La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Liens entre lagriculture et léconomie rurale non agricole dans un contexte de transformation rurale Peter Hazell.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Liens entre lagriculture et léconomie rurale non agricole dans un contexte de transformation rurale Peter Hazell."— Transcription de la présentation:

1 Liens entre lagriculture et léconomie rurale non agricole dans un contexte de transformation rurale Peter Hazell

2 Liens avec la croissance agricole Depuis toujours, l'agriculture joue un rôle essentiel dans l'expansion de la base économique des régions rurales du monde en développement. Dans les régions où l'agriculture a connu une croissance importante, l'économie rurale non agricole s'est également développée rapidement. Les études montrent que chaque dollar de revenu supplémentaire dans l'agriculture génère entre 0,6 et 0,8 dollar de revenu non agricole en Asie, et 0,3-0,5 en Afrique et en Amérique latine. Les régions avec peu de potentiel agricole ont des perspectives plus limitées de croissance rurale non agricole, sauf dans les régions où des activités telles que les mines, la foresterie, le tourisme et l'entreposage constituent des alternatives économiques de croissance régionale soutenue.

3 Dynamique de changement Bien que la prospérité des régions rurales dépende traditionnellement des performances agricoles au début du développement économique, ce lien se relâche progressivement avec le déclin de la part de l'agriculture dans les économies nationales. Les pays s'urbanisent, diversifient leur économie et développent leurs infrastructures, ouvrant de nouvelles perspectives de marché aux producteurs ruraux non agricoles et aux travailleurs ruraux. Les régions rurales bien reliées aux centres urbains ont tendance à bénéficier davantage de ces nouvelles opportunités mais même les régions à la traîne finissent pas en cueillir les fruits.

4 Ces modèles dynamiques de développement rural non agricole sont assez bien compris et ont récemment été illustrés de manière plutôt spectaculaire dans les pays asiatiques, qui ont connu des taux de croissance économique nationale élevés durant une bonne dizaine d'années. L'exemple de l'Inde montre une croissance rurale non agricole rapide le long des corridors de transport vers les grands centres urbains, largement indépendants de leur base agricole. De même, en Asie du Sud-Est et en Chine, la population très dense et les coûts de transport faibles ont généré une croissance rapide de la sous-traitance rurale dans la fabrication intensive en main-d'œuvre destinée à l'exportation, et des taux de migration rurale-urbaine étonnants.

5 Libéralisation et mondialisation La nouveauté, moins bien comprise, c'est l'impact de la mondialisation et de la libéralisation des marchés ruraux non agricoles. Au début des années 1990, ces forces ont ouvert de nouvelles perspectives dans de nombreuses régions rurales, réduisant leur dépendance à l'agriculture même dans des pays dénués de croissance économique nationale rapide. Certains considèrent ces développements comme de nouvelles opportunités de stimulation de la croissance économique rurale et, peut- être, de nouvelles solutions pour sortir de la pauvreté. Mais quel est l'impact de ces nouvelles voies et leur degré de substitution à la croissance agricole en tant que principal moteur de l'économie rurale non agricole aux prémisses de son développement ? Bien que des pistes de réponses se dessinent, ces processus en sont souvent à leurs balbutiements. Il faudra du temps et des études de terrain pour tirer des conclusions fermes.

6 En réduisant l'implication directe du gouvernement dans la production et la commercialisation, la libéralisation a ouvert de nouvelles opportunités de marché pour le secteur privé, en particulier dans la transformation agricole, l'approvisionnement en intrants et le commerce. Le relâchement des contrôles des échanges et des investissements étrangers ont libéré un flot d'investissements directs étrangers en Amérique latine, en Asie et en Afrique. De grands exportateurs, des entreprises agro-commerciales et des chaînes de supermarchés pénètrent de plus en plus les économies rurales du monde en développement, bouleversant la portée et la structure des chaînes d'approvisionnement rurales.

7 Bien que la libéralisation ait élargi les perspectives d'accès au nouveaux marchés pour certains fournisseurs ruraux, elle a également exposé d'autres entreprises rurales à de nouvelles menaces. Par le passé, certaines catégories d'activités rurales non agricoles se sont développées grâce à la protection, face à la concurrence extérieure, des coûts de transport élevés, de politiques de restriction de la production (notamment des industries artisanales protégées en Inde) et de politiques commerciales (notamment les barrières à l'importation de bien de consommation bon marché), des subsides aux intrants et au crédit et de l'accès préférentiel aux marchés essentiels. La mondialisation et la libéralisation des marchés ont levé nombre de ces barrières, et ont donc "déprotégé" l'économie rurale non agricole. La transition pourrait s'avérer brutale pour de nombreuses activités de fabrication traditionnelle de petite échelle, dont les produits ne peuvent rivaliser avec des biens produits en masse et de meilleure qualité. C'est pourquoi la déprotection initiale peut entraîner un nombre significatif de pertes d'emplois au sein de l'économie rurale non agricole, même si nombre d'entre eux seront recyclés dans de nouvelles activités rurales non agricoles, comme en Inde dans les années 1990.

8 L'entrée de grandes entreprises impose également de nouvelles pratiques commerciales risquant d'exclure les entreprises rurales sous-capitalisées dont les pauvres des zones rurales dépendent souvent. En Amérique latine, où les supermarchés représentent actuellement plus de 60 % de la distribution alimentaire, les risques de concentration sur le marché sont les plus prononcés. Il semble que cette concentration rapide ait entraîné la faillite de milliers de petites entreprises ces dernières décennies. Même en Afrique sub-saharienne, les chaînes de supermarchés sud-africaines se sont développées de manière agressive vers le nord ces dernières années. Deux de ces chaînes, Shoprite et Pick N Pay, ont ouvert des franchises dans des villes urbaines et rurales de Zambie, du Malawi, du Mozambique et de l'Ouganda. Dans chaque localité, leur arrivée a modifié la sélection des produits et la part de marché en faveur de marques sud-africaines aux dépens des agriculteurs, des transformateurs, des fournisseurs alimentaires et des distributeurs locaux.

9 Implications Les éléments de preuves disponibles à ce jour suggèrent que les nouvelles forces de mondialisation et de libéralisation sont plus puissantes dans les pays à population dense et à croissance rapide tels que l'Inde et la Chine. Il s'agit donc des pays connaissant déjà une croissance économique nationale rapide et dont les économies rurales sont déjà en évolution. Les opportunités de croissance rurale d'origine urbaine semble plus limitées dans les économies plus pauvres, à densité démographique moins forte et à croissance plus lente, notamment la plupart des pays d'Afrique. En fonction du contexte national, les régions aux infrastructures mieux développées et dont l'accès au marché est meilleur bénéficieront davantage de l'urbanisation et de la mondialisation. Il s'agit donc souvent des régions déjà plus riches. Par conséquent, les zones rurales dotées de bonnes infrastructures et d'un bon accès au marché situées dans des pays à croissance rapide devraient bénéficier de l'urbanisation et de la mondialisation, alors que les régions reculées à la traîne des pays pauvres à croissance lente seront moins bien loties.

10 Lectures utiles Haggblade, Steven, Peter Hazell et Thomas Reardon (éd.). Transforming the Rural Nonfarm Economy. Baltimore : Johns Hopkins University Press, Haggblade, Steven, Peter Hazell et Thomas Reardon. The Rural Nonfarm Economy : Prospects for Growth and Poverty Reduction. World Development, 38(10): , 2010.


Télécharger ppt "Liens entre lagriculture et léconomie rurale non agricole dans un contexte de transformation rurale Peter Hazell."

Présentations similaires


Annonces Google