La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Orée du bois, Quevaucamps 29 mars 2011 Marie-Claire Haelewyck 1 « La vieillesse nest pas située en marge de la vie, elle est la continuation de votre adolescence,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Orée du bois, Quevaucamps 29 mars 2011 Marie-Claire Haelewyck 1 « La vieillesse nest pas située en marge de la vie, elle est la continuation de votre adolescence,"— Transcription de la présentation:

1 Orée du bois, Quevaucamps 29 mars 2011 Marie-Claire Haelewyck 1 « La vieillesse nest pas située en marge de la vie, elle est la continuation de votre adolescence, de votre jeunesse et de votre maturité » (Norberto Bobbio, philosophe, 1999).

2 Plan de la présentation Introduction Les enjeux actuels 1. Ladaptation de loffre médico–sociale 2. Les différentes formes daccueil pour les personnes handicapées âgées : A domicile (avec les aidants) En maisons de retraite : défis et avantages Dans les centres daccueil pour personnes handicapées 3. Quels sont les besoins et les nécessités dadaptation : besoins affectifs, cognitifs et sociaux 4. Les besoins du personnel des maisons de retraite 5. Cheveux blancs, cheveux gris (vieillissement en miroir) Conclusion 2

3 Définition Le vieillissement correspond à lensemble des processus physiologiques et psychologiques qui modifient la structure et les fonctionnements de lorganisme à partir de lâge mûr. (Journal Lentente, N°73, 1 er trimestre 2012) « Vieillir, cest savoir perdre, mais, ensemble, réfléchissons aux pistes qui pourront permettre à tous de continuer à gagner ». 3

4 Les enjeux actuels Les personnes handicapées se voient vieillir sans modèle Et laide de leur famille passe des parents à la fratrie 4

5 1. Adaptation de loffre médico-sociale Laccroissement des besoins de santé Lévolution: de la situation familiale des besoins de protection juridique des relations du lieu de vie, de son accessibilité des modes de vie (logement, alimentation, rythmes de vie,…) des capacités fonctionnelles Les changements dactivités (professionnelles ou non) Laccompagnement des personnes en fin de vie 5

6 2. Les différentes formes daccueil pour les personnes handicapées âgées A domicile (avec les aidants) : risque dinstitutionnalisation durgence au décès des proches En maisons de retraite avant 60 ans : défis et avantages Dans les structures daccueil « handicap » : projets de vie individuels 6

7 Les personnes handicapées âgées à domicile et les aidants De linvisibilité sociale de certaines personnes handicapées vieillissantes vivant au domicile de parents âgés Un désert social Le rôle daidant Les relations amicales Le vieillissement parallèle Vieillissement des personnes handicapées Double longévité Vers la visibilité dans des situations durgence sociale Les aidants : entre fardeau, burn-out et résilience 7

8 Les soucis de laccueil en maison de retraite « … population jeune, masculine, célibataire cest–à–dire aussi sans descendance, et présente dans létablissement depuis plus longtemps. Linverse dune population classique en maison de retraite! » Bascoul,

9 Les avantages de la cohabitation personnes handicapées / personnes âgées en maison de retraite - Pour les personnes âgées : rapport des personnes plus jeunes, animation stimulante, aide au handicap physique - Pour la maison de retraite : occupation de chambres et complément de personnel - Pour la personne handicapée : meilleure estime de soi, contact réel avec la société, création de liens sociaux avec les personnes âgées 9

10 Les inconvénients de la cohabitation Les troubles de comportement des personnes âgées et/ou handicapées doivent être gérés au sein de la maison de repos Confrontation à la différence pour la famille des résidants âgés « je ne veux pas mettre mes parents avec … » Mise en place des pratiques « communes » pour des besoins différents 10

11 Les défis de la cohabitation Le mode de vie : une personne handicapée mentale na jamais été totalement gestionnaire de sa vie. Tandis quune personne atteinte dAlzheimer sest construite en toute liberté Lâge : une personne handicapée vit très tôt avec son handicap. Tandis quune personne âgée est atteinte de la maladie dAlzheimer sur la fin de sa vie LE DROIT AU CHOIX ! 11

12 Conclusion sur la cohabitation Il apparaît donc que la cohabitation peut être intéressante à condition que des actions spécifiques soient envisagées : 12 Offre dactivités Soins de qualité Multiplicité des lieux collectifs Respect de l'intimité Conception de l'accueil Organisation efficace du travail Etc.

13 3. Les besoins de la personne handicapée Le vieillissement s'accompagne de modifications et de régressions sur les plans: Une personne handicapée qui, jusque là, était éventuellement autonome, risque d'avoir besoin d'une assistance. Ce besoin est mesuré au moyen de diverses échelles d'évaluation de l'état de dépendance. 13 PhysiquePsychiqueSocial

14 Le repérage des besoins et les nécessités dadaptation Le Groupe de travail sur le Vieillissement des Personnes Handicapées (Conseil de lEurope, 1997) propose de retenir la notion de ruptures traumatisantes. Il sagit des facteurs pouvant peser sur le vieillissement de la personne handicapée. Ces facteurs sont de deux ordres : 14 Les facteurs internes Les facteurs externes

15 Facteurs pouvant peser sur le vieillissement de la personne handicapée 15 Facteurs externes Mise à la retraite Changement de la structure familiale Inadaptation du logement Isolement, insécurité, maltraitance Modification des revenus Gestion des biens Déontologie, éthique Facteurs internes Pathologies spécifiques et ajoutées Changement de personnalité Atteintes narcissiques Rôle du miroir (signes visibles, image que lentourage renvoie) Dépendance physique et/ou mentale Tendance suicidaire Fin de vie / phase terminale

16 16 Réponses à ces facteurs Réponses curatives Accompagnement social et humain Formation du personnel Primes pour ladaptation du logement Prépension en Entreprise de Travail Adapté Télébiovigilance Protection des biens Domotique et aides techniques Réponses préventives Maintien des acquis Rôle du médecin (traitement équilibré, !! surmédication!!) Rôle du personnel soignant Respecter les alternances activités/repas Maintenir des relations affectives et intergénérationnelles Préparation à la retraire

17 Pour toute personne vieillissante, handicapée ou non, il y a lieu de déterminer les besoins et les moyens de les satisfaire dans le sens datteindre un bien-être : Les besoins affectifs et relationnels, le deuil Les besoins cognitifs Les besoins sociaux 17 Le repérage des besoins et les nécessités dadaptation

18 a. Les besoins affectifs Laffiliation est le rattachement dun individu à un groupe. Elle contribue à la construction de lidentité sociale et personnelle de la personne Laffiliation est aussi le désir dêtre avec les autres dans une relation de sympathie ou damitié Dautres besoins affectifs tels lattachement, lacceptation et linvestissement sont intéressants à citer. 18

19 Il sagit de continuer à accompagner la personne handicapée vieillissante en : proposant des regards positifs et bienveillants. Ils sont nécessaires et créent un espace sécurisant. proposant des messages de tendresse, ceux-ci délimitent son espace, tout en veillant à éviter la fusion trop forte car elle décourage lexploration. reconnaissant à la personne ses droits. préparant un espace qui est « sien » avec des ressources matérielles (favorisent lexploration). établissant une confiance réciproque 19 a. Les besoins affectifs

20 Le deuil La personne handicapée vieillissante doit parfois faire face au deuil : dun parent dun autre membre de la famille de résidants de la maison de retraite dans laquelle ils se trouvent Les intervenants ont un nouveau défi : accompagner la personne endeuillée. 20

21 Besoins daccomplissement => désir davoir une action sur lenvironnement. La stimulation commence par venir de lextérieur Une carence en stimulation provoquerait dimportants déficits affectifs, cognitifs et sociaux Des personnes soumises à trop de stimulations fournissent de trop gros efforts => accroissement de la tension et dune hypersensibilité au monde extérieur 21 b. Les besoins cognitifs

22 Besoin de considération On ne vit que par le regard d'autrui (M. Klein) Le regard de l'autre va créer notre autoreprésentation Besoin de rester dans un milieu protégé et structuré Fournir un cadre et une hygiène de vie répondant à leurs besoins actuels et à venir Besoin de détente : ces personnes recherchent le plaisir, le bénéfice dun allégement des contraintes (rythme de travail, horaires des activités,...). 22 c. Les besoins sociaux

23 4. Les besoins du personnel des maisons de retraite Ces besoins sont de natures complémentaires : 23 Besoins personnels Besoins environnementaux Besoins législatifs

24 Besoins personnels : Effectuer des formations ex : personnes handicapées vieillissantes, le deuil, etc. Désir de rencontres entre professionnels de différents services (colloques,…) Nécessité de pouvoir faire appel à un psychologue ayant une connaissance du handicap pour les résidants handicapés et le personnel 24

25 Besoins environnementaux : Adapter : les locaux, le matériel, les véhicules les activités aux seniors ayant un handicap (activités de relaxation, de bien-être,…) Besoins législatifs : plus grande flexibilité des budgets 25

26 5. Cheveux blancs, cheveux gris Le vieillissement des personnes âgées handicapées nous confronte à notre propre vieillissement Le personnel des maisons de retraite restant longtemps en fonction, il se voit vieillir en même temps que ses résidants 26

27 27 Les besoins des personnes handicapées vieillissantes (Adapté de IASSID, 2002) Besoins spécifiques Besoins des personnes handicapées vieillissantes Activités au travail Vie sociale Santé Vie quotidienne / Logement Besoins des PH vieillissantes Vie sociale Santé Vie quotidienne / logement Besoins spécifiques Activités au travail

28 28 « Adéquation des services daccueil et daccompagnement au vieillissement des personnes handicapées en Belgique francophone » Recherche menée par le cabinet de la Ministre Huytebroek à Bruxelles pour savoir quels sont les besoins des personnes handicapées.

29 29

30 30

31 31

32 LOMS recommande de faciliter laccès aux ressources en santé de la collectivité nationale pour les personnes handicapées en proposant : de mettre en place des « portes daccès » de sensibiliser les professionnels, les institutions de soins les institutions sociales et médico-sociales de mettre en œuvre et de construire des référentiels de former des équipes sur le territoire national dassocier les personnes handicapées et/ou leurs représentants à cette politique 32

33 Conclusions Les différents services doivent être coordonnés et constituer des possibilités pour les personnes en question Offrir une palette de solutions "Il n'y aurait de mauvaise solution que s'il y avait une solution unique applicable à tous" (Ph. dHollander, attaché Hawiph). Une solution n'est jamais définitive 33

34 Conclusions (suite) Objectif : permettre à la personne handicapée de rester dans son cadre habituel de vie. Éviter: l'expérience douloureuse et traumatisante du déracinement. Adapter les structures existantes >< développer des structures spécifiques 34

35 Questions Quelles sont, aujourdhui, au quotidien, les difficultés liées au vieillissement des personnes handicapées ? Quelles sont les solutions à envisager ? Quelles sont les ressources dont dispose mon établissement pour accueillir des personnes handicapées vieillissantes ? Quelles sont les ressources dont je souhaiterais disposer ? Pourquoi ? 35

36 Comment collaborer avec dautres établissements accueillant des personnes vieillissantes porteuses dun handicap? En résumé, que faudrait-il pour un accompagnement optimal des personnes handicapées vieillissantes ? 36 Besoins humains? Formation? Supervision? Matériel? Collaboration? Flexibilité des budgets?

37 M-C HAELEWYCK : Université de Mons Service dorthopédagogie Clinique Place du Parc, 18 B-7000 Mons Merci de votre attention


Télécharger ppt "Orée du bois, Quevaucamps 29 mars 2011 Marie-Claire Haelewyck 1 « La vieillesse nest pas située en marge de la vie, elle est la continuation de votre adolescence,"

Présentations similaires


Annonces Google