La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Bruxelles, territoires de santé 31 mai 2011

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Bruxelles, territoires de santé 31 mai 2011"— Transcription de la présentation:

1 Bruxelles, territoires de santé 31 mai 2011
Promotion de la santé et déterminants de la santé: situations bruxelloises

2 Patrick Trefois / directeur de
L’objectif de la journée sera de mettre différents éléments en projet, à partir d’une certaine idée de la santé, de ses liens avec la ville… Patrick Trefois / directeur de l’asbl Question Santé

3 A partir d’une certaine idée de la santé…
Représentations de la santé très diversifiées Ne pas être malade Dimension comportementale : alimentation équilibrée, bouger, etc Dimension psychosociale: être bien dans sa peau, avoir la forme, être heureux (famille, amis, travail, loisirs) Dimension socio-économique: avoir des moyens économiques suffisants…

4 Concepts de santé La santé, c’est l’absence de maladie (c’est la vie dans le silence des organes, c’est l’oubli de la santé) La santé selon l’OMS : un état de bien- être physique, psychologique et social Bien-être total = utopie Notion de santé varie suivant les individus, les civilisations, les époques

5 Concepts de santé La santé est un équilibre à reconstruire en permanence (rapport dynamique de l’homme avec son environnement) La santé résulte d'une série d'influences qui agissent simultanément et aboutissent à un état d'équilibre ou de déséquilibre le milieu où vit l'individu -pris au sens écologique du terme et au sens socio-économique-; les capacités du sujet -physiques, psychiques et intellectuelles-; un ensemble de facteurs -opinions, croyances et connaissances, motivations psychologiques-; l'accès aux soins curatifs…

6 Santé et système sanitaire
Croyance dans la primauté du système sanitaire en matière de santé : largement répandue et fausse La foi dans l’activité médico-sanitaire comme ressource principale pour préserver la santé a pour corollaire une consommation de biens médico- sanitaires toujours croissante (avec les problèmes de financement public liés) et des choix d’allocations des ressources discutables.

7 Santé et système sanitaire
4 types de facteurs agissent sur la qualité ou la quantité de vie d’une population: la culture et les conditions socio- économique le patrimoine génétique l’environnement (éco-système) et les services sanitaires. Domenighetti G. (Institut d’économie et de management de la santé - Univ. De Lausanne ; responsable SP)

8 Santé et système sanitaire
Influence des facteurs socio- économiques est estimée : 40-50% Influence du patrimoine génétique : % Influence de l’écosystème : 20% Influence du système sanitaire : 10-15%

9 Promotion de la santé Déclaration d’Alma-Ata Septembre 1978
Charte d’Ottawa Pour la promotion de la santé Novembre 1986 Recommandations d’Adélaïde Politiques pour la santé Avril 1988 Charte de Ljubljana La réforme des systèmes de santé Juin 1996 Déclaration de Jakarta sur la promotion de la santé au XXIè siècle Juillet 1997

10 Promotion de la santé La charte d’Ottawa propose cinq stratégies :
Elaborer des politiques respectueuses de la santé  Créer des milieux favorables  « Le devoir des gouvernants n’est-il pas essentiellement de créer les possibles où la santé des citoyens puisse se développer ? ». Philippe Lecorps et Jean-Bernard Paturet. Santé publique du biopouvoir à la démocratie. Renforcer l’action communautaire  Développer les aptitudes personnelles  Réorienter les services de santé

11 Promotion de la santé Préalable : satisfaction des besoins fondamentaux de l'homme (qualitativement les mêmes pour tous). La santé est perçue comme une ressource de la vie quotidienne La promotion de la santé invite à questionner toutes les initiatives publiques pouvant exercer une influence sur la santé de la population, y compris dans des secteurs qui ne sont pas traditionnellement liés à la santé : logement, éducation, fiscalité, emploi, accès au droit,…

12 La santé communautaire
Implique une réelle participation de la communauté à l'amélioration de sa santé impliquer la population qui concourt elle-même à l'identification de ses problèmes et de ses potentialités mobiliser les gens eux-mêmes sur leurs propres capacités à évoluer Le développement de réseaux peut être considéré comme un des aspects de la santé communautaire.

13 La santé publique Le vocable santé publique recouvre des savoirs et des méthodes permettant : de connaître l'état de santé d'une population d'orienter des mesures et d'organiser des services de mettre en oeuvre des actions de suivre l'impact de ces dispositions

14 … de ses liens avec la ville
La santé a toujours été un des éléments intervenant dans l'équilibre des cités Infrastructure matérielle de la ville (accès au travail; gestion du logement, de l’urbanisme et de l’environnement; disponibilité de services de santé; maintien de l’hygiène…)  état de bien-être des populations qui y naissent, qui y vivent, qui y travaillent, qui y meurent.

15 … de ses liens avec la ville
Métaphore : concevoir la ville comme un corps en soi. Ce sont sa bonne santé économique, sociale, culturelle, politique, sa convivialité qui font que les citoyens s'y sentent bien et y restent, ou au contraire cherchent un mieux-être ailleurs. Bien-être (OMS) : indicateur des relations entre l'homme et son milieu urbain. Dans cette conception, on peut dire que le bien-être des habitants n'est pas fait de l'accumulation de critères de santé, mais est surtout fonction de la santé de la ville elle-même.

16 … de ses liens avec la ville
La santé de la ville ne peut se résumer à l'accumulation des santés individuelles. La réponse à trouver au mal-être de certains groupes de population urbaine est collective, et non individuelle. Vivre en ville, c'est vivre ensemble (convivialité) dans une agglomération. Agir sur les déterminants de la santé dans un contexte urbain, c'est agir sur des mécanismes politiques, économiques et sociaux.

17 Déterminants de la santé
Facteurs environnementaux (milieu urbain/rural, type de quartier, hygiène du milieu, des logements...) Facteurs socioculturels (normes, représentations, valeurs) Facteurs socio-économiques (emploi, revenus, «coût de la vie», intérêts économiques en jeu) Facteurs politiques (politiques publiques en matière de santé) Facteurs institutionnels (p. ex. accessibilité des services de santé, adéquation de ces services aux besoins...) Facteurs éducatifs (niveau d’éducation, mais aussi accessibilité des lieux éducatifs, présence d’éducateurs) d’après une grille de travail utilisée par Question Santé asbl

18 Déterminants de la santé
Facteurs médicaux (santé mentale et physique ; dépistage, soins, vaccins, soutiens et traitements…) Facteurs relationnels (rôle de l’entourage, de la famille, du quartier…) Facteurs cognitifs (e. a. perception des risques, du rapport coût/bénéfice de la prévention, aptitudes nécessaires à la mise en place de solutions) Habitudes (comportements profondément ou superficiellement ancrés, habitudes de vie favorables ou non à la santé) Facteurs affectifs (attitude par rapport aux risques et à la prévention, image de soi, système de valeurs, facteurs inconscients...) d’après une grille de travail utilisée par Question Santé asbl

19 Facteurs environnementaux
En zone urbaine, 1 personne sur 4 se dit beaucoup ou extrêmement gênée à domicile par au moins une nuisance environnementale (13% semi-urbaine et 12% rurale) A Bruxelles, 39% des individus se plaignent de nuisances environnementales - accumulation d’immondices (11% à Bruxelles, 5% dans les autres grandes villes) - trafic aérien (10% à Bruxelles, entre 0 et 2% dans les autres grandes villes). Enquête de santé par interview, Belgique Résultats principaux, Institut scientifique de Santé publique, Direction opérationnelle Santé publique et Surveillance, 2010.

20 Facteurs environnementaux
En zone urbaine, 34% des habitants déclarent avoir un sommeil perturbé par le bruit (contre 21% en zone semi- urbaine et 18% en zone rurale). A Bruxelles, le pourcentage est de 48%. Enquête de santé par interview, Belgique Résultats principaux, Institut scientifique de Santé publique, 2010. Les quartiers du centre et les anciens quartiers industriels de la “première couronne” voient une concentration de populations fragilisées, dans un habitat souvent vieilli et dégradé.

21 Facteurs socioculturels
Les différences selon la nationalité (Belgique, pays de l’UE, Maroc, Turquie, Afrique subsaharienne) sont significatives pour les causes de décès, les problèmes de santé mentale, les habitudes de vie (alimentation, activité physique, tabagisme) et la consommation d’alcool et autres drogues. Cela indique que les aspects culturels et linguistiques doivent absolument être pris en compte comme conditions pour pouvoir aborder certains problèmes en consultation Tableau de bord de la santé en Région bruxelloise 2010, Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale, COCOM. p. 191

22 Facteurs socio-économiques
Niveau élevé de chômage. En 2009, le taux de chômage administratif de la Région bruxelloise: 20,2% + de 25% dans les quartiers du “croissant pauvre”; + élevé parmi les Bruxellois âgés de 15 à 24 ans (+ de 40% dans les quartiers du “croissant pauvre”). 1/3 des enfants et adolescents bruxellois vivent dans un ménage sans emploi rémunéré. En 2004, 17,5% des ménages bruxellois disent avoir dû postposer les soins pour raisons financières (10,1% pour l’ensemble du pays). Tableau de bord de la santé en Région bruxelloise 2010, Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale, COCOM. p. 195

23 Facteurs médicaux Près 1/4 des Bruxellois – et + de 1/2 de ceux âgés de plus de 75 ans – disent souffrir de maladie chronique, d’une affection de longue durée ou d’un handicap  Diabète: les inégalités sociales jouent un grand rôle, surtout chez les femmes (risque x3 pour les - diplômées par rapport à celles qui ont fait des études supérieures), ainsi que la nationalité turque ou marocaine. Le mal-être psychologique chez les Bruxellois > à celui des habitants des autres grandes villes belges Tableau de bord de la santé en Région bruxelloise 2010 Selon les chiffres de l’Agence intermutualiste, Bruxelles connaît des taux de vaccination systéma- tiquement moins élevés que les autres Régions. 

24 Habitudes de vie 22,3% des Bruxellois fument quotidiennement (Baromètre social 2010). 1 Bruxellois sur 4 seulement pratique une activité physique au moins 30 minutes par jour  Enquête de santé par interview, Belgique Résultats principaux, Institut scientifique de Santé publique, 2010. Pour l’alimentation comme pour l’activité physique ou le tabagisme, on est clairement en présence d’un gradient socio-économique : les habitudes de vie les plus saines s’observent davantage dans le groupe de population le plus éduqué.

25 Inégalités sociales de santé
En Région bruxelloise, en 2007, 28% des enfants naissaient dans une famille sans revenu du travail, et 17% d’une mère isolée. Le risque de décès de ces enfants dans la période périnatale ou avant l’âge d’un an est bien plus élevé que chez les autres enfants. L’écart de mortalité foeto-infantile entre les catégories sociales les plus pauvres et les plus aisées s’est aggravé 25,4% de la population de 15 ans et plus ne s’estime pas en bonne santé. À âge et sexe égal, la proportion de personnes qui ne s’estime pas en bonne santé est deux fois plus élevée chez les plus faiblement diplômés que chez les diplômés de l’enseignement supérieur Baromètre social Rapport bruxellois sur l’état de la pauvreté, Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale, COCOM

26 Inégalités sociales de santé
Les inégalités sociales ne consistent pas seulement en « une différence qui oppose les groupes le plus défavorisés à ceux qui sont le plus favorisés, mais bien d’un gradient continu qui traverse tout le corps social. […] Ces inégalités ont de multiples causes relevant de nombreux domaines, qui peuvent parfois paraître a priori bien loin du domaine de la santé : ce sont par exemple l’éducation, l’accès à l’emploi, les conditions de travail, l’âge de la retraite, la politique du logement, les politiques de redistribution des richesses (fiscalité, aides sociales…), l’accès aux soins et le coût des soins. Ces facteurs agissent sur la santé et la mortalité d’une manière cumulative […]. Tableau de bord de la santé en Région bruxelloise 2010, Observatoire de la Santé et du Social de Bruxelles-Capitale, COCOM p. 147

27 Stratégies et méthodes
Promotion de la santé Stratégies et méthodes Elaborer des politiques respectueuses de la santé  Créer des milieux favorables  Renforcer l’action communautaire  Développer les aptitudes personnelles  Réorienter les services de santé obstacles et freins Action sur les déterminants de santé


Télécharger ppt "Bruxelles, territoires de santé 31 mai 2011"

Présentations similaires


Annonces Google