La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Problématiques de construction de lexpressivité dun agent conversationnel multimodal … et projet ACE Agent Conversationnel Expressif RIAM – 15 mois, mai.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Problématiques de construction de lexpressivité dun agent conversationnel multimodal … et projet ACE Agent Conversationnel Expressif RIAM – 15 mois, mai."— Transcription de la présentation:

1 Problématiques de construction de lexpressivité dun agent conversationnel multimodal … et projet ACE Agent Conversationnel Expressif RIAM – 15 mois, mai 2003-juillet 2004 Dominique Noël, coordonnateur Président du directoire – as an angel – Responsable du département technologies et management de linformation – Reims Management School –

2 1.Cadre de développement 2.Retours dexpérience 3.Expressivité et mise en scène 4.Futurs développements Sommaire

3 Cadre de développement (1) Perspective industrielle : prototypage dun agent conversationnel : Angela 1.0 pour des applications économiques Objectif : Produire un agent conversationnel au niveau de létat-de-lart industriel : - bases de connaissances étendues suggérant une application « portail » - affichage de sites internet pertinents en association avec les réponses de lagent - scénario de dialogue avec relances (cinéma) - expressivité faciale

4 Cadre de développement (2) Intégration à partir de : - ImpCharacter, technologie dédition de dialogue dExTempo - Living Actor, technologie danimation 3D temps réel de Cantoche Productions - Tempo/ Sayso, technologie de synthèse de la parole dElan Speech - bases de connaissances et dialogues dAs An Angel 52 hommes/mois - 14 mois pour la coordination du projet - 2 mois pour la modélisation et lanimation 3D - 18 mois pour le travail éditorial - 12 mois pour la production et le codage des dialogues - 6 mois pour lintégration

5 Cadre de développement (3) Eléments de marché : - seuls marchés actuels : Etats-Unis et Allemagne - applications principales : CRM (relation client) - déploiement sur extranets et intranets - valeur ajoutée : réduction des coûts de contact (call-center) - problématique dacceptabilité de linterface Applications potentielles - aide à la navigation - assistance client - communication interne & externe - enseignement à distance - information citoyenne - jeux vidéo

6 Cadre de développement (4) Perspective annonceur - approche finaliste : information/promotion, transactionnel - agent au service de lannonceur - scenarii de dialogue prédéfinis par lannonceur - dialogue dirigé par lagent Perspective utilisateur - approche finalisée & récréative - agent compagnon de lutilisateur - scenarii de dialogues construits au cours de linteraction - dialogue dirigé tour à tour par lagent et lutilisateur

7 Angela

8 Retours dexpérience (utilisateurs) 700 dialogues temps de dialogue moyen : 8 minutes cadrage insuffisant défauts de synchronisation (lèvres, yeux) émotions non reconnues manque de caractère (personnalité) intégration au site insuffisante voix absente

9 Retours dexpérience (annonceurs) 40 entretiens réactions récurrentes : attirance, condescendance, désir, incrédulité, intérêt, rejet,… intérêt économique plutôt quergonomique préférence pour « photo-réalisme » préférence pour agent en option inquiétude quant aux implications (investissement humain et financier)

10 Expressivité et mise en scène (1) Expressivité (phénomène, actualité) plutôt que réalisme (concept, virtualité) lexpressivité est toujours le fait dune personne et dune personnalité (sinon caricature) problématique de re-création, plutôt que de simulation agent conversationnel = acteur vivant

11 Expressivité et mise en scène (2) Mise en scène (ordre artistique) plutôt que multimodalité (ordre technologique) Un être humain interagissant avec un agent conversationnel est un protagoniste Quelles relations entre lindividu et lagent ? amicale, intéressée, ludique, partenariale, théâtrale Quels rôles (plutôt que fonctions) pour lagent ? adversaire, assistant, compagnon, confident, conseiller, précepteur,…

12 Expressivité et mise en scène (3) Le protagoniste se miniaturise (canal écrit, expressivité limitée au dialogue) Néanmoins le passage du mot-clé à la phrase est difficile Lacteur est maximisé (canal audio/visuel, expressivité potentielle de lacteur) Cependant le protagoniste ne veut pas être dupe : il recherche les artifices

13 Expressivité et dialogue Cadre de dialogue différent selon perspective annonceur/protagoniste Annonceur : relation marchande (référent vendeur professionnel) Protagoniste : relation récréative (référent personnage de jeu) Nécessité de coder le cheap-talk Connaissances de base : presque rien sur presque tout (statistiques mots-clés/sujets, intentions)

14 Futurs développements (1) Expressivité : projet ACE (RIAM), AsAnAngel avec Cantoche, CLIPS, IUT Montreuil Objectif : produire une version améliorée (Angela 1.1) de lagent conversationnel permettant de favoriser ladoption annonceur/protagoniste Méthodologie 1 : scenarii de dialogue annonceur, corpus (WOZ), analyse, modèle de communication non-verbale en contexte, module de gestion globale de lexpressivité par le dialogue Méthodologie 2 : corpus réel et artificiel, identification des scenarii protagoniste, idem

15 Futurs développements (2) Dialogue : projet MODIAL (avec Annonceur, Elan Speech, ENST, Université du Maine) Objectif : produire un module pragmatique de dialogue (intégré à un socle de reconnaissance de motifs) Méthodologie : scenarii de dialogue annonceur, corpus (WOZ), analyse, modélisation, tests, corrections, déploiement

16


Télécharger ppt "Problématiques de construction de lexpressivité dun agent conversationnel multimodal … et projet ACE Agent Conversationnel Expressif RIAM – 15 mois, mai."

Présentations similaires


Annonces Google