La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Facteurs de sélection de vannes proportionnelles Copyright Eaton Hydraulics 2000 Steve Skinner, Eaton Hydraulics, Havant, UK.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Facteurs de sélection de vannes proportionnelles Copyright Eaton Hydraulics 2000 Steve Skinner, Eaton Hydraulics, Havant, UK."— Transcription de la présentation:

1 Facteurs de sélection de vannes proportionnelles Copyright Eaton Hydraulics 2000 Steve Skinner, Eaton Hydraulics, Havant, UK

2 Facteurs de sélection de vannes proportionnelles uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston

3 Configuration du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston

4 B PT A 20N AB TTP Piston (symétrique) d'entrée et de sortie Le piston représenté est le plus courant dans un distributeur proportionnel. Pour une ouverture donnée, la limitation du débit est la même sur toutes les portées. Dans le cas d'un actionneur à surfaces actives égales (tel qu'un moteur), ceci permet une commande aussi bien sur l'entrée que sur la sortie. Dans le cas d'un actionneur à surfaces actives différentes (vérin), la commande porte essen- tiellement, suivant le sens de déplacement, sur l'entrée ou sur la sortie.

5 B PT A 28S AB TTP Piston de sortie Le piston de sortie n'a d'encoches qu'au niveau des portées A-T et B-T. La limi- tation du débit est relativement faible au niveau des portées P-A et P-B (comme dans un distributeur à commutation classique). Le piston de sortie peut s'utiliser dans le cas de vérins et de moteurs. Il s'utilise souvent pour la commande de charges négatives.

6 B PT A 22A AB TTP Piston d'entrée Le distributeur KDG4V 3S n'est disponible qu'avec piston d'entrée. Il possède des encoches au niveau des portées P-A et P-B.

7 B PT A 20N10 AB TTP Piston asymétrique Pour assurer une commande optimale d'actionneurs à surfaces actives différentes, la plupart des distributeurs proportionnels sont disponibles avec piston asymétrique. Dans ce cas, la limitation du débit de P vers A ou de P vers B est plus faible que de P vers B ou de B vers T. Si l'on utilise, par exemple, un piston 2:1 dans un vérin 2:1, la même commande est possible en entrée et en sortie.

8 B PT A 8 bar 2 : 1 Piston symétrique Les avantages d'un piston asymétrique peuvent s'illustrer à l'aide d'un exemple simple d'un vérin non chargé commandé par un distributeur proportionnel et une balance de pression.

9 B PT A 8 bar 2 : 1 P = 8 bar Piston symétrique À la rentrée de la tige du vérin, la balance de pression maintient une perte de charge constante de 8 bar entre les orifices P et B du distributeur proportionnel.

10 B PT A 8 bar 2 : 1 P = 32 bar Piston symétrique Comme le débit de A vers T est le double de celui de P vers B (pour un vérin à rapport des surfaces actives de 2:1), la perte de charge de A vers T est le quadruple de celle de P vers B (32 bar dans le cas présent).

11 B PT A 8 bar 2 : 1 P = 32 bar 32 bar 64 bar 72 bar Piston symétrique 1) Une contre-pression de 32 bar du côté de la face avant du piston exige une pression de 64 bar du côté de la tige. 2) Il en résulte qu'il faut une pression mini- male de 72 bar au niveau de l'orifice de raccor- dement P pour déplacer le vérin en l'absence de charge.

12 B PT A 8 bar 2 : 1 P = 8 bar Piston asymétrique Piston 2:1 Si l'on remplace le piston symétrique par un piston asymétrique (dans le rapport 2:1), la perte de charge, imposée par la balance de pression, sera également de 8 bar.

13 B PT A 8 bar 2 : 1 P = 8 bar Piston asymétrique Piston 2:1 Un piston 2:1 associé à un vérin 2:1 a alors pour conséquence d'avoir égale- ment une perte de charge de 8 bar de A vers T.

14 B PT A 8 bar 2 : 1 P = 8 bar 8 bar 16 bar 24 bar Piston asymétrique Piston 2:1 La contre-pression de 8 bar du côté de la face avant du piston exige 16 bar du côté de la tige, et donc une pression minimale de 24 bar au niveau de l'orifice P. L'utilisation d'un piston asymétrique réduit ainsi de 72 bar à 24 bar la pression minimale nécessaire au niveau de l'orifice P.

15 20N AB TTP 20N10 AB TTP 28S AB TTP 22A AB TTP Possibilités de sélection du piston Le choix de la caracté- ristique de limitation du débit du piston est donc déterminé par le type d'actionneur et la nature de la charge.

16 B PT A 2C B PT A 33C B PT A 5C Positions centrales du piston Plusieurs possibilités de sélection de la position centrale du piston sont également disponibles avec la plupart des distributeurs proportionnels. Le bon choix dépend surtout de la caractéristique de charge et des vannes auxiliaires présentes dans le système. Si l'on emploie, par exemple, un distributeur proportionnel pour éviter le mouvement d'un actionneur, il est possible d'utiliser un piston 2C. Si l'on emploie, en revanche, un clapet anti-retour à commande électromagnétique ou pilotable, un piston du type 33C peut être mieux approprié.

17 Débit nominal uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston

18 B PT A P de 5 bar l/min QRQR QRQR 3 l/min 550 l/min QRQR Débit nominal du piston 1) Le débit nominal d'un piston est défini par le débit que laisse passer une portée du piston (à ouverture maximale) pour une perte de charge de 5 bar. 2) Différents débits nominaux peuvent être obtenus en faisant varier la taille, la forme et le nombre d'encoches du piston. 3) Des vannes à débit nominal compris entre 3 et 550 l/min sont actuelle- ment disponibles.

19 A1A1 A1A1 V1V1 V1V1 Q1Q1 Q1Q1 Q R = ? Calcul du débit Le bon choix de la taille d'un distributeur proportionnel est important car un distributeur trop petit ne permet pas d'obtenir la vitesse nécessaire de l'actionneur. Un distributeur trop grand peut se traduire par une très faible ouverture du piston, ce qui est difficile à commander.

20 A1A1 A1A1 A2A2 A2A2 F F PSPS PSPS P1P1 P1P1 P2P2 P2P2 PTPT PTPT Calcul du débit Comme un distributeur proportionnel limite le débit aussi bien à l'entrée qu'en sortie de l'actionneur, le choix de la bonne taille n'est toutefois pas aussi simple que dans le cas d'une vanne à commuta- tion classique.

21 A1A1 A1A1 A2A2 A2A2 F F PSPS PSPS P1P1 P1P1 P2P2 P2P2 PTPT PTPT P1.A1P1.A1 P2.A2P2.A2 P 1. A 1 = P 2. A 2 + F Calcul du débit Pour pouvoir déterminer la perte de charge dans le distributeur, il est nécessaire d'estimer les pres- sions P 1 et P 2. Ceci peut se faire en partant de l'équilibre des forces s'exerçant sur le piston du vérin...

22 A1A1 A1A1 A2A2 A2A2 F F PSPS PSPS P1P1 P1P1 P2P2 P2P2 PTPT PTPT Q Q Q.Q. Q.Q. A2A1A2A1 A2A1A2A1 P S – P 1 P 2 – P T = = A2A1A2A1 A2A1A2A1 2 P 1. A 1 = P 2. A 2 + F P Q 2 Calcul du débit... et du rapport des débits et pertes de charge au niveau des diaphragmes de mesure.

23 Logiciels de dimensionnement L'approche la plus simple est toutefois d'utiliser des logiciels exécutant toutes les étapes du calcul.

24 uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston Performances

25 P P Q Q Performances des vannes sans contre-réaction 1) Lors de la sélection du débit nominal optimal d'une vanne proportion- nelle, il est également nécessaire de tenir compte des performances de la vanne, comme par exemple de son aptitude à maintenir le piston dans la position exigée en dépit des forces d'écoulement. 2) Quand, dans une vanne sans contre-réaction, on met sous tension l'élec- troaimant, il est généré une force magnétique qui repousse le piston dans le corps de la vanne en s'opposant à la force d'un ressort.

26 P P Q Q Performances des vannes sans contre-réaction 1) Le piston ouvre alors le passage jusqu'à ce que la force magnétique et la force du ressort comprimé soient en équilibre. 2) À ouverture maximale, le débit traversant la vanne est proportionnel à la racine carrée de la différence de pression aux bornes de la vanne. 3) Quand la vanne est toutefois traversée par le fluide, des forces d'écou- lement s'exercent aussi sur le piston en s'opposant à la force magnétique.

27 P P Q Q Performances des vannes sans contre-réaction 1) Les forces d'écou- lement ont pour effet de refermer en partie le piston,... 2)... ce qui conduit à une courbe différente de celle calculée et à une limitation du débit maximal possible.

28 P P Q Q Performances des vannes sans contre-réaction Dès que la limite de débit est atteinte, la courbe peut devenir soit verticale, soit même régressive. Autrement dit, une augmentation de la perte de charge se traduit alors par une réduction du débit traversant la vanne. Une courbe verticale, en revanche, veut dire qu'une variation de la perte de charge n'en- traîne aucune variation du débit, par exemple dans le cas d'un effet de compensation de pression.

29 P P Q Q Performances des vannes sans contre-réaction La courbe de performances indiquée définit donc la limite de la plage d'utilisa- tion d'une vanne pour un signal d'entrée maximal ; il n'est, par exemple, pas possible de travailler en dehors de cette plage.

30 P P Q Q Performances des vannes à contre-réaction Les vannes à contre- réaction ont également des limites de perfor- mances, mais celles-ci sont en général supéri- eures à celles d'une vanne équivalente sans contre-réaction.

31 P P Q Q Performances des vannes à contre-réaction 1) Quand les forces d'écoulement poussent le piston en direction de la position de ferme- ture, le signal du cap- teur de contre-réaction indique que le piston a changé de position. L'intensité du courant injecté dans l'électro- aimant est ainsi auto- matiquement augmen- tée. 2) Ceci permet au piston de s'opposer à des forces d'écoule- ment supérieures et permet ainsi à des débits supérieurs de traverser la vanne.

32 P P Q Q Performances des vannes à contre-réaction Il peut toutefois arriver que les forces d'écoule- ment deviennent trop grandes pour l'électro- aimant, et la vanne se met alors à se fermer comme auparavant.

33 P P Q Q Performances des vannes à contre-réaction La plage de performan- ces d'une vanne à contre-réaction est donc supérieure à celle d'une vanne équivalente sans contre-réaction et permet la commande de débits supérieurs.

34 uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston Commande / Régulation

35 Tension Intensité du courant Débit Vitesse Rampe Accélération Position Commande 2) Une variation de la charge de l'actionneur ou de la pression du système peut toutefois faire varier la vitesse de l'actionneur. Une commande de l'accélération et du freinage de l'actionneur peut être obtenue en utilisant le générateur de rampes de l'amplificateur, qui fait varier l'amplitude de la variation du courant de sortie. 3) Pour pouvoir contrôler la position de l'actionneur à l'aide d'un système de commande, on peut utiliser un détecteur de fin de course, qui coupe la tension du signal d'entrée appliqué à l'amplificateur (et sélectionne ainsi la vitesse nulle de l'actionneur). La position exacte à laquelle s'arrête l'actionneur dépend toutefois d'une série de facteurs (inertie de la charge, temps de réponse de la vanne, vitesse, etc.). La précision de la position et donc limitée, et un dépasse- ment n'est pas corrigé. 1) Dans un système de commande, un amplificateur génère à partir d'une tension d'entrée un courant appliqué à la vanne proportionnelle, qui régule le débit d'alimentation de l'actionneur et commande ainsi sa vitesse.

36 Tension Intensité du courant Pression Force Rampe Taux de variation de la force Taux de variation de la force Commande Une commande de pression peut être obtenue par utilisation d'un limiteur de pression ou détendeur. Dans ce cas, la tension d'entrée appliquée à l'amplificateur génère un courant de sortie correspondant appliqué à la vanne proportionnelle afin de réguler ainsi la pression au niveau de l'actionneur.Le générateur de rampes intégré dans l'amplificateur peut s'utiliser pour commander le taux de croissance ou de décroissance de la pression.

37 Tension Intensité du courant Débit Vitesse Rampe Accélération Régulation de la vitesse Tension + + _ _ Tension Vitesse P I D Une régulation de la vitesse exige un capteur qui délivre un signal de contre- réaction proportionnel à la vitesse de l'actionneur. Pour générer un courant de sortie (ou un débit au niveau de l'actionneur) quand le signal d'erreur est nul (contre-réaction = entrée), l'amplificateur doit être un intégrateur. Le maintien de la vitesse (sous différents charges, etc.) est alors beaucoup plus précis que dans le cas d'un système de commande. Comme dans une commande, une régulation de l'accélération et du freinage peut être obtenue en utilisant le générateur de rampes intégré dans l'amplificateur.

38 Tension Intensité du courant Débit Position Rampe Vitesse Régulation de la position Tension + + _ _ Tension Position P I D 3) Dans certaines situations, on peut toutefois utiliser l'intégrateur et le différentiateur de l'amplificateur pour améliorer les performances du système. Les applications de ce genre exigent cependant un niveau relativement élevé d'expérience. Le générateur de rampes intégré dans l'amplificateur peut également s'utiliser pour commander la vitesse de passage de l'actionneur d'une position à l'autre. 1) Une régulation de la position exige un capteur qui délivre un signal de contre-réaction proportionnel à la position de l'actionneur. 2) Dans la plupart des applications, l'amplificateur génère tout simplement un courant de sortie proportionnel à l'écart de position (entrée moins contre-réaction). La précision de la position est donc beaucoup plus grande que dans un système de commande.

39 Tension Intensité du courant Pression Force Rampe Taux de variation de la force Taux de variation de la force Régulation de la force Tension + + _ _ Force Tension Force Tension P I D Pour la régulation de la force, on peut utiliser soit un capteur de pression soit un capteur de force pour la mise à disposition du signal de contre-réaction. Si la commande est assurée par un distributeur à tiroir, l'amplificateur génère normalement un signal de sortie comportant à la fois une composante proportionnelle et une composante intégrale. Comme précédemment, le générateur de rampes permet de commander le taux de variation de la force du vérin.

40 Réponse uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston

41 Entrée Sortie Temps Débit Réponse indicielle Le temps de réponse de la vanne est un facteur important dans les systèmes à hautes performances. Il peut s'indiquer par le comportement de la vanne à une variation en échelon du signal d'entrée, qui, dans certains cas, peut avoir l'allure représentée ici. Le problème est toutefois de déterminer le point auquel le signal d'entrée et le signal de sortie sont égaux.

42 100% 90% T T Réponse indicielle Dans d'autres cas, la sortie peut dépasser l'entrée, et il est à nouveau difficile de déterminer le point auquel signal d'entrée et signal de sortie sont égaux. Pour éviter ce problème, le temps de réponse est normalement indiqué comme le temps nécessaire à la sortie pour atteindre 90 % de la valeur finale. Entrée Sortie Temps Débit

43 100% 50% 75% 25% Débit (de P vers A) Débit (de P vers B) Entrée Sortie Temps Réponse en fréquence Il est parfois plus judicieux de mesurer les performances de la vanne en examinant son comportement à une courbe sinusoïdale appliquée à l'entrée. Ceci s'obtient souvent en faisant osciller le piston de la vanne de plus ou moins 25 % autour de la position ouverte à 50 %. Aux basses fréquences, la sortie de la vanne peut suivre presque exactement l'entrée.

44 100% 50% 75% 25% Débit (de P vers A) Débit (de P vers B) Temps Entrée Sortie A2A2 A2A2 A1A1 A1A1 L Réponse en amplitude (dB) = 20 log A2A2 A2A2 A1A1 A1A1 ( ( ) ) Retard de phase (º) = L 360º Réponse en fréquence 1) Dès que la fréquence d'entrée augmente, l'amplitude de sortie diminue ; la sortie commence à être en retard sur le signal d'entrée. 2) Ces deux effets se décrivent par les deux grandeurs réponse en amplitude et retard de phase.

45 Réponse en amplitude (dB) Fréquence (Hz) Retard de phase (º) Fréquence (Hz) Fréquence de coupure Fréquence de coupure Bande passante - 3 Réponse en fréquence 1) Réponse en amplitude et retard de phase se mesurent pour une série de fréquences et se reportent dans un diagramme à échelle logarithmique. Il est connu sous le nom de diagramme de Bode. 2) La fréquence à laquelle la sortie est réduite de 3 dB (50 %) est connue sous le nom de bande passante. La fréquence de coupure est la fréquence correspondant à un retard de phase de 90º. L'une ou plusieurs de ces valeurs s'utilisent normalement pour déterminer la réponse de la vanne.

46 Linéarité uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston

47 Débit de sortie Q MAX Signal dentrée Linéarité (%) = x 100 E Q MAX E Q MAX E E Linéarité Dans les systèmes de commande, notamment, il est souvent important d'avoir un rapport linéaire entre signal d'entrée de la vanne et débit de sortie. La linéarité de la vanne quantifie la qualité du respect de cette condition.

48 Répétabilité uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston

49 Débit de sortie Q MAX Applications successives d'un même signal (même vanne) Applications successives d'un même signal (même vanne) Signal Répétabilité (%) = x 100 E Q MAX E Q MAX E E Répétabilité La répétabilité mesure la précision avec laquelle une vanne génère une sortie désirée quand on applique et supprime le même signal. Ceci est important dans les systèmes de commande, afin de pouvoir garantir le fonctionnement uniforme d'une machine.

50 Reproductibilité uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston

51 Débit de sortie Q MAX Applications successives d'un même signal (vannes différentes) Applications successives d'un même signal (vannes différentes) Signal Reproductibilité (%) = x 100 E Q MAX E Q MAX E E Reproductibilité La reproductibilité est une mesure analogue, mais se réfère au même signal appliqué à des vannes différentes.

52 Hystérésis uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston

53 Débit de sortie Q MAX Signal dentrée Hystérésis (%) = x 100 E I MAX E I MAX E E Hystérésis L'hystérésis décrit la différence entre le signal d'entrée croissant et le signal d'entrée décroissant nécessaire à l'obtention d'une sortie désirée.

54 Gain en pression uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston

55 Gain en pression Le gain en pression d'une vanne mesure la rapidité avec laquelle le piston ouvre et ferme les orifices de travail de la vanne quand le piston se déplace d'un côté ou de l'autre de la position centrale.

56 Gain en pression En quittant sa position centrale, le piston ouvre progressivement la communication de (A) vers (P) et ferme (T). C'est l'inverse pour l'orifice (B). AB PTT

57 PSPS PSPS Gain en pression PSPS PSPS % entrée P P P P Une fois que le piston a parcouru une certaine distance (typiquement égale à % de sa course totale), l'orifice (A) est à la pression maximale, et l'orifice (B) à la pression du réservoir. Dans beaucoup de systèmes de régulation, il faut un gain en pression élevé pour que la vanne réponde, afin de corriger également les très petites erreurs. AB PTT

58 Recouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston uConfiguration du piston uDébit nominal uPerformances uCommande / Régulation uRéponse uLinéarité uRépétabilité uReproductibilité uHystérésis uGain en pression uRecouvrement du piston

59 Recouvrement nul Recouvrement positif Recouvrement négatif Recouvrement du piston Dans certains cas, il est possible de spécifier la nature du recouvrement d'un piston proportionnel. Un piston à recouvrement positif réduit les fuites en position centrale, un piston à recouvrement négatif donnant souvent un système à réponse extrêmement rapide (les pistons à recouvrement nul n'existent qu'en théorie).

60 Signal dentrée Pression de sortie Recouvrement négatif Recouvrement positif Recouvrement négatif Recouvrement du piston La nature du recouvrement influence le gain en pression, comme on peut le voir ici. Un recouvrement positif conduit à une zone morte, zone dans laquelle la sortie ne varie pas tant que le signal d'entrée ne dépasse pas un certain seuil. Dans les systèmes de commande, on utilise souvent des vannes à recouvrement positif (afin de réduire les fuites), associées à une compensation électronique visant à réduire la zone morte réelle. Les vannes de régulation, elles, utilisent normalement des pistons à recouvrement négatif en vue d'un contrôle optimal.

61 Chocs Accélér. Commande de vitesse Commande de vitesse Régulation de vitesse Régulation de vitesse Régulation de position Régulation de position Régulation de pression Régulation de pression Contrôle VALVE Directives d'application Oui Non Év t Ce diagramme montre les domaines d'application typiques de différents types de vannes proportionnelles. Comme toujours, il y a, ici aussi, des exceptions.

62 Facteurs de sélection de vannes proportionnelles Copyright Eaton Hydraulics 2000 Steve Skinner, Eaton Hydraulics, Havant, UK


Télécharger ppt "Facteurs de sélection de vannes proportionnelles Copyright Eaton Hydraulics 2000 Steve Skinner, Eaton Hydraulics, Havant, UK."

Présentations similaires


Annonces Google