La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« PRENDS MA PLACE DÊTRE PATIENT » Atelier n° 31 La qualité du relationnel vue du patient et des proches - Le match privé-public Paris La Villette - Cité

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« PRENDS MA PLACE DÊTRE PATIENT » Atelier n° 31 La qualité du relationnel vue du patient et des proches - Le match privé-public Paris La Villette - Cité"— Transcription de la présentation:

1 « PRENDS MA PLACE DÊTRE PATIENT » Atelier n° 31 La qualité du relationnel vue du patient et des proches - Le match privé-public Paris La Villette - Cité des Sciences et de lIndustrie Lundi 26 et mardi 27 novembre 2012 Corinne FAU Tél. : ;

2 Dans le cadre de « 2011 Année des patients et de leurs droits », notre démarche a été axée sur 2 thèmes : « limplication des professionnels de santé dans la promotion des droits des patients » et « les dispositifs incitant à promouvoir la bientraitance et la qualité de service dans les établissements de santé ». Avec le concours et sur une idée de 2 jeunes patients du Centre polytraumatisés qui ont construit le projet, lont suivi et ont participé à sa mise en œuvre, sous légide de la CRUQ, avec le concours dautres patients et de professionnels du Centre qui se sont prêtés au « jeu ».

3 Le projet sappelle : « Prends ma place d'être patient Des professionnels volontaires ainsi que des stagiaires des écoles paramédicales,sont immergés et vivent 24 heures dans létablissement en position de patient dépendant, avec une pathologie fictive, les aides techniques et humaines nécessaires et le programme de prise en charge identique à celui dun VRAI patient - les anciens patients volontaires, ayant pour mission lobservation et le suivi de ce « jeu » de rôles.

4 A travers ces jeux de rôles et les retours dexpérience des professionnels, nous souhaitons : Provoquer une réflexion du professionnel et du soigné Evaluer la perception du patient sur linformation reçue Améliorer la connaissance, lappropriation, lapplication des droits du patient, étudier le vécu et le ressenti du professionnel/acteur Pointer les situations qui pourraient être ressenties pas le patient comme de la maltraitance A partir des retours dexpérience: mettre en place les actions nécessaires à lamélioration du service, des pratiques et de lorganisation pour un meilleur savoir être et savoir-faire des professionnels dans la relation avec le soigné.

5 Le premier « test » a eu lieu les 26 et 27 mai 2011, Sophie, ergothérapeute est entrée dans la peau dun patient polytraumatisé pendant 24 Heures. Admise au Centre en chambre double, Sophie portait une attelle de Zimmer à gauche, une botte rigide à droite et une écharpe de maintien à lépaule droite. Patient très dépendant, avec fauteuil roulant, elle a eu besoin de manutention, daides humaines pour les gestes de la vie quotidienne et pour sa participation aux diverses étapes de sa prise en charge. Les dossiers administratifs et médicaux ont été réalisés comme sil sagissait dun « vrai » patient.

6

7

8 BILAN MEDICAL BILAN DE REEDUCATION

9 REEDUCATION

10 REPAS

11 Chaque jeu de rôles fait lobjet dune restitution : Observations du patient-test, Observations des ex-patients devenus testeurs, Observations des différents professionnels

12 Cette initiative originale offre aux professionnels la possibilité dappréhender chaque instant de la « vie » de patient, la situation de dépendance dans les gestes de la vie quotidienne, même si la pathologie, l'incertitude du lendemain et de l'évolution thérapeutique restent fictifs. Elle permet aux professionnels comme aux patients de se donner le temps de réflexion sur la philosophie du « prendre soin », en y associant les droits du patient et ses devoirs, la nécessité de respect mutuel à instaurer dans leur relation.

13 Les difficultés rencontrées: -Lors de la première présentation du projet aux professionnels de l'établissement, certains ont pensé tout d'abord « qu'ils allaient être contrôlés » ou qu'on voulait leur « apprendre leur métier ». D'autres se sont également sentis "agressés" ayant été eux- mêmes atteints de pathologies graves. -Petite difficulté à coupler la disponibilité des professionnels souhaitant participer au test, celle des ex patients auditeurs, avec la disponibilité des lits tout en prenant en compte l'organisation de travail des différents professionnels et services du centre. Les facilitateurs de la réalisation du projet: -L'accord et l'adhésion optimale de la Direction, de la CRUQ, des cadres, d'une majorité des professionnels et des patients présents.

14 Les récompenses du projet Labellisation et obtention de lun des 3 trophées de lARS PACA Novembre ° prix dans la catégorie relations usagers des 5° trophées de la FHP Mai 2012

15 LA PROMOTION DU PROJET DANS LA PRESSE

16 Présentation du projet dans les formations organisées par le CISS PACA par lun de nos usagers à la CRUQPC Présentation du projet dans les écoles paramédicales en cours dorganisation. Et bientôt: diffusion dun reportage sur une chaine de TV après le tournage qui aura lieu les 21 et 22 juin

17 Dautres séances de test sont en préparation puisque 5 volontaires sont en attente « de la programmation de leur date dadmission ». Ce projet est facilement transposable à dautres structures de soins ou daccueil de patients dont la situation de handicap et de dépendance rend difficile laccès à leurs droits.

18 MERCI DE VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "« PRENDS MA PLACE DÊTRE PATIENT » Atelier n° 31 La qualité du relationnel vue du patient et des proches - Le match privé-public Paris La Villette - Cité"

Présentations similaires


Annonces Google