La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LA ROME ANTIQUE La légende de la louve : bronze étrusque, V° siècle avant J.C., musée du Capitole, Rome.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LA ROME ANTIQUE La légende de la louve : bronze étrusque, V° siècle avant J.C., musée du Capitole, Rome."— Transcription de la présentation:

1 LA ROME ANTIQUE La légende de la louve : bronze étrusque, V° siècle avant J.C., musée du Capitole, Rome

2 Partie 1 : Comprendre lart de la fresque La chambre à coucher de la villa de Boscoreale, près de Pompéi, vers 50 av J.C.

3 La villa Boscoreale, près de Pompéi, vers 50 av J.C. Né en Mésopotamie au deuxième millénaire avant J.C., lart de la fresque sest ensuite développé en Grèce. Mis en contact avec le monde grec dans le Sud de lItalie puis avec le monde hellénistique lors des conquêtes, les Romains donnent à cet art beaucoup de raffinement. Les plus belles fresques romaines ont été conservées à Pompéi, près de Naples.

4 Quest-ce quune fresque ? Cest une technique particulière de peinture murale. Le terme de fresque vient de litalien « a fesco » qui signifie « dans le frais ». Après avoir été préparé, le mur à décorer est enduit dune couche de mortier, fait de chaux et de sable mêlés à leau. Lartiste trace son dessin au charbon puis peint rapidement sur lenduit encore humide.Les couleurs sont des pigments naturels. En séchant, la chaux absorbe les couleurs, qui, ainsi sont plus résistantes et donc durent plus longtemps

5 Question n° 1 A- Quelles sont les différentes étapes de la fabrication de cette fresque ? B - Comment expliquer que les fresques aient bien résisté au temps ?

6

7 Question n° 2 Quelle impression se dégage de la décoration de cette pièce ?

8 La peinture en trompe loeil Pour représenter lespace en profondeur : le premier plan est plus grand que larrière-plan. Pour créer du volume : les contours sont plus foncés que le centre des objets.

9 Une des demeures les plus somptueuses de Pomp é i est la maison des Vettii. La partie inf é rieure des murs est parcourue d'une frise. Des fresques somptueuses d é corent les pi è ces. Une des pièces de réception de la maison des Vettii, riches marchands à Pompéi. Sur les murs, des scènes de la mythologie grecque et des peintures en trompe-lœil, 1er siècle.

10 Fresque de Pompéi, « portrait du boulanger Paquius Proculus et de sa femme, 1er siècle, 65x58 cm, musée archéologique de Naples Ce couple, appartenant à la petite bourgeoisie de Pompéi, sest fait représenter à la manière des très riches Pompéiens. Lépouse tient à la main un stylet et des tablettes de cire, qui servent de livre de comptes. Son époux est vêtu de la toge du citoyen romain et tient un papyrus. Il est magistrat municipal, chargé de rendre la justice.

11 Le sens de ses oeuvres Lélégance des maisons et de leur décoration témoigne du style de vie mené par de riches familles, qui participent au développement de lEmpire romain, et imitent les citoyens fortunés de Rome. Les portraits peints sont très fréquents dans le monde romain, où il est importants de conserver les « portraits des ancêtres ».

12 Dans le jardin de la maison du Bracelet d'or, les pi è ces lat é rales d'un nymph é e é taient d é cor é es de fresques repr é sentant des jardins fleuris peupl é s d'oiseaux.

13 La villa des Myst è res doit son nom à la frise de vastes dimensions qui repr é sente les moments principaux d'un rite d'initiation aux myst è res dionysiaques. L'interpr é tation des sc è nes est incertaine car ces rites sont peu connus.

14 Question n°3 A- À quelle époque les œuvres que vous venez dadmirer ont- elles été réalisées ? B- Que représentent ces peintures? ( notez leur titre,leur lieu de conservation et décrivez-les rapidement) C - Pourquoi ces peintures sont-elles des œuvres dart ?

15 Question n° 4 « Je fais le lien entre lart et lhistoire » A - Quelle période de lAntiquité est admirée par les riches Pompéiens ? B - Montrez, par les fresques qui décorent leurs maisons, que les riches habitants de Pompéi veulent se sentir romains.

16 Partie 2 : Comprendre lart de la mosaïque romaine

17 Lart de la mosaïque romaine Au 1er siècle av.J.C., la mosaïque, art emprunté aux Grecs, devient lart romain par excellence. Elle décore le sol (mosaïques de pavement) et les murs (mosaïques murales) des monuments publics et des riches maisons. Sous lEmpire romain, grâce aux ateliers itinérants, cet art se répand dans toutes les provinces du bassin méditerranéen.

18 La mosaïque romaine : du grand art ! La mosaïque romaine est un assemblage de milliers de tesselles, petits cubes de pierre, de marbre, de verre ou de terre cuite, de toutes les couleurs. Les motifs géométriques sont effectués par un mosaïste qui dessine dans le mortier frais un tracé préparatoire. Les figures plus complexes sont réalisées par « un peintre dimages », un artisan plus expérimenté. Pour les pièces plus raffinées, des panneaux, ou emblema, sont fabriqués en atelier sur des plaques de marbre ou de terre puis insérés dans le sol. Ce sont de véritables tableaux. Mosaïque de la maison du Faune à Pompeï

19 Combat de poulpe. II° siècle. Musée archéologique de Naples. Cet emblema représente le combat dun poulpe contre une langouste, entourées de poissons.

20 Méduse. Mosaïque romaine, 1er siècle, Volubilis, Rome. Ce pavement représente la Méduse, monstre mythologique grec, avec des serpents sur la tête.

21 Athlètes. Mosaïques du III° siècle, Sicile. Ces romaines sont en fait en tenue de sport. Elles se préparent aux épreuves du pentathlon : Lancer de disque, haltères, lancer de javelot.

22 Combat de gladiateur. Détail dune mosaïque du II° siècle, galerie Borghese, Rome.

23 Tête de mort; Cette mosaïque de Pompéi représente une tête de mort, surmontée dun instrument de mesure : Elle suggère que tous les hommes sont égaux devant la mort qui donne la vraie mesure de toute chose

24 Les sujets représentés Les mosaïques représentent souvent les mêmes thèmes : scènes de la vie quotidienne, animaux mais aussi personnages de la mythologie.

25 Question n° 5 Les mots de lart A - Doù vient le mot « mosaïque »? B- Comment appelle-t-on les mosaïques qui décorent les sols ? C - Quest-ce que les « emblema »? Les techniques D - Quels sont les matériaux utilisés ? E - En quoi consiste le travail des mosaïstes ? Les sujets F - Associe à chaque œuvre (images précédentes) un thème : vie quotidienne, mythologie, mort, animaux, jeux. (donnez le titre de lœuvre et son lieu de conservation en même temps que son thème)

26 Pour information, les deux représentation précédentes sont des Xenia Les sp é cialistes de la mosa ï que antique d é finissent le terme Xenia comme suit: images de nature morte figurant des fruits, des l é gumes, du gibier ou d autres victuailles que l on trouve souvent dispos é s sur les sols des salles à manger ou de r é ception pour honorer les convives et exalter en même temps la g é n é rosit é du ma î tre de maison. Ce type de repr é sentation occupe une place importante dans le d é cor domestique. Les mosa ï ques à xenia sont un t é moignage fid è le de la prosp é rit é agricole et de la g é n é rosit é des propri é taires terriens. Ainsi nous rencontrons des grives, des canards, des cerises, des dattes, des figues, des poires, des melons, des grenades.

27 Partie 3 : Décrire une construction romaine

28 Laqueduc de Nîmes au Pont du Gard Le Pont du Gard aujourdhui. Long de 50 km, laqueduc approvisionnait la ville gallo-romaine. Sa construction au 1er siècle a duré près de quinze ans. Au Pont du Gard, laqueduc set aussi de voie romaine

29 Reconstitution de la construction dun aqueduc

30 Question n °6 A - Décrivez le pont du Gard : combien de rangées darches a-t-il ? Où se situe la canalisation deau ? B- Quels sont les deux usages de ce pont à cet endroit ? C - Quelles sont les techniques utilisées par les bâtisseurs ? E - Dans quel état de conservation se trouve le Pont du Gard ? Quest- ce que cela nous apprend sur la qualité des constructions romaines ? F - À laide des documents et de vos connaissances, justifiez laffirmation suivante : « les Romains étaient de grands bâtisseurs ».

31 Partie 4: B2i : Analyser une reconstitution virtuelle dun bâtiment Compétence B2i: n° 4.5 Sélectionner des informations lors dune recherche Rendez-vous sur le site suivant et répondez aux questions qui suivent.

32

33 Bon travail et bonnes vacances


Télécharger ppt "LA ROME ANTIQUE La légende de la louve : bronze étrusque, V° siècle avant J.C., musée du Capitole, Rome."

Présentations similaires


Annonces Google