La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dynamique de la culture de la paix Une autre finance Par Daniel BACHET.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dynamique de la culture de la paix Une autre finance Par Daniel BACHET."— Transcription de la présentation:

1 Dynamique de la culture de la paix Une autre finance Par Daniel BACHET

2 Quelle mondialisation ? La dérèglementation du commerce des biens et des services (libre-échange). La dérégulation financière ou financiarisation de léconomie. Le nouveau gouvernement dentreprise (corporate governance). Nouvelles normes de répartition des revenus (modération salariale, forte part des bénéfices distribués sous formes de dividendes).

3 Les origines de la crise financière Les origines de la crise financière sont à rechercher dans les modes de répartition qui sont issus de la globalisation marchande et de louverture internationale. La crise sest ensuite développée et amplifiée en raison des procédures de dérèglementation –sociales, financières, industrielles – qui caractérisent un certain type de capitalisme dominé par la globalisation financière. La finance reste assise sur une montagne de dettes impayées dont les effets destructeurs sont passagèrement stoppés par lintervention publique. Les pertes des spéculateurs ont été converties en nouvelles charges publiques.

4 Refonder la finance Mettre en place des « pôles financiers publics » pour assurer la maîtrise du financement à long terme de léconomie. Socialiser le crédit. Les parties prenantes auraient un pouvoir de suivi, dorientation, de contrôle et de recadrage de la stratégie bancaire. Eviter les inconvénients du pôle fractionné (finance de marché) mais aussi du « tout État » avec les risques de dérives (surendettement, inflation et robinet du crédit).

5 Promouvoir une économie plurielle Un secteur socialisé du crédit. Un pôle public de banques nationales spécialisées. Un secteur coopératif et mutualiste. Banques privées encadrées par des politiques publiques. Régulation prudentielle traditionnelle (laisser faire, observer, rectifier). Refonte radicale : interdire, surveiller, réprimer.

6 Une autre efficacité économique Faire exister lentreprise (organisation industrielle ou commerciale) confondue avec la société (entité juridique disposant dune personnalité morale). La fonction « physique » (produire des biens et des services) simpose comme la raison dêtre de lentreprise. La « valeur ajoutée » devient la grandeur économique à viser ; cest le véritable revenu de lentreprise (contrepartie économique de la richesse créée par lentreprise). Le profit reste nécessaire mais ce nest plus la finalité première de lentreprise (cest le revenu des capitaux engagés dont une part est lautofinancement de la société).

7 Source Paul-Louis Brodier – site vadway.com

8

9 Entreprise et Société

10 Vers la démocratie économique 1 Lentreprise se voit assigner une nouvelle finalité institutionnelle qui est la production de biens et/ou de services. Dès lors que la logique privilégiée devient la recherche dun optimum économique, social et écologique et non plus simplement financier la « valeur ajoutée » devient lobjectif premier de lentreprise Le pouvoir dentreprendre ne sera plus fondé sur la seule détentions des actions (les détenteurs des actions ne sont pas propriétaires de lentreprise mais des actions ou des parts sociales cest-à-dire des titres de propriété).

11 Vers la démocratie économique 2 Les dirigeants doivent prendre en compte lensemble des intérêts qui vont être affectés par leurs décisions (et non lintérêt des seuls actionnaires et propriétaires). Lorientation « valeur ajoutée » offre de nouvelles possibilité pour favoriser la création de richesses et construire les ponts entre le niveau micro- économique de lentreprise et le système socio- productif.

12 Vers la démocratie économique 3 Prendre acte de lentité « entreprise » permet de faire les liens entre le monde physique et le monde économique. Cela permet de donner des indications sur ce quil convient de produire et comment il convient de produire (sur la « valeur dusage » des biens et services). Cela permet aussi de raisonner long terme. Au pilotage du crédit par la recherche de rentabilité, il est possible de proposer une alternative pour orienter les investissements les plus favorables vers lélévation du potentiel de création de valeur ajoutée dans lentreprise.

13 Paix ou guerre économique Si la lutte des classes reste circonscrite au seul rapport capital/travail et quelle évacue lentreprise, elle sinscrit dans la « guerre économique » puisquelle présuppose dans son immédiateté la reproduction sans fin de ce rapport.

14 Conclusion Il en va du rythme, du contenu qualitatif de la croissance et de sa répartition si lon veut promouvoir un autre mode de développement, plus soutenable écologiquement et plus respectueux de la justice sociale pour les hommes et les femmes sans pour autant sacrifier lefficacité.


Télécharger ppt "Dynamique de la culture de la paix Une autre finance Par Daniel BACHET."

Présentations similaires


Annonces Google