La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ATELIER THEMATIQUE FROTSI NORMANDIE 18/1/2011 REGROUPEMENT DOFFICES DE TOURISME PÔLE / POOL / PAYS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ATELIER THEMATIQUE FROTSI NORMANDIE 18/1/2011 REGROUPEMENT DOFFICES DE TOURISME PÔLE / POOL / PAYS."— Transcription de la présentation:

1 ATELIER THEMATIQUE FROTSI NORMANDIE 18/1/2011 REGROUPEMENT DOFFICES DE TOURISME PÔLE / POOL / PAYS

2 Introduction du « Petit Robert » PÔLE : Chose qui est en opposition avec une autre (entre autre définitions) -> Cest peut être pour cela que les premières réunions en 1997 étaient un peu houleuses … (« je ne vais pas me laisser manger par les autres ! »)

3 (on se rapproche de la réalité …) POOL : Groupement de producteurs, dentreprises similaires qui sentendent momentanément pour contingenter la production, unifier les conditions dexploitation -> et nous sommes arrivés en 1998 à la signature dune convention de partenariat entre les 5 OT-SI du territoire (St Valery, Veules, Cany, Le Bourg Dun et Veulettes)

4 LOffice de Pôle du Caux Maritime était né Il portait le nom du Pays, point commun entre toutes les structures (volonté des 4 Présidents des « plus petites structures ») Cette « structure virtuelle » a évolué au fil de lhistoire avec lintégration de lOT de Doudeville en 2000, puis celles dYvetot et Allouville en 2005 quand le Pays cest agrandi.

5 Comment en est on arrivé là … En 1991, le SIVOM du Caux Maritime sest lancé dans le développement touristique via un Contrat de Pays Côtier. Ses missions : - Aménagement : mise en place de circuits de découverte et de randonnées, signalétique, aires de pique nique, … - Développement : aires camping-cars, pêche, label « Tourisme et handicap », …

6 - Promotion : Editions, salons, insertions, … - Soutien aux porteurs de projets (publics, privés et associatifs) - Animation du réseau des acteurs locaux (collectivités, prestataires, associations) et coordination des actions menées à léchelle du territoire En 1996, le territoire obtient le label « Pays dAccueil Touristique »

7 Une collaboration étroite entre PAT et OT Le PAT assure depuis 1992 la promotion du territoire : – le guide pratique et le calendrier des animations – Les éditions spécifiques (rando, pêche, …) – Les salons – Les insertions publicitaires Les OT-SI assuraient principalement laccueil et certains organisaient des animations.

8 Ce qui nous a «poussé» à lOT de pôle Des associations OT-SI fragiles financièrement, peu reconnues sur le plan local (recrutement de saisonniers non formés, ou demplois aidés) Une information mal adapté aux attentes des visiteurs (aucun renvoi (courrier/téléphone) en période de fermeture, une offre exhaustive non qualifiée, …) Un Pays qui veut bien « faire » (brochures) mais qui a besoin de structures pour « faire savoir » (accueil et diffusion)

9 Du coup Une implication très inégale des prestataires (certains cotisent à 5 OT et dautres à aucun) ; Beaucoup de clients potentiels perdus pour le territoire (pas de réponse au courrier ou au téléphone); Des frais postaux très importants dans les OT avec 5 à 6 prospectus à envoyer pour répondre aux demandes ; Des emplois fragilisés et un avenir incertain pour les associations (course aux subventions) ; Une implication croissante des bénévoles qui nont pas toujours que cela à faire (accueil, secrétariat, ….) UNE URGENCE A SORGANISER POUR SURVIVRE

10 Alors : lever le nez du guidon et faire un point …. les problèmes rencontrés (généralement communs aux ot-si) : moyens, reconnaissance, mesure de lactivité pour sadapter, …. Besoin dun cadre pour rédiger une feuille de route qui apporte satisfaction à tout le monde (pas de perte didentité des structures) => Il y a du travail pour tout le monde (OT/PAT ; petites et grosses structures)

11 Des règles communes Harmonisation des cotisations (même service, même cotisation, les gros payent plus que les petits, ….) et répartition des territoires daction entre lOT communal sur territoire dun bassin de vie (certains OT sont passés de 0 F de cotisations à Fn ce qui fait du bien aux finances Si je suis fermé, le voisin répond à ma place (transfert dappel, adresse unique de demande de docs, ….) => faire confiance et satisfaire le client Des actions partagées (centrale de disponibilités, éductours des hôtesses et des prestataires …)

12 Des services pour tous Le PAT ne met dans ses brochures que les adhérents des OT qui bénéficient de la promotion et des actions des OT. Un site internet commun (réalisé par un Administrateur bénévole de lOT de St Valery) Un OT ouvert 7 jours sur 7 pour accueillir physiquement ou téléphoniquement le public.

13 Le soutien des Collectivités Subvention du Département pour créer un poste danimateur (chef dorchestre des actions des OT) de 1998 à 2001 Subvention du Pays de 2005 à nos jours pour financer à 100% le mi-temps de coordinateur, 60% des frais de téléphone et daffranchissement et les fournitures) => Conventions de partenariat entre les OT (OT de Pôle) + convention entre le PAT et l OT de Pôle.

14 Du virtuel au concret De 1998 à 2008, on a « ronronné » sur les bases de cette convention de partenariat. Néanmoins, les OT étaient individuellement confrontés à des problèmes de maintient des emplois aidés à lissue des subventions. => Le PAT a proposé de « passer à la vitesse supérieure » en passant dune convention de partenariat à une structure officielle qui renforce lorganisation pour mieux répondre aux besoins et garantir le maintien des emplois.

15 : les grandes manoeuvres Audit du fonctionnement des OT (fréquentation, moyens techniques, actions, …) Recensement des problèmes (personnel, locaux, …) => Proposition dun plan daction permettant de renforcer lorganisation touristique du territoire

16 Un programme dactions Un SLOT (Schéma Local dOrganisation Touristique) pour faire le point et avoir une feuille de route pour les années à venir Un OT de Pays sous forme dEPIC pour organiser laccueil sur le territoire Une taxe de séjour à léchelle du Pays pour contribuer au financement de laccueil Un PLF (Programme Local de Formation) pour sadapter à lévolution de lenvironnement touristique.

17 Les limites de lexercice … Les Collectivités soutiennent ce projet de regroupement dOffices de Tourisme mais la forme « EPIC » pose des problèmes : – 9 des 109 communes perçoivent déjà la taxe de séjour et ne veulent pas la transférer à leur Com Com (à qui elles ont pourtant déjà transféré la compétence Accueil-Information) – Lourdeur administrative de lEPIC (dont le nombre de réunions )

18 Adapter les structures au cadre réglementaire La Com Com de la Région dYvetot na pas la compétence tourisme : les OT-SI dYvetot et Allouville ne pourront pas faire partie du regroupement. Ils continueront le travail en équipe sur la base de la convention de lOT de Pôle (transfert dappel, brochures du PAT, ….). La loi Novelli ouvre en février 2009 la possibilité de créer un OT Intercommunautaire sous une autre forme que lEPIC

19


Télécharger ppt "ATELIER THEMATIQUE FROTSI NORMANDIE 18/1/2011 REGROUPEMENT DOFFICES DE TOURISME PÔLE / POOL / PAYS."

Présentations similaires


Annonces Google