La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr. John A. Zee Directeur Bureau Amérique du Nord Agence universitaire de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie: ses programmes et ses.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr. John A. Zee Directeur Bureau Amérique du Nord Agence universitaire de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie: ses programmes et ses."— Transcription de la présentation:

1 Dr. John A. Zee Directeur Bureau Amérique du Nord Agence universitaire de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie: ses programmes et ses priorités

2 LAgence universitaire de la Francophonie LAssociation internationale des maires francophones TV5 Université Senghor Les opérateurs de la Francophonie

3 L'Agence universitaire de la Francophonie (AUF) a été créée en 1961 à Montréal. Cest une institution multilatérale qui soutient la coopération et la solidarité entre les institutions universitaires travaillant en français. Le mandat

4 617 établissements d'enseignement supérieur et de recherche (issde plus de 60 pays sur les 5 continents) 9 bureaux régionaux (incluant le BAN) +7 antennes 42 campus numériques francophones et centres d'accès à l'information 5 instituts de la Francophonie 21 réseaux de chercheurs 14 réseaux institutionnels 16 pôles dexcellence régionaux >60 filières francophones 5 centres régionaux denseignement spécialisés Plusieurs formations doctorales Environ 2500 bourses par an Les composantes

5 Page 5 Budget global de 40 millions Programme « Langue française, diversité culturelle et linguistique » Programme « Aspects de lÉtat de droit et démocratie » Programme « Environnement et développement durable solidaire » Programme « Soutien des TICs au développement de lenseignement supérieur et de la recherche » Programme « Soutien et renforcement de lexcellence universitaire » Les programmes daction

6 Page 6 Environnement et développement durable solidaire Objectifs: Le développement durable et solidaire figure parmi les priorités du X e Sommet de Ouagadougou dans le cadre décennal de la Francophonie. La formation, la recherche et le renforcement des compétences scientifiques et technologiques, notamment en faveur des étudiants et des enseignants chercheurs des pays du Sud, ont un rôle fondamental dans la stratégie de coopération multilatérale de lAUF et de laction du programme « Environnement et développement durable solidaire ». Actions: –9 réseaux de chercheurs –4 Instituts internationaux francophones de 3 e cycle (IFMT, IFAG, IFE, IFI) –5 Centres régionaux denseignement spécialisé (CRES) dans les domaines liés au développement rural et agricole et en énergie –50 filières universitaires francophones de niveau 2 e et 3 e cycles dans les domaines: génie civil et urbanisme; sciences économiques et gestion; environnement;géographie et tourisme; santé et agroalimentaire

7 Page 7 Objectifs: Adapter leur offre de formation et de recherche aux besoins de leur environnement Les accompagner vers lexcellence Les promouvoir comme des acteurs majeurs du développement de leur pays et de leur région. Actions: –Les séminaires sur la gouvernance universitaire et la réforme LMD –La mobilité des étudiants, des professeurs et des chercheurs –Lappui aux Conférences régionales de recteurs et/ou présidents duniversités –Lappui aux réseaux institutionnels* –Lappui aux pôles dexcellence régionaux* –Le soutien à des projets de coopération scientifique inter-universitaire –Lappui aux manifestations scientifiques –Actions déléguées (diasporas; professeurs invités du Sud; mobilité des volontaires seniors, partenariat universités-entreprises) Soutien et renforcement de lexcellence universitaire

8 Page 8 Les actions de programme sarticulent autour dune démarche en quatre grands axes : 1. Accompagner les réformes institutionnelles engagées par les universités du Sud pour créer ou favoriser lenvironnement nécessaire à leur développement et au renforcement de leurs capacités. gouvernance universitaire, réforme LMD 2. Renforcer les échanges et la mise en réseau des institutions. la mobilité des étudiants, des enseignants et des chercheurs (bourses, missions denseignement…), la mobilisation des réseaux dinstitutions : lappui aux Conférences régionales de recteurs et/ou de présidents duniversités lappui aux réseaux institutionnels (réseaux de facultés et détablissements par grand champ disciplinaire) Démarche en quatre axes

9 Page 9 3. Promouvoir lexcellence scientifique des universitaires et des chercheurs francophones du Sud lappui aux pôles dexcellence régionaux (PER) ; le soutien à des projets de coopération scientifiques inter-universitaires (PCSI) ; laccès des scientifiques du Sud aux prix scientifiques; lappui aux manifestations scientifiques (colloques…). 4. Développer les partenariats pour mettre lorganisation et le savoir- faire de lAUF au service des grandes organisations internationales, des Etats, des entreprises… et valoriser linnovation universitaire et scientifique en faveur du développement. les actions déléguées à lAUF (contrats de coopération) ; la relation avec les entreprises pour faciliter linsertion professionnelle des jeunes diplômés à travers les départements demploi francophones; les actions innovantes, proposées par les partenaires de lAUF et expérimentées avec eux. Démarche en quatre axes (suite)

10 Ils sont animés par un comité de réseau composés de membres représentants les différentes régions francophones. Les chercheurs intéressés à devenir membre dun réseau peuvent remplir une demande dadhésion en ligne sur le site du répertoire des chercheurs de lAUF Réseaux de chercheurs

11 Page 11 R é seaux de chercheurs Environnement et développement durable solidaire (9) –Analyse économique et développement –Biotechnologies végétales: amélioration des plantes et sécurité alimentaire –Démographie –Entrepreneuriat –Érosion et gestion conservatoire des eaux et des sols –Environnement et développement durable –Génie des procédés appliqué à lagroalimentaire –Maladies parasitaires vectorielles –Télédétection –Pharmacie????

12 Page réseaux institutionnels regroupent, par champs disciplinaires, des établissements denseignement supérieur utilisant le français comme langue denseignement et de travail. Ils ont vocation de réunir lensemble des établissements de la spécialité concernée représentés par leurs directeurs ou doyens en exercice. Réseaux institutionnels

13 Page 13 -la médecine vétérinaire (AEEVTPLF) -la gestion (CIDEGEF) -la médecine (CIDMEF) -le droit (CIFDUF) -les sciences de lagriculture et de lalimentation (CIDEFA) -la pharmacie (CIFPEF) -lingénierie (CITEF) -le journalisme avec le réseau Théophraste -la médecine dentaire (CIDCDF) -les lettres et les sciences humaines (AFELSH) -les sciences de linformation (AIESI) -les sciences et techniques (CIRUISEF) -la promotion de lenseignement et de la recherche en aménagement et urbanisme (APERAU) -la formation des formateurs (RIFEFF) Réseaux institutionnels

14 Page 14 Ce sont des cursus de formation supérieures à vocation professionnalisante (baccalauréat-licence ou maîtrise- master) Dotation pédagogique Perfectionnement linguistique et disciplinaire des enseignants de la filière Attribution de bourses (doctorales) aux étudiants sortant de la filière Etc… Filières francophones

15 Page 15 Domaines (>60 filières francophones) Ex. Agroalimentaire et génie des procédés Sciences de la santé et recherche biomédicale Sciences de la gestion Sciences du tourisme Sciences physiques et mathématiques Sciences juridiques Sociologie Biologie animale et recherche vétérinaires Biologie végétale et recherche agronomique Sciences et technologies de linformation et de la communication Filières francophones

16 Page 16 Pôles dexcellence régionaux Le soutiens aux pôles dexcellence, dune durée de 4 ans, a pour objectif de renforcer les centres universitaires de haute valeur scientifique du Sud, à les aider à mobiliser un réseau régional de compétence collaborant autour dun même thématique. Le programme du centre universitaire est réalisé avec des partenaires régionaux, et avec des collaborations duniversités dautres régions, notamment du Nord. (voir document distribué)

17 Page 17 Pôles dexcellence régionaux Afrique centrale Université Catholique d'Afrique Centrale (Cameroun) Association pour la promotion des droits de l'homme en Afrique centrale (APDHAC) Université Marien Ngouabi (Congo) Équipe pluridisciplinaire de recherche en alimentation et nutrition (EPRAN) Université nationale du Rwanda (Rwanda) Centre universitaire de santé mentale (CUNISAM) Afrique de l'Ouest Université d'Abomey Calavi (Bénin) Centre africain des hautes études Université de Ouagadougou (Burkina Faso) Centre de recherche en sciences biologiques, alimentaires et nutritionnelles Université de Cocody (Côte-d'Ivoire) Département de biochimie médicale, UFR des sciences médicales Université de Bamako (Mali) Centre de recherche et de formation sur le paludisme (MRTC) Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal) École doctorale régionale africaine (EDRA) École africaine des métiers de l'architecture et de l'urbanisme (Togo) Direction du développement et de la recherche

18 Page 18 Pôles dexcellence régionaux Asie-Pacifique Université Van Lang (Vietnam) Département de tourisme Europe centrale et orientale Université Technique de Sofia (Bulgarie) Centre régional francophone d'Ingénierie pour le développement (CREFID) Université Babès-Bolyai (Roumanie) Faculté de chimie et génie chimique Europe de l'Ouest et Maghreb Université Abdelmalek Essaadi (Maroc) Centre des Études environnementales méditerranéennes (CEEM) Université de Tunis El Manar (Tunisie) Laboratoire de modélisation mathématique et numérique dans les sciences de l'ingénieur (LAMSIN-ENIT) Moyen-Orient Université Saint-Joseph (Liban) Laboratoire de biologie moléculaire Océan indien Université d'Antananarivo (Madagascar) Faculté des lettres et sciences humaines

19 Soutien des TICs au développement de lenseignement supérieur et de la recherche Objectifs: Renforcer les capacités humaines par la formation Réduire la fracture numérique en accroissant la connectivité des universités du Sud Développer une politique de contenus scientifiques francophones Favoriser la recherche et la présence francophones dans les comités internationaux (standardisation, normalisation, régulation). Actions: – 47 formations ouvertes et à distance et nouvelles technologies éducatives; – Formations professionnalisantes; – Édition et diffusion de linformation scientifique et technique; – Appui aux infrastructures.

20 Page 20 Afrique de lOuest (11) Abidjan (Côte dIvoire) Bamako (Mali) Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) Conakry (Guinée) Cotonou (Bénin) Dakar (Sénégal) Lomé (Togo) Niamey (Niger) Nouakchott (Mauritanie) Ouagadougou (Burkina Faso) Saint-Louis (Sénégal) Afrique centrale (7) Bangui (Rép. centrafricaine) Bujumbura (Burundi) Brazzaville (Congo) Kinshasa (RDC) Libreville (Gabon) NDjamena (Tchad) Yaoundé (Cameroun) Océan indien (3) Antananarivo (Madagascar) Moroni (Comores) Réduit (Maurice) Moyen-Orient (4) Alep (Syrie) Alexandrie (Égypte) Beyrouth (Liban) Damas (Syrie) Caraïbe (1) Port-au-Prince (Haïti) Europe centrale et orientale (4) Bucarest (Roumanie) Chisinau (Moldova) Sofia (Bulgarie) Tirana (Albanie) Asie-Pacifique (6) Danang (Vietnam) Hanoi (Vietnam) Hô Chi Minh-Ville (Vietnam) Phnom Penh (Cambodge) Port-Vila (Vanuatu) Vientiane (Laos) Maghreb (3) Alger (Algérie) Rabat (Maroc) Tunis (Tunisie) Les CNF et CAI

21 Page 21 Bourses de formation initiale (maîtrise-<6 mois; alternance) Bourses de formation à la recherche (doctorat-3 ans; séjour alterné) Bourses de stage professionnel (insertion professionnelle, 3 mois) Bourses de stage culturel (Attention: programmes en réorganisation) Bourses de mobilité

22 Page 22 Projets de coopération scientifique interuniversitaire PCSI (appel à projets tous les deux ans): renforcement scientifique développement de coopération multilatérale (3 pays) soutien aux jeunes chercheurs 20,000 euros pour deux ans PCSI

23 Page 23 Intégration des professeurs-chercheurs du Sud dans le cadre des activités de recherche ou denseignement Confronter les étudiants du Nord aux réalités du Sud Durée: 4 mois max. Professeurs invités du Sud

24 Page 24 Cette action fait appel aux scientifiques à la fois ressortissants des pays du Sud et professeurs de carrière dans les universités dAmérique du Nord Sengagent dans laide au développement en mettant leur expérience au service des universités du Sud 4000 euros Appui à la coopération des diasporas

25 Page 25 Cette action sadresse aux personnes retraitées qui souhaitent participer à un projet éducatif en mettant leur expertise au service des universités du Sud (mission denseignement) 9 mois Mobilité des volontaires-seniors

26 Page 26 Soutien à différentes manifestations scientifiques afin de favoriser la participation de scientifique du Sud Édition et diffusion des actes en français Promotion de la langue française dans les manifestations scientifiques (traduction, interprétariat,…) euros Manifestations scientifiques

27 Page 27 Janvier Mobilité des professeur-chercheur invités du Sud Mobilité des volontaires-seniors Appui à la coopération des diasporas scientifiques implantées en Amérique du Nord Février Projets de coopération scientifique interuniversitaire (PCSI) (2 ans) Septembre Bourses de mobilités francophones (formation à la recherche et perf. à la recherche) Calendrier des appels

28 Pour plus dinformation


Télécharger ppt "Dr. John A. Zee Directeur Bureau Amérique du Nord Agence universitaire de la Francophonie Agence universitaire de la Francophonie: ses programmes et ses."

Présentations similaires


Annonces Google