La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Interprétation ECBU selon recommandations REMIC 2010 Société Française de Microbiologie CulturesCytologieSymptômes + Leucocytes 104/ml 103 UFC/ml 104 UFC/ml.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Interprétation ECBU selon recommandations REMIC 2010 Société Française de Microbiologie CulturesCytologieSymptômes + Leucocytes 104/ml 103 UFC/ml 104 UFC/ml."— Transcription de la présentation:

1 Interprétation ECBU selon recommandations REMIC 2010 Société Française de Microbiologie CulturesCytologieSymptômes + Leucocytes 104/ml 103 UFC/ml 104 UFC/ml >105 UFC/ml Leucocytes < 104/ml > 105 UFC /ml Groupe I II ou III - Leucocytes + ou - >105 UFC/ml Si 1 seule espèce groupe I II III Commentaire Oui si E.Coli S.saprophyicus 1 espèce : grpe I II 2 espèces : grpe I 1 ou 2 Espèces grpe I II III 1 ou 2 espèces pour immunodépression chimio/greffe 1 espèce pour Grossesse/BB Antibiogramme Rappel Ou absence de renseignements Autres cas Non Patients communautaires Groupe I Coli/staph.sapro/ salmonelle/BK Groupe II enterobactéries/pyo/ entero/St.aureus/ corynebacterium urealyticum et seminale / haemophilus spp. Groupe III Strepto B/ aeroccoccus urinae/ Autres staph/acineto /autres pseudo/ candida albicans et glabrata Groupe IV Lactobacilles/autres corynébactéries/ strepto alpha/ gardnerella Commentaire BSP 3

2 Symptômes + Cytologie UFC/ml ATB si 2 espèces max Sinon contrôle et commentaire 4 Patients sondés

3 Conduite à tenir

4 Commentaires 1 Patient connu sous antibiothérapie cohérent avec une leucocyturie et cultures négatives. 2 Flore polymorphe sans leucocyturie : urine souillée non évocatrice dune infection urinaire. 3 Infection urinaire débutante possible, colonisation de larbre urinaire vraisemblable si absence de symptômes : antibiogramme réalisé à titre indicatif. A confronter au contexte clinique. 4 Flore polymorphe associée à une leucocyturie (ou non pour les patients sondés) : les cultures ne permettent pas dincriminer le(s) germe(s) responsable(s) dune éventuelle infection urinaire. A contrôler sur un nouvel échantillon respectant les conditions pré-analytiques. 5 Absence de leucocyturie, faible bactériurie : résultat non évocateur dune infection urinaire. A confronter au contexte clinique. 6 Contamination dorigine vaginale probable. 7 Absence dinfection urinaire 8 Leucocyturie modérée sans bactériurie : leucocytes génitaux ? A confronter au contexte clinique et à contrôler si besoin sur un nouvel échantillon respectant les conditions pré-analytiques. 9 Infection urinaire. 10 Infection urinaire à germe exigeant. BSP Bactériurie sans pyurie Infection urinaire débutante possible : à contrôler si persistance des signes cliniques. PSB Leucocyturie évocatrice dinfection associée à une culture négative : Antibiothérapie avant le recueil, Infection à germe exigeant (BK, chlamydiae, mycoplasme urogénitaux, corynebactérium urealyticum ou seminale, etc.…) Immunothérapie vésicale. A confronter au contexte clinique, à contrôler si besoin sur un nouvel échantillon respectant les conditions pré-analytiques.


Télécharger ppt "Interprétation ECBU selon recommandations REMIC 2010 Société Française de Microbiologie CulturesCytologieSymptômes + Leucocytes 104/ml 103 UFC/ml 104 UFC/ml."

Présentations similaires


Annonces Google