La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Chapter 2A Semantic Web Primer 1 Chapitre 2 Documents web structurés en XML Grigoris Antoniou Frank van Harmelen.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Chapter 2A Semantic Web Primer 1 Chapitre 2 Documents web structurés en XML Grigoris Antoniou Frank van Harmelen."— Transcription de la présentation:

1 Chapter 2A Semantic Web Primer 1 Chapitre 2 Documents web structurés en XML Grigoris Antoniou Frank van Harmelen

2 Chapter 2A Semantic Web Primer 2 Exemple de HTML Non monotonic Reasoning: Context- Dependent Reasoning by V. Marek and M. Truszczynski Springer 1993 ISBN

3 Chapter 2A Semantic Web Primer 3 Le même exemple en XML Non monotonic Reasoning: Context- Dependent Reasoning V. Marek M. Truszczynski Springer

4 Chapter 2A Semantic Web Primer 4 HTML par rapport à XML: Similarités Les deux utilisent des balises (par ex. et ) Les balises peuvent être emboîtées (balises incluant d'autres) L'homme peut facilement lire et interpréter les représentations HTML et XML … mais quid des machines?

5 Chapter 2A Semantic Web Primer 5 Problèmes liés à l'interprétation automatisée des documents HTML Prenons le cas d'un (robot) agent logiciel cherchant à retrouver les noms des auteurs d'un livre les noms des auteurs peuvent apparaître immédiatement après le titre ou tout de suite après le mot "de" y a-t-il deux auteurs ? ou un seul, nommé "V. Marek et M. Truszczynski?

6 Chapter 2A Semantic Web Primer 6 HTML par rapport à XML: Information structurelle Les documents HTML ne contiennent pas d information structurelle : les éléments du document et leurs relations XML est plus facilement accessible par la machine parce que – chaque élément d'information est décrit – les relations sont aussi définies par la structure à emboîtement – par ex. les balises apparaissent dans les balises qui ainsi décrivent les propriétés de ce livre précis.

7 Chapter 2A Semantic Web Primer 7 HTML par rapport à XML: Information structurelle (2) Une machine qui traite un document XML est en mesure de déduire que : – l'élément auteur se réfère à l'élément livre inclus – au lieu de s'en tenir à des considérations de proximité XML permet d'imposer des contraintes à des valeurs – Par ex. une année doit être un nombre de quatre chiffres

8 Chapter 2A Semantic Web Primer 8 HTML par rapport à XML: Formatage La représentation HTML apporte plus que celle de XML: – le formatage du document est également décrit L'utilisation principale d'un document HTML est d'afficher l'information: il doit définir le formatage XML: séparation du contenu de son affichage – la même information peut être affichée de différentes manières

9 Chapter 2A Semantic Web Primer 9 HTML par rapport à XML: autre exemple En HTML Relation masse-énergie E = M × C 2 En XML Relation masse énergie E M × C 2

10 Chapter 2A Semantic Web Primer 10 HTML par rapport à XML: utilisation différente des balises Dans les deux documents HMTL les balises sont les mêmes En XML, elles sont complètement différentes Les balises HTML définissent l'affichage : couleur, listes... Les balises XML ne sont pas fixes: elles sont définies par l'utilisateur XML méta-langage à balises : langage servant à déterminer les langages à balises !

11 Chapter 2A Semantic Web Primer 11 Vocabulaires XML Les applications web doivent convenir de vocabulaires communs pour pouvoir communiquer et coopérer Les communautés et le monde des affaires définissent ainsi leurs vocabulaires spécialisés – Mathématiques (MathML) – Bio-informatique (BSML) – Ressources Humaines (HRML) – …

12 Chapter 2A Semantic Web Primer 12 Sommaire 1. Introduction 2. Description détaillée de XML 3. Structuration a) les DTD b) XML Schema 4. Espaces de noms (Dénominations) 5. Accès, requête de documents XML : XPath 6. Transformations : XSLT

13 Chapter 2A Semantic Web Primer 13 Le langage XML Un document XML est constitué de : un prologue un certain nombre d'éléments un épilogue (option non discutée)(?)

14 Chapter 2A Semantic Web Primer 14 Prologue d'un document XML Le prologue comporte: une déclaration XML et une référence en option à des documents de structuration externes

15 Chapter 2A Semantic Web Primer 15 Eléments XML Ce dont parle le document XML : – par ex. livres, auteurs, éditeurs Un élément comporte: – une balise d'ouverture – le contenu – une balise de fermeture David Billington

16 Chapter 2A Semantic Web Primer 16 Eléments XML (2) Les noms des balises sont presque libres Le premier caractère doit être une lettre, un tiret inférieur ou un double point Mais aucun nom de balise ne peut commencer par la chaîne "xml" quelle que soit la casse – Par ex. Xml, xML

17 Chapter 2A Semantic Web Primer 17 Contenu des éléments XML Le contenu peut être du texte, d'autres éléments ou encore rien du tout David Billington En l'absence de contenu, l'élément est réputé vide et est abrégé comme suit: for

18 Chapter 2A Semantic Web Primer 18 Attributs XML Un élément vide n'est pas forcément sans signification – Il peut avoir certaines propriétés en termes d'attributs Un attribut est une paire valeur-nom à l'intérieur de la balise d'ouverture d'un élément

19 Chapter 2A Semantic Web Primer 19 Attributs XML: exemple

20 Chapter 2A Semantic Web Primer 20 Même exemple sans usage des attributs au sein de la balise douverture John Smith Octobre 15, 2002 a528 1 c817 3

21 Chapter 2A Semantic Web Primer 21 Eléments XML par rapport aux attributs Les attributs peuvent être remplacés par des éléments Utiliser des éléments ou des attributs est affaire de choix Mais les attributs ne peuvent pas être emboîtés

22 Chapter 2A Semantic Web Primer 22 Autres composants des documents XML Commentaires – Morceau de texte que doit ignorer le parseur (outil d'analyse syntaxique) – Instructions de traitement (PIs) – Définissent les connexions de procédure –

23 Chapter 2A Semantic Web Primer 23 Documents XML bien formés Documents avec une syntaxe correcte Quelques règles de syntaxe: – Une seul élément racine – Chaque élément contient une balise d'ouverture et une balise de fermeture correspondante – Les balises ne peuvent pas se chevaucher Lee Hong – Les attributs à l'intérieur d'un élément ont des noms uniques – Les noms d'éléments et de balises doivent être autorisés

24 Chapter 2A Semantic Web Primer 24 Les modèles arborescents de documents XML: un exemple :

25 Chapter 2A Semantic Web Primer 25 Les modèles arborescents de documents XML : exemple 2 : Racine Corps En-tête SujetDeA Adresse Nom Michael Maher Nom Adresse Grigoris Antoniou Où reste ton brouillon ? Grigoris, où est le projet d'article que tu m'as promis la semaine dernière ? cs.unibremen.de

26 Chapter 2A Semantic Web Primer 26 Les modèles arborescents de documents XML La représentation arborescente d'un document XML a la forme d'un arbre étiqueté dans un certain ordre – il n'y a qu'une seule racine – il n'y a pas de cycle – chaque noeud non racine a exactement un seul parent – chaque noeud a un nom – l'ordre des éléments est important –... mais l'ordre des attributs n'est pas important

27 Chapter 2A Semantic Web Primer 27 Sommaire 1. Introduction 2. Description détaillée de XML 3. Structuration a) les DTD b) XML Schema 4. Espaces de noms 5. Accès, requête de documents XML: XPath 6. Transformations: XSLT

28 Chapter 2A Semantic Web Primer 28 Structuration des documents XML Définir tous les noms d'éléments et d'attributs susceptibles d'être utilisés Définir la structure – quelles valeurs un attribut peut prendre – quels éléments peuvent ou doivent apparaître avec d'autres éléments, etc. Lorsque ces informations de structuration existent, le document peut être validé

29 Chapter 2A Semantic Web Primer 29 Structuration des documents XML (2) Un document XML est valide – s'il est correctement formé – s'il respecte les informations de structuration qu'il utilise Il existe deux moyens de définir la structure des documents XML: – les DTD (plus ancien et restrictif) – XML Schema (propose de possibilités accrues)

30 Chapter 2A Semantic Web Primer 30 DTD: définition de type d'élément David Billington DTD pour les éléments ci-dessus (et tous les éléments lecteur ):

31 Chapter 2A Semantic Web Primer 31 Signification de DTD Les types d'éléments lecteur, nom, et telephone peuvent être utilisés dans le document Un élément lecteur contient un élément nom et un élément telephone, dans cet ordre de (séquence) L'élément nom et l'élément telephone peuvent avoir n'importe quel contenu Dans les DTD, #PCDATA est le seul type atomique (insécable) pour les éléments (?)

32 Chapter 2A Semantic Web Primer 32 DTD: disjonction dans les définitions de type d'élément On exprime que l'élément lecteur contient soit un élément nom soit un élément phone de la manière suivante: L'élément lecteur contient un élément nom et un élément telephone dans n'importe quel ordre.

33 Chapter 2A Semantic Web Primer 33 Exemple d'élément XML

34 Chapter 2A Semantic Web Primer 34 DTD correspondante

35 Chapter 2A Semantic Web Primer 35 Commentaires sur cette DTD Le type d'élément item est défini comme étant vide + (après item) est un opérateur de cardinalité: – ?: apparaît zéro ou une seule fois – *: apparaît zéro ou plusieurs fois – +: apparaît une ou plusieurs fois – Aucun opérateur de cardinalité ne signifie exactement une seule fois

36 Chapter 2A Semantic Web Primer 36 Commentaires sur ce DTD (2) En plus de définir les éléments, on définit les attributs Ceci se fait dans une liste d'attributs contenant: – le nom du type d'élément auquel la liste s'applique – une liste des triplets nom d'attribut, type d'attribut et type de valeur Nom d'attribut: nom pouvant être utilisé dans un document XML faisant appel à une DTD

37 Chapter 2A Semantic Web Primer 37 DTD: types d'attributs Semblables aux types de données prédéfinies mais avec un choix restreint Les principaux types sont – CDATA, chaîne (suite de caractères) – ID, nom unique dans l'ensemble du document XML – IDREF, référence à un autre élément avec un attribut ID portant la même valeur que l'attribut IDREF – IDREFS, série des IDREF – (v1|... |vn), énumération de toutes les valeurs possibles Restrictions: aucunes dates, plages de nombres, etc.

38 Chapter 2A Semantic Web Primer 38 DTD : types de valeur d'attribut #REQUIRED – l'attribut doit apparaître chaque fois que le type d'élément est présent dans le document XML #IMPLIED – la présence de l'attribut est optionnelle #FIXED "value" – tout élément doit avoir cet attribut "value" – ceci définit la valeur par défaut de l'attribut

39 Chapter 2A Semantic Web Primer 39 Référencement avec IDREF et IDREFS

40 Chapter 2A Semantic Web Primer 40 Document XML respectant la DTD Bob Marley Bridget Jones Mary Poppins Peter Marley

41 Chapter 2A Semantic Web Primer 41 La DTD pour l'élément

42 Chapter 2A Semantic Web Primer 42 La DTD pour l'élément (2)

43 Chapter 2A Semantic Web Primer 43 Parties intéressantes de DTD L'élément d'en-tête head contient (dans l'ordre): – l'élément from – au moins un élément to – zéro ou plusieurs éléments cc – un élément sujet Dans les éléments from, to et cc – l'attribut nom n'est pas nécessaire – l'attribut adresse est toujours indispensable

44 Chapter 2A Semantic Web Primer 44 Parties utilitaires de DTD (2) L'élément corps (body) contient – un élément texte – éventuellement suivi de plusieurs éléments attachment L'attribut encoding d'un élément attachment doit avoir la valeur mime ou binhex –mime est la valeur par défaut

45 Chapter 2A Semantic Web Primer 45 Remarques concernant les DTD Une DTD peut être interprétée comme un Extended Backus-Naur Form (EBNF) – – est équivalent à := head body Définitions possibles récursives dans les DTD –

46 Chapter 2A Semantic Web Primer 46 Sommaire 1. Introduction 2. Description détaillée de XML 3. Structuration a) les DTD b) XML Schema 4. Espaces de noms 5. Accès, requête de documents XML: XPath 6. Transformations: XSLT

47 Chapter 2A Semantic Web Primer 47 XML Schema Langage beaucoup plus riche pour définir la structure des documents XML La syntaxe Tts (?) est basée sur XML - il n'est pas nécessaire d'écrire des outils distincts Réutilisation et affinement des schémas - étendre ou supprimer des schémas existants Jeu de types de données sophistiqué par comparaison aux DTD (qui ne supportent que des strings (les chaînes)

48 Chapter 2A Semantic Web Primer 48 XML Schema (2) Un XML Schema est un élément à balise d'ouverture de type Structure des éléments schéma – Types d'éléments et d'attributs utilisant les types de données

49 Chapter 2A Semantic Web Primer 49 Types d'éléments Contraintes de cardinalité: minOccurs="x" (valeur par défaut 1) maxOccurs="x" (valeur par défaut 1) Généralisations de *,?,+ proposées par les DTD

50 Chapter 2A Semantic Web Primer 50 Types d'attributs < attribut nom="speaks" type="Language" use="default" value="en"/> Existence: use="x", où x peut être optionnel ou nécessaire Valeur par défaut: use="x" value="...", où x peut être par défaut ou fixe

51 Chapter 2A Semantic Web Primer 51 Types de données Il existe plusieurs types de données incorporées – types de données en chiffres: integer, Short etc. – types de chaînes: string, ID, IDREF, CDATA etc. – dates et types de données temporelles: time, Month etc. Il existe aussi des types de données définies par l'utilisateur – les types simples qui ne peuvent pas utiliser des éléments ou des attributs – types de données complexes qui peuvent les utiliser

52 Chapter 2A Semantic Web Primer 52 Types de données (2) Les types de données complexes se définissent au départ de données existantes par certains attributs (s'il y en a) et utilisent: – séquence, suite d'éléments de types de données existantes (l'ordre est important) – tout ensemble d'éléments qui doivent être présents (l'ordre n'est pas important) – choix, ensemble d'éléments dont l'un sera choisi

53 Chapter 2A Semantic Web Primer 53 Exemple de type de données

54 Chapter 2A Semantic Web Primer 54 Extension de type de données Des types de données existants peuvent être étendus à l'aide de nouveaux éléments ou attributs. Exemple:

55 Chapter 2A Semantic Web Primer 55 Type de données résultant

56 Chapter 2A Semantic Web Primer 56 Extension de type de données (2) Une relation hiérarchique existe entre le type d'orgine et le type étendu – Les occurrences du type étendu sont également celles du type d'origine – Elles peuvent contenir des informations complémentaires mais pas moins, ni d'information de type erroné

57 Chapter 2A Semantic Web Primer 57 Restriction de type de données Un type de données existant peut se voir restreint par l'adjonction de contraintes à certaines valeurs Restriction n'est pas l'inverse d'extension – une restriction ne s'établit pas par suppression d'éléments ou attributs La relation hiérarchique suivante contient encore: – les occurrences de type restreint sont également du type d'origine – elles satisfont au moins les contraintes du type d'origine

58 Chapter 2A Semantic Web Primer 58 Exemple de restriction de type de données

59 Chapter 2A Semantic Web Primer 59 Restriction des types de données simples

60 Chapter 2A Semantic Web Primer 60 Restriction des types de données: énumération

61 Chapter 2A Semantic Web Primer 61 XML Schema: exemple de l'

62 Chapter 2A Semantic Web Primer 62 XML Schema: exemple de l' (2)

63 Chapter 2A Semantic Web Primer 63 XML Schema: exemple de l' (3) Similaire pour bodyType

64 Chapter 2A Semantic Web Primer 64 Sommaire 1. Introduction 2. Description détaillée de XML 3. Structuration a) les DTD b) XML Schema 4. Espaces de noms (Denomination) 5. Accès, requête de documents XML: XPath 6. Transformations: XSLT

65 Chapter 2A Semantic Web Primer 65 Espaces de noms Un document XML peut utiliser plus d'une DTD ou schéma Comme chaque document de structuration est développé de manière indépendante, des conflits de noms peuvent surgir La solution consiste à utiliser un préfixe différent pour chaque DTD ou schéma – prefix:nom

66 Chapter 2A Semantic Web Primer 66 Exemple

67 Chapter 2A Semantic Web Primer 67 Déclaration d'espaces de nom Les espaces de noms sont déclarés à l'intérieur d'un élément et peuvent s'utiliser dans cet élément ou n'importe lequel de ses enfants (éléments et attributs) Une déclaration d'espaces de noms revêt la forme: – xmlns:prefix="location" – location est l'adresse de la DTD ou schéma Si aucun préfixe n'est spécifié: xmlns="location" location est utilisé par défaut

68 Chapter 2A Semantic Web Primer 68 Sommaire 1. Introduction 2. Description détaillée de XML 3. Structuration a) les DTD b) XML Schema 4. Espaces de noms 5. Accès, requête de documents XML: XPath 6. Transformations: XSLT

69 Chapter 2A Semantic Web Primer 69 Adressage et requête de documents XML Dans les bases de données relationnelles, certaines parties peuvent en être sélectionnées et récupérées par SQL – la même nécessité s'impose aux documents XML – langages de requête: XQuery, XQL, XML-QL Le concept central des langages de requête XML est une expression de chemin d'accès – définit comment atteindre un noeud ou un jeu de noeuds dans une représentation arborescente d'un document XML

70 Chapter 2A Semantic Web Primer 70 XPath XPath est au coeur des langages de requête XML Langage d'adressage des parties d'un document XML – travaille sur le modèle arborescent des données de XML – possède une syntaxe non XML

71 Chapter 2A Semantic Web Primer 71 Types des expressions de chemins d'accès Absolut (commençant à la racine de l'arbre) – la syntaxe commence par le symbole / – renvoie à la racine du document (située un niveau au-dessus de l'élément de base du document) Relatif à un noeud du contexte

72 Chapter 2A Semantic Web Primer 72 Exemple XML

73 Chapter 2A Semantic Web Primer 73 Représentation arborescente Nom Racine Librairie Livre Lieu Auteur Nom Livre Titre Bremen Henry Wise Inteligence Artificielle Web Services Modernes Théorie Informatique William Smart Inteligence Artificielle Cynthia Singleton Le Web sémantique Browser Technology Revisited

74 Chapter 2A Semantic Web Primer 74 Exemples d'expression de chemins d'accès en XPath Adresse tous les éléments auteur /library/auteur Adresse tous les éléments auteur enfants du noeud de l'élément library se trouvant juste sous la racine /t1/.../tn, où chaque ti+1 est un noeud enfant ti, un chemin d'accès au travers de la représentation arborescente

75 Chapter 2A Semantic Web Primer 75 Exemples d'expressions de chemins d'accès en XPath (2) Adresse tous les éléments auteur //auteur // indique ici qu'il faut considérer tous les éléments du document et vérifier s'ils sont du type auteur Cette expression de chemin d'accès adresse tous les éléments auteur où qu'ils soient dans le document

76 Chapter 2A Semantic Web Primer 76 Exemples d'expressions de chemins d'accès en XPath (3) Adresse les noeuds attributs d'emplacement à l'intérieur des noeuds éléments library Le sert à indiquer les noeuds attributs

77 Chapter 2A Semantic Web Primer 77 Exemples d'expressions de chemins d'accès en XPath (4) Adresse tous les noeuds attributs titre dans les éléments livre où qu'ils soient dans le document et qui ont la valeur Artificial Intelligence Intelligence"

78 Chapter 2A Semantic Web Primer 78 Exemples d'expressions de chemins d'accès en XPath (5) Adresse tous les livres ('livre') dans le titre "Artificial Intelligence" Intelligence"] Test dans la partie entre crochets: expression filtre – restreint le jeu des noeuds adressés Différence avec la requête 4 – la requête 5 adresse les éléments livre dont le titre répond à une certaine condition – la requête 4 rassemble les noeuds attributs titre des éléments livre

79 Chapter 2A Semantic Web Primer 79 Représentation arborescente de la requête 4 Nom Racine Librairie Livre Lieu Auteur Nom Livre Titre Bremen Henry Wise Inteligence Artificielle Web Services Modernes Théorie Informatique William Smart Inteligence Artificielle Cynthia Singleton Le Web sémantique Browser Technology Revisited

80 Chapter 2A Semantic Web Primer 80 Représentation arborescente de la requête 5 Nom Racine Librairie Livre Lieu Auteur Nom Livre Titre Bremen Henry Wise Inteligence Artificielle Web Services Modernes Théorie Informatique William Smart Inteligence Artificielle Cynthia Singleton Le Web sémantique Browser Technology Revisited

81 Chapter 2A Semantic Web Primer 81 Exemples d'expressions de chemins d'accès en XPath (6) Adresse le premier élément auteur dans le document XML //auteur[1] Adresse le dernier élément livre dans le premier noeud élément auteur dans le document //auteur[1]/livre[last()] Adresse tous les noeuds éléments livre sans l'attribut titre

82 Chapter 2A Semantic Web Primer 82 Forme générale des expressions de chemin d'accès Une expression de chemin d'accès consiste en une série de pas séparés par des barres de fraction Un pas comprend – Un spécificateur d'axe, – Un test de noeud et – en option, un prédicat

83 Chapter 2A Semantic Web Primer 83 Forme générale des expressions de chemin d'accès (2) Un spécificateur d'axe détermine la relation d'arborescence entre les noeuds à adresser et le noeud contexte – par ex. noeud parent, ancêtre, enfant (par défaut), sibling (noeud ayant le même parent immédiat), attribut – // représente un tel spécificateur d'axe: descendant ou autonome

84 Chapter 2A Semantic Web Primer 84 Forme générale des expressions de chemin d'accès (3) Un test de noeud spécifie quels noeuds adresser – les tests de noeuds les plus courants sont les noms d'élément – par ex. * adresse tous les noeuds éléments – comment() adresse tous les noeuds commentaires

85 Chapter 2A Semantic Web Primer 85 Forme générale des expressions de chemin d'accès (4) Prédicats (ou expressions filtres) sont en option et servent à affiner le jeu des noeuds adressés – Par ex. l'expression [1] sélectionne le premier noeud – [position()=last()] sélectionne le dernier noeud – [position() mod 2 =0] sélectionne les noeuds pairs XPath a en réalité une syntaxe complète plus complexe. – On ne représente ici qu'une syntaxe abrégée

86 Chapter 2A Semantic Web Primer 86 Sommaire 1. Introduction 2. Description détaillée de XML 3. Structuration a) les DTD b) XML Schema 4. Espaces de noms 5. Accès, requête de documents XML: XPath 6. Transformations: XSLT

87 Chapter 2A Semantic Web Primer 87 Affichage des documents XML Grigoris Antoniou University of Bremen Peut être affiché de différentes manières:Grigoris AntoniouUniversity of

88 Chapter 2A Semantic Web Primer 88 Feuilles de style Les feuilles de style peuvent être écrites en divers langages – par ex. CSS2 (Cascading Style Sheets level 2) feuilles de style en cascade niveau 2 – XSL (extensible stylesheet language) langage de feuille de style extensible XSL comprend – un langage de transformation (XSLT) – un langage de formatage – tous deux sont des applications de XML

89 Chapter 2A Semantic Web Primer 89 Transformations XSL (XSLT) XSLT définit les règles par lesquelles un document entré en XML est transformé en – un autre document XML – un document HTML – un texte en clair Le document de sortie peut utiliser la même DTD ou schéma ou un vocabulaire complètement différent XSLT peut être utilisé indépendamment du langage de formatage

90 Chapter 2A Semantic Web Primer 90 XSLT (2) Déplacer les données et métadonnées d'une représentation XML à une autre On choisit XSLT lorsque les applications utilisant des DTD ou schémas différents doivent communiquer XSLT peut servir au traitement par machine du contenu sans se préoccuper de l'affichage de l'information à lire Dans l'exemple suivant, on utilise XSLT uniquement pour afficher les documents XML

91 Chapter 2A Semantic Web Primer 91 Transformation de XSLT en HTML Un auteur

92 Chapter 2A Semantic Web Primer 92 Résultat sur feuille de style Un auteur Grigoris Antoniou University of Bremen

93 Chapter 2A Semantic Web Primer 93 Remarques sur XSLT Les documents XSLT sont des documents XML – XSLT se place au-dessus de XML Le document XSLT définit un canevas – ici, un document HTML avec certaines marques de réservation pour insérer le contenu xsl:value-of récupère la valeur d'un élément et la copie dans le document de cible – il met un certain contenu dans le canevas

94 Chapter 2A Semantic Web Primer 94 Le canevas Un auteur...

95 Chapter 2A Semantic Web Primer 95 Canevas auxiliaires On a un document XML avec des détails sur plusieurs auteurs Il est inutile de traiter chaque élément auteur séparément On définit plutôt un canevas spécial pour les éléments auteur qui sert de canevas principal

96 Chapter 2A Semantic Web Primer 96 Exemple de canevas auxiliaire Grigoris Antoniou University of Bremen David Billington Griffith University

97 Chapter 2A Semantic Web Primer 97 Exemple de canevas auxiliaire (2) auteurs

98 Chapter 2A Semantic Web Primer 98 Exemple de canevas auxiliaire (3) Affiliation:

99 Chapter 2A Semantic Web Primer 99 Cible pour plusieurs auteurs auteurs Grigoris Antoniou Affiliation: University of Bremen David Billington Affiliation: Griffith University

100 Chapter 2A Semantic Web Primer 100 Explication de l'exemple xsl:apply-templates permet de faire correspondre tous les enfants du noeud contexte à l'expression de chemin d'accès choisi – par ex. si le canevas actuel s'applique à /, l'élément xsl:apply-templates s'applique à l'élément racine – autrement dit, l'élément auteurs (/ est placé au-dessus de l'élément racine) – si le noeud contexte est l'élément auteurs, l'élément xsl:apply-templates select="auteur" permet d'appliquer le canevas de l'élément auteur à tous les enfants auteur de l'élément auteurs

101 Chapter 2A Semantic Web Primer 101 Explication de l'exemple (2) C'est une bonne méthode que de définir un canevas pour chaque type d'élément dans le document – même si aucun traitement particulier n'est appliqué à certains éléments, l'élément xsl:apply-templates doit être utilisé – par ex. auteurs On travaille ainsi en partant de la racine vers les feuilles de l'arbre, et tous les canevas s'appliquent

102 Chapter 2A Semantic Web Primer 102 Traitement des attributs XML Supposons que l'on veuille transformer en lui-même l'élément : Mauvaise solution: " nom=" "/>

103 Chapter 2A Semantic Web Primer 103 Traitement des attributs XML (2) Mal formé parce que les balises ne sont pas autorisées dans les valeurs des attributs On souhaite ajouter des valeurs d'attribut dans le canevas

104 Chapter 2A Semantic Web Primer 104 Grigorio Antonionou David Billington Auteur Nom Contact Nom Racine Auteurs Institut Contact Institut University of Bremen Griffith University Grigorio Antonionou David Billington Auteur Nom Contact Nom Racine Auteurs Institut Contact Institut University of Bremen Griffith University Transformation d'un document XML en un autre (?)

105 Chapter 2A Semantic Web Primer 105 Transformation d'un document XML en un autre (2)

106 Chapter 2A Semantic Web Primer 106 Transformation d'un document XML en un autre (3)

107 Chapter 2A Semantic Web Primer 107 Récapitulation XML est un méta-langage permettant à l'utilisateur de définir un balisage XML sépare le contenu et la structure du formatage XML est par lui-même le standard de représentation et d'échange des informations structurées sur le web XML est supporté par les langages de requête

108 Chapter 2A Semantic Web Primer Dans les chapitres suivants L'emboîtage des balises n'a pas de signification standard La sémantique des documents XML n'est pas accessibles à la machine, uniquement à l'homme La coopération et l'échange sont supportés pour autant qu'il y ait une compréhension sous-jacente partagée du vocabulaire XML convient bien à une coopération étroite où l'on utilise des vocabulaires liés à un domaine ou une communauté – il ne convient pas aussi bien à la communication globale.


Télécharger ppt "Chapter 2A Semantic Web Primer 1 Chapitre 2 Documents web structurés en XML Grigoris Antoniou Frank van Harmelen."

Présentations similaires


Annonces Google