La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Renée Gagnon Marie-Josée Kenny Line LeBouthillier Monique Robichaud

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Renée Gagnon Marie-Josée Kenny Line LeBouthillier Monique Robichaud"— Transcription de la présentation:

1 Renée Gagnon Marie-Josée Kenny Line LeBouthillier Monique Robichaud
L’enseignement des mathématiques: L’élève au centre de son apprentissage John A. Van de Walle * LouAnn H. Lovin Un jour, un enseignant non seulement m’a révélé la beauté des mathématiques, mais m’a laissé la découvrir par moi-même. Cet homme ne m’a rien donné et, pourtant, il m’a tout appris. Cochran, 1991 Renée Gagnon Marie-Josée Kenny Line LeBouthillier Monique Robichaud

2 Plan de la présentation
Présentation des auteurs; Description de l’outil et de ses objectifs; Difficultés qu’adressent l’outil; Activités (1, 2 et 3); Échanges; Références.

3 Dr John A. Van de Walle et Dre LouAnn H. Lovin
LouAnn Lovin Dr John A. Van de Walle et Dre LouAnn H. Lovin

4 John A. Van de Walle Études post-secondaires:
1965: diplômé de Bellarmin College avec un diplôme en mathématiques. 1967: maîtrise en mathématiques de l’Université St-Louis. 1972: doctorat en enseignement des mathématiques de l’Ohio State University.

5 John A. Van de Walle Enseignement des maths à tous les niveaux;
29 ans: professeur à l'Université Virginia Commonwealth; 2002: retraite. Il a enseigné les mathématiques du préscolaire au début du secondaire. Durant ses années de travail à l’Université de Virginia, il a enseigné l’enseignement des mathématiques à prêt de service et les enseignants en service. Une fois à la retraite, il a continué à écrire et à travailler avec les enseignants afin de promouvoir l'enseignement des mathématiques.

6 John A. Van de Walle Consultant auprès de divers systèmes scolaires aux États-Unis et au Canada. 1998 à 2001: Membre du Conseil national des enseignants de mathématiques et a siégé à son CA. Est décédé à la maison, le 2 décembre 2006. CA = conseil d’administration

7 LouAnn H. Lovin Ancienne enseignante;
Professeure à l’Université James- Madison; Collabore à la rédaction des programmes du NCTM; Présidente de la V2CTM. Elle enseigne aux futurs enseignants du primaire et début du secondaire les méthodes et la matière liées à l’enseignement des mathématiques. NCTM = National Council of Teachers of Mathematics V2 CTM = Valley of Virginia Council of Teachers of Mathematics

8 Outils 49,95$ / outil Tome 1 Mat. à 3e Tome 2 4e à 6e Tome 3 6e à 8e
Les ouvrages fournissent tous les éléments nécessaires à l'organisation de l'enseignement : feuilles reproductibles sur Internet, modèles de leçon à la fin des chapitres, modes d'évaluation et rubriques sur les technologies de l'information et de la communication (TIC). Tome 2 4e à 6e Tome 3 6e à 8e

9 Objectifs La signification de l’enseignement centré sur l’élève et sur la résolution de problèmes. Fil conducteur de ce manuel Méthode plus appropriée en math. Outil de référence pour tous les niveaux du primaire. Plus récents mécanismes d’app. Stratégies pédagogiques Proposer des activités simples orientées vers: La résolution de problèmes La matière à apprendre Aider les enseignants à comprendre la….

10 Ce que vous trouverez dans cet outil…
150 activités intéressantes et utiles; Une approche constructiviste, centrée sur les grands thèmes, de l’apprentissage chez l’enfant; Conseils pour l’évaluation; Chapitre 1 = chapitre général. Activités = possible d’être adaptées aux leçons enseignées en classe. Chapitre 1 = Il décrit les 4 principes fondamentaux d’un enseignement efficace des mathématiques: Connaître les mécanismes d’apprentissage des enfants; Présenter l’enseignement des mathématiques à travers la résolution de problèmes; Proposer des leçons mettant l’accent sur l’enseignement centré sur l’élève; Concevoir des stratégies d’évaluation dans un environnement axé sur l’élève.

11 Ce que vous trouverez dans cet outil…
11 autres chapitres qui développent les grands concepts des 5 domaines du MEDPE du NB : les nombres; les régularités et l’algèbre; la géométrie; la mesure; le traitement des données et la statistique. Cet outil offre des activités pour rééduquer avec des difficultés d’apprentissage dans chacun de ces thèmes.

12 Liens entre chapitres et tomes
2 1ers concepts de nombre et sens du nombre Sens du nombre et opérations Stratégies flexibles de calcul des nombres entiers 3 Sens des opérations et résolution de problèmes Maîtrise des tables Concepts de fractions et opérations sur fractions 4 Stratégies de calcul des nombres entiers Concepts nbs décimaux, % et opérations nbs décimaux 5 Concepts de base dix et valeur de position Concepts de fractions Extension du système numérique Ne pas oublier que le chapitre 1 est en commun dans chacun des tomes. Il élabore les fondements d’un enseignement centré sur l’élève. Au début de chaque chapitre, les grands concepts sont clairement expliqués. À la fin de chaque chapitre se trouve un modèle de leçon.

13 Liens entre chapitres et tomes
6 Stratégies de calcul des nombres entiers Opérations sur fractions Concepts de rapport et de proportion 7 Pensée et concepts en géométrie Concepts nbs décimaux, % et opérations nbs décimaux 8 Apprentissage concepts de mesure Pensée et concepts de géométrie Construction des concepts de mesure et formules 9 1ers concepts sur les fractions Construction des concepts en mesure Raisonnement algébrique

14 Liens entre chapitres et tomes
10 Raisonnement algébrique Exploration des fonctions 11 Aider à gérer des données Exploration de l’analyse de données Aider à analyser et interpréter des données 12 1ères expériences avec les probabilités Exploration des concepts de probabilités

15 Difficultés d’apprentissage
Outil permettant de répondre à plusieurs difficultés d’apprentissage en mathématiques. Dyscalculie Sens du nombre Fractions Probabilités Opérations Groupement 10 Orientation spatiale Estimation Régularité vs irrégularité Géométrie Mesures Relations

16 Activité 1 3e année (Tome 1, p.259)
RAS: L’élève doit pouvoir décrire des objets ou des situations en fonction d’attributs de mesure tels que la surface, la masse, la capacité, l’argent et le temps: g) en lisant l’heure sur une horloge numérique et sur une horloge analogique (à la minute près).

17 Mise en situation Pascal demande toujours à quelle heure est la récré. Je remarque qu’il peut dire qu’il est 10 heures, mais n’arrive pas à indiquer les minutes de l’horloge. Afin d’aider Pascal avec la lecture de l’heure, voici une activité d’approfondissement. Vous utilisez au départ une horloge munie d’une seule aiguille. Vous obtiendrez quand même une précision acceptable. Vous utilisez à profusion un langage d’approximation. Avant même d’utiliser des vraies horloges, vous expliquez ce qui arrive à la grande aiguille lorsque la petite aiguille passe d’une heure à l’autre. Lorsque la grande aiguille se trouve vis-à-vis du chiffre 12, l’aiguille des heures pointe directement vers un nombre. Si l’aiguille des heures se situe environ à mi-chemin entre les nombres, quelle position occuperait approximativement l’aiguille des minutes? Si l’aiguille des heures est un peu avant ou un peu après une heure (10 à 15 minutes), où se trouverait l’aiguille des minutes?

18 Activité 2 5e année (Tome 2, p.298)
RAS: L’élève doit pouvoir estimer et mesurer le périmètre de divers polygones.

19 Mise en situation Les élèves avaient la tâche d’estimer et de mesurer le périmètre de diverses figures. Ils ont très bien réussi la section mesurer mais, par contre, plusieurs n’ont pas fait la partie estimer puisqu’ils voulaient tous avoir les bonnes réponses. Donc le lendemain, l’activité d’approfondissement consiste à faire seulement de l’estimation.

20 Activité 3 6e année (Tome 3, p.69)
RAS: L’élève doit pouvoir démontrer et expliquer de façon concrète la relation entre des fractions impropres et des nombres fractionnaires positifs. Pense Paire Partage

21 Mise en situation Suite à l’évaluation formative de cette semaine, on remarque que Renée et Line n’arrivent pas à expliquer la relation entre un nombre fractionnaire et une fraction impropre. Voici le mini- atelier d’approfondissement pour ces deux élèves, tandis que les autres élèves travaillent sur la résolution de problèmes. Vous disposez plusieurs séries de pointes de tarte représentant des parties fractionnaires. Dans chaque cas, vous nommez le type de parties fractionnaires représenté et comptez-les simplement avec les élèves: « un quart, deux quarts, trois quarts… ». Demandez-leur ensuite: « Si l’on a cinq quarts, cela fait-il plus qu’un tout, moins qu’un tout ou la même chose qu’un tout? ». Quand les élèves dénombrent le nombre de parties de chaque série de pointes de tarte, discutez de la relation entre les parties et le tout. Faites des comparaisons simples entre différents ensembles. Demandez-leur, par exemple : « Pourquoi sept quarts font-ils presque deux touts, tandis que dix douzièmes ne font même pas un tout? ». Vous profitez également de l’occasion pour revoir le concept de nombre fractionnaire: « De quelle autre façon peut-on dire sept tiers? ».

22 Échanges Expériences avec cet outil; Pertinence/utilité des activités;
Commentaires/questions???

23 Références National Council of Teachers of Mathematics (2012)
Near East South Asia Council of Overseas Schools (2010) Prime Time for Math (2004) eynote.htm Van de Walle, J.A. et Lovin L.A., (2008). L’enseignement des mathématiques: L’élève au centre de son apprentissage. (Tome 1, 2 et 3). St-Laurent: ERPI.


Télécharger ppt "Renée Gagnon Marie-Josée Kenny Line LeBouthillier Monique Robichaud"

Présentations similaires


Annonces Google