La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

RFSNWG Dakar, 28.02.2013 AGIR – Sahel Une opportunité de mettre définitivement fin au cycle de la faim et de la malnutrition Jan Eijkenaar, DG ECHO, RSO.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "RFSNWG Dakar, 28.02.2013 AGIR – Sahel Une opportunité de mettre définitivement fin au cycle de la faim et de la malnutrition Jan Eijkenaar, DG ECHO, RSO."— Transcription de la présentation:

1 RFSNWG Dakar, AGIR – Sahel Une opportunité de mettre définitivement fin au cycle de la faim et de la malnutrition Jan Eijkenaar, DG ECHO, RSO Afrique de louest à Dakar,

2 Alliance globale pour linitiative résilience au Sahel et en Afrique de lOuest - AGIR Plusieurs Dimensions * La Résilience de la région « LAfrique de lOuest - un espace dinterdépendances et de complémentarités » * La Résilience des (futurs) personnes à risque « Éradiquer la vulnérabilité alimentaire et nutritionnelle des populations » Processus * Lancement officiel le 6 décembre 2012 à Ouagadougou * Une Déclaration politique commune cernent les principes, les priorités et les prochaines étapes de lAlliance * Leadership de la CEDEAO, dUEMOA (avec support technique du CILSS). Secrétariat assuré par le CSAO/OCDE. * Lead international : Commission Européenne (DEVCO, ECHO, JRC). Mobilisation des Etats membres de lUE, USAID, UN, ONGs, etc.

3 Configuration dAGIR

4 * Communauté économique des Etats dAfrique de l'Ouest CEDEAO - 15 pays, promotion dintégration économique (1975) * Union Economique et Monétaire Ouest Africaine UEMOA (1994) – les 8 pays avec la monnaie FCFA et coopération économique avec CEDEAO * Comité permanent Inter-Etats de Lutte contre la Sécheresse dans le Sahel CILSS - 13 pays, sécurité alimentaire équilibre écologique (1973) * Club du Sahel et de lAfrique de lOuest CSAO (1976) - groupe multilatéral pour le développement et lintégration Afrique de louest * Les producteurs agricoles, la société civile, le secteur privé et les partenaires techniques et financiers nationaux et régionaux * Les partenaires de la communauté́ internationale * Les populations concernées …? ….! Parties prenantes

5 Objectif général : Faim Zéro dici 20 ans * Accès 100% adéquat à lalimentation tout au long de lannée * Eradication de la malnutrition chronique * Durabilité des systèmes de productions alimentaires * Augmentation de 100% de la productivité et des revenus des petits paysans, notamment des femmes * Zéro déchets/ pertes daliments Accent particulier sur les enfants < 2 ans, les femmes enceintes et les mères allaitantes INITIATIF de 1,000 jours

6 Feuille de Route Régionale – avril 2013 CSAO Paris 4 Pilliers Stratégiques: 1.Restauration et renforcement des moyens dexistence et protection sociale des plus vulnérables 2. Renforcement de la santé et de la nutrition 3. Renforcement durable de la production alimentaire, des revenus des ménages vulnérables et de leur accès à lalimentation 4.Renforcement de la gouvernance pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle 6 Feuilles de Route Nationaux - Sénégal, Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad Décembre 2013 RPCA Abidjan

7 Transformation de la société rurale Quelques tendances des 30 dernières années * Forte pression démographique : 3 à 4% par an * Limites dun système extensif agricole et pastorale : réduction de la disponibilité en terres arables et pâturages * Accumulation des biens productifs par partie restreinte de la population, augmentation dinégalités et sévérité pauvreté * Augmentation de la dépendance des marchés, fortes fluctuations et imprévisibilité : les plus pauvres y perdent, les marchés sont devenus un facteur de crise * Exode vers les centres urbains; exode vers les pays voisins mais de moins en moins fiable (conflits) – Retour et chômage

8 Les 20 pays au monde avec les pires indicateurs de mortalité ( OMS 2011) PAYSRnkU5MR ( /1000)RnkIMR (/1000)RnkMMR (/ ) SOMALIA MALI BURKINA FASO SIERRA LEONE CHAD DRC HAITI ANGOLA CAR GUINEE BISSAU AFGHANISTAN NIGER NIGERIA BURUNDI CAMEROON MOZAMBIQUE GUINEE CONAKRY COTE D IVOIRE GUINEE EQUAT BENIN MAURITANIA LIBERIA SOUDAN LESOTHO ZIMBABWE CONGO LAOS SAHEL REGION of WEST AFRICAU4 in Top 20I5 in Top 20M4 in Top 20 MAURITANIA, MALI, BURKINA FASO, NIGER, CHAD, SENEGAL 53 in Top 10M M1 in Top 10 MR3 in Top 5R0 in Top 5R1 dans Top 5

9 Des taux de malnutrition toujours élevés Une insécurité alimentaire persistante Même lors des bonnes années agricoles 15 % 10 % 20 %

10 Des taux de malnutrition toujours élevés Une insécurité alimentaire persistante 15 % 10 % 20 % PICS DE CRISE (récoltes, changements climatiques, prix…)

11 Des taux de malnutrition toujours élevés Une insécurité alimentaire persistante 15 % 10 % 20 % VARIATION SAISONNIERE (soudure, paludisme…) PICS DE CRISE (récoltes, changements climatiques, prix…)

12 Des taux de malnutrition toujours élevés Une insécurité alimentaire persistante 15 % 10 % 20 % VARIATION SAISONNIERE (soudure, paludisme…) PICS DE CRISE (récoltes, changements climatiques, prix…) MALNUTRITION STRUCTURELLE – PAUVRETE Manque daccès à lalimentation, aux soins de santé et nutrition, vaccination, eau, hygiène, éducation ….

13 récoltes Vente des récoltes Vente du bétail 150% 100% 50% 200% Les plus pauvres ne produisent pas toute leur nourriture % besoins alimentaire

14 Ils lachètent sur le marché. Le salaire est la première source de revenus (1,52 /jour) 150% 100% 50% 200% Travail salarié

15 (MDG 2010 UN report) Un lien entre pauvreté et malnutrition Les plus pauvres sont les plus à risques

16 Diagnostique Commun Ciblage Mise à lÉchelle Accès aux services de base: nutrition, santé, eau, éducation etc. Information, participation, genre, innovation Agriculture durable, écologie, diversification, chaînes de valeur Transferts saisonnières, filets sociaux, protection sociale

17 BONNE GOUVERNANCE QUI ATTEINT LES MÉNAGES LES PLUS PAUVRES

18 QUI ATTEINT LA CATEGORIE LE PLUS À RISQUE Femmes Enceintes & Allaitantes et Enfants « 1000 jours »

19 Ya til une alternative? Merci de saisir cette opportunité!

20 * Besoin de mettre en cartographie et de suivie des approches « pro-Résilience » * Besoin de savoir mesurer la performance, impact, succès des approches « pro-Résilience » et développer ces capacités * Probable besoin dexpertise senior multi-sector « SAN » pour accompagner des intervenants moins techniques, PTF etc. * Réunions clés politiques et techniques, par example: CSAO 7&8 avril, RPCA et AGIR, sur invitation UNICEF, MSF et partenaires, 14&15 mai, Paris UN OCHA, comparaison SHARE et AGIR, Addis, mai? Autres? * Questions, suggestions …..? * Opportunités concrets et calendrier


Télécharger ppt "RFSNWG Dakar, 28.02.2013 AGIR – Sahel Une opportunité de mettre définitivement fin au cycle de la faim et de la malnutrition Jan Eijkenaar, DG ECHO, RSO."

Présentations similaires


Annonces Google