La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Autour de la mort & de l'euthanasie G.Muller Comportementaliste diplômé Funding diplomate de Ecvbm ca.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Autour de la mort & de l'euthanasie G.Muller Comportementaliste diplômé Funding diplomate de Ecvbm ca."— Transcription de la présentation:

1

2 Autour de la mort & de l'euthanasie G.Muller Comportementaliste diplômé Funding diplomate de Ecvbm ca

3 G Muller Rennes 2005 Gérard Muller Le petit chat est mort……………….. Il est tombé du toit et c'est comme ça………………………..……………………………. Il a glissé sur j'sais pas quoi et... ………………………………... Patatra ……………………………………………………. On l'enter'ra demain j'te jure, ………..……………………………………….. Dans un joli carton à chaussures… Le petit chat est mort…………………………………... Et toi et moi on va ………….…….couci-couça………………….. A cause de quoi? A cause que c'est……………….. Chaque fois comme ça……………………...…

4 Pourquoi c'est toujours les petits chats………... et jamais les hommes……………………... qui tombent des toits ?

5 Vétérinaire, grand prêtre, psychiatre, croque-mort à Boris

6 G Muller Rennes 2005 Prévoir la mort Conduire l'euthanasie Gérer le deuil Conduire l'euthanasie Après l'euthanasie Avant l'euthanasie

7 Préparer le décès Ce qui est connu n'est "pas" craint. Combattre le réflexe du silence Avant l'euthanasie

8 G Muller Rennes 2005 Avant l'euthanasie Discuter ouvertement de la mort Evoquer, préparer, décider l'euthanasie Mettre en place une thérapie palliative Et se préparer à l'euthanasie Avant l'euthanasie

9 G Muller Rennes 2005 Quand évoquer l'euthanasie Savoir évoquer une euthanasie pour un client qui est en droit de se poser des questions: euthanasie versus chirurgie euthanasie économique euthanasie versus thérapie chronique, comportementale... Avant l'euthanasie

10 G Muller Rennes 2005 Quand évoquer l'euthanasie Savoir proposer l'euthanasie: à un client qui n'ose pas aborder le problème à un client qui ne voit pas son animal souffrir... Avant l'euthanasie

11 G Muller Rennes 2005 Décider l'euthanasie Savoir décider que le moment est venu et décrire les signes d'une souffrance certaine Après des soins palliatifs Après un constat de vieillesse Après un échec thérapeutique partiel la décision de conduire son animal pour le faire euthanasier est pénible, des repères vont aider cette décision. Avant l'euthanasie

12 G Muller Rennes 2005 Décider l'euthanasie Prendre la décision en famille avec vous, selon vos conseils avec les enfants en demandant leur adhésion Avant l'euthanasie

13 G Muller Rennes 2005 Préparer l'euthanasie Pour aider à cette décision décrire les séquences de l'euthanasie décrire les sensations prévoir qui sera présent, comment se dérouleront les événements Précisément Avant l'euthanasie

14 G Muller Rennes 2005 Décider l'euthanasie Il faut absolument que la décision soit sereine, quelle qu'en soit la cause. Il est indispensable qu'elle soit unanime. Avant l'euthanasie

15 G Muller Rennes 2005 Refuser l'euthanasie Le praticien ou le propriétaire est en droit de refuser une euthanasie Ce refus se justifie et ne doit pas conduire à de l'animosité Le réputation du praticien n'en souffre pas Avant l'euthanasie

16 Mettre en place une thérapie palliative Organiser les différentes étapes même la dernière Avant l'euthanasie

17 G Muller Rennes 2005 Soins palliatifs Il s'agit de soins qui n'ont pas d'objectifs curatifs, mais qui sont établis pour assurer le meilleur confort à l'animal pendant que sa maladie évolue Avant l'euthanasie

18 G Muller Rennes 2005 Soins palliatifs Il faut prévoir les différentes étapes de la thérapie La mise en place et les contrôles d'efficacité Le suivi La décision de fin et l'euthanasie Avant l'euthanasie

19 G Muller Rennes 2005 Soins palliatifs Il faut prévoir les différentes étapes de la thérapie La mise en place et les contrôles d'efficacité Nécessité d'un antalgique (ou plusieurs) Gestion de la propreté et de l'odeur de l'animal Fourniture d'un anxiolytique adapté L'efficacité doit être constatée avec les propriétaires concrètement Avant l'euthanasie

20 G Muller Rennes 2005 Soins palliatifs Il faut prévoir les différentes étapes de la thérapie La mise en place et les contrôles d'efficacité Le suivi Il a pour but de surveiller l'évolution de la maladie Il permet aussi d'accompagner les propriétaires Il facilite l'organisation de l'euthanasie Ce suivi dure parfois longtemps L'apparition d'une nouvelle affection peut changer les données Avant l'euthanasie

21 G Muller Rennes 2005 Soins palliatifs Il faut prévoir les différentes étapes de la thérapie La mise en place et les contrôles d'efficacité Le suivi La décision de fin et l'euthanasie Rarement comme prévue, souvent en urgence Les étapes techniques doivent être respectées La peine ne sera pas moins forte Avant l'euthanasie

22 Conduire l'euthanasie Prévue Soudaine Naturelle Conduire l'euthanasie

23 G Muller Rennes 2005 Bien conduire l'euthanasie Si tout est prévu, il faut s'attacher au déroulement de l'événement selon les prévisions rendez-vous ? si possible contact téléphonique préalable enfants, autre chien etc.... Conduire l'euthanasie

24 G Muller Rennes 2005 Bien conduire l'euthanasie Attitude normale commencer par le rappel du programme assurer l'absence de souffrance Conduire l'euthanasie

25 G Muller Rennes 2005 Bien conduire l'euthanasie Il est préférable de poser un cathéter ou une tubulure anesthésier l'animal avant est souvent bien perçu (si c'est prévu) avoir des gestes de professionnel (stétho., installation du chien…) Salle différente Conduire l'euthanasie

26 G Muller Rennes 2005 Bien conduire l'euthanasie Montrer un minimum de compassion ne pas être dérangé ne pas engager une blague au téléphone avancer le rouleau de sopalin pour les larmes Ne pas exagérer Conduire l'euthanasie

27 G Muller Rennes 2005 Bien conduire l'euthanasie Montrer un minimum de compassion laisser seuls les patients avec le corps de l'animal, pour permettre les épanchements. Attention aux agitations post mortem Conduire l'euthanasie

28 G Muller Rennes 2005 Bien conduire l'euthanasie Avec les enfants expliquer simplement avec des mots exacts montrer qu'il n'y a pas de douleur expliquer et ré-expliquer le devenir du corps Conduire l'euthanasie

29 G Muller Rennes 2005 Bien conduire l'euthanasie Profitez du remplissage des formulaires : pour redire ce qui adviendra au corps avec précision conforter le choix de l'euthanasie assurer que l'animal n'a pas souffert Conduire l'euthanasie

30 G Muller Rennes 2005 L'euthanasie minute Rien n'est prévu, la maladie vient d'être découverte Ne pas préjuger de l'affection des clients Après les hésitations de départ reprendre le déroulement précédent Conduire l'euthanasie

31 G Muller Rennes 2005 En cas de mort naturelle Le problème est déplacé mais identique questionnez pour élucider les derniers instants essayez de savoir si l'animal a souffert en faisant préciser les détails décrivez le devenir du corps Conduire l'euthanasie

32 G Muller Rennes 2005 Faire payer ou non ? la facture peut être différée ce n'est pas plus gentil de ne pas faire payer la facture est l'occasion d'une lettre, simple mais sincère. Bien conduire l'euthanasie Conduire l'euthanasie

33 Après l'euthanasie Gestion du deuil Après l'euthanasie

34 G Muller Rennes 2005 Après l'euthanasie

35 G Muller Rennes 2005 Rituel, début de deuil Le rituel est un comportement dévié en moyen de communication qui soude le groupe en soudant le groupe les rituels funéraires aident chacun à faire son deuil Pas d'exclusion Après l'euthanasie

36 G Muller Rennes 2005 Rituel, début de deuil Il faut construire un rituel avec le client, en tenant compte du budget et des particularités: incinération individuelle retour des cendres, inhumation incinération collective, adieux au chien Après l'euthanasie

37 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil Le deuil est un processus évolutif qui permettra à l'individu séparé d'un être cher de reconstruire son univers affectif. phase de choc phase de déni phase d'acceptation Après l'euthanasie

38 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil Le deuil peut démarrer avant le décès: les phases de choc et de déni sont souvent ainsi amoindries il est souhaitable que le processus soit continu (ne pas commencer trop tôt) Après l'euthanasie

39 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil Le choc phase spectaculaire qui peut prendre diverses formes: pleurs, cris, hébétude… plus violent si l'individu n'a eu aucune préparation ni rencontre avec la mort le deuil peut se bloquer à cette phase Après l'euthanasie

40 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil Le déni phase parfois très spectaculaire au cours de laquelle la personne va essayer de nier la réalité. critiques, reproches, menaces de procès, culpabilité… le deuil peut se bloquer dans cette phase Après l'euthanasie

41 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil L'acceptation: phase la plus longue du deuil qui se termine par la reconstruction. cette phase nécessite que le mort soit revécu en parole, maintes et maintes fois raconté. Après l'euthanasie

42 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil Le vétérinaire doit tenir sa place dans chaque phase. Pour ces trois phases, le dialogue (avec ses capacités d'écoute) est l'élément essentiel. Après l'euthanasie

43 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil Le décès de l'animal n'est donc pas la fin des relations avec un client. Un deuil bien géré conduit à une reconstruction qui, souvent, amène un nouveau chien. Le dernier souvenir est celui qui sera le plus souvent évoqué. Après l'euthanasie

44 Deuil pathologique Rôle du vétérinaire Après l'euthanasie

45 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil : anomalies Arrêt de l'évolution du deuil: le responsable est souvent l'isolement social. le plus souvent le blocage a lieu dans la troisième phase et l'évolution conduit à une dépression Penser à téléphoner aux personnes âgées Après l'euthanasie

46 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil : anomalies L'animal de remplacement: le deuil est ici bloqué dans sa phase de déni et la personne essaye de retrouver dans un autre animal le disparu dont la mort est déniée Après l'euthanasie

47 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil : anomalies L'animal de remplacement: l'animal de remplacement n'existe pas en lui même, il est chargé d'être un autre. L'animal de remplacement est choyé pour ce qu'il n'est pas et critiqué pour ce qu'il est. Après l'euthanasie

48 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil : anomalies L'animal de remplacement: la ressemblance n'est pas indispensable et des délais longs peuvent compliquer le diagnostic Après l'euthanasie

49 G Muller Rennes 2005 Gérer le deuil : anomalies L'animal de remplacement: ne doit pas être confondu avec l'animal réparateur (parfois très précoce et parfois trop précoce pour certains) Après l'euthanasie

50 G Muller Rennes 2005 Après l'euthanasie

51 G Muller Rennes 2005 Conclusion Les chiens et les chats ne viennent jamais seuls dans nos hôpitaux il faut aider et aimer les maîtres il faut les comprendre et donc connaître leur problème

52 G Muller Rennes 2005 Conclusion Retenez surtout qu'il faut savoir écouter, écouter et proposer encore et toujours une oreille souriante et tolérante


Télécharger ppt "Autour de la mort & de l'euthanasie G.Muller Comportementaliste diplômé Funding diplomate de Ecvbm ca."

Présentations similaires


Annonces Google