La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Pratiques exemplaires pour le nettoyage de lenvironnement Module 3 Les produits et les outils de nettoyage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Pratiques exemplaires pour le nettoyage de lenvironnement Module 3 Les produits et les outils de nettoyage."— Transcription de la présentation:

1 Pratiques exemplaires pour le nettoyage de lenvironnement Module 3 Les produits et les outils de nettoyage

2 2 Objectifs dapprentissage 1.Définir et décrire le nettoyage et la désinfection. 2.Expliquer la différence entre les détergents et les désinfectants et indiquer la façon appropriée de les utiliser. 3.Expliquer limportance des dilutions chimiques appropriées. 4.Expliquer la nécessité dassigner de léquipement et de lespace dédiés et limportance de lentretien de cet équipement. 5.Mieux connaître les nouvelles technologies.

3 3 Glossaire Nettoyage – Le fait denlever physiquement les matières étrangères (ex. poussière, saleté) et les matières organiques (ex. sang, secrétions, excrétions, microorganismes). Le nettoyage physique enlève les microorganismes au lieu de les tuer. Le nettoyage se fait au moyen de leau, des détergents et de laction mécanique. Détergent – Un agent de nettoyage synthétique qui peut émulsifier lhuile et la saleté en suspension. Désinfection – Linactivation des microorganismes qui causent des maladies. La désinfection ne détruit pas les spores bactériennes. Il faut nettoyer léquipement à fond avant de pouvoir le désinfecter efficacement.

4 4 Glossaire Désinfectant – Un produit à utiliser sur les surfaces ou léquipement et les appareils médicaux pour assurer la désinfection de la surface. Certains produits combinent un détergent avec un désinfectant. Désinfectant de qualité hôpital – Un désinfectant à action faible qui porte un numéro didentification de médicament (DIN) qui indique que son utilisation est approuvée pour les hôpitaux du Canada.

5 5 Glossaire Propreté hôtelière : Une mesure de la propreté daprès laspect visuel, qui comprend lélimination de la poussière et de la saleté, lélimination des déchets et le nettoyage des fenêtres et des surfaces. La propreté hôtelière est le niveau de base du nettoyage qui est assuré dans tous les locaux dun établissement de soins de santé. Propreté hospitalière: Une mesure de la propreté assurée régulièrement dans les parties de létablissement où lon fournit des soins aux clients. Ce niveau rajoute à la propreté hôtelière la désinfection, le nettoyage plus fréquent, les vérifications et dautres mesures de contrôle des infections dans les locaux destinés aux soins à la clientèle.

6 6 Agents de nettoyage et de désinfection Désinfectants de qualité hôpital Alcools (60-90% éthylique ou isopropylique) Hypochlorite de sodium (eau de Javel) et chlorure hypochlorique de calcium (chlorure de chaux) Composés phénoliques Composés dammonium quaternaire Iodophores Peroxyde dhydrogène accéléré

7 7 Désinfectants et sporicides de qualité hôpital Option de procédé Utilisation / commentaires AvantagesDésavantages Composés dammonium quaternaire -Planchers, murs et meubles -Écoulement de sang, avant la désinfection -Non corrosifs -Non toxiques, peu irritants -Bonne action nettoyante; ils ont généralement des propriétés détersives -Peuvent servir pour des surfaces où lon prépare des aliments -Ne doivent pas servir à désinfecter des instruments -Utilité limitée comme désinfectant, à cause de son spectre dactivité microbicide étroit -Les solutions diluées peuvent soutenir la croissance de microorganismes -Ils peuvent être neutralisés par diverses matières (ex. le gaze)

8 8 Désinfectants et sporicides de qualité hôpital Option de procédé Utilisation / commentaires AvantagesDésavantages Peroxyde dhydrogène accéléré 0,5 % (solution à 7 %, dilution 1:16) -Surfaces des chambres disolement -Surfaces des salles cliniques et des salles de procédure La désinfection de faible niveau est obtenue après 5 minutes de contact à 20 °C. -Sans danger pour lenvironnement -Non toxique -Action rapide -Disponible sous forme de chiffons humides -Agit sur les matières organiques -Excellente action nettoyante en raison de ses propriétés détersives -Contre-indiqué pour le cuivre, le laiton, les appareils à pointe de carbone et certains types daluminium Peroxyde dhydrogène accéléré à 4,5 % -Désinfection des toilettes/commodes pour patients infectés à C.difficile. À la suite du nettoyage, la stérilisation est atteinte après 10 minutes de contact avec une solution à 4,5 % -Sporicide -Disponible en format gelée -Sans danger pour lenvironnement -Coûteux -Contre-indiqué pour les matières indiquées ci- dessus -Ne pas utiliser pour les moniteurs

9 9 Désinfectants et sporicides de qualité hôpital Option de procédé Utilisation / commentaires AvantagesDésavantages Peroxyde dhydrogène à 3 % -Équipement de soins de santé à domicile -Murs, planchers, meubles -Désinfection après 30 minutes de contact -Action rapide -Sans danger pour lenvironnement -Non toxique -Contre-indiqué pour le cuivre, le zinc, le laiton et laluminium -Conserver dans un lieu frais à labri de la lumière Chlorures -Équipement non critique -Bains dhydrothérapie -Écoulements de sang Dilution Non dilué 5,25 % Écoulement de sang – 1:10 (majeur) ou 1:100 (mineur) Surfaces – 1:50 -Peu coûteux -Action rapide -Faciles à obtenir -Sporicide -Corrosifs -Irritent les muqueuses -À utiliser aussitôt quils sont dilués -Il faut assurer une bonne ventilation

10 10 Désinfectants et sporicides de qualité hôpital Option de procédé Utilisation / commentaires AvantagesDésavantages Alcools (70 – 95 %) -Surfaces externes de léquipement (ex. stéthoscopes) -Équipement non critique utilisé pour les soins de santé à domicile -Désinfection atteinte après 10 minutes de contact. -Le code de prévention des incendies impose des restrictions sur lentreposage. -Non toxiques -Faible coût -Action rapide -Ne tachent pas -Sans résidu -Efficaces pour léquipement / les appareils quon peut immerger -Sévaporent rapidement –pas très bons désinfectants de surface -Lévaporation peut diminuer la concentration -Inflammables; lentreposage de grandes quantités pose un problème -Font coaguler les protéines; pas un bon nettoyant -Peuvent abîmer ou dégrader certaines matières et surfaces -Inactivés par les matières organiques -Contre-indiqués dans la salle dopération

11 11 Désinfectants et sporicides de qualité hôpital Option de procédé Utilisation / commentaires AvantagesDésavantages Iodophores (Préparations non antiseptiques) -Bains dhydrothérapie -Thermomètres -Surfaces dures -Action rapide -Non toxique -Corrosifs sur le métal, sauf si combiné avec un inhibiteur -Inactivés par les matières organiques Composés phénoliques -Planchers, murs et meubles -Surfaces dures et équipement qui ne touchent pas les muqueuses (ex. potences pour intraveineuse, fauteuils roulants, lits, sonneries dappel) NE PAS utiliser les composés phénoliques dans les pouponnières -Laissent une pellicule sur les surfaces environnementales -Disponibles commercialement additionnés de détergents pour le nettoyage en une étape -Spectre defficacité un peu plus grand que celui des composés dammonium quaternaire -Contre-indiqués dans certains contextes (pouponnières, surfaces où lon prépare les aliments) -Peuvent être absorbés par la peau -Peuvent être toxiques si on les inhale -Corrosifs -Rendent certains planchers synthétiques collants

12 12 Limportance des solutions chimiques Pour un nettoyage et une désinfection efficaces, sassurer de… Suivre les instructions du fabricant pour la dilution et la durée du contact Renouveler la solution désinfectante souvent pour réduire la contamination et maintenir la bonne concentration Ne pas plonger les torchons dans la solution désinfectante plus dune fois (pas de « double trempette »)

13 13 Point de contrôle de lapprentissage

14 14 Point de contrôle de lapprentissage Quelles sont les composantes clefs du nettoyage et de la désinfection? a)Action mécanique / friction b)Durée du contact / maintien c)Dilution appropriée d)Toutes ces réponses

15 15 Point de contrôle de lapprentissage La bonne réponse est toutes ces réponses. Chimique Action / Friction Temps de contact / maintien

16 16 Entreposage et nettoyage de léquipement dentretien ménager En nettoyant léquipement, il faut éviter la contamination croisée et la croissance des microorganismes dans des environnement malpropres. Les outils et léquipement qui servent au nettoyage et à la désinfection doivent être nettoyés et séchés entre les utilisations (ex. seaux, manches de vadrouille, vaporisateurs, affiches « plancher mouillé »). Les têtes de vadrouilles et les torchons doivent être lavés quotidiennement et séchés à fond avant lentreposage.

17 17 Entreposage et nettoyage de léquipement dentretien ménager Léquipement qui sert au nettoyage doit être bien entretenu, propre et en bon état. Les chariots dentretien : Devraient comporter une séparation entre les articles propres et souillés; Ne devraient jamais contenir des vêtements personnels, des articles de toilette personnelle, de la nourriture ou des boissons; Devraient être nettoyés à fond à la fin de chaque journée; Dans les maisons de soins de longue durée, ils doivent être munis dun compartiment qui se ferme à clef pour les substances dangereuses et tout chariot doit toujours être fermé à clef lorsquil ne sert pas.

18 18 Entreposage et nettoyage de léquipement dentretien ménager Tous les produits de nettoyage devraient porter une étiquette appropriée et être entreposés de façon sécuritaire. Les produits chimiques doivent afficher clairement linformation du Système dinformation sur les matières dangereuses utilisées au travail (SIMDUT) et la fiche signalétique du fournisseur pour chaque produit doit être facilement accessible. Les salles/placards dentreposage ne devraient jamais contenir des vêtements personnels, des articles de toilette, de la nourriture ou des boissons.

19 19 Nouvelles technologies Les microfibres : Fibres de polyester et de nylon tissées bien serré Les microfibres à charge électrique positive attirent la poussière et les bactéries et les retiennent solidement pour quelles ne soient pas redistribuées dans la chambre pendant le nettoyage. Disponibles sous forme de torchons, de vadrouilles et dessuie-meubles

20 20 Nouvelles technologies Désinfection de lair / nébulisation Peu utilisée au Canada à lheure actuelle La vaporisation dhydrogène de peroxyde (VHP) – la vapeur est générée par un système de distribution informatisé qui assure la distribution uniforme partout dans la pièce Lozone – devrait être utilisé seulement dans des locaux quon peut isoler complètement pour la durée du traitement Leau superoxydée – sert à la nébulisation désinfectante; procédé prometteur, mais quil faudra étudier davantage avant de lappliquer aux environnements des soins de santé

21 21 Nouvelles technologies La vapeur deau Les génératrices de vapeur portatives peuvent servir à nettoyer les cuisines, les toilettes, les planchers, les murs et dautres surfaces en dirigeant la vapeur à laide dune brosse buse. La vapeur traverse efficacement les biofilms pour tuer les microorganismes qui échapperaient à lapplication de désinfectants en surface.

22 22 Nouvelles technologies Les fournitures et léquipement imprégnés dagents antimicrobiaux Les surfaces et léquipement traités nont pas fait lobjet de beaucoup détudes et on dispose de peu de données qui indiquent comment ces articles traités aux antimicrobiaux chimiques résisteront à lexposition aux produits nettoyants de niveau de qualité hôpital ou sils préviennent les maladies. Ces produits ne sont pas recommandés.

23 23 Point de contrôle de lapprentissage

24 24 Point de contrôle de lapprentissage 1.Les articles suivants peuvent être rangés dans un placard pour le matériel dentretien : (Cocher toutes les réponses qui sappliquent.) a)Des produits de nettoyage convenablement étiquetés b)Une tasse à café et une bouteille deau c)Des outils servant au nettoyage d)Des vêtements personnels

25 25 Réponse du contrôle de lapprentissage 1.La bonne réponse est : a et c. Le document du CCPMI sur les pratiques exemplaires et la Loi sur la santé et la sécurité au travail disent que les boissons et les aliments ne doivent pas se trouver sur un chariot dentretien. Cette consigne protège lemployé, ses collègues et les clients/patients/résidents contre la transmission de microorganismes.

26 26 Point de contrôle de lapprentissage 2.À quelle fréquence faut-il nettoyer le chariot dentretien? a)Une fois par semaine b)Une fois par jour c)Le nettoyage na pas besoin de suivre un horaire établi.

27 27 Réponse du contrôle de lapprentissage 2. La bonne réponse est b. Le document du CCPMI sur les pratiques exemplaires recommande que les chariots dentretien soient nettoyés quotidiennement afin de réduire le risque de contamination par les microorganismes.

28 28 Quand vous retournerez au travail, quest-ce que vous allez faire différemment à la lumière de ce que vous avez appris dans cette présentation? 28

29 29 Merci!

30 Sources dimages – Module 3 Clipart Microsoft utilisé dans les diapositives 13 & 23 Toutes autres images © PHO 2013


Télécharger ppt "Pratiques exemplaires pour le nettoyage de lenvironnement Module 3 Les produits et les outils de nettoyage."

Présentations similaires


Annonces Google