La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ETATS GENERAUX DE LA VACCINATION AU NIGER Niamey du 13 au 15 Septembre 2012 1 4ieme réunion annuelle sur la vaccination Présentation par :Dr Hamadou ousseini.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ETATS GENERAUX DE LA VACCINATION AU NIGER Niamey du 13 au 15 Septembre 2012 1 4ieme réunion annuelle sur la vaccination Présentation par :Dr Hamadou ousseini."— Transcription de la présentation:

1 ETATS GENERAUX DE LA VACCINATION AU NIGER Niamey du 13 au 15 Septembre ieme réunion annuelle sur la vaccination Présentation par :Dr Hamadou ousseini Adamou

2 Plan de présentation Contexte et justification But/Objectifs Résultats attendus Méthodologie Forum national: Travaux de groupe Points de discussion Recommandations Mécanisme de mise en œuvre des recommandations 2

3 Contexte et justification (1) Création du PEV en 1987 Mission : contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité infanto juvéniles attribuables aux maladies cibles du PEV. Le Niger avec lappui des partenaires a plus que doublé sa couverture des trois doses du vaccin DTC ces dix dernières années (36% en 2001 selon la revue du PEV de 2001 et 75% selon la revue partielle du PEV en OMS/UNICEF de la couverture). 3

4 Contexte et justification (2) D iscordance entre les données administratives et celles denquêtes réalisées au niveau des ménages :(écart moyen de 23 à 40 points); Différence entre les données administratives et les WHO-UNICEF estimates Recrudescence de certaines maladies cibles évitables par la vaccination malgré les couvertures élevées: épidémie de rougeole en , existence des cas de coqueluche, cas de tétanos néonatal et maternel; Persistance de la circulation du poliovirus sauvage en dépit des multiples campagnes; 4

5 Contexte et justification (3) A partir de 2011, on constate une baisse de la couverture vaccinale due à: Une insuffisance du financement de la vaccination; Des fréquentes ruptures de stock des vaccins à tous les niveaux dues au retard dans le paiement de la quote-part de lEtat pour le cofinancement de lachat des vaccins. 5

6 But/Objectifs But Offrir lopportunité à lensemble des acteurs du PEV pour mener une réflexion commune sur le bilan et les perspectives en matière de vaccination au Niger. Objectif principal Poser le diagnostic stratégique du PEV en vue daccroitre la couverture vaccinale. Objectifs spécifiques Analyser lenvironnement interne et externe du PEV; Proposer des stratégies dinterventions pertinentes et innovatrices. 6

7 Résultats attendus Un état des lieux de la mise en œuvre du PEV au Niger est fait; Les forces, les faiblesses, les opportunités et les menaces du PEV sont identifiées; Des stratégies dinterventions pertinentes et novatrices sont proposées; Une feuille de route est proposée; Un mécanisme de suivi des recommandations issues des états généraux est mis en place; Un rapport général est rédigé et partagé avec tous les acteurs de la vaccination. 7

8 Méthodologie (1) Création du Comité National dOrganisation (CNO) des EGV par arrêté du Ministre de la Santé Publique; Tenue régulière des réunions des trois sous commissions du CNO ( technique, logistique et approvisionnement, Mobilisation sociale); Réunions du comité technique de réflexion du niveau central à travers une retraite de 5 jours qui avait pour mission de réfléchir sur la situation de la vaccination conformément aux axes prioritaires du PDS ; 8

9 Méthodologie (2) Réunions des comités techniques départementaux dune durée totale de trois jours au niveau des chefs-lieux des districts; Les fora régionaux dune durée de 2 jours au niveau des chefs lieux des régions (cadre technique, ONG, société civile et communauté); Implication de la communauté et la société civile dans tous le processus; La participation de la communauté à permis de lever le voile sur linsuffisance de la mobilisation sociale 9

10 Méthodologie (3) Enquête qualitative au niveau des bénéficiaires dans 6 districts. Forum national dune durée de 3 jours ayant regroupé une centaine de participants ( gouverneurs des régions, cadres des autres ministères, Association de la société civile et ONGs, partenaires etc.) 10

11 FORUM NATIONAL Présentations des régions, du niveau national et de lenquête qualitative Travaux de groupes ; Etat des lieux Analyse des forces et faiblesses; 12 Problèmes prioritaires identifiés et retenus portant sur les différentes composantes du PEV 11

12 F orum national: Points de discussion (1) La participation financière de lEtat nigérien dans lachat des vaccins et consommables et de la logistique ; Limplication des autres ministères dans la promotion des activités de vaccination pour lamélioration de la couverture vaccinale ; Lamélioration de la gestion des ressources humaines : promotion du bon accueil, de la Communication Interpersonnelle (CIP) ; Lamélioration de la gestion des ressources humaines, matérielles et financières disponibles actuellement ; Limplication des collectivités territoriales dans le financement et la mise en œuvre des activités de vaccination ; Le monitoring des activités de vaccination ; Larchivage et la qualité des données. 12

13 F orum national: Points de discussion (2) Limplication des chefs traditionnels et religieux dans les stratégies de communication en faveur de la vaccination ; La définition de stratégies pour atteindre les populations nomades, les populations situées dans les zones dinsécurité ou dans des zones daccès géographique difficile ; La redéfinition des cibles de la vaccination pour toucher le maximum denfants et éviter la survenue des épidémies, surtout en ce qui concerne la rougeole ; La gestion des cas de refus ; Limplantation des activités de vaccination dans les cases de santé (chaine de froid, intrants et ressources humaines qualifiées) ; Le suivi communautaire des activités de vaccination ; La qualité et la tenue des supervisions formatives ; 13

14 FORUM NATIONAL: RECOMMANDATIONS Au Niveau central A- Ministère des Finances : De prendre, en accord avec le Ministère de la Santé Publique, des dispositions pour assurer le déblocage à temps du paiement de la contrepartie de lEtat pour lachat des vaccins et celle des campagnes de masse; De mobiliser une partie des fonds PPTE pour le financement de la vaccination ; Daccorder au moins 15% du Budget National au secteur de la santé conformément aux engagements dAbuja ; Dinstaurer le principe de prélèvement sur les redevances minières et pétrolières en faveur de la vaccination. 14

15 FORUM NATIONAL: RECOMMANDATIONS B-Ministère de la Santé Publique (1) De mettre en place un groupe technique chargé de la finalisation de la feuille de route ; De mettre en place, un comité de suivi pour la mise en œuvre des recommandations issues du présent forum ; Daccroitre significativement le financement des activités de vaccination ; De prendre en compte les recommandations des EGV dans les directives pour lélaboration des PAA ; Daccorder une priorité à la formation des agents de santé en gestion du PEV ; De procéder à la révision du calendrier vaccinal, entre autres, de ramener lâge des enfants cibles de 0 à 23 mois pour la routine ; De dynamiser les organes de coordination du secteur santé à tous les niveaux ; 15

16 FORUM NATIONAL: RECOMMANDATIONS B-Ministère de la Santé Publique (2) De finaliser le plus rapidement possible le projet de loi rendant obligatoire la vaccination ; De renforcer les infrastructures sanitaires (accélération de la transformation des cases de santé en CSI) et la logistique ; De mettre à contribution les Forces de Défense et de Sécurité pour vacciner ou accompagner les équipes dans les zones dinsécurité et daccès difficile; Délaborer et mettre en œuvre une stratégie nationale de vaccination en zones nomades et difficiles daccès ; De financer les sorties spéciales des cliniques mobiles en zones nomades et difficiles daccès dans les périodes opportunes ; De réviser la stratégie de supervision (guide, outils, contenu, périodicité etc.) avec renforcement de capacité des acteurs à tous les niveaux ; Dallouer des ressources conséquentes aux services dinspection, de contrôle et daudit pour une meilleure gestion à tous les niveaux ; 16

17 FORUM NATIONAL: RECOMMANDATIONS Aux Directions Régionales de la Santé et Districts Sanitaires De prendre en compte les recommandations des EGV dans lélaboration des PAA à tous les niveaux ; Dassurer la micro planification effective des activités de santé à différents niveaux (CSI, DS) ; De dynamiser les comités de coordination de secteur de santé ; Dassurer la supervision formative des agents, le monitorage des données ainsi que lintégration des activités; De renforcer les activités foraines et mobiles décentralisées ; Délaborer et exécuter des plans de communication à tous les niveaux ; Dimpliquer les leaders religieux dans la sensibilisation. 17

18 FORUM NATIONAL: RECOMMANDATIONS Aux Autorités Administratives Dassurer un suivi de proximité des services de vaccination ; De renforcer le plaidoyer auprès des collectivités pour faire valoir lintérêt et le suivi des activités de la vaccination ; De faire le plaidoyer auprès des collectivités territoriales pour accorder au moins 30% des 8 % de leurs budgets prévus à la santé aux activités de vaccination. Aux chefs traditionnels, leaders religieux, ONG et leaders dopinion De continuer à appuyer la mise en œuvre du plan de communication pour le PEV et les AVS à tous les niveaux. 18

19 FORUM NATIONAL: RECOMMANDATIONS Aux Partenaires Techniques et Financiers De continuer à soutenir les services de vaccination ; De débloquer les contributions financières à temps ; De vulgariser leurs procédures financières et comptables à tous les niveaux. 19

20 FORUM NATIONAL: RESULTATS Elaboration dune feuille de route pour les activités de vaccination Meilleure compréhension des activités de vaccination par les cadres du ministère des finances; Le Programme Elargi de Vaccination na pas toujours utilisé toutes les opportunités Déblocage des fonds de la campagne rougeole par létat; Modifications des procédures de déblocage des fonds de la vaccination par létat 20

21 MECANISME DE MISE EN OEUVRE Création dun comité chargé de finaliser la feuille de route; Création dun comité chargé du suivi de la mise en œuvre des recommandations composé de ( MSP, Direction des immunisations, point focal OMS, point focal UNICEF) 21

22 Feuille de route Lanalyse de la situation du PEV ; Les problèmes prioritaires à résoudre ; Les principes directeurs ; La vision du pays en matière de PEV ; Les objectifs à atteindre ; Les axes stratégiques et les activités majeures Le suivi/évaluation ; Le cadre de mise en œuvre ; 22

23 MECANISME DE SUIVI Mission de supervision, daudit, de contrôle, dinspection et de monitorage; Revues semestrielles au niveau national Revues semestrielles régionales Revue interne à mis parcours 23

24 JE VOUS REMERCIE 24


Télécharger ppt "ETATS GENERAUX DE LA VACCINATION AU NIGER Niamey du 13 au 15 Septembre 2012 1 4ieme réunion annuelle sur la vaccination Présentation par :Dr Hamadou ousseini."

Présentations similaires


Annonces Google