La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Observation, anticipation et adaptation du territoire Réunion du 22 février 2006.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Observation, anticipation et adaptation du territoire Réunion du 22 février 2006."— Transcription de la présentation:

1 Observation, anticipation et adaptation du territoire Réunion du 22 février 2006

2 Introduction La loi du 18 janvier 2005 de programmation de cohésion sociale instituant les Maisons de lemploi définit comme suit leurs actions : »La maison de lemploi a pour objectifs dassocier les collectivités territoriales, de fédérer laction des partenaires publics et privés et dancrer le service public de lemploi dans les territoires. »La Maison de lemploi assure la convergence des politiques publiques de lemploi et de la formation professionnelle dans le cadre dun diagnostic, dune stratégie et dun plan dactions partagés, adaptés au développement économique et social du territoire.

3 Introduction La loi du 18 janvier 2005 de programmation de cohésion sociale les missionne sur 3 champs daction : »Le diagnostic territorial (identification des problématiques sur le bassin demploi visant à assurer la bonne distribution des moyens dactions). »Laccès et le retour à lemploi des publics les plus en difficulté. »Le développement de lemploi et la création dentreprise. Sagissant du premier champ dopérationnel, larrêté du 7 Avril 2005 portant cahier des charges des Maisons de l'Emploi définit laxe Observation, anticipation et adaptation au territoire comme sagissant de « développer un diagnostic et une stratégie locale par lanalyse du marché du travail et des potentialités du territoire afin danticiper les besoins des entreprises et des organismes publics par des formations et des actions adaptées. »

4 Réunion de travail du 15 septembre 2005 Rappel des conclusions Harmonisation des Enquêtes, démarches et analyses produites sur le territoire. Développement de la prospective. Animation des groupes de travail. Coordination des actions auprès des entreprises. Embauche dune personne en charge du dossier Analyse et anticipation des besoins en emploi du territoire.

5 Le diagnostic local concerté Connaître le contexte économique local. Recueillir, mutualiser linformation. Soutenir les filières dominantes existantes et identifier celles émergentes. Favoriser ladaptation des salariés et le développement des entreprises. Accompagner, expertiser et traiter les entreprises en difficultés Mobiliser pour reclasser les salariés.

6 Anticiper avec le diagnostic Comment trouver un schéma dadaptation à la fois socialement et économiquement favorable ? »Par la sensibilisation des élus. »Par lidentification des besoins en ressources humaines du bassin demploi. »Par ladoption de mesures visant à miser sur la formation, le développement des compétences et favoriser les perspectives dévolution sur le marché du travail afin dadapter offre et demande demploi. »Par la réussite dun meilleur accès ou retour à lemploi des publics les plus éloignés par une action au local. »Par une prospection active, entreprendre une politique de niches et se doter de mode de gestion de lemploi favorable à linnovation. »Par le développement dactivités et la création dentreprises dans une démarche de proximité. »Par le repérage des mutations économiques : sous langle de la pyramide des âges, des évolutions des emplois et des métiers, des restructurations et plans sociaux.

7 La valeur ajoutée du partage Nouveaux partenaires. Collecte dinformations, capacité à fondre les données et les restituer pour une meilleure lisibilité de tous dans laction des missions de chacun. Harmonisation de nos pratiques. Analyse pour la conduite de mesures concrètes (ex : rapprocher loffre et la demande) Clarté dinformation pour les élus et les demandeurs demploi.

8 Rapprocher léconomie et lemploi 1. Être territorialement et économiquement attractif 2. Agir en proximité par secteurs dactivités 3. Soutenir lentreprise 4. Cessation et reprise dactivité Par exemple, parmi nos partenaires : CDRA, État, élus, AE du Pôle, AED, Intercommunalités, Chambres des métiers et agriculture, DRIRE, Organisations syndicales… Par exemple, parmi nos partenaires : CDRA, Partenaires du Dispositif Création, Acteurs de la GPEC, CLD, Syndicats de branche, Chambres consulaires… Par exemple, parmi nos partenaires : État, URSSAF, ASSEDIC, ANPE, Mandataires judiciaires, Organisations syndicales, Chambres consulaires… Par exemple, parmi nos partenaires : Chambres consulaires, AFPA, OF, ETT, CFA, Cap Emploi, IAE, ANPE, MLJ, Organisations patronales, Chambres consulaires, Organisations Syndicales, URSSAF… La Maison de lEmploi tisse les liens Acteurs de léconomie Acteurs de lemploi

9 1. Être territorialement et économiquement attractif Comment devenir attractif ? Créer un environnement propice au déploiement des entreprises. Développement durable (économie, social, environnemental). Zones dactivités. Des actions proposées : »Annuaire des zones dactivités (papier et numérique). »Espace virtuel des acteurs du dispositif emploi au sens large. »Actualisation du Guide du créateur. De la compétence des acteurs de léconomie

10 2. Agir en proximité par secteurs dactivités Se faire écho des freins territoriaux auprès des élus (ex. Déficit du foncier). Collaborer avec les acteurs visant à la croissance du cadre général dinstallation des entreprises. Valoriser le tissu industriel en concertation avec les outils de veille et danalyse du Pôle de compétitivité. Soutenir les filières spécifiques (innovation et valeur ajoutée forte) et filières classiques (Hôtellerie Restauration, services à la personne). Promouvoir les dispositifs dActivités Nouvelles et Nouvelles Compétences. Observer lévolution de lemploi en complément et en cohérence avec nos partenaires. Des groupes de travail proposés : »Métiers du décolletage. »Métiers du tourisme et saisonnalité. »Métiers de lagroalimentaire, agriculture et grande distribution. De la compétence des acteurs de léconomie

11 3. Soutenir lentreprise et lemploi La pyramide des âges La formation Des actions proposées : »Définir les critères dune information utile. »Centraliser linformation et mettre en place un circuit de diffusion auprès des partenaires. »Sensibilisation à la GPEC, VAE, DIF… en cohérence avec nos partenaires qui en assurent la promotion et des actions de prestations. »Déterminer la meilleure distribution et adaptation des offres de formation en lien à la fois avec les acteurs du milieu et les branches professionnelles ainsi que la réalité des demandeurs demploi. De la compétence des acteurs de lemploi

12 4. Cessation et reprise dactivité Porter leffort sur lanticipation et laccompagnement des mutations économiques, sociales, démographiques selon une approche territorialisée. Des actions proposées : »Relancer le processus de veille à froid (type CLAME) en lenrichissant de nouveaux paramètres (ex. outils de la CFDT). »Actualiser larticulation de lintervention à chaud des partenaires associés. »Centraliser sur une page Internet des liens dirigeant vers les bourses de reprises dactivité concernant notre territoire. De la compétence des acteurs de lemploi

13 La MDE, outil de coordination Décloisonner et établir des liaisons entre les partenaires visant à animer les réseaux Économie - Emploi - Formation. Rationaliser les sollicitations à destination des entreprises. Communiquer. Participer au renforcement de la lisibilité des bassins demploi par la construction dun lieu de concertation des organismes, des réseaux, des agences, des institutions… Faire émerger des réflexions stratégiques et de prospective par un effet levier sagissant de la modularité territoriale. Des actions proposées : »Calendrier unique des manifestations. »Processus de recomposition pour établir des cohérences. »Mutualisation des bonnes pratiques dans la durée.

14 Évaluation des actions Faisceau dindices : » Pertinence » Efficacité » Efficience » Utilité » Durabilité Les actions doivent non seulement être lisibles mais également mesurables dans les délais liés au Plan de Cohésion Sociale tout en sassurant du franchissement de caps intermédiaires afin de pitonner lopération et permettre son évaluation régulière. La procédure dévaluation devra faire lobjet dune concertation en terme de calendrier et de méthodologie. Méthode SMART : »Spécifique »Mesurable »Approprié »Réaliste »Temps

15 Conclusion La maison de lemploi se définit comme lespace du partenariat. »Une intervention globale au niveau local plus forte pour dynamiser, organiser et valoriser notre territoire (moyenne et haute vallée). »Des processus réactifs pour encadrer et appuyer limplantation des entreprises et linnovation par une mise en adéquation avec la population du bassin. »Le soutien de lactivité du territoire, en particulier par la promotion de loffre de services aux entreprises, la formation et ladaptation des emplois. »Un accompagnement au dynamisme des acteurs économiques afin de consolider le tissu économique local pour davantage de succès et pérennité dans la poursuite ou reprise dactivité.


Télécharger ppt "Observation, anticipation et adaptation du territoire Réunion du 22 février 2006."

Présentations similaires


Annonces Google