La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La pauvreté en France : des inégalités à toutes les échelles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La pauvreté en France : des inégalités à toutes les échelles."— Transcription de la présentation:

1

2 La pauvreté en France : des inégalités à toutes les échelles

3

4 Que signifie être pauvre en France ? Quels sont les espaces les plus frappés par la pauvreté aux échelles locale, régionale et nationale ?

5 Être pauvre en France à léchelle locale

6 pauvres en Provence-Alpes-Côte dAzur Françoise Brulon, Elyane Chevalier, Insee Paca Résumé Les inégalités de niveaux de vie sont particulièrement importantes en Provence-Alpes-Côte dAzur. De nombreux ménages disposent de revenus confortables, mais la proportion de pauvres est élevée : un habitant sur sept vit dans un ménage dont les ressources sont inférieures au seuil de pauvreté. De plus, les pauvres de la région sont plus pauvres quailleurs. La pauvreté concerne avant tout les familles : près dune famille nombreuse sur trois et une famille monoparentale sur quatre y est exposée. Cest aussi le cas dun enfant sur cinq. Les personnes âgées sont globalement moins vulnérables. Au sein de la région, lintensité et les caractéristiques de la pauvreté diffèrent sensiblement dun département à l'autre. Données INSEE (2011)

7 Cylian dort dans un lit mezzanine. Au-dessus de lui, le plafond est rongé par l'humidité. Et toutes les chambres sont dans le même état. Photo Sébastien Botella ArticleÉric Farel nicematin.com Lundi 05 décembre 2001

8 Observe la chambre de Cylian à Grasse : à quels signes voit-on que sa famille est pauvre ?

9 correction. …

10 On ne va pas donner dans le « pathos ». Ni revisiter Zola. Pourtant, la situation que vivent au quotidien Pascale Meunier et ses cinq enfants s'y prêterait volontiers. Au 130, avenue Pierre-Semard, Pascale fait, tous les jours, le même cauchemar. Elle y occupe un logement qui n'aurait pas dépareillé dans les romans du grand Émile. Les relents de moisissure en plus. D'abord, elle nous dépeint les lieux... « Une maison de 110 mètres carrés avec un petit jardin, juste en face de l'ancienne gare. » Pas si mal, se dit-on. Et puis, des trémolos dans la voix, elle entre dans les détails. Sordides. « J'en ai assez de ce logement insalubre. La toiture laisse passer l'eau dès qu'il pleut, tout est délabré, il y a des rats, des souris, des cafards. Le propriétaire s'en fiche et moi, je n'en peux plus. » La jeune femme marque une pause. Avant de reprendre... « L'escalier est branlant. On y risque, à tout moment, une chute. Tout est bouffé par les champignons. Et pour ça, je paie 555 euros par mois. Il y a quelques années, je me suis rendue au service d'hygiène. Sans résultat. Aujourd'hui, je suis au bout du rouleau. Depuis quelque temps, je suis sujette à des crises d'asthme et je dois me rendre régulièrement à l'hôpital. Tout ça, à cause de l'humidité. Il y a mes enfants aussi, dont deux sont en bas âge. L'assistante sociale est au courant mais elle non plus ne fait rien. Je ne sais plus vers qui me tourner. » À plusieurs reprises, Pascale a interpellé son propriétaire avec lequel elle entretient d'ailleurs, des relations correctes. « Je lui ai dit qu'il fallait faire des travaux. Mais il sait que la maison va être démolie dans peu de temps car elle se trouve sur le passage du futur funiculaire. Il ne veut donc pas investir là-dedans. » ArticleÉric Farel : nicematin.com Lundi 05 décembre 2001

11 « Vous n'avez encore rien vu ! » Un vrai noeud gordien que cette histoire ! Qui pousse à s'interroger sur la mission dévolue aux services sociaux. Et nous incite à aller faire un petit tour du côté de l'avenue Pierre-Semard. Pascale nous propose une visite guidée de son domicile. Elle n'a pas menti. La porte d'entrée à peine franchie, l'odeur de moisissure vous prend à la gorge. Dans le salon, derrière le canapé, l'humidité ronge le mur. Un scénario que l'on retrouve dans la cuisine et les toilettes. Une pièce sans fenêtre : voilà ce que la famille appelle « la salle des machines ». Pascale attrape une serpillière à la va-vite pour éponger le sol où vient de se former une petite mare. « Là, dit-elle, vous n'avez encore rien vu ! » Et la voilà qui nous entraîne au premier étage, vers la salle de bain et les chambres. Pour qui n'y est pas accoutumé, l'air est quasiment irrespirable. Quatre de ses enfants sont là : Yman, 19 mois, Ynesse, 3 ans et demi, Cylian, 10 ans, Cybille, 16 ans. Partout, les murs, les plafonds sont noirs. Dans la chambre de Cybille, signe évident d'une fuite, de l'eau perle à travers la paroi. Il existe un vrai danger d'électrocution. Un comble : le proprio est plombier de son état ! « Vous voyez dans quoi l'on vit ? Je me ruine en produits ménagers pour enlever la moisissure, mais ça revient sans arrêt. » Quant à chauffer les pièces, Pascale ne peut se le permettre. « La facture de gaz est trop élevée. Alors, on se débrouille avec des petits chauffages à pétrole. » Non, non, vous ne rêvez pas. On est bien à Grasse, au XXIe siècle, dans l'appartement d'une famille qui ne souhaite pas forcément être relogée ailleurs - « ici, on se plaît malgré tout » - mais qui aspire juste à vivre dans des conditions de salubrité décentes. ArticleÉric Farel : nicematin.com Lundi 05 décembre 2001

12 Dans ce tableau, surligne en bleu la ligne confirmant ce que la photographie précédente nous a apprise. Quelques chiffres sur la population des Alpes maritimes *France métropolitaine9,1 % Population totale habitants Population pauvre13,9 % Chômeurs *9,2 % Retard scolaire en primaire Population sans diplôme32,4 % Mal logés ménages

13 Correction Quelques chiffres sur la population des Alpes maritimes *France métropolitaine9,1 % Population totale habitants Population pauvre13,9 % Chômeurs *9,2 % Retard scolaire en primaire Population sans diplôme32,4 % Mal logés ménages

14 Surligne en orange le phénomène social à lorigine de la pauvreté et son importance dans le département. Quelques chiffres sur la population des Alpes maritimes *France métropolitaine9,1 % Population totale habitants Population pauvre13,9 % Chômeurs *9,2 % Retard scolaire en primaire Population sans diplôme32,4 % Mal logés ménages

15 Correction Quelques chiffres sur la population des Alpes maritimes *France métropolitaine9,1 % Population totale habitants Population pauvre13,9 % Chômeurs *9,2 % Retard scolaire en primaire Population sans diplôme32,4 % Mal logés ménages

16 Quelles sont les conséquences de la pauvreté sur le niveau dinstruction et de formation de la population ? Quelques chiffres sur la population des Alpes maritimes *France métropolitaine9,1 % Population totale habitants Population pauvre13,9 % Chômeurs *9,2 % Retard scolaire en primaire Population sans diplôme32,4 % Mal logés ménages

17 Quelles sont les conséquences de la pauvreté sur le niveau dinstruction et de formation de la population ? Quelques chiffres sur la population des Alpes maritimes *France métropolitaine9,1 % Population totale habitants Population pauvre13,9 % Chômeurs *9,2 % Retard scolaire en primaire Population sans diplôme32,4 % Mal logés ménages Correction : De nombreux enfants pauvres ont un retard scolaire et sortent de lécole sans diplôme; ils ont donc du mal à trouver un emploi.

18 Notre département comporte t-il une population pauvre ?

19

20 Observe ce reportage vidéo sur Dominique et Nathalie, deux travailleurs pauvres : comment se manifeste la pauvreté dans la vie quotidienne de ces femmes ? Reportage « Les travailleurs pauvres » de France 2 du 25 novembre 2008 Voir la vidéo

21 Voici la correction. Reportage « Les travailleurs pauvres », France 2 Travaillant à temps partiel et percevant un faible salaire, Dominique et Nathalie ont du mal à se nourrir (aide alimentaire du Secours populaire) et à se soigner (« trop riches », elles nont pas le droit à la CMU, la Sécurité sociale gratuite).

22 Surligne en bleu le nombre de personnes pauvres en France. La France compte près de 8 millions de personnes pauvres (soit 13,4 % de la population) qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté (moins de 60% du revenu médian qui partage en deux la population, soit 908 euros par mois en 2007). Ils mangent la plupart du temps à leur faim, mais ils voudraient aussi avoir un logement décent, étudier, travailler et se soigner comme les autres. Ils souffrent de lexclusion. La pauvreté touche en priorité les jeunes, les personnes âgées, les handicapés, les familles monoparentales, les chômeurs, mais aussi de plus en plus de travailleurs qui gagnent de faibles salaires. Cette pauvreté avait baissé jusquà la fin des années Mais depuis 5 ans, elle est repartie à la hausse. Daprès La pauvreté en France, Observatoire des inégalités, 4 août 2009

23 Correction. La France compte près de 8 millions de personnes pauvres (soit 13,4 % de la population) qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté (moins de 60% du revenu médian qui partage en deux la population, soit 908 euros par mois en 2007). Ils mangent la plupart du temps à leur faim, mais ils voudraient aussi avoir un logement décent, étudier, travailler et se soigner comme les autres. Ils souffrent de lexclusion. La pauvreté touche en priorité les jeunes, les personnes âgées, les handicapés, les familles monoparentales, les chômeurs, mais aussi de plus en plus de travailleurs qui gagnent de faibles salaires. Cette pauvreté avait baissé jusquà la fin des années Mais depuis 5 ans, elle est repartie à la hausse. Daprès La pauvreté en France, Observatoire des inégalités, 4 août 2009

24 Quest-ce quune personne pauvre ? De quoi souffre-t-elle ?

25 Les seuils de pauvreté en France Observatoire des inégalités : le 30 août 2011 En France, un individu peut être considéré comme "pauvre" quand ses revenus mensuels sont inférieurs à 954 euros... En PACA il y a habitants qui vivent avec moins de 780 euros par mois

26 Surligne en jaune les Français les plus touchés par la pauvreté. La France compte près de 8 millions de personnes pauvres (soit 13,4 % de la population) qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté (moins de 60% du revenu médian qui partage en deux la population, soit 908 euros par mois en 2007). Ils mangent la plupart du temps à leur faim, mais ils voudraient aussi avoir un logement décent, étudier, travailler et se soigner comme les autres. Ils souffrent de lexclusion. La pauvreté touche en priorité les jeunes, les personnes âgées, les handicapés, les familles monoparentales, les chômeurs, mais aussi de plus en plus de travailleurs qui gagnent de faibles salaires. Cette pauvreté avait baissé jusquà la fin des années Mais depuis 5 ans, elle est repartie à la hausse. Daprès La pauvreté en France, Observatoire des inégalités, 4 août 2009

27 Correction La France compte près de 8 millions de personnes pauvres (soit 13,4 % de la population) qui vivent en-dessous du seuil de pauvreté (moins de 60% du revenu médian qui partage en deux la population, soit 908 euros par mois en 2007). Ils mangent la plupart du temps à leur faim, mais ils voudraient aussi avoir un logement décent, étudier, travailler et se soigner comme les autres. Ils souffrent de lexclusion. La pauvreté touche en priorité les jeunes, les personnes âgées, les handicapés, les familles monoparentales, les chômeurs, mais aussi de plus en plus de travailleurs qui gagnent de faibles salaires. Cette pauvreté avait baissé jusquà la fin des années Mais depuis 5 ans, elle est repartie à la hausse. Daprès La pauvreté en France, Observatoire des inégalités, 4 août 2009

28 En guise de conclusion, quel type de pauvreté évoque les images dintroduction de ce diaporama ?

29


Télécharger ppt "La pauvreté en France : des inégalités à toutes les échelles."

Présentations similaires


Annonces Google