La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

OUAGADOUGOU 14 au 16 Novembre 2011. La place de laudit interne dans la gouvernance des entreprises de lUEMOA Présenté par : Maxime SOFONNOU Président.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "OUAGADOUGOU 14 au 16 Novembre 2011. La place de laudit interne dans la gouvernance des entreprises de lUEMOA Présenté par : Maxime SOFONNOU Président."— Transcription de la présentation:

1 OUAGADOUGOU 14 au 16 Novembre 2011

2 La place de laudit interne dans la gouvernance des entreprises de lUEMOA Présenté par : Maxime SOFONNOU Président IIA-Bénin (229) /04/20142

3 Dans les entreprises africaines et en particulier celles béninoises, laudit interne ne sest développé que récemment. Dabord déployée dans certaines institutions aux fonctionnements particulièrement normées (établissements de crédits, assurances et multinationales), la fonction daudit interne a commencé à être créée dans dautres structures locales et régionales

4 Résumé (suite) la présente communication présente dans le cadre dune enquête très sommaire auprès dune trentaine dentreprises du Bénin et du Togo, les résultats obtenus eu égard à la participation de la fonction daudit interne à la gouvernance des entreprises. 29/04/20144

5 Mots clés Audit interne-gouvernance-référentiel daudit interne 29/04/20145

6 Abstract In african companies and particularly, Benin ones, internal audit has been deployed recently. Primarily deployed in certain standardized working process companies like banking, insurance and multi-national firms, the internal audit function started later its setting into local and regional companies; 29/04/20146

7 Abstract This article presents the outcomes of a slight study driven upon a sample of thirty (30) companies in Benin and Togo in regard of the place of internal audit on the governance 29/04/20147

8 Notes introductives 29/04/20148 Notes introductives

9 Cadre théorique 29/04/20149 Cadre théorique

10 Délimitation de létude Nous avons délimité le thème de la présente communication de la manière suivante : Nous avons effectué une petite enquête auprès dun échantillon de 30 entreprises du Bénin et du Togo réparties dans domaines du tableau ci- après : 29/04/201410

11 ItemsDomainesDescriptifsNombre 1Secteurs tertiaires Il sagit des entreprises autres que celles appartenant aux catégories suivantes exception faites de celles du secteur non marchand avec un chiffre daffaire annuel supérieur à 1 millions deuros 10 2Industries Il sagit des entreprises de productions et de transformations 3 3Banques et Assurances Il sagit des établissements financiers bancaires et des sociétés dassurances 7 4Microfinances Il sagit des structures financières décentralisées dune certaine taille relativement importante 5 5Entreprises publiquesCeux les sociétés dEtat5 29/04/201411

12 Délimitation de létude Nous avons retenu cinq facteurs devant nous permettre de juger du degré dimplication de laudit interne dans la gouvernance et par conséquent den déduire la place que cette fonction occupe. Ces facteurs sont les suivants : 29/04/201412

13 Délimitation de létude: Facteurs danalyse Existence de la fonction daudit interne Existence dun dispositif de contrôle interne approprié Mise en œuvre missions norme 2130 et suivi des recommandations daudit, Appropriation du code de déontologie et des normes Rattachement autre quau Directeur Général Appropriation des référentiels internationaux 29/04/201413

14 Délimitation de létude Pour simplifier lanalyse, nous avons considéré que ces facteurs ont le même poids à la gouvernance 29/04/201414

15 Fixation des caractéristiques de létude Objectif de létude Lobjectif visé est dévaluer la participation de laudit interne à la gouvernance des entreprises. De façon spécifique, il sagit entre autres objectifs : -dévaluer si la fonction dai existe dans la majorité des entreprises de léchantillon visé. -de formuler une opinion sur la participation de laudit interne à la gouvernance des entreprises 29/04/201415

16 Difficultés Compte tenu du temps imparti pour cette analyse, nous avons effectué les réductions ci-après : Le questionnaire a été administré seulement à 30 entreprises sélectionné au Bénin et au Togo. La taille de léchantillon a été réduite à 30 entreprises car nous ne disposions pas du temps dun véritable plaidoyer pour une participation plus large et plus transnationale LIIA-Bénin conduit actuellement la première enquête sur la pratique de la profession daudit interne au Bénin, ce qui nous a permis de puiser dans les réponses aux questionnaires déjà administrés; cest ce qui justifie que nous avons un plus grand nombre dentreprises du Bénin dans léchantillon 29/04/201416

17 Méthodologie Il sagit dune enquête très sommaire appuyé de recherche documentaire, pouvant permettre daboutir à une opinion sur ce que représente à une échelle réduite mais tout de même significative, laudit interne dans les entreprises des deux pays ; Ainsi, le débat ou les discussions qui suivront lexposé prendront la forme dune analyse comparative des mêmes facteurs danalyse en ce qui concerne les autres pays. 29/04/201417

18 Méthodologie (suite) grille de notation Une valeur de lindicateur composite compris entre 0 et 45% traduit une participation faible de laudit interne à la gouvernance Une valeur de lindicateur composite compris entre 46% et 60% traduit une participation moyenne de laudit interne à la gouvernance Une valeur de lindicateur composite compris entre 61% et 80% traduit une participation forte de laudit interne à la gouvernance Une valeur de lindicateur composite supérieure à 80% traduit une participation excellente de laudit interne à la gouvernance 29/04/201418

19 Hypothèse de létude H.1 Laudit interne est partie prenante de la gouvernance et elle y a une place importante H2. La fonction daudit interne impacte significativement la gouvernance des entreprises de léchantillon 29/04/201419

20 Résultats de létude Les résultats de lenquête sont résumés dans le tableau de la page suivante 29/04/201420

21 SYNTHESE DES RESULTATS DE L'ENQUETE ItemsFacteurs Secteur tertiaire CA>1 millions d'euro cfa Industrie Banques/ assurance Microfinance Entreprises publiques Moyenne par facteur 1Existence d'une fonction d'audit interne Existence d'un dispositif de contrôle interne approprié Mise œuvre missions norme 2130 et suivi des recommandations d'audit Appropriation du code de déontologie et des normes Rattachement autre qu'au Directeur Général uniquement Appropriation des référentiels internationaux (cadre de référence) Indicateur composite de participation à la gouvernance /04/201421

22 Résultats de lenquête 29/04/ SYNTHESE DES RESULTATS

23 Commentaires des résultats Laudit interne existe toujours dans 96% des cas dans les banques et assurances et tient une place importante. Ainsi lindice composite de participation à la gouvernance y est plus élevé ; toutefois, lappropriation des normes et du code ainsi que la mise en œuvre des diligence suivant la norme 2130 reste relativement faibles ; le taux relativement élevé des autres facteurs se justifient par le fait que ces institutions ont par leur nature un fonctionnement très normé et régulé par plusieurs institutions locales et régionales (lEtat, la banque centrale, le CIMA, etc). 29/04/201423

24 Commentaires des résultats Dans 59% des entreprises de léchantillon, la fonction daudit interne existe ; ce pourcentage composite a été influencé par le pourcentage observé au niveau des banques et assurances et au niveau des entreprises publiques 29/04/201424

25 Commentaires des résultats Dune manière générale létude a révélé que les missions du type norme 2130 relatives à la responsabilité de lauditeur interne dévaluer le processus de gouvernement dentreprise et de formuler des recommandations, ne sont effectives que dans 32% des cas tous secteurs confondus. 29/04/201425

26 Commentaires des résultats Le code de déontologie est très peu connu des auditeurs internes et lappropriation des normes reste un défi car ce facteur nest respecté que dans 10% des cas. Il importe toutefois de remarquer le taux du secteur des banques et assurance (37%) où la connaissance du code déontologie et lappropriation des normes bien quinsatisfaisants sont tout de même relativement élevés 29/04/201426

27 Commentaires des résultats Dans 37% des cas, lauditeur est rattaché à un siège du pouvoir, autre que le Directeur général, avec ici également une disparité remarquable surtout au niveau des banques (57%) et des entreprises publiques (71%). Il est surprenant de remarquer le taux très élevé au niveau des entreprises publiques. Un évènement récent explique cet état de chose au Bénin. 29/04/201427

28 En effet, en juillet 2011, suite aux conclusions dun audit dinvestigation commandité par le gouvernement et mis en œuvre par lInspection Générale dEtat, le gouvernement a nommé en conseil des ministres des intendants militaires comme auditeurs internes du gouvernement auprès des entreprises publiques, lesquels auditeurs sont rattachés directement à lInspection générale dEtat. 29/04/ Commentaires des résultats

29 Lappropriation des référentiels internationaux daudit est très faible dans à 21% avec des taux très disparate en passant du secteur tertiaire (3%) et entreprises publiques (5%) aux institutions financières (58%). 29/04/201429

30 Commentaires des résultats Lindicateur composite global de participation à la gouvernance est de 39% ; il est très faible et se justifie avant tout par la présence très faible de fonction surtout dans le secteur tertiaire (27%) et lindustrie (42%). En suite la connaissance du code déontologie ainsi que la non appropriation des normes interviennent dans cet indicateur car ils sont à un niveau encore très faible (10%). Il en est de même pour la non appropriation des référentiels dont le taux reste aussi faible (21%) 29/04/201430

31 Perspectives Cette étude pourrait être amélioré dans le cadre dune enquête plus large et plus exhaustive eu égard aux facteurs danalyse 29/04/201431

32 Perspectives On pourrait ainsi sélectionner un échantillon raisonné de cent (100) entreprises réparties de façon raisonné en tenant compte du poids des pays dans léconomie de lUEMOA c'est-à-dire que le nombre dentreprise pris pour chaque pays dépendra du poids de ce léconomie. Léchantillon global de 100 entreprises ainsi considéré servira de base à lenquête. 29/04/201432

33 Perspectives De même dautres facteurs pourraient être introduits en ce qui concerne les principaux rôles de laudit interne dans le management des risques de lentreprise. Il sagira ainsi de mesurer lors de lenquête en y attribuant des notes, la responsabilité de laudit interne certaines activités relatives au management des risques telles que : 29/04/201433

34 Perspectives Lassurance à donner sur le processus de management des risques Lévaluation du processus de management des risques Lévaluation du reporting des risques Lassistance du management dans la recherche des solutions aux risques Etc etc ……. 29/04/201434

35 Perspectives On pourrait aussi améliorer léchantillon en intégrant le secteur non marchand, les administrations, et en intégrant des facteurs discriminant et multicritère 29/04/201435

36 Perspectives Les résultats dune telle étude plus élargie pourraient être présentés lors dune prochaine conférence sous-régionale 29/04/201436

37 Merci de votre attention 29/04/201437


Télécharger ppt "OUAGADOUGOU 14 au 16 Novembre 2011. La place de laudit interne dans la gouvernance des entreprises de lUEMOA Présenté par : Maxime SOFONNOU Président."

Présentations similaires


Annonces Google