La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INEGALITES SOCIALES EN SANTE ET PLANIFICATION FAMILIALE Loffre de contraceptif injectable au niveau communautaire une solution par Dr Siga DIOP STO HR/FP.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INEGALITES SOCIALES EN SANTE ET PLANIFICATION FAMILIALE Loffre de contraceptif injectable au niveau communautaire une solution par Dr Siga DIOP STO HR/FP."— Transcription de la présentation:

1 INEGALITES SOCIALES EN SANTE ET PLANIFICATION FAMILIALE Loffre de contraceptif injectable au niveau communautaire une solution par Dr Siga DIOP STO HR/FP /FHI360

2 Utilisation actuelle des contraceptifs injectables parmi les femmes mariées agées de 15 à 49 ans Source: Etude la plus récente de DHS depuis août 2012 Jusquà 8% 9 – 17% 18 – 26% 27% et plus DRC

3 Les besoins non satisfaits en matière de PF en Afrique de lOUEST varient selon le milieu rural ou urbain Source: Plus récent de DHS

4 Au Sénégal :la PC est faible au niveau rural

5 AUTRES CONSTATS SELON L EDS Lutilisation de la contraception varie selon le niveau déducation, la Prévalence contraceptive est 3X plus élevée en milieu urbain quen milieu rural Lutilisation des méthodes modernes passe de 8%chez les femmes sans instruction à21% chez celles ayant un niveau dinstruction primaire et à 26ù chez les femmes du niveau secondaire ou plus

6 La Délégation des compétence une solution pour faire face aux inégalités sociales face à la PF Une étude descriptive et analytique quantitative et qualitative a été menée dans 3 districts du Sénégal: Diofior,Joal et Nioro et a concerné 36 cases de santé où les matrones offraient la pilule en première intention Région District sanitaire Nombre de cases incluses Fatick Djioffior14 Thiès Joal8 Kaolack Nioro14 Total36

7 Méthodologie de létude Sélection de 3 districts dans 3 régions (37 cases de santé) Collecte en 3 phases du 26 Novembre 2012 au 1 er Mars 2013 Enquête quantitative Enquête auprès de toutes les matrones et ASC formés Enquêtes transversales auprès clientes utilisatrices du Depo IM Examen des registres des matrones et ASC Etude qualitative Interviews approfondies (SFE, ICP et ECD) Focus group (avec les communautés)

8 Récapitulatif de la collecte CibleTypeNombre de personnes enquêtées par passage TOTAL 1 er 2 ème 3 ème Matrones et ASCQuantitative ClientesQuantitative Prestataires (SFE/ICP) Qualitative Equipes cadres de district Qualitative Communautés Qualitative 8 FGD80 TOTAL 481

9 QUELQUES RESULTATS QUANTITATIFS ET QUALITATIFS

10 Profil des matrones Age moyen : 40 ans Instruites (88,9%) dont primaire (46,7%), secondaire (40%), supérieur (2,2%) – Alphabétisées (11,1%) Expériences dans la prestation de services de PF : 10 ± 6,6 ans Méthodes offertes : pilule (100%), méthode des jours fixes (73,3%), préservatifs (71,1%) et MAMA (44,4%)

11 Utilisation des méthodes Près de 63,6% (196/308) des utilisatrices ont déclaré navoir jamais utilisé de méthode contraceptive et ont pu accéder à une méthode grâce à lintervention Parmi les anciennes utilisatrice de PF on note que la pilule était la méthode la plus utilisée (60%) Utilisation antérieure de méthode contraceptive n = 112% Pilules60 53,6% MAMA et jours fixes 18 16,1% Implants9 8,0% DIU3 2,7% Préservatifs1 0,9% Comprimés vaginaux/spermicides2 1,8%

12 Perception des utilisatrices sur la qualité de loffre EffectifPourcentage (%) Très satisfaite 25984,1 Satisfaite 4715,3 Insatisfaite 10,3 Très insatisfaite 10,3 Total ,0

13 Appréciation sur la Réduction des besoins non satisfaits « Si je regarde le taux de participation et dutilisation avant et après le Depo, cest différent. Car avant si on avait 7 femmes qui faisaient le Depo, aujourdhui, on en a 10 car cest un petit village. Mais cest quelque chose qui est important. Donc ça veut dire quil y avait des gens qui étaient dans le besoin et qui ne pouvaient pas accéder à ce service. Et aujourdhui, cest accessible pour tout le monde » (Prestataire Dioffior)

14 Appréciation sur l Amélioration de laccessibilité géographique « Il faut dire que cette étude a permis à mon avis de rendre accessible du point de vue géographique les services de PF. Ça, cest extrêmement important car nous sommes dans une zone où il y a 593 villages et où on ne dispose que de 26 postes de santé et cela veut dire que les 26 postes de santé se trouvent au niveau de 26 villages, et les 570 villages sont laissés en rade et ne disposent que de cases de santés. Donc si les méthodes de PF nétaient disponibles quau niveau des postes de santé, il y aurait un problème daccessibilité » (ECD Nioro)

15 Apport de lintervention sur laugmentation du nombre de nouvelles utilisatrices de PF selon les districts District sanitaire Nombre de cases incluses Nombre de nouvelles utilisatrices Depo IM Nombre Total de clientes Pourcentage de nouvelles utilisatrices de DEPO IM Djioffior ,4% Joal ,7% Nioro ,6% Total ,2%

16 CONCLUSION Lun des facteurs explicatifs les plus importants des besoins non satisfaits de PF (22%) est la difficulté daccéder aux services La délégation de tâche concernant loffre de service des contraceptifs injectables peut réduire les inégalités sociales fasse à la Planification familiale Ceci nécessite plus dengagement politique et surtout la réussite du passage à léchelle de loffre de contraceptif injectable en milieu communautaire

17 Merci de votre attention


Télécharger ppt "INEGALITES SOCIALES EN SANTE ET PLANIFICATION FAMILIALE Loffre de contraceptif injectable au niveau communautaire une solution par Dr Siga DIOP STO HR/FP."

Présentations similaires


Annonces Google