La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le 4 octobre 2012 1. Retour des questionnaires 50% 75% 57% 100% 50% -63% 100% 67% 50% 67% 60% 100 % 60% 75% 50% Réunion 72 CODERPA 100% 2.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le 4 octobre 2012 1. Retour des questionnaires 50% 75% 57% 100% 50% -63% 100% 67% 50% 67% 60% 100 % 60% 75% 50% Réunion 72 CODERPA 100% 2."— Transcription de la présentation:

1 Le 4 octobre

2 Retour des questionnaires 50% 75% 57% 100% 50% -63% 100% 67% 50% 67% 60% 100 % 60% 75% 50% Réunion 72 CODERPA 100% 2

3

4 OBJECTIF DE CE QUESTIONNAIRE Avoir votre jugement global sur laccès aux soins Les politiques mises en place transport attractivité médicale implantations de lieux de soins MAIS Avant tout avoir votre vécu – votre ressenti 4

5 La qualité du répondant Le vice président du CODERPA 29 Le bureau ou un collectif 8 Le président 8 La secrétaire 9 Le conseil général ou un directeur administratif 10 Le Médecin coordonnateur 3 La Commission Santé 1 Le vice président et lARS 1 Non Réponse 3 5

6 60 à 74 ans + de 75 ans Source INSEE – résultats provisoires fin %8% 16% 13% 14% 13% 15% % 16% 17% 11% % 16% 15% 14% %11% 10% 11 11% 10% 6% 10 % 9% 8% 8% 13 10% 11 10% 8% 9% 8% 10% Réunion 9% Réunion 3% 14 % 9 % 15% 6

7 Politiques du département : transport ouinonoui/nonnsp 47 % 46 % 4 % 3 % 7

8 réponsesMaison de santé Centres de santé « centres » maisons de lautonomie oui 89 % 48 % 15 % non 10 % 41 % 56 % NSP1%16 % 29 % Le département favorise-t-il ? 8

9 235 Au 30/4/ Projets : 450 9

10 Maison pour lAutonomie et Intégration des Malades Alzheimer ouinon créations 79 % 21 % Projets 71 % 29 % Associés 54 % 46 % 10

11 Les jugements sur laccessibilité Généralités Généralités Quelques jugements a minima: « correct, moyen, acceptable » Quelques jugements a minima: « correct, moyen, acceptable » Aucun jugement exclusivement satisfait Aucun jugement exclusivement satisfait Majorité des réponses; » oui mais, cela dépend, de + et des Majorité des réponses; » oui mais, cela dépend, de + et des – Le point de vue des CODERPA sur leur environnement Le point de vue des CODERPA sur leur environnement 11

12 Un constat partagé: les fortes disparités Au-delà distinction Urbain /rural, zones montagneuses et Nord / Sud Villes selon la taille, Villes selon la taille, Dans les grandes villes, clivages centre/ banlieue Dans les grandes villes, clivages centre/ banlieue Villes attractives ou non: universitaires / de cures/ touristiques( littoral sports dhiver….) Villes attractives ou non: universitaires / de cures/ touristiques( littoral sports dhiver….) Le centre du département et les franges Le centre du département et les franges Les zones selon la démographie de la population et le degré de précarité économique et sociale…. Les zones selon la démographie de la population et le degré de précarité économique et sociale…. 12

13 13

14 La démographie médicale et son avenir : préoccupation générale « zones blanches » et » zones sur dotées ». Le plus inquiétant lavenir « zones blanches » et » zones sur dotées ». Le plus inquiétant lavenir De manière générale : I. Manque de praticiens I. Manque de praticiens spécialistes, généralistes ou les 2 spécialistes, généralistes ou les 2 La médecine générale« spécialité non attractive » et les nouvelles pratiques médicales La médecine générale« spécialité non attractive » et les nouvelles pratiques médicales Parmi le spécialistes : ophtalmo, rhumato, ORL, gériatres, gastro-entérologues,..concentration sur quelques sites Parmi le spécialistes : ophtalmo, rhumato, ORL, gériatres, gastro-entérologues,..concentration sur quelques sites dentistes et de+ en + pharmacies dentistes et de+ en + pharmacies 14

15 Ladémographie médicale La démographie médicale II. Manque de para médicaux II. Manque de para médicaux Kiné Kiné IDE dans les établissement sanitaires et surtout les EHPAD. « La nuit » IDE dans les établissement sanitaires et surtout les EHPAD. « La nuit » Centre de prélèvements et laboratoires danalyses…. Centre de prélèvements et laboratoires danalyses…. III. Manque déquipement III. Manque déquipement IRM, Scanners, unités neuro-vasculaires pour le traitement AVC, unités de cardiologie …. IRM, Scanners, unités neuro-vasculaires pour le traitement AVC, unités de cardiologie …. 15

16 La démographie médicale IV. Les autres manques IV. Les autres manques HAD HAD Maisons médicales et équipes mobiles Maisons médicales et équipes mobiles Places et lits dans les EHPAD Places et lits dans les EHPAD Places SSIAD, SAAD Places SSIAD, SAAD Lits Alzheimer Lits Alzheimer Lits USLD Lits USLD Places SSR Places SSR Soins palliatifs Soins palliatifs Hébergement personnes âgée de proximité Hébergement personnes âgée de proximité Hébergement temporaire, unités et filières gériatriques, garde médicale, … Hébergement temporaire, unités et filières gériatriques, garde médicale, … 16

17 Conséquences de la désertification La longueur des délais et les files dattente avec les risques de « découragement » La longueur des délais et les files dattente avec les risques de « découragement » La baisse de disponibilité des professionnels La baisse de disponibilité des professionnels Laccroissement du coût de la santé Laccroissement du coût de la santé La rupture du parcours de santé et de la permanence des soins La rupture du parcours de santé et de la permanence des soins Le recours aux urgences Le recours aux urgences 17

18 Amélioration du problème des urgences ? ouinonoui/nonNSP 48 % 45 % 4 % 3 % 18

19 Citations Le recours aux services urgence qui se trouvent « embolisés » par les personnes âgées Le recours aux services urgence qui se trouvent « embolisés » par les personnes âgées « Le recours aux urgences est inadapté mais cest la réponse normale à une situation qui ne lest pas » « Le recours aux urgences est inadapté mais cest la réponse normale à une situation qui ne lest pas » 19

20 Politiques du département : attractivité des professionnels de santé ? ouinonoui/nonnsp 54 % 38 % 1% 7 % 20

21 Laccessibilité financière « Pour lensemble des retraités le reste à charge devient trop élevé: coût lunettes, prothèses de toute sorte, notamment dentaire, mutuelles qui augmentent, dépassements dhonoraires, forfaits, franchises, déremboursements alors que liste médicaments est longue pour les PA…. » « Pour lensemble des retraités le reste à charge devient trop élevé: coût lunettes, prothèses de toute sorte, notamment dentaire, mutuelles qui augmentent, dépassements dhonoraires, forfaits, franchises, déremboursements alors que liste médicaments est longue pour les PA…. » « Information insuffisante de la CPAM sur les dépassements dhonoraires et sur les aides éventuelles » « Information insuffisante de la CPAM sur les dépassements dhonoraires et sur les aides éventuelles » 21

22 Laccessibilité géographique « pas de réelle accessibilité géographique équitable selon les territoires... Cas extrême la Corse La fermeture des hôpitaux locaux ou de services. La fermeture des hôpitaux locaux ou de services. Situation conséquence: Situation conséquence: Dune politique daménagement du territoire défaillante, dun manque danticipation démographiques et dune politique sanitaire qui, depuis des années recherche dabord les économies Dune politique daménagement du territoire défaillante, dun manque danticipation démographiques et dune politique sanitaire qui, depuis des années recherche dabord les économies 22

23 Les questionnements Quelle politique de santé compte mener le nouveau gouvernement? Quelle politique de santé compte mener le nouveau gouvernement? Quelles mesures pour la sécu? La CSG des retraités? Quelle aide aux plus démunis? Quelles mesures pour la sécu? La CSG des retraités? Quelle aide aux plus démunis? Peut-on et va-t-on contraindre les médecins? Peut-on et va-t-on contraindre les médecins? Les décisions des ARS sont elles adaptées? Et si elles associaient davantage les usagers? Les décisions des ARS sont elles adaptées? Et si elles associaient davantage les usagers? Quelle coordination du sanitaire et du médico social? Les maisons médicales, quelle extension et dans quels délais? Quelle coordination du sanitaire et du médico social? Les maisons médicales, quelle extension et dans quels délais?

24 Les thèmes dintérêt hors santé et coderpa I. La réforme de la « dépendance » et son financement I. La réforme de la « dépendance » et son financement 2 Quelle politique gouvernementale / des Retraités et personnes âgées: 2 Quelle politique gouvernementale / des Retraités et personnes âgées: Les maisons de retraite et EHPAD. Quelle réponse à leur « marchandisation 3. Les maisons de retraite et EHPAD. Quelle réponse à leur « marchandisation Quelle coordination sanitaire/ médico social? Quelle coordination sanitaire/ médico social? 24

25 Thèmes 4 Le lien social et médico social 4 Le lien social et médico social Quelle politique gérontologique globale coordonnée Conseil général – ARS Intégration et reconnaissance de la personne âgée et des Aidant familiaux dans léquipe du soin 5. Autres Les logements intégrés et intermédiaires. Et la convergence? 25


Télécharger ppt "Le 4 octobre 2012 1. Retour des questionnaires 50% 75% 57% 100% 50% -63% 100% 67% 50% 67% 60% 100 % 60% 75% 50% Réunion 72 CODERPA 100% 2."

Présentations similaires


Annonces Google