La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Nicolas Blondeau Médiathèque de Dole Les services découte en ligne : discothèques, fin de lhistoire? Paris, 9 octobre 2008 Journée organisée par le Bureau.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Nicolas Blondeau Médiathèque de Dole Les services découte en ligne : discothèques, fin de lhistoire? Paris, 9 octobre 2008 Journée organisée par le Bureau."— Transcription de la présentation:

1 Nicolas Blondeau Médiathèque de Dole Les services découte en ligne : discothèques, fin de lhistoire? Paris, 9 octobre 2008 Journée organisée par le Bureau des bibliothèques, de la lecture publique et du multimédia de la Direction des Affaires Culturelles de la Ville de Paris « Demain, la musique en bibliothèque » Caen, 25 septembre 2008 Journée organisée par la groupe ABF Normandie «Musiques Actuelles »

2 La mort programmée de la discothèque de *** (par décision du DGS pour motif que « le support CD est mort ») Liste Discothecaires, 26/06/07 « Je commence à suggérer aux élus d'investir dans les supports autres que le livre : CD, DVD une question me taraude encore : est-ce que cela vaut le coup encore aujourd'hui, surtout pour ce qui concerne le CD ? Je suis persuadé que oui, que le CD a encore de l'avenir, mais je cherche un argumentaire approprié pour convaincre les élus. » Liste Discothécaires, 10/09/08 Gilles Rettel, Il ny a plus de discothèque au numéro que vous avez demandé…, Bibliothèque(s), n° 26, décembre 2007 Dominique Arot, Pour en finir avec les discothèques ? Dole, décembre 2007 Conclusion : "Nécessité dun espace public de partage et de découverte de la musique dans le respect du droit dauteur : « Musique en bibliothèque » En finir avec la discothèque pour mieux développer la bibliothèque musicale." [Un changement difficile à opérer, car les espaces musiques des bibliothèques françaises se sont développés autour du concept de discothèques de prêt. Cela dit, lécoute musicale est une pratique culturelle légitime qui doit garder sa place en bibliothèque] « Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle... » Charles Baudelaire, Spleen Des sérieuses interrogations sur le futur

3 Que peuvent nos discothèques face à Deezer? Des Bibliothèques 2.0Des Bibliothèques 2.0, 11/08/08 [On pourrait également formuler les questions : « que peuvent les CDI face à Wikipédia ? » « que peuvent les BU face à Google ? » ou encore « que peuvent les bibliothèques face au rayon lecture des hypermarchés ? » :-) ] Que seront nos discothèques de prêt devenues ? Bibliothèque = PublicBibliothèque = Public, 30/09/09 « la collection pensée, raisonnée, organisée que pourraient proposer les bibliothèques musicales risque fort de se trouver incluse dans loffre plus large à laquelle les particuliers pourront sinscrire. » [Quelles sont ces offres de musique en ligne ? Présentent-elles déjà les qualités suffisantes pour remplacer les ressources documentaires proposées par les collections des discothèques de prêt ? > Une offre plus large inclut-elle déjà nos collections pensées, raisonnées, organisées?] Les échos de la biblio-blogosphère …

4 «Nous ne faisons pas des singles, nous faisons des albums» Angus Young (AC/DC) Même les artistes qui ont choisi (pour un temps) de ne pas réaliser dédition physique, restent attaché à la notion d album : Radiohead : In Rainbows Saul Williams : The Inevitable Rise And Liberation Of Niggytardust Nine Inch Nails : The slip … et finissent par les distribuer en support CD ! La distribution et la diffusion de musique en ligne est encore structurée selon une logique discographique : Les sites : de vente de disques en ligne : Amazon, Alapage, Fnac,... de vente de musique numérique : Itunes, Virginmega,... découte en streaming : Deezer, Jiwa, MusicMe,... utilisent les informations des bases de données de disques compacts pour structurer, gérer et enrichir leurs catalogues. La musique en ligne, un nouveau modèle économique ?

5 4 bases principales : Gracenote, Freedb, MusicBrainz, AMG Lasso Les bases de métadonnées de disques compacts Le disque compact commercialisé à partir de 1983 a été fabriqué sur le modèle du disque vinyle microsillon. Il ne contient pas de métadonnées : nom de lartiste, titre de lalbum, liste des titres, mention du label, date, crédits détaillés, etc. Problème de catalogage : comment récupérer ces informations ? Des bases de données (de métadonnées) pour CD audio, regroupent l'ensemble des informations utiles pour reconnaître les CD et renseigner par des tags les fichiers mp3 (ou autres : WMA, Ogg Vorbis,...) encodés sur les baladeurs numériques. Ce sont aussi et avant tout des bases de données de gestion des stocks utilisés dans lindustrie et le commerce.

6 Projet sous licence libre à lorigine (1993), CDDB (Compact Disc Data Base) sest transformé en société en 1998, puis a été racheté par Sony en La base indexe 6 millions de CD. CDDB utilise un identifiant nommé DiscId : Le DiscId est un nombre de 8 chiffres calculé en système hexadécimale (base 16 : 0-9, a-f) XX-YYYY-ZZ XX = somme des silences avant les titres YYYY = durée totale du CD en secondes ZZ = nombre de titres (exemple : Disc-ID ab0d820c)ab0d820c Gracenote utilisé par : Les commerçants : Itunes, Yahoo Music! Les fabricants : Bose, Panasonic, Phillips, Sony, Samsung, Creative, etc. Les bases de métadonnées de disques compacts Gracenote (ex CDDB) Gracenote propose le standard Classical music information (CMI) pour enrichir les métadonnées pour les disques de musique classique.

7 freedb est une base de données comprenant des informations sur les pistes des Compact-Disc audio. Son contenu est sous GNU (General Public License). Elle était à l'origine basée sur le même contenu que CDDB (Gracenote). freedb a été rachetée en 2006 par léditeur allemand de logiciels Magix. Contient près de 2 millions de CDs. Accès aux notices : Dresden Dolls : Disc-ID ab0d820cab0d820c Les bases de métadonnées de disques compacts FreeDB

8 Base de données open source (sous Creative Commons) similaire à Freedb.Creative Commons Indexe artistes, CD, et 7 millions de titres. Propose des logiciels de reconnaissance de CD, et de fichiers MP3 : PicardTagger, Download Classic Tagger. Utilisé par Amazon pour (et seulement pour) son nouveau site Soundunwound (source)source Les bases de métadonnées de disques compacts MusicBrainz

9 Les bases de métadonnées de disques compacts AMG Lasso Allmusic Guide : une des bases dAll Media Guide, avec Allmovie guide, Allgame guide Fondée en 1991 par Michael Erlewine, archiviste spécialisé dans le domaine des cultures populaires, et par Vladimir Bogdanov, docteur en mathématiques. La base la plus riche en métadonnées: Des métadonnées de base : noms, genres, droits, copyright, références, etc. Des contenus descriptifs : styles, ambiances, thèmes, nationalités, etc. Des contenus relationnels : artistes et albums similaires, influences, etc. Des contenus éditoriaux : biographies, critiques, classements, etc. AMG Lasso, un produit MacrovisionMacrovision Clients : iTunes, Zune, eMusic, AOL, Yahoo!, Amazon Logiciels : Windows Media Player FicheFiche : Eminem Curtain call : The Hits

10 « Mon Catalogue Collectif à Moi » Service gratuit de récupération en ligne de notices UNIMARC au format ISO Créé par Quentin Chevillon, Bibliothécaire à la bibliothèque de Saint-Herblain Le service s'appuie sur le logiciel Open-Source MoCCAM. Et permet la récupération des notices en bipant les codes-barres des documents et téléchargement du panier dans la foulée > Toutes les notices de la BNF (base BN Opale Plus). > et pour les nouveautés non trouvées à la BNF, les notices sont récupérées chez le libraire en ligne Amazon.fr. Les bases de métadonnées de disques compacts …et le Moccam

11 Retourner la question : « Que peuvent nos discothèques face à Deezer? » en : > Que nous offrent les sites musicaux en ligne? Diversité des sites musicaux en ligne : Sites découte en streaming Deezer, Jiwa, Musicme Sites sociaux /webradio LastFm, Imeem, MySpace Sites de recommandation Musicovery, Pandora Sites dinformation Soundunwound, Discogs Des dizaines de sites difficiles à appréhender Services découte de musique en ligne Quelle évaluation ? 30+ sites pour écouter de la musique en streaming (Mashable, 30/07/08) Observatoire de la musique, Etat de loffre de musique numérique (1er sem 2008) « Ou Comment comparer des pommes avec des oranges »

12 Jogli peut faire illusion en proposant une offre sans égale: 12 millions dalbums, plus 500 millions de chansons. Il utilise une base de métadonnées de CD dans laquelle il agrège du contenu extérieur : le site va récupérer les paroles sur lyricswiki.org,lyricswiki.org et les titres en écoute… sur Youtube. … pour des résultats très vite improbables, avec les titres joués en concert ou par des amateurs plus ou moins doués en appartement ! (Le site Songza fonctionne à lidentique : le son de Youtube sans limage !)Songza Services découte de musique en ligne Jogli, une idée maligne

13 Certains sites de qualité ne sont pas accessibles à partir de la France : PANDORA MOG LALA et : MYSPACE MUSIC lancé aux Etats- Unis fin septembre. (1ère semaine : 1 milliard de titres écoutés en streaming.) >Un paysage instable, évoluant constamment au gré des accords commerciaux et juridiques dans un contexte de concurrence économique. Services découte de musique en ligne Quelle évaluation ?

14 20 références dartistes édités : Il s agit dune sélection représentative dune offre de musique enregistrée en bibliothèque. Ces artistes sont-ils présents sur ces sites en ligne ? Jazz, Blues, Hip-Hop : Henri Texier, James Blood Ulmer, Jurassik 5 Rock, Pop, Metal : The Notwist, The Mars Volta, Can Classique, Contemporain : Guillaume de Machaut, Manuel de Falla, György Ligeti, Jay Gottlieb (pianiste/interprète) Musiques électroniques : Brian Eno, Fujiya & Miyagi Musiques de film : Arizona Dream (de Goran Bregovic) Musique de danse moderne : René Aubry Chanson française : Léo Ferré, Bénabar, Jeanne Cherhal Musiques du monde : Marek Grechuta (Pologne), Elis Regina (Brésil), Taksim Trio (Turquie) Services découte de musique en ligne Quelle évaluation ?

15 Services découte de musique en ligne Deezer Ex Blogmusik (France), accords commerciaux avec Sony BMG, Warner Music, Universal, accord avec la SACEM, partenariat avec Free. 3,7 millions de titres (source blog) proposés en écoute complèteblog Réussite de la recherche : Bonne pour les variétés, insuffisante en jazz, musique classique, musiques du monde Navigation : simple, claire, rapide Suggestion orthographique, mais recherche avancée limitée (// pauvreté des métadonnées) Des albums incomplets, de nombreux doublons Recommandation : artistes similaires Fonctions de sociabilité : assez peu développées widgets, playlists : oui Agrégation de contenus : dates de concerts (Fnac/concerts.fr), biographies : agrégation du site music-story, vidéos : Youtube, News : Chartsinfrance music-story

16 Site français fondé par Thierry Rueda et Jean-Marc Plueger 1million de titres proposés en écoute complète Catalogue dUniversal Music, de Believe Ecoute : intégrale des titres après inscription Réussite de la recherche : satisfaisant, similaire mais inférieur à Deezer Biographie : Wikipédia Discographie : claire, ligne temporelle (ex. :Mars Volta) Recommandation : webradio Navigation en Ajax : agréable, rapide Widgets, playlists : oui Assez similaire à Deezer Services découte de musique en ligne Jiwa

17 Services découte de musique en ligne LastFM Ecoute : extraits de 30 secondes Peu de titres disponibles en écoute à la demande Mode découte principale : Web radio Profil artiste très complet : Biographie, Photos, Vidéos, Albums, Titres,Concerts, Actualités, Charts, Artistes similaires, Tags, Auditeurs, Articles, Groupes Agrégation de contenus : Wikipédia, Amazon, Eba, Flickr, Youtube, etc. Recommandation : oui Navigation, interface : lenteur d accès au site Fonctions de sociabilité : très développées, en nombreuses communautés Widgets, playlists : oui Possibilité denrichir son profil, et les statistiques du site en utilisant un logiciel plugin nommé AudioScrobbler, qui scanne le contenu du Ipod de lauditeur.

18 Services découte de musique en ligne Imeem Réseau social américain de partage multimédia (audio, vidéo, photos, etc.), similaire à Yutube et à Flickr dans son principe, fondé en 2004 par Dalton Caldwell et Jan Jannink 5 millions de titres en écoute complète après inscription Partenariat avec EMI, Universal 25 millions de visiteurs / mois Réussite de la recherche : 3 fois moins bon que Deezer Widgets, playlists (oui) Indexation peu maîtrisée (UGC), Métadonnées insuffisantes, nombreux doublons

19 Services découte de musique en ligne MusicMe Base ApachNetwork, SNEP, TiteLiveTiteLive 4 majors, 760 labels indépendants 3,5 millions de titres depuis peu en écoute gratuite complète (limitée à 3 écoutes dun même titre) (précédemment abonnement payant) Propose également un abonnement mensuel pour le téléchargement des titres en forfait "illimité". Réussite dans la recherche : supérieure à Deezer, les albums ne sont pas tous complets. Discographie des artistes assez riche Recommandation : artistes similaires en tags Navigation claire, assez rapide, mais bugs de connexion Playlists, mais fonctions de sociabilité peu développées Bonne gestion des disques classiques (mention des interprètes, et des compositeurs) Point faible : musiques du monde très inégalement couvertes (//labels)

20 Services découte de musique en ligne SoundUnwound Nouveau service lancé par Amazon Présenté comme le Wikipédia de la musique Version béta (encore en développement) Contenu encore assez pauvre Soundunwound, une plate-forme destinée à rivaliser avec Deezer, de LastFM, MySpace Music et Itunes ?

21 Services découte de musique en ligne : les niches Musique classique Naxos Music Library CD, titres Les catalogues des labels Bis, Chandos, CPO, Hänssler, Hungaroton, Marco Polo, Naxos Sélection d'enregistrements dautres labels indépendants : Alpha, Gimell, Wergo Classical.com titres Catalogues des labels Sony Classical, Harmonia Mundi, Koch, Hänssler, Vox, Forlane. Peu dinformations précises sur le contenu de ce catalogue … et dautres : Abeille/Qobuz, MusiClassics.fr, medici.tv

22 Services découte de musique en ligne : les niches Jazz Naxos Music Library Jazz titres (plus de 2300 CD), 22 labels (Fantasy jazz) : Prestige, Debut, Riverside, Stax, Volt, Specialty, Pablo

23 Services découte de musique en ligne : les niches Musiques du monde Mondomix plate-forme vente MP3 (écoute d extraits) Smithsonian Global Sound plate-forme vente MP3 / écoute sur abonnement (bibliothèques US)

24 Loffre de musique en ligne proposée aujourdhui est difficile à évaluer par manque de transparence. Dans ce secteur qui nest pas encore stabilisé, de nouveaux acteurs apparaissent tous les jours. Les sites eux- mêmes sont en constante évolution (bêta permanente). Si la recherche grâce aux métadonnées de base (auteur, album, titre) est efficace dans les domaine de la variété française et internationale (anglo-saxonne), ce nest pas le cas dans le domaine du jazz et de la musique classique où les mentions de responsabilité et dédition indispensables sont incomplètes, voire absentes. Les services en ligne gèrent mal les variantes de nom des œuvres classiques, les graphies en différentes langues (Chostakovitch, Shostakovich, Шостакович), et les multiples mentions de responsabilité (compositeurs, auteurs, interprètes, etc.) Les services musicaux en ligne dédiés à des genres spécifiques (classique, contemporain, jazz, musique du monde) ne proposent pas encore une écoute gratuite complète. Services découte de musique en ligne Conclusion (I)

25 Malgré le nombre sans commune mesure de titres proposés, et la richesse de leurs multiples fonctionnalités, les services découte en ligne ne sauraient encore remplacer une collection physique, dun volume certes limité, mais constituée dans une recherche de cohérence et dencyclopédisme et de représentativité : histoire, géographie, typologie de la musique… « à ce jour, dans le domaine de la musique numérique, aucune des offres documentaires à destination des bibliothèques, qu'elles aient un caractère commercial plus (le coût d'un abonnement à Cristal Zik, Naxos, Bibliomédias, Dogmazic...) ou moins affirmé (les services d'accès à Deezer, MySpace, Last.fm...), ne peuvent prétendre être représentatives de la filière musicale dans sa globalité et sa diversité, pas plus qu'elles ne peuvent refléter les orientations documentaires qui se sont exprimées jusqu'ici dans les fonds physiques des bibliothèques. » Arsène Ott, Les « natifs bibliothèques » s'attachent à la musique, ACIM, bulletin électronique, n° 2, sept Services découte de musique en ligne Conclusion (II)

26 Les collections de disques compacts sont indispensables à une offre de musique en bibliothèque. Le taux de rotation de prêt dun CD reste aujourdhui égal voir supérieur à celui dun ouvrage imprimé. Donc pas dalarmisme! Le réseau territorial que constitue les discothèques au sein des bibliothèques publiques territoriales représentent : Un élément indispensable et reconnu de soutien à lédition discographique indépendante et à la création musicale. Une garantie de pluralisme, de diversité, de cohérence et de représentativité de la production éditoriale de musique enregistrée hors des sirènes du marketing. Un droit donné aux citoyens par le libre accès à des sources documentaires à se former une culture musicale. Services découte de musique en ligne Conclusion (III) Le service public, garant du pluralisme.

27 … lavenir de linformation musicale ? merci de votre attention :-)


Télécharger ppt "Nicolas Blondeau Médiathèque de Dole Les services découte en ligne : discothèques, fin de lhistoire? Paris, 9 octobre 2008 Journée organisée par le Bureau."

Présentations similaires


Annonces Google