La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CURRICULUM IMPLANTÉ Pourquoi analyser le curriculum implanté ? (Partie 2)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CURRICULUM IMPLANTÉ Pourquoi analyser le curriculum implanté ? (Partie 2)"— Transcription de la présentation:

1 CURRICULUM IMPLANTÉ Pourquoi analyser le curriculum implanté ? (Partie 2)

2 En mesure, bien que plus de 90% des enseignants jugent intéressante lactivité de conversion de monnaie, la majorité la trouve non conforme et ne la font pas en classe. En mathématiques, quelles questions sont rejetées ?

3 En numération, toutes les activités proposées doivent, d'après les enseignants, soit être maîtrisées, soit être amorcées sauf pour deux dentre elles. La première (Q73) demande à lélève dentourer, dans un tableau les capitales qui ont moins dun million dhabitants.

4 Et la deuxième (Q87) sollicite lélève à compléter la quittance dun loyer.

5

6 Conclusion Ce sont des questions dites citoyennes une question est dite citoyenne si elle porte sur un contenu scolaire simple et est intégrée dans un contexte de vie courante Ce sont des questions dont les modalités de présentation sont inhabituelles cest-à-dire qui portent sur un contenu scolaire et qui sont présentées de manière inhabituelle tant pour les élèves que pour les enseignants Oui, les questions « rejetées » ont des caractéristiques particulières

7 Comment améliorer cette situation ? NiveauSolutions 1.Curriculum 1.1. Curriculum prescrit (programmes, plans détudes) 1.2. Curriculum réellement implanté Concentrer les efforts sur lamélioration du curriculum implanté (via les manuels), plutôt que placer ses espoirs dans de grandes réformes curriculaires Remarques : Repose très souvent sur la qualité des manuels

8 Curriculum Matériel Temps dinstruction Processus denseignement Facteur favorable Facteur défavorable Gestion du système éducatif Famille Promotion (pas de redoublement) Achèvement (pas d'abandon) Apprentissage Plus de diplômé de meilleur niveau Expérience préscolaire Santé et nutrition Inputs scolaires efficaces Politiques restrictives de promotion Investissements pour améliorer « l éducabilité » de lenfant Demande à ce que lenfant travaille Les facteurs defficacité Facteurs defficacité scolaire (Daprès M.A. Lockheed et A. Verspoor)

9 Le manque de matériel et de manuels est un problème crucial. On observe aussi beaucoup de disparités dans laccès aux manuels et des problèmes de qualité (contenu et aspect matériel). Comment nos 150 classes sont-elles équipées ? Ont-elles les manuels ? Les enfants les ont-ils ? Si oui, les utilisent-ils ? Analyse à partir des réponses au questionnaire Facteur defficacité n°2 : Le matériel

10 Programmes et Manuels ABCDE a) le programme de français non0% 48%3% oui100% 52% 97% b) le programme de math. non0%11%4% 3% oui100%89%96% 97% c) le(s) manuel(s) de lecture non0%7%0%3%7% oui100%93%100%97%93% d) le(s) manuel(s) de math. non0%11%0% 4% oui100%89%100% 96%

11 Dans les classes ou dans les écoles on trouve (en ordre croissant) N=ouinon équerre14099%1% règle14398%2% compas14198%2% rapporteur14198%2% de matériel de mesure de longueur14086%14% dictionnaire14086%14% grammaire14180%20% de matériel de mesure de masse 14161%39% de matériel de mesure de capacité13758%42% bâtonnets, cailloux, bouchons12448%52% bescherelle13247%53% livres de loisir pour enfants13534%66%

12 Les fournitures scolaires chez les élèves 1 % des enseignants qui disent que dans leur pays on peut disposer % d'élèves disposant qui les possèdent Pas de réponse N=nonouiaucun 1 sur 3 1 sur 2 2 sur 3 tous un manuel officiel à l'usage des élèves en mathématiques ? 145 0%100% 2%30%18%12%28%10% un manuel officiel à l'usage des élèves en français ? 1405%95%4%28%19%13%26%11% un manuel non officiel à l'usage des élèves en mathématiques ? 13751%49%26%16%5%1%6%45% un manuel non officiel à l'usage des élèves en français ? 13651%49%29%13%5%3%4%46% des cahiers imprimés à l'usage des élèves en mathématiques ? 14459%41%23%9%1%6%13%48% des cahiers imprimés à l'usage des élèves en français ? 13862%38%25%9%1%6%12%47%

13 2 % d'élèves qui disposent (environ) N =aucun1 sur 31 sur 22 sur 3tous d'un ou plusieurs cahiers1410%1%3%8%88% de stylo-billes, crayons1421%3%4%13%80% d'une ardoise1428%0%4%11%78% de craies, touches1449%3% 19%67% d'une règle1433%13%12%26%47%

14 Au cours de vos activités denseignement de la lecture, à quelle fréquence utilisez-vous les ressources suivantes ? De tous les jours à au moins 2 fois par semaine Jamais a) des manuels 12789%16 c) des cahiers ou des fiches d'exercices 8258%60 h) des documents liés à d'autres matières 7662%47 g) une variété de livres pour enfants 5441%78 b) des revues de lecture 4937%85 f) des documents électroniques 3424%106 d) des journaux ou revues pour enfants 2921%108 e) des logiciels d'apprentissage de la lecture 1410%127 Utilisation des ressources en français

15 Utilisation des ressources en mathématiques Fréquence d'utilisation des ressources suivantes tous les jours ou presque tous les jours une ou 2 fois par semaine une ou 2 fois par mois jamais ou presque jamais a) des manuels92%7%0%1% b) des cahiers ou de fiches d'exercices72%16%1%10% c) des documents liés à d'autres matières19%32%11%38% e) des instruments de mesure (mètre,..)31%52%10%6%

16 Les enseignants interrogés disposent du matériel et utilisent surtout le programme et le manuel Conclusion NiveauRemarquesSolutions 1.Fournir du matériel Laugmentation du nombre de manuels dans les classes a un effet très positif (0,3 à 0,5 écart-type). Priorité aux manuels plutôt quà dautres supports, comme lordinateur, qui sont aussi efficaces, mais plus coûteux (il faut des maîtres mieux formés, le matériel et la maintenance coûtent cher)

17 Curriculum Matériel Temps dinstruction Processus denseignement Facteur favorable Facteur défavorable Gestion du système éducatif Famille Promotion (pas de redoublement) Achèvement (pas d'abandon) Apprentissage Plus de diplômé de meilleur niveau Expérience préscolaire Santé et nutrition Inputs scolaires efficaces Politiques restrictives de promotion Investissements pour améliorer « l éducabilité » de lenfant Demande à ce que lenfant travaille Les facteurs defficacité Facteurs defficacité scolaire (Daprès M.A. Lockheed et A. Verspoor)

18 Le temps denseignement Le temps est la variable clé de lapprentissage : plus on a le temps ou loccasion dapprendre, plus on apprend Facteur defficacité n°3 : Le temps dapprentissage

19 En français Français EFGHI Moins de 5h10512 De 5h à 8h De 8h à 10h Plus de 10h N = Omission32304

20 Lecture EFGHI Moins d'1h De 1h à 2h De 2h à 3h27396 De 3h à 4h De 4h à 5h40223 Plus de 5h60002 N = Omission51003 Grammaire EFGHI Moins d'1h De 1h à 2h De 2h à 3h00003 De 3h à 4h10206 De 4h à 5h20001 Plus de 5h20000 N = Omission51003

21 En mathématiques Mathématiques EFGHI Moins de 5h De 5h à 8h De 8h à 10h10010 Plus de 10h00100 N = Omission41020

22 Opération EFGHI Moins d'1h De 1h à 2h94000 De 2h à 3h De 3h à 4h De 4h à 5h Plus de 5h N = Omission69762 Géométrie EFGHI Moins d'1h De 1h à 2h De 2h à 3h De 3h à 4h De 4h à 5h Plus de 5h N = Omission40002

23 Problème EFGHI Moins d'1h22231 De 1h à 2h41000 De 2h à 3h De 3h à 4h00129è De 4h à 5h Plus de 5h N =81400 Omission706121

24 possèdent… le volume du programme-matière que vous devez voir au cours de l'année est adapté au temps dont vous disposez plutôt et tt à fait d'accord plutôt et pas du tt d'accord les 2 programmes3570 le programme de français3673 le programme de mathématiques3975 Total4181 Par ailleurs, deux tiers des enseignants estiment pour la plupart ne pas disposer dassez de temps pour enseigner les programmes officiels Ce qui a pour conséquence probable : les enseignants font des choix dans les matières à enseigner

25 Conclusion Grande variabilité observée dans les temps denseignement « Même des mesures frustres du temps font la différence » (Lockheed) Ajoutons à cela « Lécart entre le temps officiel et le temps effectif est souvent important pour diverses raisons (problèmes climatiques, écoles fermées, absences des maîtres ou des élèves, pas de remplacement …) » dans les pays étudiés. Temps réel dimplication de lélève en classe :.95 Temps dapprentissage alloué :.38

26 Solution 1.Chercher à augmenter le temps dinstruction. Mettre en place (au niveau central) des standards à respecter et les soutenir par des mesures de pilotage local. 2.Cerner les priorités dans le programme. Donner des balises aux enseignants. Fournir un recueil de situations à maîtriser ou un socle de compétences.

27 Curriculum Matériel Temps dinstruction Processus denseignement Facteur favorable Facteur défavorable Gestion du système éducatif Famille Promotion (pas de redoublement) Achèvement (pas d'abandon) Apprentissage Plus de diplômé de meilleur niveau Expérience préscolaire Santé et nutrition Inputs scolaires efficaces Politiques restrictives de promotion Investissements pour améliorer « l éducabilité » de lenfant Demande à ce que lenfant travaille Les facteurs defficacité Facteurs defficacité scolaire (Daprès M.A. Lockheed et A. Verspoor)

28 Plusieurs activités sont soumises à lenseignant au travers desquelles sa compétence de la matière en situation scolaire peut être approchée. « Niveau de formation des maîtres. Si les maîtres ont un niveau de formation inférieur au niveau secondaire, leur connaissance de la matière est souvent insuffisante, surtout pour les dernières années primaires ». (Lockheed) « Des recherches montrent que ce facteur est très corrélé avec le rendement scolaire » (Fuller, 1987). Facteur defficacité n°4 : La connaissance de la matière

29 Connaissance de la matière En français Dictée à corriger

30 retrouvées14 très9 pourrions7 courir6 de (merveilleux)5 plats mijotent4 crie3 modifie plats en casseroles3 modifie matin par temps3 fantastique !3 voyait2 Fautes « fausses »

31 P=8 R=1523/30 4 fautes12/20 4 fautes 1/25,5/20 5 fautes 1/21/20 6 fautes14/20 6 fautes 1/213/20 6 fautes 1/213,5/20 6 fautes 3/40/20 7 fautes0/20 7 fautes13/20 7 fautes 1/40/20 7 fautes 1/20/20 7 fautes 1/25/20 7 fautes 1/212,5/20 7 fautes 3/74,5/20 9 fautes2/20 9 fautes (1/2 pts par faute sans compter les accents et tirets) 15,5/20 9 fautes ½ (1fte enlève 4 pts)0/20 9 fautes 1/21,5/20 9 fautes 1/20/20 10 fautes 1/20/20 11 fautes0/20 14 fautes (chaque faute enlevant 0,5 pts)13/20

32 En mathématiques La notation de la représentation graphique des 2 élèves en tant que réponses à un problème arithmétique

33 Note attendue % d'enseignants qui octroient la note attendue qui attribuent une note de réussite qui attribuent une note d'échec Élève 1 83% 99% 1% 10 Élève 2 49%30%70% 0 Nbre d'enseig. Note donnée à l'élève N°1 01 [1 - 5[1 [5 - 8[10 [8 - 10[ Sous-total147 Note donnée à l'élève N°2 071 [1 - 4[30 [4 - 6[22 [6 - 10[ Sous-total145 Résultats

34 Conclusion La méconnaissance de la matière de certains enseignants rend le système scolaire inéquitable sur le plan social et inefficace sur le plan pédagogique. Solution Augmenter le niveau de formation des maîtres, notamment via lenseignement à distance ou dautres formations en cours de service (locales). Lapport du maître peut être complété par celui dautres médias, comme la radio interactive dont les effets positifs sur le rendement ont été prouvés. Améliorer le niveau des enseignants par lapport de manuels bien construits, de guides pédagogiques. Remarques Allonger la formation secondaire serait plus rentable que daugmenter la formation professionnelle initiale (Fuller).

35 Facteur defficacité n°5 Lévaluation formative Ampleur de leffet 1.17 (Bloom, 1986 et Fraser, 1987) Les indices structurants et feedbacks Ampleur de leffet.97 Rappel : préceptorat effet 2

36 Une des situations soumises à l'enseignant Voici la question posée à lélève Lis le problème suivant et explique-le avec tes mots. Ce dimanche matin, Thierry décide de faire une surprise à ses parents : il veut aller chercher des croissants pour le déjeuner. Dans la boulangerie, trois personnes sont devant lui. Il achète deux petits pains à 65 cents pièce et un croissant sucré à 50 cents. Ensuite, il se rend à l'épicerie et achète une bouteille de jus d'orange à 1 euro. Combien a-t-il payé à la boulangerie? Trois élèves ont expliqué le problème avec leurs mots. Ils ont commis des erreurs. Cet exercice met en évidence les pratiques dévaluation des enseignants. La capacité des enseignants à corriger des productions d'élèves habituelles ou inhabituelles. La consigne était bien de corriger les réponses des élèves et non de les noter, ni de les juger.

37 Il fallait ajouter la question Il fallait ajouter les nombres manquants Deux corrections sont possibles : - soit supprimer un élément - soit en ajouter un autre

38 N= 148 Élève 1 Moustapha Élève 2 Alhousseynou Élève 3 Madina 1 et 3correction "correcte"39%51%17% 5correction fausse12%5%11% 2correction "partiellement correcte"0%10%1% 4 et 6correction "inutile"49%34%72% Nombre d'enseignants les 3 corrections correctes les 3 corrections fausses les 3 corrections "inutiles" 3 jugements 15914

39 Conclusion On constate que le jugement ou la correction formelle prend le pas sur lévaluation formative et sur le feedback spécifique. Le taux de correction formative varie très fortement selon le type derreurs commises par les élèves. 50 % des enseignants identifient très bien labsence des nombres dans la réponse 2. Ils ne sont plus que 40 % à compléter la réponse 1 par la question manquante. La réponse de lélève 3 est la moins bien corrigée (17 %), les enseignants ne comprennent pas lerreur de lélève, donc ils remplacent le feedback spécifique par un jugement.

40 Solution Former et encadrer les enseignants à diagnostiquer les erreurs et les oublis dans les réponses des élèves, à réguler leur enseignement. Disposer de manuels, de guides didactiques, pédagogiques qui fassent une large place à ces compétences (séquence de leçon, test dévaluation formative, analyse des erreurs, pistes didactiques).

41 Facteur defficacité n°6 : Les devoirs à domicile Corrigés : ampleur de leffet.79 Simplement donnés : ampleur de leffet.28 A quelle fréquence donnez-vous des devoirs à domicile de lecture (peu importe le sujet) ? N = 144 une ou 2 fois par semaine 44% moins d'une fois par semaine 19% je ne donne pas de devoirs de lecture 16% 3 ou 4 fois par semaine 11% tous les jours 10% Fréquence des devoirs en mathématiques N = ou 2 fois par semaine.40% Tous les jours.29% 3 ou 4 fois par semaine.25% Moins dune fois par semaine.5% Je ne donne pas de devoirs de mathématiques. 2%

42 Facteur defficacité n°7 Questions de haut niveau taxonomique Ampleur de leffet.34 (Bloom, 1986 et Fraser, 1987)

43 Rédigez cinq questions portant sur le texte permettant dévaluer si les élèves ont compris le texte Résultats A1Élaborer des significations : Explicite A2Élaborer des significations : Implicites A3Élaborer des significations : Interprétation BComprendre globalement lécrit C Tenir compte et traiter les unités grammaticales et lexicales D Rechercher des informations relatives aux références dun livre, dun texte Rédigez trois questions portant sur le texte Résultats

44 Conclusion Question de niveau taxonomique très bas Éloignement du curriculum officiel Solution Des manuels avec des textes accompagnés de questions variées et de haut niveau taxonomique Ici une parenthèse : le test Pasec pourrait influencer les pratiques des enseignants

45 Les enseignants soient formés à diagnostiquer les erreurs et les oublis dans les réponses des élèves, et à les exploiter dans le contexte d'une évaluation formative Propositions pour rendre lenseignement plus équitable et plus efficace Il est fondamental que

46 Les guides didactiques pédagogiques, très prisés des enseignants, soient un des vecteurs privilégiés pour modifier les pratiques des enseignants qui éprouvent certaines difficultés à "sortir" des stéréotypes : variété de situations méthodologiques, consolidation ou amélioration des connaissances matière des enseignants, exploitation de situations de classe (réponses d'élèves).

47 Les enseignants soient formés à enseigner les démarches expertes de résolution de problèmes et à construire les épreuves dévaluation sur les finalités de la langue.


Télécharger ppt "CURRICULUM IMPLANTÉ Pourquoi analyser le curriculum implanté ? (Partie 2)"

Présentations similaires


Annonces Google