La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le régime daide sociale au Nouveau-Brunswick: Mieux comprendre pour mieux agir Linda McCaustlin et Ysabel Provencher, Ph.D.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le régime daide sociale au Nouveau-Brunswick: Mieux comprendre pour mieux agir Linda McCaustlin et Ysabel Provencher, Ph.D."— Transcription de la présentation:

1 Le régime daide sociale au Nouveau-Brunswick: Mieux comprendre pour mieux agir Linda McCaustlin et Ysabel Provencher, Ph.D.

2 Contexte de létude Recherche-action financée par lAgence de santé publique du CanadaRecherche-action financée par lAgence de santé publique du Canada Objectif de la recherche: Mieux comprendre comment le système de laide sociale fonctionne et son impact sur les personnes assistées sociales.Objectif de la recherche: Mieux comprendre comment le système de laide sociale fonctionne et son impact sur les personnes assistées sociales. Objectif daction: Améliorer le fonctionnement du système daide sociale.Objectif daction: Améliorer le fonctionnement du système daide sociale.

3 Le comité denquête Composition du comité: 7 personnesComposition du comité: 7 personnes 4 membres du Front commun, 1 chercheure responsable et 2 membres alliées. Rôle du comité:Rôle du comité: Responsable du déroulement de la recherche (cueillette et analyse des informations). Responsable de lévaluation de la recherche- action.

4 Procédure utilisée 4 rencontres de discussion avec personnes vivant sur laide sociale (Saint John, Moncton, Tracadie et Fredericton). 48 personnes assistées sociales rencontrées. Majorité anglophones.4 rencontres de discussion avec personnes vivant sur laide sociale (Saint John, Moncton, Tracadie et Fredericton). 48 personnes assistées sociales rencontrées. Majorité anglophones. 7 entretiens auprès de gestionnaires de cas de différentes régions oeuvrant ou ayant œuvré au sein du système daide sociale depuis les 10 dernières années.7 entretiens auprès de gestionnaires de cas de différentes régions oeuvrant ou ayant œuvré au sein du système daide sociale depuis les 10 dernières années.

5 Procédure (suite) Discussions enregistrées et recopiées sur papier.Discussions enregistrées et recopiées sur papier. Analyse des textes par chaque membre du comité denquête.Analyse des textes par chaque membre du comité denquête. Formation de catégories danalyse (principales idées exprimées par les participants au sujet du fonctionnement de laide sociale).Formation de catégories danalyse (principales idées exprimées par les participants au sujet du fonctionnement de laide sociale).

6 Principaux thèmes Relation gestionnaires de cas/usagers Relation gestionnaires de cas/usagers Politiques et règlements Politiques et règlements Lopinion des usagers sur le système AS Efficacité du système?

7 Relation gestionnaire de cas/usager La théorieLa théorie Gestionnaire de cas = personne centrale dans la politique. Gestionnaire de cas = personne centrale dans la politique. Évalue besoins de la personne/obstacles/moyens disponibles pour faciliter lautosuffisance du « client ». Outil principal= Plan de gestion de cas. Établit besoins, obstacles, moyens, échéancier, etc.

8 Relation gestionnaire de cas/usager La réalité La réalité Les gestionnaires de cas = seulement pour certaines catégories spécifiques (familles monoparentales, certaines personnes moins de 55 ans). Chaque gestionnaire de cas = caseload de « clients » Les autres gestionnaires de cas = agents financiers Caque gestionnaire de cas = caseload de « clients ». Contacts uniquement par téléphone. Visites annuelles faites parfois par étudiants (emplois dété).

9 La parole des personnes AS Difficiles à rejoindre (surtout agents financiers) Difficiles à rejoindre (surtout agents financiers) Changements fréquents de gestionnaires. Changements fréquents de gestionnaires. Interprétation différente des politiques par les différents gestionnaires. Conséquences: une personne assistée sociales est changée de gestionnaire et perd un bénéfice sans droit dappel (ex: subvention transport) Interprétation différente des politiques par les différents gestionnaires. Conséquences: une personne assistée sociales est changée de gestionnaire et perd un bénéfice sans droit dappel (ex: subvention transport)

10 La parole des gestionnaires de cas Charge de cas trop importante pour atteindre les objectifs daccompagnement. Charge de cas trop importante pour atteindre les objectifs daccompagnement. Impossibilité dintroduire des initiatives locales (projets de formation...) Impossibilité dintroduire des initiatives locales (projets de formation...) Rôle de conseiller, personne-ressource= impossible car le rôle de vérificateur financier prend toute la place Rôle de conseiller, personne-ressource= impossible car le rôle de vérificateur financier prend toute la place

11 Politiques et règlements: lenjeu de linformation Confusion et manque de connaissance des règlements Confusion et manque de connaissance des règlements Information difficilement accessible (Manuel des politiques sur le web seulement) Information difficilement accessible (Manuel des politiques sur le web seulement) Changements fréquents dans les politiques et règlements du Manuel des politiques, depuis 18 derniers mois (avril 2005, octobre 2005, juin 2006). Changements fréquents dans les politiques et règlements du Manuel des politiques, depuis 18 derniers mois (avril 2005, octobre 2005, juin 2006). Le Manuel des politiques sinspire de la Loi sur la sécurité du revenu familial mais les changements sont décidés par les fonctionnaires du Ministère Le Manuel des politiques sinspire de la Loi sur la sécurité du revenu familial mais les changements sont décidés par les fonctionnaires du Ministère

12 Politiques et règlements: lenjeu de linformation Non application de certaines politiques ou règlements ou politiques officieuses dans certains bureaux régionaux (ex: délivrance des cartes médicales) («quotas dans chaque région). Non application de certaines politiques ou règlements ou politiques officieuses dans certains bureaux régionaux (ex: délivrance des cartes médicales) («quotas dans chaque région). Politique de rétention de linformation. Un gestionnaire de cas nest pas autorisé à INFORMER le client sur des privilèges, droits, avantages auquel il peut avoir droit. Seulement autorisé à répondre aux questions du client. Politique de rétention de linformation. Un gestionnaire de cas nest pas autorisé à INFORMER le client sur des privilèges, droits, avantages auquel il peut avoir droit. Seulement autorisé à répondre aux questions du client.

13 Lopinion des usagers sur le système Sentiment dêtre constamment sous surveillance Sentiment dêtre constamment sous surveillance Sentiment que le système naide pas à intégrer le marché du travail/sortir de la misère Sentiment que le système naide pas à intégrer le marché du travail/sortir de la misère Sentiment dêtre traités injustement Sentiment dêtre traités injustement -interprétation différente des politiques selon les personnes/régions -non-reconnaissance du statut de personne handicapée malgré limites documentées médicalement

14 Un système efficace? But du système daide sociale au NB : daider le client à atteindre lautosuffisance. Contradiction vécue et ressentie par les usagers et les praticiens du système entre le discours politique et laction concrète du système

15 « I went for goal setting. And they say theyre gonna do everything, like theyre gonna help me, get me like ressources that I need to get into, into those things, but then they never did! They never get back to us, at all! And they have all the opportunity in the world, because I wanted to participate in all the programs! » « That was a part of goal setting. They never got back so whats the sense of going in there, telling that is your goal, and this is what we want to do and this, and they like, oh well, well see you next year when we do the exact same thing. »


Télécharger ppt "Le régime daide sociale au Nouveau-Brunswick: Mieux comprendre pour mieux agir Linda McCaustlin et Ysabel Provencher, Ph.D."

Présentations similaires


Annonces Google