La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Assemblée générale 23 juin 2012 Association des Résidents du Septième Lac Inc. 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Assemblée générale 23 juin 2012 Association des Résidents du Septième Lac Inc. 1."— Transcription de la présentation:

1 Assemblée générale 23 juin 2012 Association des Résidents du Septième Lac Inc. 1

2 Ordre du jour 1.Introduction / Mot du PrésidentJ.L. Drouin10h00 2.QuorumJ.L. Drouin 3.Secrétaire de lAssembléeL. Geoffroy 4.Adoption de l'ordre du jourJ.L. Drouin 5.Adoption du procès verbal de 2011J.L. Drouin 6.Environnement – la priorité!J.L. Drouin 7.Nouvelles généralesJ.L. Drouin 8.Gestion de la pêcheM. Riopel 9.Comités et activités socialesJ.L. Drouin 10.Comité environnementV. Drouin 11.Fondation en environnementM. Voinson 12.États financiers et cotisationsJP Schaack 13.Élections Varia... Fin de l'Assemblée générale12:30 2

3 1. Introduction / Mot du Président n n Bienvenue à tous les membres et leurs familles ! n n Les membres du conseil d administration: – –Jacques L. DrouinPrésident – –Marc VoinsonVice-Président – –Louise GeoffroySecrétaire – –Jean-Paul SchaackTrésorier – –Vincent DrouinDirecteur responsable - Comité Environnement – –Mario RiopelDirecteur responsable – Comité de la Pêche – –Marie-Josée CardinalDirectrice – –Maxime GariépyDirecteur – –Pierre LefebvreDirecteur – –Mathieu LebrunDirecteur – –Richard Cusson et Julie PicardMembre du comité Environnement n n Invité spécial – Robert Lapalme n n Bienvenue aux nouveaux membres: – –Yves Sauvé et Lise Langelier n n Nous avons le regret de vous informer du décès de Messieurs Legault et Guay n n Félicitations pour le mariage de la fille dEstelle et John Coleman 3

4 2. Quorum 3. Secrétaire de lAssemblée 4. Adoption de l'ordre du jour 5. Adoption du procès verbal de

5 LEnvironnement, la protection du bassin versant du 7 e Lac – La Grande Priorité! 5

6 6. Le problème n n La qualité de leau du lac se détériore: – –Présence de coliformes – –Augmentation des phosphates – –Réduction de la clarté de leau – –Augmentation des algues – –Etc. n n Les causes sont multiples: – –Plusieurs installations septiques sont de faible qualité (Rapport Roche) – –Plusieurs nouvelles constructions et rénovations importantes depuis 10 ans – –Le déboisement des berges – –Les eaux de pluie entraînent dimportantes quantités de sédiments dans le lac – –Plusieurs nouveaux chemins autour du lac depuis 20 ans ainsi que des fossés accélérant le lessivage des sols. – –Utilisation de savons contenants des produits néfastes pour l'environnement (savon antibactérien, savon incluant phosphore. – –Présence de castors LA VALEUR DE NOS PROPRIÉTÉS ET LA QUALITÉ DE VIE AU LAC SONT NETTEMENT À RISQUE SI LA QUALITÉ DE LEAU CONTINUE DE SE DÉTÈRIORER. 6

7 La Stratégie – Accepter le problème et agir! Pour protéger le bassin versant il faut agir sur trois niveaux: notre usage du lac, limiter limpact de nos propriétés privés autour du lac et comprendre et limiter limpact des terres de la couronne du bassin versant. n n Établir un diagnostic clair – –Poursuivre nos analyses deau chaque année – –Faire des analyses du niveau de phosphates à la fonte des glaces – –Analyser létat des installations septiques et des berges (Rapport Roche) – –Comprendre limpact du drainage de lensemble de tout le bassin versant sur lapport en phosphate au lac (Étude de Robert Lapalme – ) n n Communiquer – –Communiquer les résultats, les tenants et les aboutissants à tous les résidents du 7 e Lac ainsi quaux différentes instances gouvernementales (Municipalité, MRC, Ministères), CARA, Forum des Lacs, la Fondation en environnement de la MRC de la Matawinie (FEMM) n n Développer un plan dactions. n n Impliquer les résidents, la Municipalité, la MRC, le ministère de lEnvironnement, et le MDEIE 7

8 Le Plan dactions et le financement n n Analyses deau n n Poursuivre la mise en place dinitiatives en suivi des résultats du Rapport Roche – –Coordonner des interventions de reboisement de la bande riveraine; – –Développer, de concert avec la municipalité et les propriétaires, une approche validant pour chaque propriété le caractère réel de pollution indirecte et identifier les actions qui doivent être prises. n n Faire une étude du drainage de lensemble de lécosystème du bassin versant (Robert Lapalme) durant 2012 et 2013 n n Maintenir le soutien et les dons à la FEMM pour quelle continue à développer ses actions et interventions dans la région des grands lacs à Chertsey et aide à la réalisation de projets n n Impliquer la municipalité dans nos études et nos actions n n Le rapport Lapalme 2013 risque fort dentraîner dautres études sur dautres éléments n n Communiquer régulièrement avec les résidents, la Municipalité, la MRC, les ministères, etc. 8

9 Le Plan dactions et le financement Tout ceci va engendrer des dépenses importantes. Voici ce quil faut prévoir pour les prochaines années: – –Allocation de plus en plus importante des ressources financières de lAssociation aux efforts en environnement – –Augmentation annuelle de la cotisation à un rythme raisonnable afin de se donner les moyens de notre stratégie – –Supporter la FEMM pour quelle nous aide dans la réalisation de projets qui couvrent le bassin versant – –Demander un support financier à la Municipalité, la MRC, et les Ministères pour les projets qui touchent les terres de la Couronne dans le bassin versant 9

10 LObjectif OBTENIR LA PROTECTION COMPLÈTE DU BASSIN VERSANT. n n Chaque propriétaire devrait avoir des installations septiques de très bonne qualité n n Chaque propriétaire devrait avoir des berges bien boisées n n Chaque propriétaire devrait naviguer sur le lac avec précautions (pour limiter le relâchement du phosphates dans les zones peu profondes) n n Aucun produit néfaste pour lenvironnement devrait être utilisé n n Les différentes instances gouvernementales devraient formellement sengager à protéger le bassin versant en interdisant des nouvelles constructions en arrière des propriétés privés actuelles, et en sassurant que les infrastructures routières actuelles et futures respectent des règles strictes de drainage. 10

11 7. Nouvelles Générales n n Bell Mobilité installera une antenne de télécommunication – –Remerciements à Hélène Laperrière qui a permis daméliorer considérablement les conditions dimplantation de lantenne afin de maximiser le respect de lenvironnement n n Arbres et arbustes ont été distribués le 19 mai – –Les arbres et arbustes de cette année étaient plus développés et avaient plus de potentiels de bien supporter la transplantation. n n Chapelle – –Merci à Maxime Gariépy et Mathieu Lebrun pour la peinture. – –A lautomne 2012 nous allons procéder à la réfection du toit de la Chapelle – –Il faudrait aussi penser à refaire les balustrades…. 11

12 ANN É E NOMBRE DE GRISES CO Û TS NOMBRE DE MOUCHET É ESCO Û TS TOTAL $Inconnu $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ $ * $ $ $ Capture Grises: 81 (61 en 2010) - Mouchetées 267 (401 en 2010) 8. Gestion de la pêche 12 * 13 à 18cm, légèrement plus grosses que dhabitude

13 Un gros merci à notre quarantaine de donateurs pour les 1 315$ recueillis ! Diane Bellemare, Benoit Brisebois, Paul Croteau, Richard Cusson, Line St-Onge, Fabien Gagnon, Maxime Gariépy, Louise Geoffroy, François Houle, Michel Lachance, André Lebrun, Pierre Lefebvre, André Leroux, Luc Lussier, Denis Mayer, Pierre-André Majeau, Jean Morin, André Pothier, Mario Riopel et famille, Jean-Paul Schaack, Mario Thibault, Daniel Vincent, Marc Voison, Pierre Voison, Robert Lamoureux, Jacques Drouin. Gestion de la pêche 13

14 Défi 7e Lac / 2011: Super merci à Jean François Gravel ! Succès de lan dernier: Défi et BBQ Défi 7e Lac / 2012: Samedi le 28 Juillet 2012 – 13h, chez JF, beau temps mauvais temps ! kayak-planche sans voile, natation, pédalo, chasse aux écrevisses, golf, canot et « washer »... BBQ, prix ??? Bénévoles ??? L'Assemblée générale Merci à Vincent, Maxime, et Jean-Paul 9. Comités et activités sociales 14

15 Comité Environnement Phosphore : norme < 0,01 mg/L 0.10

16 10. Comité environnement: Léquipe Marie-Josée Cardinal Richard Cusson Vincent Drouin Maxime Gariépy Louise Geoffroy Mathieu Lebrun Pierre Lefebvre Julie Picard Marc Voinson 16

17 10. Comité environnement: État actuel de la situation APPROCHE RÉACTIVE n Suivis constants sur la qualité de leau n Rapports environ aux ans sur les fosses septiques et récemment incluant létude de la bande riveraine (Létude la plus récente = rapport Roche) n Élimination des sources de pollution importantes (gros moteurs, bateaux rapides, contrôles sur les coupes de bois, élimination de la coupe de gazon dans la bande riveraine, etc) n Délimitation du bassin versant 17

18 10. Comité environnement – Stratégie APPROCHE PROACTIVE n 1- Déterminer la capacité du lac pour garder le taux de phosphore en bas de 0.01 / 0.02 mg/l (R. Lapalme) 18

19 10. Comité environnement – Stratégie (Suite) n 2- Identifier les sources naturelles et humaines qui contribuent à laugmentation du taux de phosphore (R.Lapalme) n 3- Établir un plan daction sur les polluants contrôlables (R.Lapalme) n 4- Informer, informer et informer les résidents sur les gestes à prendre via des capsules informatives mensuelles et via des cartes interactives sur notre site web (états de la situation du rapport roche et des travaux correctifs, carte naviguable incluant les endroits à éviter) n 5- Fournir les outils nécessaires aux résidents pour éviter la pollution (barrières à sédiments, soutient pour des tests plus approfondis) 19

20 10. Comité environnement - Analyse de leau n Coliformes fécaux : n Norme baignade < 200 UFC/100 mL n Norme consommation = 0 UFC/100 mL n Phosphore : norme entre < 0,02 et 0,01 mg/L n pH : norme entre 6,5 et 8,5 20

21 Analyse de leau - Résultats 21

22 Taux élevé de phosphore Analyse de leau- Zones importantes Phosphore : norme < 0,01 mg/L 0.10

23 Stations détude pour les analyses de clarté (SECCHI) Station C profondeur de 12 m (40 pi) Station A profondeur de 26 m (85 pi) Station B profondeur de 42 m (135 pi) Analyse de leau 23

24 Analyse de leau - clarté STATION A 24

25 Analyse de leau - clarté STATION B 25

26 Analyse de leau - clarté STATION C 26

27 CASTORS: n n Un castor contribue presquautant quun terrain de golf, en terme de phosphore libéré dans un lac. n n Les castors coupent les arbres en automne. Ils se font des réserves pour lhiver. Durant lété, ils coupent peu darbre et mangent surtout des herbes. Cest pourquoi, nous sommes moins conscients de leur présence. n n Il peut y avoir des centaines de tunnels autour du lac. Il ne sera pas surprenant quéventuellement des résidents passent au travers des terriers ou tunnels en marchant sur leur rive. Environnement - Castors 27

28 CASTORS: n n Situation actuelle: Possiblement entre 35 à 40 castors sur le lac – environ 7 familles. n n Budget spécial de 3 000$ étalé sur 2 ans afin de régler le gros du problème. Ceci nécessitera une cotisation spéciale denviron 15$ par chalet pour les 2 prochaines années. n n Il faudra ensuite garder un budget denviron 300$ à 500$ par année pour garder le contrôle. Environnement - Castors 28

29 LES CAPSULES EN ENVIRONNEMENT: n n Au cours des derniers mois le Comité a préparé plusieurs capsules sur lenvironnement n n Quen pensez vous? n n Y a-t-il dautres sujets qui vous intéresse et dont vous voudriez que lon parle? Environnement 29

30 LOI 89 n n En vigueur Février 2012 n n Modification de la loi sur la qualité de lenvironnement n n Dès la découverte de linfraction, une amende et des actions peuvent être entreprises n n La municipalité en est responsable Environnement 30

31 SUIVI SUR LE RAPPORT ROCHE: n n Les systèmes de traitement des eaux usées – –Quatre côtes ont été données : – –AA et A : auxquelles correspondent 8 propriétés (11.3% des propriétés évaluées), – –B : à laquelle correspondent 61 propriétés (85.9 % des propriétés évaluées), – –Les installations ne sont pas conformes à toutes les exigences de la règlementation et peuvent représenter une certaine pollution indirecte. – –C : à laquelle correspondent 2 propriétés (2.8 % des propriétés évaluées n n La côte B un signal dalarme qui doit être pris au sérieux mais qui ne signifie pas automatiquement de la pollution. n n La municipalité, lAssociation et les différents propriétaires concernés devront selon chaque contexte particulier évaluer si des actions doivent être prises. Environnement 31

32 SUIVI SUR LE RAPPORT ROCHE: n n Létat de la bande riveraine de protection du lac. – –Quatre côtes ont été données : – –1 : à laquelle correspondent 14 propriétés (19 % des propriétés évaluées), – –2* et 2 : auxquelles correspondent 38 propriétés (53 % des propriétés évaluées), – –3 : à laquelle correspondent 10 propriétés (14 % des propriétés évaluées), – –4 : à laquelle correspondent 10 propriétés (14 % des propriétés évaluées), n n La côte 3 et 4 nous signale que des mesures de reboisement et végétalisation devraient être prises. n n Après 2013, il y aura une obligation de poser des gestes de reboisement et végétalisation. n n Quel type de support de la part de lAssociation les membres voudraient recevoir? – –Achat en gros de plantes bien développées. – –Identification de services professionnels daménagement paysagiste. – –Études personnalisées de létat de la bande riveraine Environnement 32

33 DEMANDES ENVERS LES RÉSIDENTS: n n Utilisation de savons et produits SANS PHOSPHATES n n Ne jamais se laver ou laver ses animaux dans le lac si on utilise un savon n n Installer une barrière à sédiments pour tout genre de travaux qui brasse le sol. (Nous contacter à pour se la procurer) n n Reboiser sa bande riveraine n n Planter des arbres pour avoir le plus de surface possible à lombre n n Prendre note et nous informer des activités et localisation des castors n n Nous avertir si vous voyez des coupes de bois ou des nouvelles constructions de chalets ou de routes Environnement 33

34 PROJET DIDENTIFICATION DE LA CAPACITÉ EN PHOSPHORE DU LAC ET DE SES TRIBUTAIRES n n PRÉSENTATION DE ROBERT LAPALME Environnement 34

35 11. Fondation en environnement de la MRC de la Matawinie (FEMM) n n Étape de consolidation de la FEMM – –Démission de plusieurs directeur5s et renouvellement au sein du conseil dadministration, ajout un représentant de lAssociation des résidents du 7 e Lac (Marc Voinson). n n Redéfinition de la mission En collaboration avec le milieu, développer, faire la promotion et réaliser des projets collectifs pour protéger les écosystèmes et la biodiversité –CONSTATS ET PLAN DINTERVENTIONS n Faire des constats n Développer des plans dactions –SOUTIEN AUX INTERVENTIONS ET INITIATIVES n Donner du support aux interventions n Participer à des initiatives n n Établir des alliance dans la région des grands lacs de Chertsey et levée de fonds – –La Fondation cherche à impliquer dautres associations (Neuvième Lac, Lac Godon…) – –La Fondation doit sengager dans une campagne de levées de fonds auprès dautres groupes cibles et associations de lacs. n n La Fondation supportera les prochaines interventions de Lapalme dans les prochaines semaines. 35

36 Résultats 2011 Budget 2012 Cotisation annuelle 12. États financiers et cotisations 36

37 ÉTATS FINANCIERS 2011 Recettes $ Dépenses Administration 751 $ Services $ Chapelle $ Réserve (chapelle) $ Total $ Déficit (127) $Finances États financiers et cotisations 37

38 Finances Bilan ($) du Défi sportif 2011 Revenus Commandites (*)850 $ Billets (tombola) $ Billets (repas) $ $ Coûts Achat de prix 765 $ Nourriture et boissons $ $ Surplus $ (*) Excluant commandites en nature États financiers et cotisations 38

39 Finances Bilan Compte courant Solde fin $ Exercice 2011 (127) $ Réserve $ Mise en CPG des réserves (1 523) $ Solde fin $ Placements (CPG) Réserves 2009, 2010 et $ Avoir total $ États financiers et cotisations 39

40 Finances Budget

41 Finances COTISATIONS Cotisation à 85 $ inchangée pendant plusieurs années; Cotisation à 90 $ en Potentiel daugmentation des revenus (défi, nouveaux membres) faible; Besoin dinvestir en environnement; Recommandation: passer la cotisation à 95$ dès 2013 États financiers et cotisations 41

42 Finances Résolutions requises: Approbation des États financiers 2011; Approbation du Budget 2012; Approbation de la cotisation 2013; Autorisation de mandater Robert Lapalme au printemps 2013 afin détudier le bassin versant. États financiers et cotisations 42

43 13. Élections 43

44 14. Varia 44

45 Fin de lAssemblée générale 45


Télécharger ppt "Assemblée générale 23 juin 2012 Association des Résidents du Septième Lac Inc. 1."

Présentations similaires


Annonces Google