La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le Temple Sacré de Dieu: Le Protéger et le Respecter par: Lourdes E. Morales-Gudmundsson Préparé par la commission chargée de la Journée consacrée à la.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le Temple Sacré de Dieu: Le Protéger et le Respecter par: Lourdes E. Morales-Gudmundsson Préparé par la commission chargée de la Journée consacrée à la."— Transcription de la présentation:

1 Le Temple Sacré de Dieu: Le Protéger et le Respecter par: Lourdes E. Morales-Gudmundsson Préparé par la commission chargée de la Journée consacrée à la prévention des abus de la Conférence Générale

2 « Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, soit que vous fassiez quelque autre chose, faites tout pour la gloire de Dieu. » (1 Corinthiens 10.31)

3 LE PRINCIPE, et cest ce que vous êtes (I Cor. 3:16-17). « Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que lEsprit de Dieu habite en vous ? Si quelquun détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira ; car le temple de Dieu est saint, et cest ce que vous êtes» (I Cor. 3:16-17).

4 Le mot grec ici traduit par « temple » vient dune racine signifiant habiter et est apparenté au mot grec dont le sens est « lieu sacré ».

5 « Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps… » (1 Corinthiens ).

6 THE REALITY. Le corps de certaines est échangé contre de largent. Dautres dont le corps nest pas encore prêt à porter des enfants, se trouvent forcées daccoucher, mourant souvent durant laccouchement. Beaucoup parmi celles qui survivent, endurent une mort lente à cause des maladies qui font delles des parias.

7 Jésus vint délivrer les femmes et les filles de la servitude des coutumes sociales et leur réserver une place dhonneur dans le royaume des cieux

8 Il ressuscita la jeune fille du centenier bien quelle nait pas fait partie du groupe social de Jésus. Il guérit la belle-mère de Pierre, honorant de ce fait pour toujours les mères, que ce soit par mariage ou par naissance. Il prit enfin le temps de parler à une prostituée dune tribu ennemie, une Samaritaine dune nation détestée et lui révéla quil était le Messie.

9 Jésus nhésita pas à aider les « sans défense » à sassumer et à honorer ceux qui ont été déshonorées par des restrictions sociales, politiques, économiques ou religieuses.

10 Nous devons nous demander : « Quest-ce que je fais pour contribuer à protéger les adolescentes de mon église ? »; « Quest-ce que je laisse faire, par mon indifférence, dans ma propre ville ? » ; « Est-ce que jagis comme Christ laurait fait ? »

11 Il est aussi important de considérer les sources de mon attitude. Les coutumes et attitudes négatives à légard des femmes ont été codifiées dans la législation de nombreuses cultures

12 RÉACTION Too often Christians adopt the social and political attitudes of their society rather than building a strong biblical foundation which recognizes how much God values every person.

13 Les Nations Unies parlent, en tant quorgane, contre les injustices ou pratiques qui mettent en danger des groupes du monde entier. Cette organisation a déclaré que le 6 février sera la Journée internationale contre la mutilation génitale des femmes. Il est estimé que « 120 à 140 millions de femmes ont été soumises à cette pratique et 3 millions de filles continuent chaque année de se trouver dans cette situation dangereuse. »

14 Il incombe donc à lÉglise chrétienne de porter la responsabilité morale dappeler les gouvernements, les communautés et individus à sélever au standard biblique de la grande valeur que Dieu accorde au corps humain, le temple du Saint-Esprit que Jésus- Christ a racheté..

15 LÉVIDENCE Quelle évidence avons-nous que Dieu voulait élever la femme et la rétablir à sa juste position ?

16 Dieu releva pour toujours le corps de la femme de la honte pour lélever jusquà lhonneur, de lhumiliation jusquau respect.

17 Le chant de Marie loue précisément Dieu parce quen la choisissant à assumer la mission de porter le Fils de Dieu, Il a pour toujours changé lordre de la société où la femme était méprisée et lorgueilleux, honoré :

18 « Mon âme loue la grandeur du Seigneur… car il a bien voulu abaisser son regard sur moi, son humble servante… il a mis en déroute les hommes au cœur orgueilleux, il a renversé les rois de leurs trônes et il a donné une place élevée aux humbles » (Luc 1.47, 48, ; BFC)

19 Dans la Bible, nous lisons une autre histoire de rétablissement de la femme. Il sagit dune femme qui avait une maladie faisant delle un paria social. Elle avait dépensé ses derniers deniers chez les docteurs qui ne pouvaient pas la guérir dune perte de sang chronique

20 Maintenant que tout le monde savait ce qui sétait passé, la femme alla vers Jésus, tremblante, effrayée à lidée que lui aussi la réprouverait.

21 « Ma fille, ta foi ta sauvée ; va en paix, et sois guérie de ton mal. » Aucune humiliation, aucune réprimande, aucun regard de dégoût, uniquement laffirmation de sa foi et de sa personne, une « fille » du Dieu Tout Puissant. Elle était donc une personne de grande valeur !

22 Nous en savons encore plus dans ce domaine quand nous lisons lexpérience de Marie, la sœur de Lazare qui, peu avant la crucifixion, baigna les pieds de Jésus dans un parfum de première qualité des plus coûteux, puis les essuya avec ses cheveux (Jean 12.3).

23 « Leurs remords furent profonds au moment où ils emportèrent, de la croix, le corps meurtri de leur Maître. » (Jésus-Christ, p. 558)

24 Jésus, non seulement, élève les femmes à de nouvelles hauteurs mais il honore et respecte leur capacité dutiliser leurs aptitudes mentales dapprendre, que Dieu leur a données

25 Jésus, une nouvelle fois, brise lemprise de la « place de la femme » assignée par la société pour lélever à la place que Dieu lui a attribuée

26 Ce fut ce que démontra Jésus au cours de toutes ses rencontres. Si on comprend cela, on peut comprendre la déclaration de Paul quen Christ, il ny a ni homme, ni femme (Galates 3.28) depuis que leur baptême en Christ les unit à Jésus-Christ, ce qui les met sur le même plan.

27 La leçon que nous tirons des rencontres de Jésus avec des femmes dont on méprisait le corps et le cerveau et en abusait, est celle- ci : ceux qui reçoivent Jésus-Christ doivent honorer et respecter les femmes.

28 Pourtant notre Seigneur se tient à la porte et frappe : « Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelquun entend ma voix et ouvre la porte, jentrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » (Apocalypse 3.20)

29 Telle est la promesse du pardon. Cest le sang de Jésus-Christ qui nous purifie de tout péché en nous couvrant de sa robe de justice. Une fois pardonnés, nous sommes invités à consacrer chaque partie de notre corps et de notre pensée à son service, devenant ainsi notre acte quotidien de gratitude pour le sacrifice subi pour nous par le Fils de Dieu.

30 Que le « renouvellement de votre pensée » crée de nouvelles voies saines dans nos relations des uns avec les autres en Christ, honorant le corps, lâme et lesprit, tel un don fait à lun et à lautre, car nous reconnaissons la valeur que place Dieu sur chaque personne.

31 Je vous invite aujourdhui à trouver cet endroit en réponse à lappel du Seigneur ce matin et à décider daller là où Dieu le veut.

32 Un Projet dADRA/MIFEM


Télécharger ppt "Le Temple Sacré de Dieu: Le Protéger et le Respecter par: Lourdes E. Morales-Gudmundsson Préparé par la commission chargée de la Journée consacrée à la."

Présentations similaires


Annonces Google