La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 MICROÉCOMIE II Introduction et Méthodologie. 2 Le problème économique: Léconomie étudie le comportement des individus dans la mesure où ce comportement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 MICROÉCOMIE II Introduction et Méthodologie. 2 Le problème économique: Léconomie étudie le comportement des individus dans la mesure où ce comportement."— Transcription de la présentation:

1 1 MICROÉCOMIE II Introduction et Méthodologie

2 2 Le problème économique: Léconomie étudie le comportement des individus dans la mesure où ce comportement a un impact sur laffectation des ressources: - comportement économique standard: consommation, production, marché du travail. - décision de mariage et/ou de fertilité. - décisions politiques. Comment des ressources limitées sont affectées (ou devraient-elle être affectées) dans la production et échange de biens et services alternatifs?

3 3 Le problème économique: Biens et services: ce qui donne satisfaction aux individus. Ressources: ce qui est utilisé pour produire les biens et services.

4 4 Le problème économique Les ressources sont « limitées »: on voudrais plus de ce qui est disponible. Un bien est « limité» si quand le prix est zéro on demanderais plus de ce qui est disponible. Un bien/ressource peut être rare mais pas « limité » et vice versa. Utilisations alternatives: puisque les ressources sont « limitées » ils faut choisir entre différentes utilisations. Si on ne peut pas tout avoir il faut choisir quoi produire et échanger.

5 5 Les économistes typiquement se concentrent sur un segment particulier de léconomie et construisent des modèles pour analyser ce segment. Un modèle est une représentation formelle (mathématique) mais simplifié de la réalité. On simplifie la réalité pour pouvoir se concentrer sur les éléments vraiment importants, donc on oublie les détails qui ne sont pas trop relevants. Le type de simplifications quon fait dans la construction dun modèle économique dépend du problème spécifique analysé. Penser comme un économiste

6 6 Exemple: On veut analyser le marché des appartements en location dans une petite ville universitaire dans le court terme (où loffre est relativement fixe) se focalise sur lanalyse de la demande des appartements, en particulier la relation entre quantité demandé et prix. Penser comme un économiste

7 7 Université Appartements de type 2: prix fixe Appartements de type 1

8 8 Simplifications Les appartements du type 2 ont un prix fixé (exogène, donc pas étudié dans le modèle) Tous les appartements ont les mêmes caractéristiques. La seule différence est entre ceux de type 1 et de type 2 pour leur proximité à luniversité => La focalisation est sur la déterminations du loyer des appartements de type 1 et de la détermination de la population qui va occuper les deux types dappartements.

9 9 Tous les modèles économiques se basent sur lhypothèse que les agents économiques agissent dans lintérêt personnelle : dans chaque situation les agents économiques font des choix leur permettant datteindre le plus haut niveau de satisfaction Penser comme un économiste

10 10 Éléments de base pour décrire une économie (1) Dotations des ressources: (2) Technologie: spécifications de comment les ressources peuvent être utilisées pour produire les biens (3) Préférences des individus (4) Institutions: lois, type de marché, activités du gouvernement

11 11 Exemple: marché des appartements en location Les préférences des individus + leur dotations déterminent la courbe de demande. La technologie: dans le court terme loffre dappartement est fixe. Léquilibre serait différent si le loyer est réglementé ou non.

12 12 Courbe de demande dappartements On considère pour chaque individu le prix quil est disposé à payer pour louer un appartement de type 1: le prix de réserve Le prix de réserve est donc le prix auquel il est indifférent entre louer lappartement de type 1 ou de type 2. Le prix de réserve en générale dépend du revenu de lindividu et de la consommation des autres biens.

13 13 Courbe de demande dappartements Si le prix de marché est p*: tous les individus avec un prix de réserve >p* loueront un appartement de type 1.

14 14 Courbe de demande dappartements Pour construire la courbe de demande on ordonne les individus par rapport à leur prix de réserve. Supposons que le prix de réserve plus élevé soit 500$ et quil y a un seul individu ce prix. Supposons maintenant quil y a 2 individus avec un prix de réserve de 490$ 1 personne avec un prix de réserve de 480$, puis 1 personne avec un prix de réserve de 450 etc…

15 15 Courbe de demande dappartements n. appartements Prix de réserve

16 16 Demande quand il y a beaucoup de demandeurs n. appartements Prix de réserve Chaque palier devient petit par rapport à la taille de marché et la demande peut être approximée par une courbe continue

17 17 Offre dappartements dans le court terme quand il y a beaucoup de propriétaires Courbe doffre n. appartements Prix de réserve

18 18 Équilibre du marché (concurrentiel) Demande et offre doivent être compatibles. Le marché est concurrentiel: il y a un grand nombre de propriétaires qui mirent à retirer le plus davantage possible; les locataires sont parfaitement informées des prix pratiqués par tous les propriétaires Le prix déquilibre doit être le même pour tous les appartement dans le cercle intérieure

19 19 Équilibre du marché (concurrentiel) Courbe de doffre n. appartments Prix de réserve Courbe de demande p* S

20 20 Équilibre du marché (loyer réglementé) Courbe de doffre n. appartements Prix de réserve Courbe de demande p_max Rationnement: demande excédentaire s SdSd

21 21 Penser comme un économiste Communes à tous les modèles économique sont les considérations suivantes: 1- Les individus font face à des trade-offs: pour avoir ce que nous fait plaisir il faut renoncer à quelque autre chose qui aussi nous plait. Exemple: si on a 10$ pour sacheter le lunch et on choisit dacheter un sandwich on renonce à sacheter une pizza.

22 22 Penser comme un économiste 2- Puisque les individus font face à des trade-offs, faire des choix nécessite comparer les coûts et les bénéfices des alternatives différentes. Fondamental en économie est le concept de cout opportunité: le coût de quelque chose est ce auquel il faut renoncer pour lavoir.

23 23 Penser comme un économiste 3- Les individus répondent aux incitations. Puisque quand on fait un choix on considère coûts et bénéfices, le comportement des individus change lors dune variations des coûts et/ou des bénéfices.

24 24 Penser comme un économiste 4- Léchange peut rendre tout le monde plus content. Sans activités déchange, chaque individu devrait produire ce quil veut consommer. Léchange permet aux individus de se spécialiser dans les activités où ils sont plus productifs. Ils peuvent alors échanger un grand variété des biens et services avec autres individus à un prix plus bas que autrement.

25 25 Méthode de lÉquilibre Laffectation des ressources est le résultat des comportements de production et échange des agents économiques. On appelle une affectation particulière des ressources, lallocation. Les économistes s intéressent aux problèmes dallocation des ressource à léquilibre, c-à-d, quand les comportements des agents économiques sont compatibles (exemple, demande=offre) et qu aucun individu na un intérêt à faire des choix différents.

26 26 Statique comparative Lanalyse de leffet sur léquilibre dun changement de certains éléments du modèle. Exemple: si le gouvernement impose une taxe sur un bien? Exemple: si loffre et/ou la demande change?

27 27 Une augmentation de loffre dappartements ancienne offre n. appartments Prix de réserve Courbe de demande p* nouvelle offre p* SS

28 28 Analyse Positive et Normative Analyse Positive: analyse des faits de léconomie, lallocation quémerge dans différentes situations. Analyse Normative: analyse de la désirabilité dune allocation - Efficacité. - Équité.

29 29 Concept defficacité Comment comparer différents allocations? Critère de Pareto: prenons nimporte quelle paire dallocations A et B. On dit que lallocation A est préférée au sens de Pareto à lallocation B si dans la situation correspondant à A personne nest moins heureuse que dans la situations correspondant à lallocation B et au moins une personne est plus heureuse.

30 30 Critère de Pareto: exemple Anne et Bob aiment écouter la musique Allocation B: Anne a 2 CD-players mais aucun CD Bob a 2 CDs mais aucun CD-player Allocation A: Anne a 1 CD-player et 1 CD Bob a 1 CD-player et 1 CD => lallocation A est préférée au sens de Pareto à B.

31 31 Concept defficacité Optimalité au sens de Pareto (Pareto-Optimalité) : une allocation, disons X, est optimale au sens de Pareto si il ny a aucune autre allocation (faisable) qui est préférée à X au sens de Pareto. Terminologie: allocation Pareto-optimal allocation efficace

32 32 Problème du concept defficacité Typiquement il ny a pas une seule allocation efficace et le concept de Pareto-optimalité ne nous permette pas de comparer toutes les alternatives. Exemple: deux amis, Anne et Bob, doivent partager une tarte. Une allocation est représentée par la proportion de tarte (x%) qui va à Anne. Notez que tous les x% entre 0 et 100% sont efficaces. Donc, le concept defficacité ne nous aide pas trop dans des situations de ce type.

33 33 Concept déquité Dans lexemple on peut penser que même si toutes les divisions de la tarte sont efficaces il y en a une (50%, 50%) qui est la plus juste sur la base de léquité. On note que cette considération nécessite une vision de justice……

34 34 Un possible critère pour comparer toutes les allocations est celui des coûts/bénéfices: Quand on compare deux allocations, on calcule pour chaque agent économique la valeur monétaire des coûts et bénéfices associées. On trouve le bénéfice net (bénéfice – coût) de chaque agent économique et on trouve le bénéfice net social en sommant les bénéfices net des agents. Une allocation est + désirable quune autre si elle correspond à un bénéfice net social plus élevé. Analyse coûts-bénéfices

35 35 Résumé Les économistes utilisent des modèles pour représenter un aspect déterminé de la réalité. Ils trouvent léquilibre du modèle et conduisent des exercices de statique comparative afin de prévoir comment léquilibre se modifie dans différents situations (par exemple suite à lintroduction de différentes politiques économiques et/ou institutions) Léquilibre et les politiques sont évaluées sur la base des critères defficacité et déquité

36 36 Économie de marché Dan ce cours on analyse léconomie de marché, c-à-d une économie où la seule institution est le marché et où léchange est volontaire. Ce cadre correspond à un bon cadre de référence (benchmark): on peut comparer lallocation dans une économie de marché avec des allocations qui émergeraient en présence dautres institutions et/ou dune lintervention du gouvernement

37 37 Demande des biens Offre des biens Marché des biens Marché des intrants Demande de travail Offre des travail Individus Firme Circular-flow diagram

38 38 Types de marchés Laffectation des ressources dépend du type de marché qui règle les transactions économiques: Marché Concurrentiel Monopole Oligopole Marché réglé par le gouvernement Dans ce cours on se concentre sur la concurrence parfaite. Létude des autres types de marchés fait parti du cours de Micro III

39 39 Concurrence parfaite Hypothèses: (a) Nombre très élevé de consommateurs (b) Nombre très élevé de producteurs (c) Entrée libre des firmes dans les marchés (d) Biens homogènes (parfaitement substituables) (e) Information parfaite (f) Rendement déchelle non-croissants

40 40 Plan du cous Analyse du consommateur Préférences Utilité Choix de consommation Demande Analyse de la production Technologie Maximisation du profit Offre Équilibre de marché et de léconomie


Télécharger ppt "1 MICROÉCOMIE II Introduction et Méthodologie. 2 Le problème économique: Léconomie étudie le comportement des individus dans la mesure où ce comportement."

Présentations similaires


Annonces Google