La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La route, un patrimoine DOLE – 28 novembre 2011 La route, un patrimoine Patrick CULA SPRIR de Franche Comté avec le concours de : USIRF (Pierre de THE)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La route, un patrimoine DOLE – 28 novembre 2011 La route, un patrimoine Patrick CULA SPRIR de Franche Comté avec le concours de : USIRF (Pierre de THE)"— Transcription de la présentation:

1 La route, un patrimoine DOLE – 28 novembre 2011 La route, un patrimoine Patrick CULA SPRIR de Franche Comté avec le concours de : USIRF (Pierre de THE) Screg Est Direction Technique BFC (C. RIBETTE)

2 2 2 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Un constat Il est devenu difficile de parler de la route pour plusieurs raisons : Grenelle, les accidents, la circulation, les dangers, la pollution … Une réalité La route reste cependant un mode de transport incontournable : pour le fret (88%) et pour les voyageurs (87.5%).

3 3 3 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Le réseau routier en France 1 million de kilomètres se décomposant comme suit : R é seauLongueur (km)En % National (conc é d é et non conc é d é ) ,9% D é partemental ,8% Communal (*) ,3% Total % Compte tenu de cette réalité, la route demeure un moyen de mobilité du présent et de lavenir. (*) la route constitue le premier patrimoine dune commune avec en moyenne 17 km / commune

4 4 4 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Valeur patrimoniale du réseau routier national : Dans le compte général de lÉtat, les infrastructures routières qui regroupent les autoroutes, les ouvrages dart, les dépendances (assainissement) les aires et léquipement (signalisation ; glissières ; systèmes dexploitation) sont valorisés au bilan de lÉtat au « coût de remplacement déprécié », soit le coût de reconstruction à neuf diminué du coût dentretien. Cette valorisation est en principe revue à chaque arrêté de comptes. R é seau nationalLongueur (km) Valeur 2010 non conc é d é milliards d Conc é d é milliards d Total milliards d Ce montant de 250 milliards d représente 2/3 des immobilisations corporelles de lÉtat (bâtiments ; ports ; aéroports…). Lentretien de ce patrimoine est donc un enjeu considérable !

5 5 5 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Réseau routier en Franche-Comté : RéseauDoubsJura Hte Saone Terr. Belfort Total FC en km Total FC en % Autoroutier ,8% National ,6% D é partemental ,9% Communal ,7% Totaux %

6 6 6 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Enjeux du réseau géré en direct par lÉtat : un réseau qui a du mal à se moderniser (exemple des PDMI qui peinent à trouver leur financement) ce qui crée une rupture déquité territoriale dans la mesure où lEtat nengagera des travaux que là où les collectivités locales pourront apporter un concours financier alors que ce réseau relève de la seule responsabilité de lEtat. un réseau qui se dégrade de plus en plus. Le taux moyen nécessaire de renouvellement des chaussées est de 8%. Durant la période 2005/2007 ; il était situé entre 4 et 5%. Le plan de relance avait permis de le porter à 8% en Il est retombé à 6% en 2010 et il est inférieur de 5% en 2011 du fait de la diminution des crédits et de laugmentation du linéaire qui requiert de grosses réparations et les années qui suivent sont donc plus quincertaines…

7 7 7 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 On sait quun défaut dentretien régulier conduit à une dégradation accélérée. Elle se constate lors de lapparition de nids de poules (exemples des hivers 2009 et 2010). Ce défaut dentretien existe aussi en matière déquipements de la route et de services aux usages (signalisation, information principalement). Cette situation préoccupante a amené le Sénat - par la voix de son rapporteur sur le projet de SNIT (Louis NEGRE) - à demander en 2011 un audit des besoins de rénovation du réseau routier national. Cet audit devrait être réaliser par un organisme indépendant et extérieur. Enjeux du réseau géré en direct par lÉtat :

8 8 8 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Enjeux du réseau géré par les collectivités locales : Il est le même que pour lEtat en particulier pour leurs réseaux structurants. La baisse très importante des crédits routiers des conseils généraux les amènent à dégrader le niveau de service de leurs routes et à laisser une dégradation progressive de leur patrimoine routier sinstaller. Le Maine et Loire est passé dun taux de renouvellement moyen de 10 % à 5%. Le Rhône va baisser une nouvelle fois ses crédits de 20%. LAisne nest plus en mesure dassurer le maintien en létat de son patrimoine. Idem pour la Corrèze, les Vosges, le Haut Rhin….

9 9 9 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Les communes et intercommunalités de taille modeste pâtissent à la fois de problèmes de financements (réduction drastique dans certains départements de laide du conseil général) et de la fin de lingénierie publique qui les a conseillé des années durant sur les règles de base à respecter en matière dentretien et de gestion de leur patrimoine de voirie et despace public. Pour les grandes villes, les dépenses de voirie se confondant avec celles de lespace public, on constate une amélioration dans les centres villes grâce aux aménagements de transport collectifs (TCSP) mais on note une dégradation de lespace public et des réseaux routiers à leur périphérie. Enjeux du réseau géré par les collectivités locales : Une politique de prévention locale doit nécessairement sappuyer sur un réseau de compétences consolidées au niveau national. Cest précisément le rôle de lIDRRIM (Institut des Routes, des Rues et des Infrastructures de Mobilité)

10 10 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Les incohérences de la valorisation des infrastructures routières : Exemple dun département : En 2008, 252 Km de Routes Nationales ont été intégrées à lactif du département pour 768 millions d. Ce montant est à rapprocher de la valorisation au bilan du département des km de routes départementales avant ce transfert, soit 708 millions d Dans la réglementation comptable applicable aux départements (instruction budgétaire et comptable M52), la valorisation des actifs est réalisée très différemment, puisquelle repose sur le coût historique ! Ils sont comptabilisés pour une valeur initiale dacquisition ou de production augmentée, le cas échéant, du coût des travaux déquipement ultérieurement effectués. La valeur des immobilisations anciennes ne peut pas faire lobjet dune réévaluation…

11 11 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Lentretien : de limportance dune politique de prévention… Ce schéma montre leffort financier nécessaire à lentretien dune route pour conserver une chaussée en bon état, ceci en fonction de la politique dentretien.

12 12 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Au niveau international, un rapport de la banque mondiale indique que : le coût dexploitation des véhicules (carburant, pneus, pièces de rechange, main dœuvre…) représente de 75 à 95 % du coût des transports routiers une réduction des dépenses dentretien routier de 1$ peut se traduire par une hausse de 2 ou 3$ du coût dexploitation des véhicules … Lentretien : de limportance dune politique de prévention…

13 13 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Lentretien : de limportance dune politique de prévention… Pour le seul réseau routier national, il faudrait 1 milliard d par an, on en est loin ! Le manque de crédit peut entraîner des répercussions sur : létat des chaussées naturellement, mais aussi, la bonne atteinte des objectifs des engagements de la Convention dEngagement Volontaire signée le 25 mars 2009 linnovation dans les techniques routières

14 14 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Réflexion lancée par la commission « travaux/marchés » de lUSIRF : En partenariat avec des collectivités locales volontaires, lobjectif est de savoir de quelle manière les entreprises peuvent répondre du mieux possible aux besoins des donneurs dordre dans un cadre budgétaire de plus en plus contraint. Axes de réflexion : Connaissance du réseau, valeur patrimoniale, outils de diagnostic, Hiérarchisation des enjeux pour une politique dentretien et dexploitation Attentes et besoins en matière de qualité technique, Objectif de services, critères de performance, indicateurs de contrôle… Moyens humains et financiers, Etude de la chaine dacteurs, leur complémentarité, Évolution de loffre et des modes de dévolution,

15 15 Les différentes étapes de vieillissement dune route : un exemple avec 5 niveaux Niveau 1 une chaussée neuve … Niveau 2 une chaussée fissurée … La route : un patrimoine…

16 16 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Les différentes étapes de vieillissement dune route : un exemple avec 5 niveaux Niveau 3 une chaussée fortement fissurée avec formation de nids de poules Niveau 4 une chaussée orniérée, fissurée et affaissée …

17 17 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Niveau 5 une chaussée à la limite de la traficabilité… Les différentes étapes de vieillissement dune route : un exemple avec 5 niveaux

18 18 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Les étapes du vieillissement de la route Durée de vie de la route avant entretien : Il sest passé de … Types dentretiens utiles et recommandés pour remonter le niveau de service au niveau 1 ou 2 Niveau 1 Chaussée neuve 5 à 7 ans préventif ESU ou ECF monocouche Niveau 2 Chaussée fissurée 7 à 12 ans préventif Pontage de fissure + ESU, voire ECF bicouche avec travaux préparatoires Niveau 3 Chaussée fortement fissurée + nids de poules 12 à 20 ans curatif Travaux préparatoires + pontage + reprofilage +ESU bicouche ou enrobés à froid Niveau 4 Chaussée ornièrée et fissurée 15 à 25 ans curatif Reprofilage ou renforcement de type GE + ESU bicouche ou enrobés à froid Niveau 5 Chaussée quasi-détruite 20 à 30 ans curatif Recyclage en place + ESU ou reconstruction totale Exemples de solutions à engager sur une V.C.

19 19 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Les étapes du vieillissement de la route Travaux à prévoir tous les … Types dentretiens utiles et recommandés Fourchette de prix HT au m² Valeur à budgéter au m²/an pour un maintien à neuf Niveau 1 Chaussée neuve 5 à 7 ansESU ou ECF2,0 à 3,2 0,3 à 0,5 /m²/an Niveau 2 Chaussée fissurée 7 à 12 ansPontage de fissure + ESU, voire ECF 3,2 à 5,0 0,3 à 0,5 /m²/an Niveau 3 Chaussée fortement fissurée + nids de poules 12 à 20 ansPréparation + pontage + (reprofilage) +ESU bicouche / enrobés à froid 6 à 10 0,5 à 0,75/m²/an Niveau 4 Chaussée orniérée et fissurée 15 à 25 ansGE + ESU bicouche ou enrobés à froid 10 à 15 0,6 à 1,0 /m²/an Niveau 5 Chaussée affaissée, détruite 20 à 30 ansRecyclage en place +ESU ou Reconstruction totale 15 à 20 ou 40 à 60 0,9 /m²/an ou 2,5 /m²/an Les coûts dentretien sur voirie communale

20 20 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Je ne fais rien pendant 20 ans, Je me retrouve en niveau 4 voire 5 Je dois engager des renforcements lourds ou des reconstructions complètes parfois : je prends le risque de ne pas maîtriser les dépenses de remise en état Je dépense - si jen ai les moyens - de 20 à 40 /m 2 lors de la réfection lourde Mon réseau routier me coûte 2 à 3 /m 2 /an, Je ne bénéficie dune route en bon état que durant les 8 à 10 premières années, Le reste du temps, je roule sur une voirie de plus en plus défoncée : le niveau de service est nettement dégradé les 10 dernières années Avec une politique curative sur ma voirie communale :

21 21 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Avec une politique dentretien préventive sur ma voie communale : Je fais régulièrement des renouvellements de la couche de surface en ESU ou ECF + quelques petites réparations ponctuelles, Je dépense 2 à 3 /m 2 tous les 7 ans, Mon réseau routier me coûte 0,40 /m 2 /an, Je garde mon réseau en état très satisfaisant à tout moment, le niveau de service est très correct et répond à une demande sociale forte

22 22 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Pour conclure : Entretenir les routes régulièrement fait faire des économies (même si cette affirmation nest pas évidente à 1 ère vue…), Une route entretenue se détériore moins vite et garde sa qualité de confort, son niveau de service et de sécurité, Les produits routiers doivent être adaptés aux types de trafic (adapter la technique au cas par cas permet dajuster au mieux leffort budgétaire) Il existe des solutions de maintien en état acceptable du réseau sans le laisser aller jusquà sa ruine (point à temps par exemple) Le drainage et lévacuation maitrisée des eaux de ruissellement font aussi partie des travaux dentretien de la voirie. Des travaux annexes peu coûteux (dérasement, entretien des fossés et des exutoires, etc…) permettent de protéger efficacement et durablement le corps de chaussée de son pire ennemi : leau et les cycles gel/dégel.

23 23 La route : un patrimoine… La route, un patrimoine Dole – 28 novembre2011 Pour conclure : Pour conserver notre patrimoine routier, ne négligeons pas son entretien et prévoyons des programmes de travaux pluriannuels (diagnostics, hiérarchisation des urgences, choix judicieux de la technique dentretien) Grâce à des budgets financiers annuels constants et lissés, nous sauvegarderons ce patrimoine. MERCI DE VOTRE ATTENTION…


Télécharger ppt "La route, un patrimoine DOLE – 28 novembre 2011 La route, un patrimoine Patrick CULA SPRIR de Franche Comté avec le concours de : USIRF (Pierre de THE)"

Présentations similaires


Annonces Google