La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana TRADUIRE LES CULTURES FORMATION DES FORMATEURS UNIVERSITE DE TEHERAN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana TRADUIRE LES CULTURES FORMATION DES FORMATEURS UNIVERSITE DE TEHERAN."— Transcription de la présentation:

1 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana TRADUIRE LES CULTURES FORMATION DES FORMATEURS UNIVERSITE DE TEHERAN

2 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana TRADUIRE - entre les langues - entre les langues -entre les peuples -entre les pays -entre les civilisations

3 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana Traduire - limplicite qui résulte de lhistoire, de la culture, de la politique pour produire le même effet - pour établir la communication entre les interlocuteurs, le public et lorateur, les lecteurs et lauteur

4 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana Traduire - En faisant attention aux stéréotypes culturels - des phénomènes qui nexistent pas dans le pays de la langue dA ou dans la culture correspondante - En assumant le rôle du médiateur, du pont de liaison culturel

5 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana... les cultures Réagir culturellement: - prendre conscience que tout fait, acte langagier, attitude, opinion, habitude, etc. sinscrivent dans un contexte et sont porteurs dune signification culturelle - le travail du traducteur se situe dans les intersections qui se tissent entre les cultures et non dans le sein dune culture unique

6 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana TRADUIRE LES CULTURES Deux tendances: Deux tendances: - naturalisation/acclimatation (Les milles et une nuits, Galland) - Exotisation (Lavril brise, Ismail Kadare)

7 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana TRADUIRE LES CULTURES Lécart linguistique et culturel est inhérent au processus de traduction la raison dêtre de la traduction et la source des difficultés quelle comporte la raison dêtre de la traduction et la source des difficultés quelle comporte traduire nest pas impossible, traduire est difficile traduire nest pas impossible, traduire est difficile il appartient au traducteur de trouver à chaque fois la solution pertinente pour transmettre le sens de loriginal. il appartient au traducteur de trouver à chaque fois la solution pertinente pour transmettre le sens de loriginal.

8 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana QUE FAIRE? NEGOCIATION (Umberto ECO) NEGOCIATION (Umberto ECO) - tout bon traducteur est celui qui sait bien négocier avec les exigences du monde de départ pour déboucher sur un monde d'arrivée tout en restant le plus fidèle possible non pas à la lettre mais à l'esprit. - Pas de gain sans perte

9 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana TRADUIRE CULTURELLEMENT IL FAUT QUE LE LECTEUR SENTE QUE LE TEXTE VIENT DAILLEURS, MÊME SIL NE DOIT PAS SENTIR QUIL EST TRADUIT Laspect : - des identités culturelles - du multiculturalisme - du rapport entre le Même et lAutre

10 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana Impossibilité de la traduction culturelle? Lorsque la chose ou le concept existent dans un milieu culturel déterminé, il y a dans la langue correspondante une façon de lexprimer à condition de ne pas se demander comment traduire tel mot mais comment exprimer telle chose. Il ne peut pas exister de mots intraduisibles dans le sens de notions non reexprimables que si la chose que recouvre le mot nexiste pas encore dans la civilisation dont on voudrait utiliser la langue pour lexprimer: comment exprimer linexistant? Dans ce cas il ne sagit plus de traduire ou de reexprimer mais dintroduire une notion nouvelle dans un patrimoine culturel existant, denrichir les concepts en fournissant des explications, avant denrichir la langue en apportant un mot Lorsque la chose ou le concept existent dans un milieu culturel déterminé, il y a dans la langue correspondante une façon de lexprimer à condition de ne pas se demander comment traduire tel mot mais comment exprimer telle chose. Il ne peut pas exister de mots intraduisibles dans le sens de notions non reexprimables que si la chose que recouvre le mot nexiste pas encore dans la civilisation dont on voudrait utiliser la langue pour lexprimer: comment exprimer linexistant? Dans ce cas il ne sagit plus de traduire ou de reexprimer mais dintroduire une notion nouvelle dans un patrimoine culturel existant, denrichir les concepts en fournissant des explications, avant denrichir la langue en apportant un mot Danica Seleskovitch

11 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana Limportance de cette approche Il ny a pas de résultats mesurables en matière de traduction sur le plan dimportation et dassimilation des traits culturels. Il ny a pas de résultats mesurables en matière de traduction sur le plan dimportation et dassimilation des traits culturels. Cependant il a été certainement prouvé que c'est par la négociation non violente que le transfert peut modifier la civilisation d'accueil. Cependant il a été certainement prouvé que c'est par la négociation non violente que le transfert peut modifier la civilisation d'accueil. Cest dans ce contexte que la notion de traduction, ou plus exactement de traduction culturelle, prend toute son importance, fait sens, en transcendant la perspective purement linguistique pour devenir un phénomène culturel et politique Cest dans ce contexte que la notion de traduction, ou plus exactement de traduction culturelle, prend toute son importance, fait sens, en transcendant la perspective purement linguistique pour devenir un phénomène culturel et politique

12 du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana En pédagogie donc: Mettre laccent sur la formation culturelle de létudiant, lenrichissement de son bagage cognitif Mettre laccent sur la formation culturelle de létudiant, lenrichissement de son bagage cognitif Les inciter vers des thèmes fondamentaux Les inciter vers des thèmes fondamentaux Leur apprendre à sinformer correctement et à bien utiliser linternet Leur apprendre à sinformer correctement et à bien utiliser linternet


Télécharger ppt "Du 22 au 27 octobre 2010 Mirela KUMBARO, Docteur en Traductologie, Universite de Tirana TRADUIRE LES CULTURES FORMATION DES FORMATEURS UNIVERSITE DE TEHERAN."

Présentations similaires


Annonces Google