La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Cours 5 SES : Education à la santé: Gestes de premier secours. Patrick Plaisance.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Cours 5 SES : Education à la santé: Gestes de premier secours. Patrick Plaisance."— Transcription de la présentation:

1 Cours 5 SES : Education à la santé: Gestes de premier secours. Patrick Plaisance

2 Plan 1.Education de la population au gestes de premiers secours : aperçu international. 2.Education de la population aux gestes de premiers secours : où en est-on en France ? 3.Attestation de Formation aux Gestes et Soins dUrgence : A.Données générales B.Formation des étudiants en médecine 4.Les gestes importants à connaître: A.Contrôler une hémorragie B.Fausse route – Manœuvre de Heimlich C.Inconscience – Mise en position latérale de sécurité D.Larrêt cardiaque et la chaîne de survie. 27/10/20082Propriété de Hermann Lumbu

3 1.Education de la population aux gestes de premiers secours : aperçu international

4 Population entraînée aux premiers gestes durgence Europe : 40 à 45% Europe : 40 à 45% éduquée aux gestes durgence Allemagne et Norvège Plus haut que la France : Allemagne et Norvège 27/10/20084Propriété de Hermann Lumbu

5 % déducation obligatoire aux gestes durgence dans les pays européens Permis de conduire (55%): Permis de conduire (55%): on ne peut lavoir sans passer les gestes durgence simple (aider une personne victime daccidents de la route) – Nexiste pas en France Population active et entreprises (70%), Population active et entreprises (70%), obligatoire dentrer, les infirmiers doivent avoir cette attestation? Enseignants (25%) Enseignants (25%) Crèches (40%) Crèches (40%) sens large (17%) Etudiants au sens large (17%) (en retard). 27/10/20085Propriété de Hermann Lumbu

6 Réanimation cardio-pulmonaire de base France : une heure France : cours dune heure – avant 2003 – citoyens par an avant 2003 – 1 million après 2004 – 1 million par an après 2004 (éducation des jeunes durant leur journée de préparation militaire) USA : USA : – 20 millions de citoyens éduqués par an 27/10/20086Propriété de Hermann Lumbu

7 2.Education de la population aux gestes de premiers secours : où en est-on en France ?

8 Augmenter le nombre de personnes formées différents stades Cours à différents stades de la vie : – Ecoles, travail, permis – Ecoles, travail, permis de conduire… patients cardiaques (70% – Familles de patients cardiaques (70% des arrêts cardiaques à domicile), femmes enceintes, personnes learning : dun learning : formation à partir dun ordinateur, avec des éléments de formation. 27/10/20088Propriété de Hermann Lumbu

9 Importance dune formation courte et largement diffusée formation de masse : gymnase et stades. Beaucoup de travail sur formation de masse : gymnase et stades. séances spécifiques et ciblées Formation dans des séances spécifiques et ciblées de la population : instituts de cardiologie portes ouvertes : Journées portes ouvertes : des gens se forment. 27/10/20089Propriété de Hermann Lumbu

10 Exemple des écoles 1 er janvier 2000 : Circulaire du 1 er janvier 2000 : composer le 15 si souci en milieu scolaire – Obligation pour tout enseignant de composer le 15 si souci en milieu scolaire (école, gymnase, sortie scolaire) 11 janvier 2006 : Décret du 11 janvier 2006 : premiers secours pour tous les établissements scolaires – Formation aux premiers secours pour tous les établissements scolaires dispensée aux élèves – Formation dispensée aux élèves par les enseignants 27/10/200810Propriété de Hermann Lumbu

11 Evaluation de la formation Comparaison avant-4 mois après 43 enfants < 10 ans AppelB à BMCEUtilisati on de DAE Tps de pose de DAE Avant40%23%28%53%215 Après98%58%95% 55 27/10/200811Propriété de Hermann Lumbu

12 Eduquer le public information (n°112, Campagnes dinformation (n°112, conseils au téléphone) défibrillateurs: Utilisation des défibrillateurs: – Autoriserpersonnel non médical – Autoriser du personnel non médical à les utiliser lieux publics – Les implanter dans les lieux publics – Informer sur la façon – Informer sur la façon de les utiliser 27/10/200812Propriété de Hermann Lumbu

13 3.Attestation de Formation aux Gestes et Soins dUrgence :

14 A. Données générales 27/10/200814Propriété de Hermann Lumbu

15 AFGSU Ministère de la santé : – Arrêté du 3 mars 2006 relatif à lattestation de formation aux gestes et soins durgence – Circulaire n°DGS/SD2/2006/2007 du 10 mai 2006 relative à lattestation de formation aux gestes et soins durgence (AFGSU) – Arrêté du 20 avril 2007 relatif à la formation aux gestes et soins durgence au cours des études médicales, ontologiques et pharmaceutiques. – Arrêté du 21 avril 2007 modifiant les arrêtés relatifs aux conditions de délivrance du diplôme dEtat de certaines professions de santé. 27/10/200815Propriété de Hermann Lumbu

16 AFGSU But AGFSU : – Acquisition des connaissances nécessaires à : La prise en charge, seul ou en équipe, dune personne en situation durgence mettant en jeu le pronostic vital ou fonctionnel Lapplication des mesures et lutilisation des moyens de protection individuels et collectifs face à un risque à conséquences sanitaires Formation dispensée par: – Structures de formation des professionnels de santé Sous la responsabilité du CESU (Centre dEnseignement et de Soins durgence). En lien avec le CESU et le SAMU zonal pour la formation spécialisée aux risques NRBC Attestation délivrée après validation sommative de chacun des modules (évaluation pratique de lacquisition des gestes et des comportements du stagiaire) 27/10/200816Propriété de Hermann Lumbu

17 AFGSU AFGSU niveau 1 : – Tout personnel, administratif ou non, voué à travaille (ou exerçant) au sein dun établissement de santé ou dune structure socio-médicale AFGSU niveau 2 : – Professionnels de santé (4 ème partie code de la santé publique). AFSGSURNRBC (!!) : – Attestation de formation spécialisée aux gestes et soins durgence face aux risques NRBC (Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique). – Professionnels de santé, reconnus aptes médicalement, volontaires ou sollicités par les établissements de santé. 27/10/200817Propriété de Hermann Lumbu

18 AFGSU AFGSU 1 et 2 AFGSU 1 et 2 4 ans – Validité : 4 ans – Renouvellement :réactualisation des connaissances – Renouvellement : séances de réactualisation des connaissances organisées par une des structures de formation autorisées des professionnels de santé. AFGSU face aux risques NRBC : AFGSU face aux risques NRBC : 2ans – Validité : 2ans – Renouvellement : idem, sauf contre-indications médicales. 27/10/200818Propriété de Hermann Lumbu

19 AFGSU niveau 1 12 heures 12 heures But : identification dune urgence à caractère médical But : identification dune urgence à caractère médical et à sa prise en charge seul ou en équipe en attendant larrivée de léquipe médicale. Pas de condition Pas de condition pour accès à la formation 10 à 12 personnes Groupes de 10 à 12 personnes 27/10/200819Propriété de Hermann Lumbu

20 AFGSU niveau 1 : 3 modules Prise en charge urgences vitales (6h) : – Identification danger, protection – Alerte (SAMU 15 ou numéro interne dédié), bilan – Personne inconsciente en ventilation spontanée – Obstruction aiguë, liberté et protection des voies aériennes – Hémorragie externe – Arrêt cardiaque, défibrillation automatisée externe. Prise en charge urgences potentielles (3h) : – Malaise, traumatisme osseux ou cutané – Participation au relevage/brancardage – Brûlures, hygiène – Demande de conseil au SAMU (15) ou numéro interne dédié Risques collectifs (3h) : – Danger dans environnement, consignes de protection adaptée (avec alerte des populations ou situations dexception dans lhôpital) – Rôle en cas de plan blanc 27/10/200820Propriété de Hermann Lumbu

21 B. Formation des étudiants en médecine 27/10/200821Propriété de Hermann Lumbu

22 AFGSU niveau 2 Article 10 de larrêté du 3 mars 2006 pour les professionnels de santé, adaptation des contenus et des durées des modules de lAFGSU niveau 2 aux connaissances déjà acquises (formation initiale) Arrêté du 21 avril 2007 modifiant les arrêtés relatifs aux conditions de délivrance du diplôme dEtat de certaines professions de santé 27/10/200822Propriété de Hermann Lumbu

23 AFGSU niveau 2 : étudiants concernés Etudiants : – Masseur – Kinésithérapeute, Psychomotricien, Ergothérapeute délectroradiologie médicale – Manipulateur délectroradiologie médicale – Pédicure – Podologue analyses biomédicales – Technicien en analyses biomédicales – IDE, IADE, IBODE, Puéricultrice – Aide soignant, Auxiliaire – Aide soignant, Auxiliaire de puériculture – Médecine, Chirurgie dentaire, Pharmacie (AFGSU niveau 2 avant la fin du deuxième cycle) Ambulancier – Auxiliaire ambulancier, Ambulancier pharmacie hospitalière – Préparateur en pharmacie hospitalière 27/10/200823Propriété de Hermann Lumbu

24 AFGSU niveau 2 21 heures (12 heures AFGSU niveau heures) But : Identification dune urgence à caractère médical et à sa prise en charge en équipe, en utilisant des techniques non invasives en attendant larrivée de léquipe médicale. Conditions daccès : – Soit suivre une formation de formation de santé ou dune formation de profession avec obligation réglementaire dAFGSU niveau 2 en fin de cursus – Soit exercer ces professions et être titulaire de lAFGSU niveau 1 en cours de validité 27/10/200824Propriété de Hermann Lumbu

25 AFGSU niveau 2 : 3 modules En complément de lAFGSU niveau 1 Prise en charge urgences vitales (3h) : – Arrêt cardiaque (DAE, matériel durgence) – Obstruction des voies aériennes – Hémorragie Prise en charge urgences potentielles (3h) : – Matériel dimmobilisation pour traumatisme – Retrait casque intégral ; Relevage/Brancardage – Accouchement inopiné Risques collectifs (3h) : – Plans sanitaires, plans de secours, plan blanc – Rôle en cas dactivation des annexes NRBC … 27/10/200825Propriété de Hermann Lumbu

26 AF spécialisée GSU face à un risque NRBC Durée 9 heures Acquisition de connaissances nécessaires à la participation adaptée à la gestion de crise en situation de risques sanitaires NRBC Module denseignement théorique et pratique relatif au risque collectif permettant : – Dappliquer les procédures individuelles et collectives de protections aux risques NRBC – De participer à la chaîne de décontamination 27/10/200826Propriété de Hermann Lumbu

27 Risque NRBC Madrid : 11/03/2004 : 191 morts Tokyo 20/03/95 : 12 morts Certains blessés directement à lhôpital 27/10/200827Propriété de Hermann Lumbu

28 Risque NRBC Usine AZF, Toulouse 21/09/ morts, 3500 blessés dont 50 graves logements détruits Il faut apprendre à se servir de ces uniformes. 27/10/200828Propriété de Hermann Lumbu

29 4.Les gestes importants à connaître :

30 A. Contrôler une hémorragie 27/10/200830Propriété de Hermann Lumbu

31 Hémorragie Conduite à tenir Définition : abondant +++ plaieorifice naturel Définition : saignement abondant +++ qui peut provenir dune plaie ou dun orifice naturel (hématémèse, rectorragie, méléna, hémoptysie) Objectif : arrêt du saignement Objectif : arrêt du saignement par une compression directe 27/10/200831Propriété de Hermann Lumbu

32 Hémorragie Conduite à tenir Se protéger les mains prévenir les transmissions Se protéger les mains (tissus, plastique, gants) pour prévenir les transmissions de pathologies infectieuses (hépatites, VIH) Comprimer directement la plaie Comprimer directement la plaie ou la zone de saignement, si possible Surélever le membre diminuer Surélever le membre pour diminuer le saignement Allonger la victime limiter les conséquences Allonger la victime pour limiter les conséquences de la perte de sang. 27/10/200832Propriété de Hermann Lumbu

33 Hémorragie conduite à tenir Alerter ou faire alerter Alerter ou faire alerter le SAMU – Centre 15 précoce et précis : Message dalerte précoce et précis : – N° de téléphone – N° de téléphone où lon appelle – Localisation – Localisation de lévénement – Nature – Nature du problème – Risques éventuels : – Risques éventuels : incendie, explosion, difficultés daccès. – Nombredescription de leur état – Nombre de personnes concernées et description de leur état – Premières mesures – Premières mesures et gestes effectués 27/10/200833Propriété de Hermann Lumbu

34 Hémorragie conduite à tenir pansement compressif (tampon relais) Faire un pansement compressif à large lien (tampon relais) dernier recours – Garrot en dernier recours (noter lheure de mise en place+++) Surveiller : Surveiller : arrêt – Vérifier larrêt du saignement pas donner à boire – Ne pas donner à boire pas retirer un éventuel corps étranger – Ne pas retirer un éventuel corps étranger 27/10/200834Propriété de Hermann Lumbu

35 B. Fausse route – manœuvre de Heimlich Objectifs : Objectifs : lobstruction totale ou partielle Identifier lobstruction totale ou partielle des voies aériennes gestes adaptés Réaliser, si besoin, les gestes adaptés de désobstruction 27/10/200835Propriété de Hermann Lumbu

36 Fausse route diagnostic dune obstruction totale sétouffe brutalement et porte les mains à sa gorge Le plus souvent la victime sétouffe brutalement et porte les mains à sa gorge totale : Si lobstruction est totale : plus parler – Ne peut plus parler pas crier, ni tousser – Ne peut pas crier, ni tousser pas respirer – Ne peut pas respirer émettre aucun son – Ne peut émettre aucun son le plus souvent ouverte – A la bouche le plus souvent ouverte (effet bouchon de champagne) perd connaissance – Est agité puis perd connaissance 27/10/200836Propriété de Hermann Lumbu

37 Fausse route conduite à tenir devant une obstruction totale Protéger Protéger la victime Donner 5 claques vigoureuses Donner 5 claques vigoureuses dans le dos entre les omoplates inefficace, 5 compressions abdominales : Si inefficace, manœuvre de HEIMLICH réaliser 5 compressions abdominales : – Poing au creux épigastrique – Recouvrir le poing fermé avec lautre main – Enfoncer le tout en arrière et vers le haut Alterner Alterner jusquà efficacité Arrêter les manœuvres Arrêter les manœuvres dès obtention de la désobstruction Alerter Alerter les secours Même conduite assis Même conduite à tenir si le patient est assis 27/10/200837Propriété de Hermann Lumbu

38 Fausse route conduite à tenir devant une obstruction totale chez le nourrisson avant bras, Au niveau de lavant bras, on met tout son corps antérieur Avec les deux doigts (index + majeur) tenir son visage. 5 claques dans le dos Et on lui donne 5 claques dans le dos 5 compressions du thoraxlindex et le majeur Sinon on lui retourne sur le ventre et on fait 5 compressions du thorax avec lindex et le majeur alterne Après on alterne sinon 27/10/200838Propriété de Hermann Lumbu

39 Fausse route Conduite à tenir devant une obstruction totale chez la femme enceinte / obèse inefficacité Si inefficacité des claques dans le dos : 5 compressions thoraciques Femme enceinte/obèse : 5 compressions thoraciques 27/10/200839Propriété de Hermann Lumbu

40 Fausse route Obstruction partielle Diagnostic : – Parle ou répond – Parle ou répond aux questions – Tousse – Respire bruyamment Conduite à tenir – Ne pas faire – Ne pas faire ces manœuvres – Alerter avis médical – Alerter les secours pour avis médical afin déliminer: complication interne Une complication interne (léser lestomac, le foie ou lintestin) corps étranger encore présent Un corps étranger encore présent 27/10/200840Propriété de Hermann Lumbu

41 Ex : Manœuvre de Heimlich Cf poly. 27/10/200841Propriété de Hermann Lumbu

42 C. Inconscience – mise en position latérale de sécurité 27/10/200842Propriété de Hermann Lumbu

43 Inconscience Objectif : – Maintenir libres les voies aériennes – Maintenir libres les voies aériennes en attendant les secours – Eviter une aggravation 27/10/200843Propriété de Hermann Lumbu

44 Inconscience Diagnostic: – Ne répond pas – Ne répond pas aux stimulations réagit pas – Ne réagit pas – Respire 27/10/200844Propriété de Hermann Lumbu

45 Inconscience Conduite à tenir Évaluer létat de conscience Évaluer létat de conscience Demander de laide Demander de laide Protéger Protéger la victime Libérer les voies aériennes : Libérer les voies aériennes : – Dégraferdesserrer – Dégrafer la cravate, le col, desserrer la ceinture – Basculer prudemment – Basculer prudemment la tête en arrière Vérifier la respiration pendant 10 secondes : Vérifier la respiration pendant 10 secondes : « voir, écouter, sentir » Alerter le SAMU Alerter le SAMU centre 15 position latérale de sécurité Mettre en position latérale de sécurité (PLS) Surveiller les constantes vitales Surveiller les constantes vitales (respiration) 27/10/200845Propriété de Hermann Lumbu

46 Inconscience Mise en position latérale de sécurité(PLS) mettre à genou Se mettre à genou à coté de la victime Plier le bras, 90° Plier le bras, le plus proche à 90° 27/10/200846Propriété de Hermann Lumbu

47 Inconscience Mise en position latérale de sécurité(PLS) saisir le bras opposé de la victime contre son oreille, côté sauveteur Dune main, saisir le bras opposé de la victime et placer le dos de la main contre son oreille, côté sauveteur Maintenir pressée contre son oreille, paume contre paume Maintenir la main de la victime pressée contre son oreille, paume contre paume 27/10/200847Propriété de Hermann Lumbu

48 Inconscience Mise en position latérale de sécurité(PLS) attraper la jambe opposée creux poplité gardant le pied au sol Avec lautre main, attraper la jambe opposée au niveau du creux poplité tout en gardant le pied au sol 27/10/200848Propriété de Hermann Lumbu

49 Inconscience Mise en position latérale de sécurité(PLS) Tirerfaire pivoter vers le sauveteur touche le sol Tirer la jambe afin de faire pivoter la victime vers le sauveteur jusquà ce que le genou touche le sol 27/10/200849Propriété de Hermann Lumbu

50 Inconscience Mise en position latérale de sécurité(PLS) avec la main qui tenait le genou achever la rotation Saisir le coude de la victime avec la main qui tenait le genou pour achever la rotation 27/10/200850Propriété de Hermann Lumbu

51 Inconscience Mise en position latérale de sécurité(PLS) Limiter les mouvements Limiter les mouvements de la colonne cervicale femme enceinte : Cas de la femme enceinte : côté gauche diminution du retour veineux – Mettre sur le côté gauche pour éviter la diminution du retour veineux au cœur. 27/10/200851Propriété de Hermann Lumbu

52 D. LArrêt cardiaque et la chaîne de survie Très mauvais en France, 3% de survie. On est bon sur le plan international. 27/10/200852Propriété de Hermann Lumbu

53 Arrêt cardiaque Conduite à tenir Protéger Protéger sur-accident – Éviter le sur-accident aucun risque ne menace – Sassurer quaucun risque ne menace le sauveteur et les témoins – Écarter la victime – Écarter la victime dun éventuel danger (prendre par les pieds si possible). 1 min de perdu : -10% Rq : 1 min de perdu : -10% de chances de survie 27/10/200853Propriété de Hermann Lumbu

54 Arrêt Cardiaque Conduite à tenir Reconnaître Reconnaître larrêt cardiaque inconsciente: – Victime inconsciente: respire pas Ne respire pas réagit pas Ne réagit pas Pas besoin Pas besoin de prendre le pouls. 70%on ne sait répondre Dans 70% de cas, on ne sait répondre à la question : la victime a-t-elle un pouls? 27/10/200854Propriété de Hermann Lumbu

55 Arrêt cardiaque Conduite à tenir Libérer les voies aériennes: Libérer les voies aériennes: – Desserrer dégrafer – Desserrer ou dégrafer col, cravate, ceinture – Basculeren arrière soulevant le menton – Basculer prudemment la tête de la victime en arrière en soulevant le menton ne respire pas : La victime ne respire pas : – Voir, écouter, sentir – Rechercher les signes – Rechercher les signes pendant 10 secondes arrêt cardiaque arrêt cardiaque 27/10/200855Propriété de Hermann Lumbu

56 Arrêt cardiaque Conduite à tenir : Chaîne de survie Faire alerter ou alerter deux premières minutes Faire alerter ou alerter les secours dans les deux premières minutes Préciserdun arrêt cardiaque massage cardiaque externe (MCE) Préciser quil sagit dun arrêt cardiaque et quun massage cardiaque externe (MCE) est en cours défibrillateur automatisé externe (DAE) Apporter un défibrillateur automatisé externe (DAE) initié dans les 3 minutes. Le MCE doit être initié dans les 3 minutes. 27/10/200856Propriété de Hermann Lumbu

57 Arrêt cardiaque Conduite à tenir : Chaîne de survie Massage cardiaque externe : Massage cardiaque externe : allongée sur un plan dur – Victime allongée sur un plan dur – Se placer à genoux – Se placer à genoux auprès delle – Poitrine dénudée – Poitrine dénudée si possible talon de la main au centre de la poitrine lautre main au dessus – Placer le talon de la main au centre de la poitrine et lautre main au dessus de la première 100 fois/min – Fréquence des compressions : 100 fois/min de 4 à 5 cm bien vertical – Enfoncer le sternum de 4 à 5 cm en restant bien vertical haute voix à chaque compression ET décompression – Compter à haute voix à chaque compression ET décompression « 1-et-2-et-3… » 27/10/200857Propriété de Hermann Lumbu

58 Arrêt cardiaque Conduite à tenir : chaîne de survie Défibrillation dans les 5 premières minutes Défibrillation dans les 5 premières minutes défibrillateur automatisé externe : Le défibrillateur automatisé externe : activité électrique – Analyse lactivité électrique du cœur – Détecte, charge et délivre fibrillation – Détecte, charge et délivre ou propose de délivrer un choc électrique en cas de fibrillation ventriculaire activité cardiaque spontanée – Restaure une activité cardiaque spontanée deux types de DAE: Il existe deux types de DAE: DSA (semi automatique) : déclenchement manuel – Le DSA (semi automatique) : délivre le choc par un déclenchement manuel DEA(entièrement automatique) : sans intervention humaine. – Le DEA(entièrement automatique) : délivre le choc sans intervention humaine. dans 98% des cas. Il a raison dans 98% des cas. 27/10/200858Propriété de Hermann Lumbu

59 Arrêt cardiaque Conduite à tenir : chaine de survie ne reprend pas le pouls On ne reprend pas le pouls après le choc électrique Continuer la RCParrivée reprise de signes Continuer la RCP jusquà larrivée des secours ou reprise de signes de vie. changer de sauveteur toutes les 2 minutes Si possible, changer de sauveteur toutes les 2 minutes (quand le défibrillateur analyse le rythme cardiaque). 27/10/200859Propriété de Hermann Lumbu


Télécharger ppt "Cours 5 SES : Education à la santé: Gestes de premier secours. Patrick Plaisance."

Présentations similaires


Annonces Google