La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

2/02/04A.Chouvelon SC/GS1 Feedback on safety zones.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "2/02/04A.Chouvelon SC/GS1 Feedback on safety zones."— Transcription de la présentation:

1

2 2/02/04A.Chouvelon SC/GS1 Feedback on safety zones

3 2/02/04A.Chouvelon SC/GS2 Sommaire Personnes rencontrées Historique des alarmes à SCR Etat actuel Etat futur avec CSAM Suppression dune zone, Avantages et Inconvénients Commentaires et Conclusion

4 2/02/04A.Chouvelon SC/GS3 Personnes rencontrées Nicolas Bourgeois, mise en place des safety zones Gérard Cumer et Alain Burdairon, Zones AUG André Faugier, point de vue INB Rui Nunes, générateur dalarmes de niveau 3 Denis Raffourt et Michel Trébulle, raccordement de alarmes Ernst Peter Doebbeling et Patrice Bossus, point de vue pompier Paolo Ciriani, Buts recherchés par la diminution des zones

5 2/02/04A.Chouvelon SC/GS4 Historique des alarmes à SCR Les alarmes étaient transmises en fils à fils vers 3 synoptiques Meyrin 126 diodes, Prévessin 20 diodes, LEP 9 diodes et 2 systèmes informatiques BBC et Télésurveillance software avec + ou - de détails. Fonctionnement: Apparition de lalarme diode clignotante + klaxon Acquit pompier diode fixe arrêt klaxon Disparition de lalarme diode éteinte Avantages système simple et fiable Désavantages vieux système (1968), hybride, synoptiques encombrants et pas à jour, exploitation des données software provenant de diverses sources GSS pour les expériences, ECA pour les bâtiments de surface et 1553, PCA, token ring pour le LEP

6 2/02/04A.Chouvelon SC/GS5 Etat actuel 1 Depuis 1982, regroupement pour les nouvelles installations des alarmes de sécurité sur 1 synoptique de zone qui reportait une alarme groupée vers le synoptique de SCR Application pour le LEP et 9 synoptiques Depuis 1996 généralisation du système pour tout le CERN Définition des zones, en fonction des modalités dintervention des pompiers, en fonction des possibilités techniques, proximité des centrales, 32 zones ont été déterminées avec abandon des synoptiques type hall ouest pas entretenu

7 2/02/04A.Chouvelon SC/GS6 Etat actuel 2 Les pompiers reçoivent les alarmes de niveau 3 : –Hardware, un led sur le synoptique mural –Software, 3 lignes dalarmes: al générale, al synoptique, al capteur –Software, copie informatique du synoptique de zone Consignes dopération –Jugement de lopérateur sil sagit dune alarme réelle ou dun test et fait décaler (partir une équipe dintervention) risques derreurs de jugement –Equipe va directement au capteur, si suffisamment dinfos, ou à la centrale, ou au synoptique de zone –Equipe en fin dintervention acquit centrale, acquit synoptique de zone –Traçabilité, rédaction du rapport dintervention

8 2/02/04A.Chouvelon SC/GS7

9 2/02/04A.Chouvelon SC/GS8 synoptique

10 2/02/04A.Chouvelon SC/GS9 14 zones de Meyrin

11 2/02/04A.Chouvelon SC/GS10 Etat futur avec CSAM Affichage des états des alarmes Alarme en rouge Maintenance ou test en bleu Hors service en Faute en Normal en vert –Feuille dintervention avec le plan Equipe va directement sur place ou en cas de doute sur la centrale ou lécran de contrôle et consulte lhistorique local En fin dintervention, acquit centrale et possibilité de reset du synoptique depuis SCR blanc jaune

12 2/02/04A.Chouvelon SC/GS11 Suppression dune zone, Avantages et Inconvénients 1 Avantages, –CPU, un texte display, maintenance en moins sur cette zone –On pourrait avoir une cohérence entre les zones AUG et AL 3 Inconvénients, –Alarmes devront être reportées sur une autre zone –Recabler les alarmes impliquent des câbles des modifications des connections et des tests –Perdre la possibilité daccueil des renforts extérieurs (en cas de sinistre non maîtrisé) directement sur le lieu, perte de temps

13 2/02/04A.Chouvelon SC/GS12 Suppression dune zone, Inconvénients 2 En cas de fonctionnement en mode dégradé, par ex: indisponibilité locale dun PLC ou dune centrale dalarmes Il sera impossible dorganiser des rondes de surveillance efficace à cause du trop grand nombres de bâtiments Il y a une habitude des pompiers pour les interventions et pour la formation des nouveaux venus Les pompiers seraient obligés de créer des pseudo zones dinterventions différentes des nouvelles zones dalarmes

14 2/02/04A.Chouvelon SC/GS13 Commentaires Le système CSAM est prévu principalement pour améliorer léfficacité et la disponibilité des nos pompiers. Pour cela CSAM doit être le plus simple possible mais nous sommes obligés de tenir compte des découpages géographiques et du grand nombre dalarmes. CSAM a été prévu avec 34 zones + ou - évolutives Une zone en moins demande de refaire le synoptique générale, réacheminer les alarmes sur les zones adjacentes, réarranger les centrales afin quelles recoivent si possible ce supplément dinformations.

15 2/02/04A.Chouvelon SC/GS14 Conclusion Le gain réalisé par la suppression dune zone étant beaucoup plus petit que la somme des inconvénients et le coût des modifications requises et afin de maintenir les modes opérationnels des pompiers, je recommenderai de garder le zonage des alarmes 3 prévu dans le projet CSAM


Télécharger ppt "2/02/04A.Chouvelon SC/GS1 Feedback on safety zones."

Présentations similaires


Annonces Google