La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IA 54 Dr E.TURBAN MISSION DE LA PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ELEVES INFORMATIONS Aux Directeurs des Écoles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IA 54 Dr E.TURBAN MISSION DE LA PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ELEVES INFORMATIONS Aux Directeurs des Écoles."— Transcription de la présentation:

1 IA 54 Dr E.TURBAN MISSION DE LA PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ELEVES INFORMATIONS Aux Directeurs des Écoles

2 IA 54 Dr E.TURBAN CENTRE MEDICO-SCOLAIRE 10 Rue COSSON LUNEVILLE Tél Courriel : Les CMS organisent les visites médicales des élèves dune zone géographique donnée regroupant ainsi plusieurs établissements du premier et second degré publics et privés. Les CMS organisent les visites médicales des élèves dune zone géographique donnée regroupant ainsi plusieurs établissements du premier et second degré publics et privés. Les équipes sont composées de médecins scolaires et de secrétaires placés sous la responsabilité du Médecin Responsable Départemental, Conseiller Technique auprès de lInspecteur dAcadémie. Les équipes sont composées de médecins scolaires et de secrétaires placés sous la responsabilité du Médecin Responsable Départemental, Conseiller Technique auprès de lInspecteur dAcadémie. Leur vocation est de permettre aux enfants présentant un problème de santé, un handicap ou des difficultés dadaptation scolaire de vivre au mieux leur scolarité Leur vocation est de permettre aux enfants présentant un problème de santé, un handicap ou des difficultés dadaptation scolaire de vivre au mieux leur scolarité

3 IA 54 Dr E.TURBAN CENTRE MEDICO-SCOLAIRE 10 Rue COSSON LUNEVILLE Tél Courriel : 2 Secrétaires : Mme PALMIZIO CarineVacataire 120 heures (0,7 ETP) Mme GRANDJEAN SandrineVacataire 120 heures (0,7 ETP) 2 Médecins : Dr DUCROS AgnèsTitulaire TP mais DS 60% Dr TURBAN ÉricTitulaire TP 6 Infirmier (es) :Mme ADELE Mylène Mme COQUELET Maëlle Mme LARTISANT Christelle Mme RELOT Martine Mme SQUIBAN Françoise Mr SAINT VANNE Bernard

4 IA 54 Dr E.TURBAN Répartition des secteurs Dr DUCROS :Collège de Bayon Collège de Gerbéviller Collège de Bénaménil Collège Bichat + Écoles sy rattachant

5 IA 54 Dr E.TURBAN Répartition des secteurs Dr TURBAN :Collège de Baccarat Collège dEinville Collège de Blainville sur leau Collège de Badonviller Collège de Cirey sur Vezouze Collège de Blâmont Collège Guérin + Écoles sy rattachant

6 IA 54 Dr E.TURBAN Principes guidant la politique de santé à lécole 1.Associer étroitement les familles 2.Mobiliser lensemble de la communauté éducative 3.Sappuyer sur des partenariats 4.Prendre en compte tous les élèves à besoins éducatifs spécifiques

7 IA 54 Dr E.TURBAN Médecin du travail de lélève Prévention individuelle Prévention individuelle Prévention collective Prévention collective Promotion de la santé auprès de lensemble des élèves scolarisés Promotion de la santé auprès de lensemble des élèves scolarisés Éducation pour la santé Éducation pour la santé Surveillance de la qualité de lenvironnement scolaire Surveillance de la qualité de lenvironnement scolaire Adaptation scolaire et orientation des élèves Adaptation scolaire et orientation des élèves

8 IA 54 Dr E.TURBAN Objectifs de suivi individuel Détecter précocement Détecter précocement Maladies Maladies Handicaps Handicaps Déficiences Déficiences susceptibles dentraver la scolarité Dépister Dépister Les troubles dapprentissage Les troubles dapprentissage La souffrance psychique La souffrance psychique La maltraitance La maltraitance Prévenir lobésité Prévenir lobésité

9 IA 54 Dr E.TURBAN Objectifs de suivi individuel Faciliter la scolarisation des enfants Faciliter la scolarisation des enfants En situation de handicap En situation de handicap Atteints dune maladie chronique Atteints dune maladie chroniquepar Un suivi tout au long de leur scolarité Un suivi tout au long de leur scolarité La mise en place de mesures pédagogiques particulières : La mise en place de mesures pédagogiques particulières : Projet dAccueil Individuel (PAI) Projet dAccueil Individuel (PAI) Projet Personnalisé de scolarisation (PPS) Projet Personnalisé de scolarisation (PPS) Aide Pédagogique à Domicile (APAD) Aide Pédagogique à Domicile (APAD) Majoration du temps pour les contrôles Majoration du temps pour les contrôles Faciliter laccès aux soins pour les élèves défavorisés Faciliter laccès aux soins pour les élèves défavorisés

10 IA 54 Dr E.TURBAN Bilans de Santé Examens à la demande Scolarisation des élèves atteints dans leur santé Conseiller technique de léquipe éducative Faciliter laccès aux soins Éducation à la santé Prévention de la maltraitance Urgences cellules découte Formation recherche Médecin de lÉducation Nationale

11 IA 54 Dr E.TURBAN Objectif du bilan de la 6 ème année Détecter précocement les difficultés susceptibles dentraver la scolarité Détecter précocement les difficultés susceptibles dentraver la scolarité Faciliter laccès aux soins Faciliter laccès aux soins Faciliter la scolarisation des enfants atteints dun handicap ou dune maladie Faciliter la scolarisation des enfants atteints dun handicap ou dune maladie Prévenir de lobésité Prévenir de lobésité Éviter la maltraitance Éviter la maltraitance Repérer les troubles du comportement Repérer les troubles du comportement

12 IA 54 Dr E.TURBAN Coordination Les médecins de lEN assurent le lien et la coordination entre : o lÉducation nationale o les professionnels de santé o les familles Parents Professionnels de santé École

13 IA 54 Dr E.TURBAN SURPOIDS ET OBESITE obésité sévère

14 IA 54 Dr E.TURBAN SURPOIDS ET OBESITE

15 IA 54 Dr E.TURBAN SURPOIDS ET OBESITE

16 IA 54 Dr E.TURBAN SURPOIDS ET OBESITE

17 IA 54 Dr E.TURBAN

18 Dépistage des troubles des apprentissages Touchent 20% des enfants dune classe dâge Touchent 20% des enfants dune classe dâge les origines sont multiples les origines sont multiples causes sociales causes sociales causes culturelles causes culturelles causes psycho-affectives causes psycho-affectives maladies sensorielles (audition et/ou vision) maladies sensorielles (audition et/ou vision) pathologies neurologiques pathologies neurologiques les troubles spécifiques rendent compte dune partie de léchec scolaire les troubles spécifiques rendent compte dune partie de léchec scolaire

19 IA 54 Dr E.TURBAN Dépistage des troubles des apprentissages 4 à 6% des enfants dune classe dâge atteints de troubles spécifiques nécessitent des besoins spécifiques 4 à 6% des enfants dune classe dâge atteints de troubles spécifiques nécessitent des besoins spécifiques 1% présentent une forme sévère 1% présentent une forme sévère Dysphasie: 0,5% à 1% des enfants Dysphasie: 0,5% à 1% des enfants Dyslexie : 5% à 8% des enfants selon degré retenu Dyslexie : 5% à 8% des enfants selon degré retenu incidence de la langue incidence de la langue incidence du sexe incidence du sexe composante génétique composante génétique formes cliniques formes cliniques Dyscalculie : 3,6% à 6,5% Dyscalculie : 3,6% à 6,5%

20 IA 54 Dr E.TURBAN

21 ERTLA6 18 épreuves testant les compétences actuellement admises comme nécessaires aux apprentissages fondamentaux ou les facilitant : 18 épreuves testant les compétences actuellement admises comme nécessaires aux apprentissages fondamentaux ou les facilitant : Compétences phonético-articulatoires Compétences phonético-articulatoires Compétences linguistiques Compétences linguistiques Compétences de traitement phonologique Compétences de traitement phonologique Compétences attentionnelles et mnésiques Compétences attentionnelles et mnésiques Compétences logico-mathématiques Compétences logico-mathématiques Organisation spatio-temporelle Organisation spatio-temporelle Compétences praxiques Compétences praxiques Compétences graphiques Compétences graphiques

22 IA 54 Dr E.TURBAN

23

24

25

26 Le cercle vicieux des troubles dapprentissage Daprès M. Zorman DysphasiesDyslexiesDyscalculies anxiété dépression instabilité agressivité désinvestissement opposition Inhibition intellectuelle milieu familial milieu scolaire Conflits milieu social Échec scolaire Troubles du comportement Démotivation

27 IA 54 Dr E.TURBAN Quand ? Centre référent pour les troubles du Langage et des APprentissages (CLAP)

28 IA 54 Dr E.TURBAN CONSEIL DE CYCLE DE RENTREE EN PRESENCE DU RASED Étude par le RASED des cas signalés (observation en classe, entretien, test) Et contact avec les intervenants extérieurs auprès de lenfant Mise en place daides par le RASED CONCERTATIONS ENSEIGNANTS - RASED Le suivi à lécole des enfants présentant un trouble spécifique des apprentissages

29 IA 54 Dr E.TURBAN Si progrès : Poursuite de la prise en charge Si difficultés persistantes : Prévenir le médecin scolaire Examen médical Demande de renseignements Demande de bilan médical et paramédical Psychologue scolaire Pédopsychiatre Psychomotricien Clap Autres spécialistes… CONCERTATIONS ENSEIGNANTS - RASED Ceci en vue de la constitution dun dossier EQUIPE EDUCATIVE Signalement à la Commission Départementale du Handicap Suivi par lInspection dAcadémie et/ou Intégration Orientation, SESSAD

30 IA 54 Dr E.TURBAN Lenfant en danger Le médecin Aide les enseignants à repérer les élèves en situation de risque ou de danger Aide les enseignants à repérer les élèves en situation de risque ou de danger Fait une évaluation de la situation vécue par lélève Fait une évaluation de la situation vécue par lélève Met en œuvre toutes les mesures pour assurer sa protection Met en œuvre toutes les mesures pour assurer sa protection Délivre un certificat médical sil constate que la santé ou le développement de lélève est compromis ou menacé Délivre un certificat médical sil constate que la santé ou le développement de lélève est compromis ou menacé Rend compte aux services départementaux compétents et/ou au procureur Rend compte aux services départementaux compétents et/ou au procureur

31 IA 54 Dr E.TURBAN Suivi des enfants atteints de troubles de la santé 1.Projet dAccueil Individualisé (PAI) 2.Projet Personnalisé de scolarisation (PPS) 3.Assistance Pédagogique à Domicile

32 IA 54 Dr E.TURBAN Accueil des enfants atteints de troubles de la santé PAI circulaire n° du 8 sept 2003 Définit les adaptations apportées à la vie de lélève durant son temps de présence au sein de la collectivité : Définit les adaptations apportées à la vie de lélève durant son temps de présence au sein de la collectivité : soins soins prise de médicaments prise de médicaments régimes alimentaires régimes alimentaires aménagements dhoraires aménagements dhoraires dispenses de certaines activités incompatibles avec sa santé, propositions dactivités de substitution dispenses de certaines activités incompatibles avec sa santé, propositions dactivités de substitution

33 IA 54 Dr E.TURBAN Projet dAccueil Individualisé (PAI) Demande de la famille Directeur ou Chef détablissement Collectivités locales Médecin de lEN Médecin traitant ou Médecin spécialiste Définition des mesures à prendre dans le PAI (infirmière + léquipe éducative + parents) Protocole de soins et ordonnance Régime alimentaire Protocole durgence besoins spécifiques pédagogiques ou environnementaux aménagements pour les examens participation aux activités péri éducatives

34 IA 54 Dr E.TURBAN

35

36 La prise de La prise de médicaments Sources : Protocole national sur lorganisation des soins et des urgences dans les écoles et les établissements publics locaux denseignement du 6 janvier 2000 Circulaire n° du 4 juin 1999 relative à la distribution de médicaments Circulaire n° du 29 juin 1992 relative à laccueil des enfants porteurs du Virus de lImmunodéficience Humaine (VIH) Décret n° du 1 er août 2000 relatif aux établissements et services daccueil des enfants de moins de 6 ans Tout enseignant peut donner des médicaments à un enfant sous traitement dès lors : Qu une copie de lordonnance en cours de validité a été adressée à lécole sous pli confidentiel, Que les parents en on fait la demande écrite Et que les médicaments sont gardés en lieu sûr.

37 IA 54 Dr E.TURBAN Assistance Pédagogique A Domicile (SAPAD) circulaire du 17 juillet 1998 Permettre à lélève de poursuivre les apprentissages scolaires à domicile lorsque compte tenu de son état de santé, il ne peut être accueilli dans un établissement scolaire Eviter des ruptures de scolarité : Maintenir le lienMaintenir le lien Avec létablissement scolaireAvec létablissement scolaire Avec ses camarades de classeAvec ses camarades de classe Faciliter le retourFaciliter le retour

38 IA 54 Dr E.TURBAN Développer la scolarisation des enfants handicapés Handiscol, circulaire n° du 11 juillet 2001 Circulaires du 30 avril 2002 Loi du 11 février 2005 pour légalité des droits et des chances Décrets n° du 30 décembre 2005 Améliorer linformation des familles Participer aux commissions de la MDPH Renforcer la formation des personnels Mettre en place des moyens daccompagnement Augmenter les auxiliaires de vie scolaire Favoriser le partenariat

39 IA 54 Dr E.TURBAN Développer la scolarisation des enfants handicapés Définitions : « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation dactivité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison dune altération substantielle, durable ou définitive dune ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, dun polyhandicap ou dun trouble de santé invalidant. »

40 IA 54 Dr E.TURBAN Développer la scolarisation des enfants handicapés Selon la CIDIH, la déficience correspond à toute perte de substance ou altération dun fonction ou dune structure psychologique, physiologique ou anatomique. représente lextériorisation dun état pathologique et reflète les troubles manifestés au niveau de lorgane. NIVEAU LESIONNEL

41 IA 54 Dr E.TURBAN Développer la scolarisation des enfants handicapés Selon la CIDIH, lincapacité correspond à toute réduction partielle ou totale de la capacité daccomplir une activité dune façon considérée comme normale pour un être humain. Elle représente la fonction de lindividu. Exemples : incapacité de communication, incapacité de locomotion, incapacité de réaliser ses transferts, ses soins corporels … NIVEAU FONCTIONNEL

42 IA 54 Dr E.TURBAN Développer la scolarisation des enfants handicapés Selon la CIDIH, le handicap ou désavantage constitue le préjudice qui résulte de sa déficience et de son incapacité et qui limite ou interdit laccomplissement dun rôle considéré comme normal compte tenu de lâge, du sexe, des facteurs socio-culturels. Il représente la participation de lindividu à la vie en société. Exemples : désavantage dindépendance physique, désavantage dintégration sociale ou professionnelle, désavantage dindépendance économique… NIVEAU ENVIRONNEMENTAL, SITUATIONNEL

43 IA 54 Dr E.TURBAN ANATOMIE, HISTOLOGIE, BIOLOGIE PHYSIOLOGIE ECOLOGIE, SOCILOGIE DECRIRE UN ETAT MESURER LA FONCTION EVALUER UN COMPORTEMENT Par des examens (clinique, imagerie, ) Par des tests, des épreuves, des scores fonctionnels Par des auto- questionnaires « lésion » Bilan lésionnel « incapacité » Bilan fonctionnel « handicap, qualité de vie » Bilan situationnel

44 IA 54 Dr E.TURBAN PPSPAIPPRE Pour qui ? Élèves reconnus « handicapés » Élèves atteints de troubles de la santé sans reconnaissance de handicap Élèves dont les connaissances et les compétences scolaires spécifiques ne sont pas maîtrisées Pourquoi ? Lorientation scolaire Lorientation scolaire Laménagement de la scolarité Laménagement de la scolarité Laménagement pédagogique Laménagement pédagogique Les mesures daccompagnement Les mesures daccompagnement Lattribution de matériels pédagogiques adaptés Lattribution de matériels pédagogiques adaptés Laménagement des examens Laménagement des examens Laménagement de la scolarité Laménagement de la scolarité La possibilité de traitement au sein de lécole La possibilité de traitement au sein de lécole La mise en place dun soutien pédagogique spécifique pour une courte durée La mise en place dun soutien pédagogique spécifique pour une courte durée Les différents dispositifs à lécole

45 IA 54 Dr E.TURBAN PPSPAIPPRE Qui solliciter ? Cest la famille qui sollicite le PPS auprès de la MPDH. Lenseignant référent est chargé : Daccueillir et informer élève et parents Daccueillir et informer élève et parents Dassurer le lien avec léquipe pluridisciplinaire dévaluation de la MPDH Dassurer le lien avec léquipe pluridisciplinaire dévaluation de la MPDH De réunir léquipe de suivi de la scolarisation De réunir léquipe de suivi de la scolarisation De contribuer à lévaluation des besoins et à lélaboration du PPS De contribuer à lévaluation des besoins et à lélaboration du PPS De favoriser la continuité et la cohérence de la mise en œuvre du PPS De favoriser la continuité et la cohérence de la mise en œuvre du PPS Cest la famille qui doit solliciter le chef détablissement ou le directeur décole pour mettre en place un PAI PAI possible en cas de dyslexie A linitiative de léquipe pédagogique Cest le directeur décole qui propose aux parents

46 IA 54 Dr E.TURBAN PPSPAIPPRE Comment ça se passe ? Lenseignant référent récolte les informations auprès des familles et des enseignants et joint à la demande de PPS les bilans nécessaires. Cest léquipe pluridisciplinaire de la MDPH qui se concertera pour établir des propositions de compensation qui formeront le PPS. Elles sont soumises à la familles avant présentation à la CDA qui les validera ou non Le médecin scolaire détermine les aménagements particuliers susceptibles dêtre mis en place. Le PAI est valable 1 an et est reconductible Léquipe pédagogique propose un plan daction pour répondre aux difficultés de lélève. Un document formalisé est écrit, il présente les objectifs, les modalités, les échéances, les modes dévaluation. Qui assure la mise en œuvre ? Lenseignant référent met en place et anime une ESS. Cest lESS qui assure la mise en œuvre du PPS tel quil aura été défini. Les inspecteurs ASH sont chargés de contrôler lapplication des PPS. La mise en œuvre du PAI est assuré par le directeur et le médecin scolaire.

47 IA 54 Dr E.TURBAN Objectifs de léducation à la santé Apprendre aux enfants à intégrer les informations et à intégrer les risques Apprendre aux enfants à intégrer les informations et à intégrer les risques Apprendre à se socialiser Apprendre à se socialiser Aider les enfants à développer leurs potentialités au mieux Aider les enfants à développer leurs potentialités au mieux Pour lécole : rôle central Pour lécole : rôle central Léducation pour la santé cest permettre aux enfants dexpérimenter Léducation pour la santé cest permettre aux enfants dexpérimenter Leur donner des informations complètes et pas des caricatures Leur donner des informations complètes et pas des caricatures

48 IA 54 Dr E.TURBAN Rôle des professionnels de santé Soutien psychologique et assistance immédiate Soutien psychologique et assistance immédiate aux victimes ou témoins dévénements traumatisants survenus chez un élève ou un groupe délèves Cellules découte et de crise Cellules découte et de crise mise en place sous lautorité du chef détablissement

49 IA 54 Dr E.TURBAN La cellule de crise Chef détablissement (+ proches collaborateurs) Appelle la cellule daide départementale Organise lintervention : compétences extérieures cellule découte Prépare lannonce qui sera faite aux élèves Organise intervention compétences extérieures si nécessaire Répartit les taches de chacun Évalue la situation, analyse les besoins Évalue lévolution de la situation

50 IA 54 Dr E.TURBAN La cellule découte dans lécole Doit être un lieu découte et de dialogue pour : les élèves les élèves les familles les familles les enseignants les enseignants les personnels les personnels afin de Libérer la parole Libérer la parole Déculpabiliser Déculpabiliser Rompre lisolement Rompre lisolement Rétablir le fonctionnement normal de linstitution Rétablir le fonctionnement normal de linstitution Impérativement maintenue pendant plusieurs jours

51 IA 54 Dr E.TURBAN Les Vaccinations obligatoires Diphtérie – Tétanos – Polio Diphtérie – Tétanos – Polio Obligatoire avant lâge de 18 mois ainsi que le rappel (M2,M3,M4,M16) Lobligation vaccinale par le BCG des enfants et adolescents a été suspendue par le décret du 17 juillet Cette obligation est remplacée par une recommandation forte de vaccination pour les enfants à risque élevé de tuberculose dès la naissance

52 IA 54 Dr E.TURBAN Lors de linscription à lécole École maternelle École maternelle Inscription sur présentation : du certificat dinscription délivré par le Maire du certificat dinscription délivré par le Maire du livret de famille du livret de famille dun certificat du médecin de famille dun certificat du médecin de famille dun document attestant que lenfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge dun document attestant que lenfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge dun certificat de radiation en cas de changement décole dun certificat de radiation en cas de changement décole

53 IA 54 Dr E.TURBAN Lors de linscription à lécole École élémentaire École élémentaire Inscription sur présentation : du certificat dinscription délivré par le Maire du certificat dinscription délivré par le Maire du livret de famille du livret de famille dun document attestant que lenfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge dun document attestant que lenfant a subi les vaccinations obligatoires pour son âge du certificat médical daptitude prévu à larticle 1 er du décret du certificat médical daptitude prévu à larticle 1 er du décret n° du 26 novembre 1946 dun certificat de radiation en cas de changement décole dun certificat de radiation en cas de changement décole

54 IA 54 Dr E.TURBAN Hygiène et sécurité les animaux les animaux Deux règles à respecter : consultation vétérinaire à lintroduction de lanimal et suivi régulier de lanimal, consultation vétérinaire à lintroduction de lanimal et suivi régulier de lanimal, le lavage des mains après toute manipulation le lavage des mains après toute manipulation les plantes les plantes Sassurer de la non toxicité des plantes LARUM (oxalate de calcium) => Lésions tube digestif

55 IA 54 Dr E.TURBAN Hygiène et sécurité les plantes les plantes Irritant pour la peau Bouton dor Clématite

56 IA 54 Dr E.TURBAN Hygiène et sécurité les plantes les plantes Chèvrefeuille Colchique Croton

57 IA 54 Dr E.TURBAN Hygiène et sécurité les plantes les plantes Datura Faux persil Pied dalouette

58 IA 54 Dr E.TURBAN Hygiène et sécurité les plantes les plantes Jonquilles Perce neige Narcisses

59 IA 54 Dr E.TURBAN Hygiène et sécurité les plantes les plantes Houx Laurier rose Lierre

60 IA 54 Dr E.TURBAN Hygiène et sécurité les plantes les plantes Muguet Ficus

61 IA 54 Dr E.TURBAN Hygiène et sécurité les plantes les plantes Troènes Ifs

62 IA 54 Dr E.TURBAN Certificats médicaux Certificats dadmission Certificats dadmission Certificats dabsence Certificats dabsence Non exigible sauf si maladie contagieuse Certificats de non contagiosité Certificats de non contagiosité Certificats dinaptitude aux activités sportives Certificats dinaptitude aux activités sportives Certificats médicaux pour aménagement aux examens Certificats médicaux pour aménagement aux examens

63 IA 54 Dr E.TURBAN Maladies transmissibles le médecin de léducation nationale et linfirmière mettent en place les mesures de prévention et de soins préconisées par les médecins inspecteurs des DDASS le médecin de léducation nationale et linfirmière mettent en place les mesures de prévention et de soins préconisées par les médecins inspecteurs des DDASS mise en place des protocoles pour les : mise en place des protocoles pour les : infections aigues symptomatiques du virus de lhépatite B infections aigues symptomatiques du virus de lhépatite B infections invasives à méningocoques infections invasives à méningocoques toxi-infections alimentaires collectives toxi-infections alimentaires collectives Tuberculose Tuberculose Gale et teigne Gale et teigne …

64 IA 54 Dr E.TURBAN Conduite à tenir en cas de maladie contagieuse Si le directeur de lécole a connaissance cas de maladies contagieuses à lécole Prévenir le plus rapidement possible le Médecin de léducation nationale du secteur Le médecin de léducation nationale avertit Les services de la DDASS si déclaration obligatoire et établit les liaisons nécessaires Dispositions pour éviter lapparition dautres cas Information, conseils aux parents, à la collectivité Médecins traitants PMI hôpitaux

65 IA 54 Dr E.TURBAN Conduite à tenir en cas de maladies transmissibles dans une collectivité denfants Maladies nécessitant des mesures particulières

66 IA 54 Dr E.TURBAN Affection Eviction prévue (E) Certificat exigible (C) Simple arrêt de la fréquentation (F) Mesures préventives Conjonctivite Cs médecin Coqueluche E (5 j début TTT) vérifier vaccinations Diphtérie E ( - de 2 prélèvements) vérifier vaccinations Gale E ( 3j après le TTT) Hépatite A E ( 10j après début ictère) Impétigo E (3j après début ATB) Couverture des lésions Infection à herpes simplex F Couverture des lésions Infections invasives à méningocoque E + hospitalisation Chimioprophylaxie Infections à streptocoque : angine, scarlatine E (2j après début ATB) Mégalerytheme épidémique (5 ème maladie) Femmes enceintes Méningite à haemophilus B EChimioprophylaxie Méningite virale F Oreillons E (9j après début parotidite) Cs médecin

67 IA 54 Dr E.TURBAN Affection Eviction prévue (E) Certificat exigible (C) Simple arrêt de la fréquentation (F) Mesures préventives Pédiculose du cuir chevelu Traité tous les parasités Rougeole E (5j à partir du début éruption) Cs médecin, femmes enceintes Rubéole Cs médecin, Femmes enceintes Teigne du cuir chevelu E (sauf si traitement) C Dépistage familial TuberculoseEC Dépistage sujets contacts Typhoïde et paratyphoïde E C (2 copro -) VaricelleF Femmes enceintes, ID Verrues vulgaires Cs médecin

68 IA 54 Dr E.TURBAN PROJET VISUEL Une première partie composée : Une première partie composée : poursuite visuelle poursuite visuelle attention attention coordination œil-main coordination œil-main Une seconde partie composée : Une seconde partie composée : discrimination de formes discrimination de formes reconnaissance de formes reconnaissance de formes

69 IA 54 Dr E.TURBAN Améliore la capacité de poursuite visuelle

70 IA 54 Dr E.TURBAN Développe les capacités dattention et la coordination œil main

71 IA 54 Dr E.TURBAN Développe les capacités dattention et la coordination œil main

72 IA 54 Dr E.TURBAN Développe les capacités dorientation dans lespace, de discrimination visuelle, de reconnaissance de formes et la coordination œil main

73 IA 54 Dr E.TURBAN Développe les capacités dorientation dans lespace, de discrimination visuelle, de reconnaissance de formes et la coordination œil main

74 IA 54 Dr E.TURBAN Développe lattention visuelle, la reconnaissance de formes, et lacquisition dune stratégie de recherche

75 IA 54 Dr E.TURBAN Permet de travailler le traitement visuel dassociation de lignes et de courbes

76 IA 54 Dr E.TURBAN Permet de développer la discrimination des lettres dans une suite de lettres

77 IA 54 Dr E.TURBAN MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "IA 54 Dr E.TURBAN MISSION DE LA PROMOTION DE LA SANTE EN FAVEUR DES ELEVES INFORMATIONS Aux Directeurs des Écoles."

Présentations similaires


Annonces Google