La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Par Camiré, Amélie Gareau Labelle, Annie-kim Ringuet, Gabrielle Groupe 401 / équipe # 8 Le samedi 22 mars 2003 Synthèse des dossiers1 à 5 : Régime français.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Par Camiré, Amélie Gareau Labelle, Annie-kim Ringuet, Gabrielle Groupe 401 / équipe # 8 Le samedi 22 mars 2003 Synthèse des dossiers1 à 5 : Régime français."— Transcription de la présentation:

1

2 1 Par Camiré, Amélie Gareau Labelle, Annie-kim Ringuet, Gabrielle Groupe 401 / équipe # 8 Le samedi 22 mars 2003 Synthèse des dossiers1 à 5 : Régime français ( )

3 2 Plan provisoire Problématique: Comment le régime français exploitait-il son territoire ? Hypothèse: Les dirigeants français visait à exploiter le plus de ressources naturelles disponibles. 1. Métropole et colonie6. Schéma du commerce triangulaire 1.1 Définir les 2 termes7. Régime seigneurial 1.2 Colonie de peuplement vs colonie-comptoir7.1 Définition 2. Mercantilisme7.2 Objectif 2.1 Objectifs8. Aménagement des terres 3. Compagnie à monopole8.1 Description 3.1 Définition8.2 Seigneurie 3.2 Obligations9. L église 4. Politique de peuplement9.1 Rôle des différents groupe religieux 4.1 Intendant Jean Talon10. Groupes sociaux 4.2 Immigrants9.Conclusion 4.3 Mariages10.Bibliographie 5. Diversifications de léconomie Tentatives de Jean Talon

4 3 En 1534, Jacques Cartier pris possession d un nouveau territoire en Amérique au nom de la France quon appela la Nouvelle-France. Cest à partir de ce moment que le régime français débuta. Léconomie de cette colonie, les relations quil entretient avec dautres peuples ainsi que sa structure politique seront traités lors de la synthèse des dossiers 1 à 5. Annie-kim

5 4 Métropole et Colonie Métropole: Empire (pays) qui possède une colonie et qui exploite 1 ou plusieurs territoires. La France est une métropole. Colonie: Région colonisée par un pays (Nouvelle-France) Elle est entièrement administrée par la métropole. Types de colonies: Colonie de peuplement: Elle nécessite des établissements permanents, dimportants investissements et un grand nombre de personnes. Elle voit au peuplement de la colonie. Colonie-comptoir : Elle nécessite peu dhabitants et peu d installations. Elle concentre ses efforts sur lexploitation des ressources naturelles. :Colonie en Nouvelle- France Annie-kim

6 5 Mercantilisme Le mercantilisme est un type d économie utilisé par la France avec sa colonie la Nouvelle-France. L objectif est denrichir la métropole. Cest pourquoi, le seul rôle économique de la Nouvelle-France consiste à fournir des matières premières à la France, qui elle à son tour, les transformera en produits finis. Ces transfor-mations entraînent la création d emploi dans la métropole ainsi que des profits suite aux ventes de ces produits. La FOURRURE (ou pelleterie) étant la ressource naturelle la plus exploitée est à la base de l économie de la N.-F. Annie-kim

7 6 Compagnie à monopole La France confie à un compagnie lexclusivité de sa colonie. On n appelle cette compagnie, compagnie à monopole. Obligations de cette compagnie: - peupler le pays -établir les colons sur les terres (et distribuer les terres) -veiller au développement de lagriculture -construire les établissements nécessaires -assurer le transport des colons - participer au gouvernement et au respect de la justice Par contre, les nombreuses compagnies à monopole qua connu la N.-France nont pas remplis leurs multiples devoirs (précédemment mentionnés). Annie-kim

8 7 Le commerce des fourrures est au centre de l'économie de la Nouvelle-France. Il occasionne des conséquences territoriales, démographiques, et militaires. Le commerce des fourrures est au centre de l'économie de la Nouvelle-France. Il occasionne des conséquences territoriales, démographiques, et militaires. Conséquence démographique: La N-F est une colonie peu peuplée. Peu de colons sont tentes de s'établir en N-F car il n'y a presque pas de diversités dans les métiers disponibles. Les rares colons qui s'installent en N-F délaissent leur métier et se font, en majorité, coureurs des bois. Conséquence militaire: Il y a hausse des fortifications françaises et anglaises. Les Anglais désirent s'emparer dune part du territoire très étendu de la N-F, et les Français convoitent les fourrures du territoire Anglais. Des guerres sen suivent. Conséquence territoriale: La N-F a un territoire très étendu. Les coureurs des bois, ainsi que les traiteurs, vont toujours plus loin pour trouver des castors. Ils agrandissent ainsi rapidement et de manière considérable le territoire de la N-F. Conséquence territoriale: La N-F a un territoire très étendu. Les coureurs des bois, ainsi que les traiteurs, vont toujours plus loin pour trouver des castors. Ils agrandissent ainsi rapidement et de manière considérable le territoire de la N-F.

9 8 Les Français, a leur arrivée en N-F, se sont installés sur les territoires fertiles des Iroquois. En plus de prendre une part de leur territoire, ils ne voulaient parler qu'aux hommes, dans une tribu ou la femme étais valorisée. Les Français, toutefois, ne dérangeaient en rien les Algonquiens, qui occupaient le Bouclier canadien. Les Français, toutefois, ne dérangeaient en rien les Algonquiens, qui occupaient le Bouclier canadien. Les Iroquois s'allièrent donc rapidement aux Anglais, et les Algonquiens aux Français, sauf pour les Hurons, qui préférèrent les Français, et le payèrent très cher. Des batailles Anglo-Iroquois contre Franco-Algonquiens en résultèrent. Dans ces batailles, les Iroquois scalpaient leurs victimes, puisqu'ils étaient payés par les Anglais qu nombre de têtes rapportées.

10 9 Les relations entre Européens et Amérindiens avaient aussi un coté positif. Ils faisaient du troc et « s'empruntaient des idées ». Beaucoup d Amérindiens ont, en effet, quitté leur tribu pour aller chasser le castor, puis échanger les peaux contre divers objets aux Européens, comme des armes, des outils, des ustensiles, des marmites, etc. Les Européens et les Amérindiens se firent aussi des emprunts en alimentation. Les Européens découvrirent le gibier de castor et d'orignal, le mais, la citrouille, les haricots, le tabac, ainsi que la sève d'érable. Pour ce qui est des Amérindiens, ils découvrirent l'alcool, le pain, le sel, etc. Les Européens se servirent aussi d'inventions Amérindiennes pour se déplacer, comme le canot d'écorce, les raquettes et la traîne. Les Amérindiens enseignèrent aux Européens comment soigner certains maux, comme le scorbut, qui, en retour, leur transmirent plusieurs maladies contagieuses, comme la grippe et la rougeole. Les Européens se mirent aussi a apprécier certaines valeurs Amérindiennes, comme l'aventure, la vie sauvage et indépendante. Les Amérindiens furent, sommes toutes, les plus désavantagés dans ces échanges culturels.

11 10 En 1663, lintendant Talon établit des politiques de peuplement. En effet, il encourage limmigration en promettant, aux venus, un contrat de trois ans, et en leur offrant des terres. Dans ces immigrants, il y a les militaires (appelés à sétablir sur une seigneurie), les délinquants, les ouvriers et les gens de métiers, les religieux et les huguenots (immigrants interdits). Talon fait venir, pour la procréation, de jeunes immigrantes quon appelle filles du Roy. Jean Talon crée également des mesures afin quil y ait plus de mariages, et ainsi, un plus grand taux de natalité. Il fait payer des amendes aux célibataires, mais il récompense les familles nombreuses et les mariages précoces. Politique de peuplement

12 11 Jean Talon a inauguré plusieurs tentatives de diversification de léconomie. Pour ce qui est de lagriculture, il essaie dactiver léconomie avec le blé, le lin, le chanvre, le houblon, le tabac, les légumes et lélevage. De plus, des tentatives dans le domaine de lindustrie sont mis au point pour les brasseries, les tanneries, la construction navale, les forges et les industries artisanales. Lintendant invente, afin de contourner les contraintes du mercantilisme, le système du commerce triangulaire (voir prochaine diapositive). Diversifications de l économie

13 12 Nouvelle-France France Antilles Fourrures, bois, poissons Produits manufacturés Sucre, rhum, tabac, mélasse Sucre, rhum, tabac, mélasse, café Poisson, farine, pois, bois Commerce triangulaire

14 13 À lépoque de la Nouvelle-France, une nouvelle répartition des terres fut établie. On parle alors du régime seigneurial. Ce régime définit le rapport entre le seigneur et le censitaire. Le principal objectif en instaurant cette nouvelle répartition des terres est de peupler la Nouvelle-France, en utilisant un moyen qui est déjà utiliser dans la métropole, ce qui offrirait à ce nouveau territoire des traits de la France. Dans le régime seigneurial, il y a un seigneur et ces censitaires. Ce dernier occupe une terre sur la seigneurie, qui elle, appartient au seigneur. Chacun ont leurs devoirs (envers létat, lÉglise, censitaires/seigneur) à accomplir. Régime seigneurial

15 14 Laménagement du régime seigneurial est caractérisé par des terres toujours étroites et perpendiculaires aux cours deau, afin quun plus grand nombre de personne ait accès directement au cours deau. De plus, sur une seigneurie, nous retrouvons un domaine, un manoir, la terre de la fabrique, une censive, la terre de la commune, et un about. Aménagement des terres

16 15 L'année 1663 marqua la fin des compagnies a monopole. Ces dernières n'avaient pas respectes leur devoir de peupler parce que le commerce des fourrures était plus rentable et plus important pour leurs dirigeants que la colonisation du territoire. Elles furent remplacées par le gouvernement royal, la première constitution. Organigramme du gouvernement royal Roi Ministre Gouverneur général Intendant Conseil souverain Capitaine de milice Population Des compagnies à monopole au gouvernement royal

17 16 Responsabilités du gouverneur - Militaires c'est-a-dire assumer la direction de l'armée -Entretenir les relations diplomatiques avec les Amérindiens et le Anglais - Transmettre ses rapports au Ministre de la Marine et au Roi Responsabilités de l'intendant - Administration du budget -Réglementation de l'activité économique -Responsabilités sociales Rôle du Conseil souverain Fonction de cour de justice Rôle capitaine de Milice Fait appliquer les ordres du gouverneur dans la seigneurie

18 17 Les rôles de lÉglise sont très présents avec larrivée du gouvernement royal en 1663 (jusquen 1763). En effet, les évêques ont un rôle politique qui est dassister aux délibérations du conseil souverain (juge). Les missionnaires Jésuites ont un rôle économique pour la découverte du territoire et des routes. Les missionnaires Jésuites et Récollets ont un rôle social en convertissant les Amérindiens au catholicisme. Les sœurs Augustines et Ursulines jouent un rôle social en étant infirmières et en mettant sur pied des écoles pour léducation des enfants des colons et des Amérindiens. Les Jésuites et les Sulpiciens deviennent seigneur en jouant un rôle sociau- économique. Finalement, les curés enseignent au garçons. L église

19 18 Dans cette colonie, différents groupes sociaux existent. Il y a les grands marchands (traiteurs, armateurs…), les petits marchands et artisans (boucher, boulanger, menuisiers, coureur des bois…). À la campagne, on y retrouve deux groupes soit les seigneurs et les censitaires. Le groupe social le plus riches de la colonie est celui des grands négociants. Enfin, il y a les colons canadiens, que lon surnomme habitants. Groupes sociaux

20 19 Conclusion Pour conclure, le régime français fut assez mouvementé avec toutes ses nouvelles applications établies par les nouveaux dirigeants afin daméliorer léconomie de la colonie en faisant appellent aux ressources naturelles disponibles.

21 20 Bibliographie Charpentier, Louise et al. (1990). Nouvelle Histoire du Québec et du Canada. Montréal (Qc): Centre Éducatif et Culturel inc., leçons 9 à 23.


Télécharger ppt "1 Par Camiré, Amélie Gareau Labelle, Annie-kim Ringuet, Gabrielle Groupe 401 / équipe # 8 Le samedi 22 mars 2003 Synthèse des dossiers1 à 5 : Régime français."

Présentations similaires


Annonces Google