La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Age-Friendly cities « Villes amies des aînés » Une recherche pilotée par lOMS: Vieillissement global et urbanisation Réalisée à Sherbrooke par Marie Beaulieu.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Age-Friendly cities « Villes amies des aînés » Une recherche pilotée par lOMS: Vieillissement global et urbanisation Réalisée à Sherbrooke par Marie Beaulieu."— Transcription de la présentation:

1 Age-Friendly cities « Villes amies des aînés » Une recherche pilotée par lOMS: Vieillissement global et urbanisation Réalisée à Sherbrooke par Marie Beaulieu Ph.D. Suzanne Garon Ph.D. Julie Vincelette candidate à la MSS Université de Sherbrooke

2 Fondements Programme OMS Visée mondiale Présence des aînés dans les villes Menée simultanément dans 33 villes dans 22 pays Rôle pivot joué par le Canada Mène aujourdhui à la publication du guide de lOMS

3 Projet mené à Sherbrooke Financé : Secrétariat des aînés et Ville de Sherbrooke Comité aviseur : Secrétariat des aînés, Ville en santé, AQDR, Table concertation des aînés, Observatoire estrien sur développement des communautés, U. du 3e âge. Collecte des données entre janvier et mars rencontres de groupe : 4 daînés (âge et revenu), 1 daidants, 3 de fournisseurs de service Difficultés rencontrées : température, salle, aidants, diviser les groupes selon les quartiers

4 Démarche méthodologique Recrutement via des partenaires Protocole structuré standardisé Animation ouverte mais contrôlée (durée) Questions envoyées à lavance

5 Sherbrooke en quelques données Près de habitants 6e ville au Québec (Montréal, Québec, Laval, Gatineau, Longueuil) En Estrie : 80,9% de franco, 8,4% anglo et 1,8% allo 6 arrondissements : 2 petits (entre et 5600 personnes) Brompton et Lennoxville, les autres varient entre personnes et personnes Aînés comptent pour 12,1% de la population soit personnes

6 RÉSULTATS

7 Vivre à Sherbrooke, cest … Fierté dy vivre Dimension humaine, faible densité de population Nature et ville Environnement sain et non pollué Aménagements urbains appréciés Quantité, qualité et proximité de services : santé et éducation Renommée internationale du CDRV, CHUS et Université de Sherbrooke

8 Vivre à Sherbrooke, cest aussi … Géographie qui comprend des difficultés (pentes) Ville fragmentée Ville avant tout étudiante Manque de services de proximité (commerces en périphérie) Ville plus organisée pour gens qui se déplacent en voiture

9 Espaces extérieurs et édifices Aménagement des lieux « verts » Augmentation du nombre de trottoirs Meilleur éclairage dans les rues et les parcs Augmentation de la surveillance policière dans certains endroits De plus en plus dédifices adaptés Amélioration de la signalisation Appréciation des commerces au niveau du sol Centres commerciaux permettent de tout trouver dans un court rayon

10 Espaces extérieurs et édifices (-) Portes dédifices publics difficiles à ouvrir Manque de signalisation (depuis les fusions) Nouveaux noms des rues Affichages non esthétiques Passages piétons non respectés Mauvaise coordination des feux pour piétons et automobilistes Manque de trottoirs et déclairage dans certains secteurs

11 Espaces extérieurs et édifices (sug.) Mettre en valeur le patrimoine Plus duniformité dans larchitecture Mettre des aires de repos dans les commerces Mettre des fauteuils roulants à la disposition des gens Plus dédifice avec façade sur la rue et stationnement à larrière Favoriser les services de proximité

12 Transport Transport public : Nouvel aménagement autobus complexe et pas toujours fonctionnel (logique de métro versus de boucle dans quartiers) Plusieurs enjeux reliés aux horaires (ex: services religieux) Plusieurs enjeux reliés aux transferts Distance de 400 mètres très exigeante pour les aînés Trajets ne mènent plus directement à certains services Abribus pas toujours déneigés Voitures stationnées devant les arrêts dautobus

13 Transport (2) Programme de formation pour les chauffeurs (très bon coup) Circuit de mini-bus dans la ville Autobus organisé pour faire épicerie Importance du transport adapté Importance du transport bénévole Taxi collectif Pourquoi pas gratuit pour aînés ou tarif préférentiel ?

14 Transport (3) Piétons : Durée des feux de circulation Usage correct du mécanisme pour activer les feux Passages piétonniers non respectés Continuer la campagne Bon pied, bon œil

15 Transport (4) Usage du véhicule : Densité de trafic acceptable Pas dheure de pointe monstre Ville se traverse en moins de 20 minutes Augmentation du nombre de stationnements payants et horodateurs Rapport entre jeunes et conducteurs plus âgés Vastes stationnements Importance de lévaluation de la capacité de conduire Importance de laccompagnement dans la perte de permis Créer une escouade de la circulation (sug.)

16 Logement Rester chez soi le plus longtemps possible Idéalement, vivre dans un logement de type plein-pied Aménagement du domicile (qui paye ?, proprio récalcitrant) Peu de logement « général » à bon prix Peu de logement « spécialisé » à bon prix Plusieurs HLM pour personnes âgées Plusieurs édifices de logement à fort prix Entre la maison et le CHSLD : place pour dautres développement de services

17 Logement (2) Certains proprios font peu dentretien quand locataire âgé est là depuis des années Dans certains lieux avec services, il y a peu dactivités Les résidences ne suivent pas toujours les normes provinciales Importance de la prévention des incendies (campagne intergénérationnelle) Importance des plans dévacuation Les coopératives ont un faible taux de roulement (pas accès facile) Et pourquoi pas une coopérative daînés ?

18 Logement (3) Peu de représentation collective des locataires âgés, gens seuls face à leur proprio Favoriser la cohabitation intergénérationnelle (étudiant et aîné) Danger de ghettoïsation dans certains secteurs Danger de perte de relation inter-générationnelle si concentration trop élevée Besoin dun inventaire des divers types de logements

19 Respect et inclusion sociale Politesse dans les services Appréciation des activités intergénérationnelles Manque de civisme en général (vouvoiement, sacres, autobus, etc.) Messages pas formulés pour rejoindre les aînés Les aînés doivent aller au devant car on ne vient pas à eux Réflexion sur le rôle des familles (transmission des valeurs) Avoir une maison pour les p.â du même type que maison des jeunes

20 Respect et inclusion sociale (2) Importance des services de jour pour inclusion sociale des aînés en perte dautonomie Manque de connaissances sur les besoins des aînés Certains aînés sisolent deux-mêmes Importance de luniversité du 3e âge

21 Participation sociale Beaucoup doccasion de se récréer, de participer Grande diversité dactivités Importance du bénévolat de proximité et en organisation (soutien) Importance des aînés comme bénévoles pour soutenir les organismes communautaires Manque de reconnaissance des aidants Place aux hommes dans les organismes ! Créer des lieux de socialisation, type resto-bar (sug.)

22 Communication et information Savoir se débrouiller pour obtenir linformation Beaucoup dinfos dans les journaux, surtout ceux qui sont gratuits Internet : liberté versus exclusion « Drame » des services de réponse automatisée Remettre plus de réceptionnistes Créer un numéro sur les services Uniformiser les machines à débit Créer un journal pour aînés

23 Participation communautaire et emploi Organismes communautaires représentent bien les aînés Bénévolat pas assez reconnu socialement Possibilités de travail sont assez typées Pensions non indexées au coût de la vie Un organisme pour expertise daînés retraités – pénalités fiscales Échange de compétences Peu engagement civique de la part des aînés (TLM) Aînés désabusés de la politique Pas de pouvoir politique en tant que tel, se référer à son conseiller municipal

24 Soutien communautaire et services de santé Fierté face au CHUS et autres hôpitaux Gratuité des services dans système public (même si elle est menacée) Aînés distinguent mal doù proviennent leurs services : public, privé ou communautaire (dont léconomie sociale) Les nouveaux partenariats privé et public ne diminuent pas les coûts pour les aînés Excellents services de santé mais enjeu est dentrer dans le système (avoir un md de famille) Importance du soutien domestique Importance des regroupements (aidants naturels)

25 Soutien communautaire et services de santé (2) Importance des lieux de répit (rares) Beaucoup dévaluation et longs temps dattentes dans certains cas Aînés savent peu où sadresser – Services intégrés comme solution ! Avoir une ligne découte pour les aînés Développer une ligne info-sociale (611) La calendrier-ressources, exemplaires (bon coup) Campagne de vaccination grippale (bon coup) Programme PAIRS (bon coup)


Télécharger ppt "Age-Friendly cities « Villes amies des aînés » Une recherche pilotée par lOMS: Vieillissement global et urbanisation Réalisée à Sherbrooke par Marie Beaulieu."

Présentations similaires


Annonces Google