La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

13 Mai 2011 LE DEVELOPPEMENT DE LAQUACULTURE EN REGION NORD – PAS DE CALAIS ---- SYNTHESE DE LETUDE PROSPECTIVE COMMANDEE PAR LE CONSEIL REGIONAL --- LE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "13 Mai 2011 LE DEVELOPPEMENT DE LAQUACULTURE EN REGION NORD – PAS DE CALAIS ---- SYNTHESE DE LETUDE PROSPECTIVE COMMANDEE PAR LE CONSEIL REGIONAL --- LE."— Transcription de la présentation:

1 13 Mai 2011 LE DEVELOPPEMENT DE LAQUACULTURE EN REGION NORD – PAS DE CALAIS ---- SYNTHESE DE LETUDE PROSPECTIVE COMMANDEE PAR LE CONSEIL REGIONAL --- LE DEVELOPPEMENT DE LAQUACULTURE EN REGION NORD – PAS DE CALAIS ---- SYNTHESE DE LETUDE PROSPECTIVE COMMANDEE PAR LE CONSEIL REGIONAL --- LES RENCONTRES DE LAQUACULTURE 2011 Le Touquet Syndicat des pisciculteurs salmoniculteurs du Nord

2 Phase 1: productions potentielles et existantes Avril – Juillet 2010 Validation des premières orientations Phase 2: analyses prospectives Août – Novembre 2010 Modalités dinsertion des projets envisagés Vérifications technico-économiques Planning de développement (Nouvelles Vagues ) Déroulement de létude Répondre à la question Existe-t-il en région une voie aquacole de substitution partielle aux produits de la pêche pour satisfaire les besoins de la filière aval (CAPECURE)?

3 Sommaire 1.Des acquis importants et de vraies perspectives 2.Faisabilité des filières proposées 3.Mise en œuvre 4.Conclusion: une conjonction dopportunités

4 1.Des acquis importants et de vraies perspectives et de vraies perspectives

5 Un savoir faire diversifié reparti en 23 entreprises pour 25 M HT de CAUn savoir faire diversifié reparti en 23 entreprises pour 25 M HT de CA Salmoniculture continentale: 11 entreprises de type familialSalmoniculture continentale: 11 entreprises de type familial Pisciculture marine intégrée: 1 entreprise industrielle qui poursuit son redressementPisciculture marine intégrée: 1 entreprise industrielle qui poursuit son redressement Mytiliculture : 11 entreprises – bouchots et plus récemment filières offshoreMytiliculture : 11 entreprises – bouchots et plus récemment filières offshore 170 ETP en emplois permanents ETP en emplois indirects170 ETP en emplois permanents ETP en emplois indirects …. sans relations directes avec Capécure, plateforme au savoir faire pourtant reconnu…. sans relations directes avec Capécure, plateforme au savoir faire pourtant reconnu 1. Des acquis importants et de vraies perspectives Les acquis Ce double savoir faire, aquaculture/valorisation PDM; une spécificité à exploiter

6 1. Des acquis importants et de vraies perspectives

7 Nature des productions potentielles: les espèces Les performances zootechniques et les conditions de mise en marché dune vingtaine despèces continentales et marines ont été comparées. contraintes de marchés dominent contraintes de marchés dominent Identification des nouvelles zones aptes à laquaculture Zones propices sont à terre contrôle de la qualité des rejets CF indispensable CF indispensable 1. Des acquis importants et de vraies perspectives

8 AUGMENTATION DE LA PRODUCTIONAUGMENTATION DE LA PRODUCTION Envisageable pour quelques centaines de tonnes/an, plutôt en CF du fait intérêt environnemental et possibilité contrôle température Envisageable pour quelques centaines de tonnes/an, plutôt en CF du fait intérêt environnemental et possibilité contrôle température + Grosses truites à fumer pour même quantité. Prix ex farm: 2,90 + Grosses truites à fumer pour même quantité. Prix ex farm: 2,90 DIVERSIFICATIONDIVERSIFICATION Intérêt déclaré pour une production in door de poissons blancs Intérêt déclaré pour une production in door de poissons blancs RAPPROCHEMENT DE CAPECURERAPPROCHEMENT DE CAPECURE Diminution de coût de livraison Diminution de coût de livraison Amélioration du service client Amélioration du service client Meilleure logistique Meilleure logistique Conforter pisciculture existante 1. Des acquis importants et de vraies perspectives

9 tonnes consommées dont produites tonnes consommées dont produites Perspectives de consommation régionale et dexportation évaluées à tonnes supplémentaires Perspectives de consommation régionale et dexportation évaluées à tonnes supplémentaires (bouchots et filières) Prix pvc: 3,50 - 4,00 /kg 1,30 /kg ex farm Prix pvc: 3,50 - 4,00 /kg 1,30 /kg ex farm Déblocage des problèmes de foncier Déblocage des problèmes de foncier Promotion régionale (Saveurs en Or) Promotion régionale (Saveurs en Or) 1. Des acquis importants et de vraies perspectives Développer la production de moules

10 Soutenir la production de bar et la daurade T consommées dont 60% délevage T consommées dont 60% délevage Une belle image globale notamment du bar en restauration Une belle image globale notamment du bar en restauration Une forte concurrence à limport (Grèce) sur les prix, notamment Une forte concurrence à limport (Grèce) sur les prix, notamment pour la daurade, avec des produits de plus en plus qualitatifs pour la daurade, avec des produits de plus en plus qualitatifs En soutien au redéploiement dAQUANORD et en cohérence avec sa stratégie de valorisation, soutenir un positionnement haut de gamme Se différencier et valoriser une offre dorigine France 1. Des acquis importants et de vraies perspectives Soit à lhorizon 2020: maintien de la production bar et daurade t de truites & 2000 t de moules

11 Le frais avant toutLe frais avant tout Le marché du saumonLe marché du saumon tonnes en frais. Si Label Rouge + origine France, 5 % sont envisageables, soient tonnes epv tonnes en frais. Si Label Rouge + origine France, 5 % sont envisageables, soient tonnes epv Prix max pvc: 14,00-16,00 /kg filet 3,00 – 3,50 /kg ex farm Prix max pvc: 14,00-16,00 /kg filet 3,00 – 3,50 /kg ex farm Le positionnement du poisson blanc dentrée de gammeLe positionnement du poisson blanc dentrée de gamme Marchés de réf pangas – lieu noir, tonnes en frais. Lorigine France, le non refresh, laissent envisager 10 %, soient tonnes EPV pour un produit type silure Marchés de réf pangas – lieu noir, tonnes en frais. Lorigine France, le non refresh, laissent envisager 10 %, soient tonnes EPV pour un produit type silure Prix max pvc: < 10,00 /kg filet 2,00 /kg ex farm Prix max pvc: < 10,00 /kg filet 2,00 /kg ex farm 1. Des acquis importants et de vraies perspectives Des opportunités de marchés

12 Des opportunités plus marginales Des opportunités plus marginales Marché de référence: le cabillaud tonnes (frais CAD + RHD) dont 2 % pourraient être captés par un produit type sandre, soient 1000 tonnes EPV Marché de référence: le cabillaud tonnes (frais CAD + RHD) dont 2 % pourraient être captés par un produit type sandre, soient 1000 tonnes EPV Prix max pvc: 15,00 /kg filet 3,00 - 3,20 /kg ex farm Prix max pvc: 15,00 /kg filet 3,00 - 3,20 /kg ex farm 1. Des acquis importants et de vraies perspectives Des opportunités de marchés

13 1. Des acquis importants et de vraies perspectives Synthèse

14 1.Saumon atlantique en élevage à terre in door en circuit fermé: T/an 2.Silure en élevage à terre in door en circuit fermé: T/an 3.Sandre en élevage à terre in door en circuit fermé: T/an 1. Des acquis importants et de vraies perspectives Trois couples espèces/ filières fortement innovants Attention saumon Norvégien Attention coûts et caractéristiques Attention effort de R&D Soit à lhorizon 2020 un objectif de productions nouvelles de t. Pour un total de t de productions aquacoles supplémentaires.

15 2. Faisabilité des filières proposées proposées

16 3. Faisabilité des filières proposées Le saumon en circuit fermé UNE INNOVATION STRUCTURANTE POUR LENSEMBLE DE LA FILIERE bassins à très grand volume: 600 m 3 sans chauffage bassins à très grand volume: 600 m 3 sans chauffage mode de traitement de leau innovant mode de traitement de leau innovant pilote existant, développé selon une technologie française développée au pilote existant, développé selon une technologie française développée au sein dun projet UE, en Islande, il y a une quinzaine dannées. sein dun projet UE, en Islande, il y a une quinzaine dannées. UNITE DE PRODUCTION ENVISAGEABLE 500 tonnes/an 500 tonnes/an Investissement: 3,5 M HT Investissement: 3,5 M HT Accès à leau de mer; 100 à 150 m3/h Accès à leau de mer; 100 à 150 m3/h Surface nécessaire: 1 ha implantation portuaire Surface nécessaire: 1 ha implantation portuaire DEVELOPPEMENT EN REGION une unité de 500 tonnes à court terme: ou 6 envisageables à moyen terme

17 3. Faisabilité des filières proposées Le saumon en circuit fermé

18 3. Faisabilité des filières proposées Le silure en circuit fermé (approche similaire pour le sandre) STRUCTURE SIMILAIRE + CHAUFFAGE bassins à très grand volume: 650 m 3 bassins à très grand volume: 650 m 3 mode de traitement de leau de même type avec chauffage (26 °C) mode de traitement de leau de même type avec chauffage (26 °C) premiers essais (IFREMER 2003) particulièrement concluants premiers essais (IFREMER 2003) particulièrement concluants couplage sur énergie thermique obtenue par co-génération agro- industrielle couplage sur énergie thermique obtenue par co-génération agro- industrielle UNITE DE PRODUCTION ENVISAGEABLE 800 tonnes/an 800 tonnes/an Investissement: 2,8 M Investissement: 2,8 M Surface nécessaire: 1 ha Surface nécessaire: 1 ha Accès à leau douce 100 m 3 /h Accès à leau douce 100 m 3 /h DEVELOPPEMENT EN REGION une unité de 800 tonnes à moyen terme ou 8 envisageables à plus long terme (Photo Ifremer)

19 3. Mise en œuvre

20 3. Mise en œuvre et planning de développement Les priorités Les priorités ESPECE /FILIEREENJEU TECHNIQUEENJEU MARCHE MOULE bouchot & filière ++ SAUMON CF +++ TRUITE CF ++ SILURE CF SANDRE CF Deux actions concertées: 1.Développement dun premier projet industriel saumon 2.Station pilote daquaculture projet Nouvelles Vagues

21 4. Conclusion: une conjonction dopportunités

22 4. Conclusion TROIS FILIÈRES À CONFORTER: 1.La pisciculture traditionnelle 2.La mytiliculture 3.La production industrielle du bar et de la daurade DEUX FILIÈRES FORTEMENT INNOVANTES: 1.Lélevage du saumon LR en CF 2.La production selon un schéma « décologie industrielle » de silure

23 6. Conclusion Région NORD PAS DE CALAIS Environnement socio-économique: a priori favorable Espèces/filières: identifiées Produits x Marchés: balisés Retombées: économiques sociales technologiques synergies territoriales Opérateurs potentiels déclarés: producteurs existants pêcheurs agriculture nouveaux entrants Conditions de la faisabilité technique et de la rentabilité: à affiner Sites dimplantation: non limitants + 25% DAPPORTS RÉGIONAUX SUR CAPECURE UN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE UN LEADERSHIP TECHNOLOGIQUE


Télécharger ppt "13 Mai 2011 LE DEVELOPPEMENT DE LAQUACULTURE EN REGION NORD – PAS DE CALAIS ---- SYNTHESE DE LETUDE PROSPECTIVE COMMANDEE PAR LE CONSEIL REGIONAL --- LE."

Présentations similaires


Annonces Google