse psychologique, victimisation, rejet Troubles du comportement Vision négative de lécole conjuguée à des difficultés scolaires Manque de soutien scolaire Désengagement parental Faible contact personnel avec lenseignant Labsence de correspondance entre les stratégies pédagogiques dun ordre à lautre Trop grand contrôle de lenseignant

8 Effets possibles sur ladaptation de lélève à lécole secondaire Caractéristiques personnelles Caractéristiques familiales Caractéristiques scolaires Stratégies dévitement Échecs Difficultés de comportement Baisse de motivation Effets négatifs découlant dune combinaison de facteurs de risque Lassociation de ces différents facteurs peut petit à petit amener le jeune à se désintéresser, se désengager de lécole pour labandonner au terme dun long processus de frustrations cumulées. Problèmes dapprentissage Processus de désengagement scolaire

9 Stress et coping (Lazarus et Flokman, 1984) Anticipations, appréhensions des élèves envers le secondaire Peur dêtre un numéro pour les enseignants; Peur de se perdre; Peur de se faire battre; Peur de ne pas avoir damis. Augmentation importante de lhormone du stress (le cortisol) vers lâge de 13 ans. (Lupien, King, Meaney et McEwen, 2001) Paradoxe sur le plan émotif: Les jeunes se disent à la fois enthousiastes et anxieux, sceptiques, optimistes, confiants et désorientés (Tilleczek, Ferguson et Laflamme, 2010). Nouveaux défis, nouvelles inquiétudes Sentiment de contrôle diminué Personnalité menacée Imprévisibilité Nouveauté Pertinence de développer des compétences en gestion du stress avant le passage de lécole primaire à lécole secondaire. Modèles théoriques pouvant expliquer une transition primaire-secondaire difficile

10 Concordance stade de développement – environnement (Eccles et al., 1993) Déséquilibre entre le développement de ladolescent et ses besoins et la capacité du milieu scolaire de lui offrir le soutien approprié. Modèles théoriques pouvant expliquer une transition primaire- secondaire difficile Plus lélève perçoit son environnement scolaire comme répondant à ses besoins, plus il aura tendance à sengager dans ses études et à rester accroché à lécole. Sécurité Connexité Estime de soi Autonomie Signifiance Importance accrue des notes et du rendement (Eccles et coll., 1993) Approche plus autoritaire de la discipline et de la gestion de classe (Scott et coll., 1995) Augmentation du contrôle, emphase mis sur la performance au détriment de lautonomie (Anderson et coll., 2000) Augmentation de la comparaison sociale et de limportance accrue du rang dans le groupe (Eccles et coll., 1993) Environnement plus impersonnel (Simmons et Blyth, 1987) Sentiment dappartenance plus difficile à établir (Mizelleet Mullins, 1997) École plus grande (Eccles et coll., 1993) Nb plus important délèves et diversité accrue (Anderson et coll., 2000) Lécole secondaire répond peu à ces besoins

11 3 Types de transition (Tilleczek & Ferguson, 2007) Académique Changements au niveau des matières enseignées, de la pédagogie, de lévaluation… Sociale Nouveau réseau damis, nouveaux rapports avec les enseignants… Procédurale Nouvelle école, nouveaux horaires, nouvelles règles de vie… Cadre de référence pour lanalyse des pratiques en milieu scolaire

12 De nombreuses pratiques ont cours dans les écoles du primaire et du secondaire pour soutenir la transition des élèves toutefois… Un constat partagé La sphère pédagogique est très peu investie comparativement aux nombreuses pratiques mises de lavant dans la sphère procédurale et sociale. Le rapport coût-bénéfice nest pas toujours très avantageux. Certaines pratiques ne sont pas soutenues par des données probantes et, parfois, elles vont même à lencontre de lintérêt de lélève.

13 Comment mieux soutenir la transition du primaire vers le secondaire ? Partenaires au cœur de la réussite Les parents Lécole La communauté

14 Le rôle de lécole et des partenaires de la communauté Assurer un environnement sécuritaire et favoriser le sentiment dappartenance Favoriser lengagement scolaire des élèves Préparer les élèves au cours du 3 ième cycle du primaire Offrir un soutien aux jeunes sur les plans personnel, organisationnel, social, et pédagogique avant, pendant et après la transition

15 Environnement sécuritaire et sentiment dappartenance Le passage au secondaire constitue un moment propice pour la mise en place dinterventions préventives visant à: 1.Contrer lintimidation et le harcèlement par les pairs afin de favoriser un climat scolaire plus accueillant et davantage propice aux apprentissages. 2.Soutenir lintégration sociale et scolaire des élèves à risque.

16 Favoriser lengagement scolaire Sentiment dappartenance Identification à lécole Buts dapprentissage Valeur et bénéfices de léducation Sentiments positifs envers lécole (intérêt, joie) Présence à lécole Participation en classe Activités parascolaires Temps consacré aux tâches Réalisation des travaux scolaires à la maison Respect des règles Autorégulation Aspirations futures Stratégies dapprentissage Métacognition Volonté dapprendre et de faire des efforts Recherche de défis Persistance face aux échecs Cognitif Affectif Inspiré de Fredricks, J.A., Blumenfeld, P.C. & Paris, A.H. (2004). School engagement: Potential of the concept state of the evidence. Review of Educational Research, 74, Exposer les jeunes à un curriculum riche présentant des défis réalistes. Stratégies pédagogiques qui favorisent lengagement cognitif et émotif au regard dobjectifs dapprentissage. Pratiques denseignement intégratrices qui assurent la continuité plus que la discontinuité ou la répétition des contenus disciplinaires dun ordre à lautre.

17 Afin de réduire les discontinuités et dadapter les pratiques pédagogiques aux besoins des élèves (voir Ames, 1992; Archambault et Chouinard, 2009; appui-motivation.qc.ca) appui-motivation.qc.ca Préparer les élèves au cours du 3 ième cycle Arrimage et continuité entre les compétences disciplinaires ciblées au 3 ième cycle du primaire et au 1 er cycle du secondaire (progression des apprentissages) Activités dappoint pour les élèves en retard Pédagogie favorisant lintégration des apprentissages Projets interdisciplinaires collaborations interclasses et interordres Augmentation du nombre denseignants à la fin du primaire

18 Afin de rencontrer les besoins des élèves (sécurité, connexité, estime de soi, autonomie, signifiance). Monitorage des apprentissages (Check & Connect; Trait- dunion) Mentorat (Grands frères-grandes sœurs) Accompagnement des parents (Carte routière pour le secondaire) Organisation scolaire: structure de la classe et de lécole (School Transitional Environment Project ) Soutien à lorientation professionnelle (Approche orientante) Soutenir les élèves

19 Des mesures de prévention universelle et des interventions ciblées Élèves ayant des problèmes chroniques et intenses 1 à 7% Élèves à risque de développer des difficultés 5 à 15% Élèves sans problèmes sérieux 80 à 90% Intensive Ciblée Universelle Prévention tertiaire Prévention secondaire Prévention primaire Interventions spécialisées et individualisées Interventions spécialisées de groupe Interventions universelles (organisation de lécole et de la classe)

20 Interventions à lécole primaire Interventions de type universel ou ciblé visant à favoriser la qualité dajustement sociale des enfants Diminution des comportements agressifs et perturbateurs. Accroître les habiletés dautocontrôle (gestion de la colère, de la frustration et de lanxiété). Accroître les habiletés à résoudre les conflits interpersonnels Promouvoir le développement dhabiletés sociales (coopération, entraide, communication). Développement des habiletés de gestion du stress * Différents programmes dintervention visant latteinte de ces objectifs ont obtenu des effets positifs sur lacceptation sociale des élèves à risque.

21 Conditions susceptibles de favoriser le développement de relations damitié stables et satisfaisantes. Maintenir stable la composition du groupe-classe. Apprentissage coopératif, tutorat par les pairs. Conditions susceptibles de préserver la motivation et le sentiment de compétence scolaire des élèves et rétablir leur sentiment de contrôle. Restructurer le rôle des enseignants afin d'accroître leur soutien auprès des élèves à risque. Différenciation pédagogique (accompagner les enseignants qui éprouvent de la difficulté à différencier) Service dassistance aux devoirs et leçons. Service de liaison entre lécole et les parents afin de favoriser une implication plus active des parents. Interventions à lécole secondaire

22 Caractéristiques dun programme efficace de soutien à la transition Reconnaît les besoins des adolescents (sentiment dappartenance, sécurité, connexité, signifiance, autonomie, reconnaissance). Prête attention aux continuités et discontinuités dans la culture des écoles élémentaires et secondaires (structures, pratiques, pédagogie, évaluation, programmation, enseignement). Assure des communications constantes entre les écoles élémentaires et secondaires et implique les parents dans la chaîne de communication. Mise sur des équipes de transition. Le lien entre le primaire et le secondaire doit être entretenu, il y a tant dobjets communs à développer en continuité! Établir un calendrier de rencontres afin de maintenir la mobilisation. Offre un soutien ciblé aux élèves « à risque » et accorde un soutien aux élèves qui ont du mal à effectuer la transition. Met les élèves en rapport avec un ou plusieurs adultes faisant preuve dempathie pour établir des liens dans tous les domaines de la vie scolaire.

23

24 Merci de votre écoute et bonne journée ! © Tous droits réservés. Nadia Desbiens, Université de Montréal et Nathalie Guimont, consultante.


Télécharger ppt "Partenaires pour réussir la transition du primaire au secondaire Nadia Desbiens, Ph.D. Professeur titulaire, Faculté des sciences de léducation Groupe."

Présentations similaires


Annonces Google